whisky_panorama_1.jpg
00524177_1300_158.jpg

Dallas Dhu (Gordon & MacPhail) - 1980 Gordon & MacPhail - 22 ans - 40,0%
14F: 3E: 81/100


Dallas-Dhu 1980 Gordon & MacPhail

BT2012
Bouteille proposée par:
Jolie Grenouille
nr:
2012-8
Embouteilleur:
Gordon & MacPhail
Age:
22 ans
Taux d'alcool:
40,0%
Collection:
Gordon & MacPhail
Détails bouteille:
Cote moyenne
81/100
(81,11)
Classe de prix:

3 notes available in English
Back

Bpoujol

Robe paille.
Nez léger, très fruité, sur les fruits jaunes. Un peu brioché.
Bouche douce, sur les fruits. Un peu de vanille. Assez fin.
Finale peu longue, peu intense. Quelques fruits. Un peu de boisé, malté.
Un whisky easy-drinkable mais un peu plat. Manque de puissance.

84/1002012

Jeep

N : Légères traces de fumée/cendres froides, mais surtout beaucoup d’iode, un peu de vanille, et quelques touches agrumiques : citron notamment mais aussi pamplemousse.
B : Une tourbe assez délicate (peu puissante), un peu de réglisse/anis, du poivre. C’est un peu plat tout de même.
F : On salive, on salive… mais ça reste un peu court. Dommage

84/1002012

Piazzolla

Nez : doux et délicat, floral, herbacé et élégant. Semble assez riche et complexe si l’on s’y intéresse. Léger manque de densité mais compensée par un côté séduisant. Des fruits frais également.
Bouche : texture soyeuse glissant vers une légère amertume agrumique. On s’attend à plus par rapport au nez. Se boit douce avec un certain plaisir même si ça manque de complexité à mon gout.
Finale : moyenne avec quelques notes surprenantes de tabac sur fond d’amertume.
Conclusion : Le nez séduit mais la bouche déçoit et frustre. C’est équilibré, bien fait mais franchement un peu trop mou et diaphane pour moi.

84/1002012

Mars

Nez : Fruité vanillé, galette de riz, légères notes de mandarine qui se développent à l'aération.Quelques autres agrumes indéfinis et épices.
Bouche : Fruitée, vanille(pudding), épices et toujours la mandarine qui apparait après une longue aération.
Finale : Galette de riz, vanille et encore la mandarine après aération.


87/1002012

Jean-Marie Putz

Une seconde dégustation est venue complètement confirmer la première.
74/1002005

Amor57

Le nez présente à la fois douceur et acidité. La douceur avec de la vanille et de la cannelle, l'acidité avec des agrumes et du kiwi encore vert. Avec aération, la café arrive, accompagné de fruits exotiques, le renforcement des agrumes. Les arômes sont assez fondus. En bouche, l'attaque est douce, presque fuyante, puis le poivre noir essaie de se frayer un chemin. Assez peu expressif, j'y trouve néanmoins des traces de flocons d'avoine. La finale est d'abord sur le poivre puis sur la vanille, avec un léger fruité. Le léger acidulé est insuffisant pour relever la faiblesse de caractère.
En conclusion : un nez plaisant, mais le reste a de la peine à suivre.

84/1002012

Jean-Michel

Couleur : Un beau vin blanc, pur et cristallin.
Nez : Aucune extravagance dans ce nez-là. Semble jeune et végétal, mais le distillat est très propre. Tiges de fleurs coupées et de la vanille. La céréale est très présente, et plutôt plaisante, sans ces notes de bière éventée que l’on trouve parfois dans les malts peu ou mal vieillis. Ici, une touche de genièvre mise à part, c’est la céréale brute qui est mise en avant. Comme entrer dans une grange où elle a eu le temps de sécher et de diffuser ses notes biscuitées et un peu poussiéreuses.
Bouche : Sûr, c’est léger (43% ?), mais pas mou du genou. Encore une fois, on ne peut pas dire que celui-ci fasse dans l’extravagance. Un peu d’eau de rose pour commencer, pas mal de vanille, avant d’évoluer sur des notes boisées plus sèches dominées par la réglisse. Manque d’arguments de séduction, j’ai bien peur…
Finale : Courte elle est dominée par une amertume sèche et boisée.
Commentaire : Le nez, frais et malté, méritait le bénéfice du doute. La bouche, sèche et boisée, ne m’inspire pas vraiment. Un jeune Glendullan de la maison Boyer ?

