JM187077_1300_159.jpg

Caol Ila (Cadenhead) - 1991-2013 - 22 ans - 46%
9F: 87/100


Caol-Ila 1991-2013

BT2013
Bouteille proposée par:
Amor57
nr:
2013-5
Embouteilleur:
Cadenhead
Age:
22 ans
Taux d'alcool:
46%
Détails bouteille:
distillation: 1991 embouteillage 2013
Bourbon Hogshead
fût nr:637
Cote moyenne
87/100
(87,11)
Classe de prix:

Back

Ptitdadou

Nez: On devine d'entrée une belle tourbe poissonneuse, avec du goudron, de la muscasde et un peu de vanille. On retrouve également en second plan des notes de fruits de mer, de la pomme et une pointe de sel.

Bouche: Attaque dans la continuité du nez, l'alcool est bien intégrée, puis montée en puissance avec du poivre blanc. Toujours cette tourbe avec de l'iode mais aussi de la réglisse qui apporte une certaine fraicheur.

Finale: Moyenne sur la tourbe et le camphre.

Commentaire: Nous avons là un beau whisky, bien équilibré, qui devrait satisfaire les amoureux de la tourbe.

88/1002013

Mars

Nez : Lichee, pain, galette de riz, mielleux.

Bouche : Très doux, tapissant la bouche, pain, galette de riz, mielleux, floral.

Finale : Flora, lichee, fruits blancs(poire bien mure, pêche), tourbe sèche(très léger). Un peu court

Commentaires : Un whisky d'été très facile à boire.

85/1002013

Dagde

Nez : De la frangipane, une pointe de fumée (légèrement carnée, iodée), de la crème de marron, de l'alcool de mirabelle, de l'orange confite, de la bergamote, des notes de beignet au sucre, une petite touche de térébenthine. Un nez très sucré mais parfaitement équilibré, jamais écœurant, sans avoir recours à la fraîcheur végétale. Assez décalé, avec de la personnalité : C'est vraiment beau.

Bouche : Une belle texture ample avec beaucoup de noisettes torréfiées (de la fumée huileuse), de la liqueur d'orange, puis de belles notes de bergamote. C'est bien équilibré encore une fois bien que cela aurait mérité une plus grande complexité pour nous ébaudir complètement. De plus, la seconde partie de bouche est en plein contraste, plus épurée que l'entame très gourmande et automnale.

Finale : La finale,longue sur la fumée se poursuit sur la bergamote (infusion marquée) avec une amertume présente. Quelques épices comme la muscade font leur apparition en addition de la noisette et d’arômes torréfiés (café léger). L'arrière-bouche revient sur la fumée et la bergamote.

Conclusion : La bergamote se retrouve à tous les étages et donne du cachet à l'ensemble. Le nez évoque une légère et subtile fumée accompagnée de petites douceurs. En bouche, c'est plus incisif, plus anguleux avec des notes très marquées. La finale suit parfaitement la voie tracée jusque là. Un très beau dram qui méritait un poil plus de complexité à partir de la seconde partie de bouche.

91/1002013

Amor57

Le premier nez est marqué par de la tourbe et quelques agrumes. C'est frais et cela évoque de la confiture de fraises. L'aération renforce la domination de la tourbe, bien présente mais point trop oppressante puisque derrière on peut y trouver quelques fruits exotiques et fumé de plus en plus puissant. En bouche l'attaque est tourbée, douce et salée (un Caol Ila middle aged ?). Un peu d'alcool puis des fruits et du fumé. La finale, d'une belle longueur, reste sur la même palette : départ sur la tourbe, puis développement sur les fruits exotiques, de la vanille. Étonnamment les fruits exotiques durent plus longtemps que la tourbe.
L'ajout d'eau renforce l'alcool et est donc à prohiber.

L'ensemble est très cohérent, bien équilibré, et plaisant malgré la tourbe.

88/1002013

Caribou

Couleur: paille
Nez: épais voile de fumée sous lequel transparaissent d'évidentes notes maritimes: sel, iode. viennent ensuite des notes de pâte d'amande, de pomme granny, une pointe de menthol et des cendres froides
Bouche: assez douce et sucrée, on note bien sur la présence d'une belle tourbe, notes de bruyère, de terre, sel.
Finale assez longue sur les notes tourbées avec une pointe de sucre

83/1002013

Jean-Michel

Couleur : Vin blanc.
Nez : Des phénols chez Alain ! Oui, mais des phénols délicats, sophistiqués, frais, herbacés. Un feu d’herbes humides. Et un peu de bonbon anglais et de vanille. Puis ce sont de fines notes d’hespéridés qui dominent (bergamote, feuille de verveine froissée) et gagnent en concentration. On navigue en plein territoire Port Ellen fortement réduit. Ou un joli petit Bowmore. Tout cela est très joliment ciselé, et la légèreté savoureuse de l’ensemble me fait salement saliver !
Bouche : L’attaque ne vous emportera pas la bouche (40 petits degrés ?), mais les phénols reviennent rapidement au premier plan, avec plus de cendre froide, cette fois. De plus en plus de cendre froide, et une touche d’eau de fleur d’oranger. Léger en alcool, certes, mais avec un volume assez étonnant. Moins complexe que le nez, mais très savoureux.
Finale : Pas bien puissante, mais longue, portée par la fumée froide et une fine amertume boisée.
Commentaire : Un joli malt finement ciselé, qui prouve que phénols et petit voltage peuvent s’entendre lorsque le distillat est de qualité. De la belle ouvrage.

87/1002013

Savoureur

Aspect:
Riesling
Nez:
intensité moyenne, alcool bien intégré, tourbe (surtout le côté doux de la tourbe), fumée fraîche, léger massepain, plat de fruits de mer sur glace, thé froid au jasmin, pas très complexe mais bien équilibré et sexy (donne envie de remettre le nez dans le verre de multiples fois même s'il n'y a plus rien de nouveau à découvrir)
Bouche:
intensité moyenne, alcool bien intégré, en ligne avec le nez tout aussi bien pour les arômes que pour l'équilibre et se boit comme du petit lait
Finale:
courte à moyenne

86/1002013

Jeep

N : D’abord des agrumes : du citron, et la délicatesse de la mandarine. C’est minéral également (pierre à fusil). Très frais, délicat. Reste léger à l’aération en évoluant sur des fruits frais et les fleurs.
B : Une jolie présence en bouche mais ce n’est pas explosif. Chaque élément arrive l’un après l’autre : une fumée délicate, du piment qui est très présent, de légères notes réglisses et de goudron… Vraiment sympa.
F : C’est extrêmement long sur des notes de piment de la Jamaïque et de poivre noir, et un soupçon de fumé.
C : Le nez est peut être un peu en retrait mais c’est un très joli whisky. J’aime beaucoup la façon dont la bouche se construit petit à petit. Et cette finale. Quelle longueur!

88/1002013

PatGVA

N : sherry précis bon gras
B : maritime herbale fruit tourbe fine
F : court maritime

88/1002013

Back

00523380_1300_160.jpg