00524335a_1300_158.jpg

Glenury Royal


Glenury Royal Distillery
Broomhill Road, Stonehaven
Kincardineshire AB39 2PY

Propriétaire: Diageo

Année de création: 1825


La distillerie fut fondée en 1824 par le capitaine Robert Barclay et connut des débuts très difficiles. En effet, quelques semaines à peine après sa création, le 20 avril 1825 , un incendie ravagea le four (kiln), les aires de maltage ainsi que les réserves d’orge et de malt. Une seconde catastrophe allait frapper la distilleries deux semaines plus tard. Un ouvrier de la distillerie, James Clark allait faire une chute mortelle dans le boiler.
Il fallut toute l’énergie de son fondateur pour que la distillerie puisse continuer à exister malgré ces débuts décourageants. Et de l’énergie, le capitaine Robert Barclay n’en manquait pas. Il fut ainsi le premier à parcourir 1000 miles à pied en 1000 heures, ce qui en fit une figure emblématique du sport en Ecosse. C’est également à la forte personnalité de Robert Barclay que la distillerie doit le droit d’utiliser le terme “Royal” dans son nom. Cette permission lui fut accordée par le roi William IV en 1835.
Robert Barclay décéda en 1854 et la distillerie fut mise aux enchères 3 ou 4 ans plus tard. Elle fut acquise par William Richie, et la famille de ce dernier resta propriétaire jusqu’en 1936. Cependant, il semble que les Richie n’aient pas été les véritables propriétaires (probablement les usufruitiers), puisque la distillerie fut vendue en 1836 par Lord Stonehaven, après une dizaine d’années sans production (de 1828 à 1837).
L’acquéreur de la distillerie était “The Glenury Distillery Company”, avec à sa tête Joseph William Hobbs. Deux ans plus tard,en 1938 la distillerie passa sous le contrôle de “Associated Scottish Distillers (ASD)” dont Hobbs était également propriétaire. En 1940, ASD fut vendue à “American National Distilleries”. DCL (qui allait devenir Diageo dans la suite) rachète ASD en 1953.
D’importants travaux furent effectués en 1965, au cours desquels le nombre d’alambics fut doublé, passant de 2 à 4. La production du malt en site propre cessa en 1968 et la distillerie fut mise en sommeil en 1985, le 31 mai. La décision de ne plus produire de whisky fut prise par la direction de Diageo en 1992 et les bâtiments furent vendus à un promoteur qui transforma une partie de ceux-ci en appartements. 
Le whisky de cette distillerie devient très rare, et on peut encore se le procurer auprès d’embouteilleurs indépendants. Cette distillerie a également fait l’objet d’embouteillages dans la série Rare Malts et plus récemment Diageo a mis sur le marché un “Special Release” de 36 ans. 




 

00524335a_1300_158.jpg