76/1002012

Jean-Marie Putz

Un nez floral assez dominé par le malt suivi par un goût en bouche où le malt ressort nettement avec de légers relents épicés (poivre) qui se retrouvent dans la finale qui ne laisse pas d'impérissables souvenirs.
74/1002006

Jean-Marie Putz

Un grand contraste entre un nez très parfumé, et un goût un peu plat. Les remarques antérieures sur la finale restent d'application.
74/1002003

Dagde

Nez : Plutôt gourmand. On conjugue le fruit ( pomme fraîche), l'agrume (yuzu), la badiane avec des touches plus sucrées (pâte à gâteau, malt, vanille, caramel au lait). L'ensemble est bien équilibré et délivre une belle fraîcheur, assez estivale malgré l'aspect pâtissier.

Bouche : On retrouve la pomme fraîche, légèrement vanillée, avec du chocolat noir amer et des touches boisées avec des baies (poivres), de la girofle et des pointes terreuses. La légèreté du nez se retrouve dans la texture assez aqueuse en bouche malgré des saveurs bien présentes.

Finale : La finale perd assez vite de sa superbe, finissant sur l'amertume présente en bouche. Il subsiste des notes de girofle qui sauvent un peu la mise de cette coda moins agréable.

Commentaire : Un whisky sympathique mais qui s'écroule un peu sur la fin au niveau de sa composante gourmande. Le nez laissait présager quelque chose d'équilibré et de rond. La suite perd progressivement ses jolies notes de pommes pour devenir un peu moins agréable sur la finale, plus sèche que ce qui la précède.

86/1002012

PatGVA

Robe paille claire
N : pomme mur puis développement sur la menthe fraîche le réglisse c'est puissant et élégant note florales aussi
B : bouche élégante et discrète menthe réglisse pointe de citron puis on va sur la cire d'abeille et le polisch
F : courte sur la menthe

87/1002012

Jean-Marie Putz

Le nez, assez fin décèle des relents d'herbe coupée. Le goût laisse un peu sur sa faim.
Un certain manque de complexité, un goût trop marqué sur les céréales. Un whisky intéressant, mais un peu décevant par rapport à d'autres malts de le même région. Pas de trace de l'explosion gustative qui fait la particularité de beaucoup de whiskies de cette région si riche en distilleries.
Une finale trop courte, et qui retient plus le souvenir de l'alcool que des arômes. Mais cette bouteille n'en reste pas moins intéressante.
74/1002004

Caribou

Couleur: paille
Nez: assez doux et frais (menthol), il débute par des notes maltées avant que l'aération ne fasse apparaitre des fruits: melon et poire principalement
Bouche: l'alcool ne se fait pas sentir. Comme au nez des notes maltées ressortent, accompagnées de miel et de poire.
La finale est assez longue dans le prolongement de la bouche

84/1002012

Dede

Couleur : Vin blanc
Nez : Spécial, en tout cas pas sexy pour un brin. Quartiers de pomme recouverts de talc (???), herbe coupée, jus de citron, puis agave, voire Tequila. Oui, voilà, quelque chose d'un Margarita.
Bouche : L'attaque est un peu aqueuse. Ça s'améliore après. Toujours du talc, un peu de fruit, et des notes végétales de feuilles de citronnier.
Finale : Pas très longue, dans la continuité de la bouche.


82/1002012

Back

00523434_1300_158.jpg

Dégustations/tastings

Enter Amount

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
Osano
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
DoubleClick/Google Marketing
Accepter
Décliner