00524410_1300_158.jpg

Cragganmore (Cadenhead) - 12 years Cragganmore-Glenlivet - 12 ans - 46%
9F: 84/100


Cragganmore 12 years Cragganmore-Glenlivet

BT2011
Bouteille proposée par:
Jolie Grenouille
nr:
2011-4
Embouteilleur:
Cadenhead
Age:
12 ans
Taux d'alcool:
46%
Collection:
Original Collection
Détails bouteille:
distillation: 1989 embouteillage 10-2001
Sherry Butt
/678 bouteilles
Cote moyenne
84/100
(83,78)
Classe de prix:

Back

Caribou

Couleur: or clair

Nez: débute sur des notes de pomme granny, citron et solvant. un nez très frais (une pointe de menthe). Il évolue avec l'aération vers un peu de fumée et un côté fruité.

Bouche: on retrouve du miel, du citron et de la pomme mais il n'est pas très expressif. Peut être un peu trop dilué?

Finale: assez courte
85/1002011

Savoureur

Aspect: jaune paille
Nez: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, fruits pas mures, chocolat au nougat, prairie printanière, touche acidulée, très fondu
Bouche: intensité faible en début de bouche, puis moyenne, thé un peu trop infusé, citronné, poivre doux en milieu de bouche, le côté doux et floral revient en fin de bouche
Finale: courte sur le citron
Avec eau: perd en intensité, surtout en bouche
Conclusion: agréable sans vrai défaut mais il lui manque en expressivité et en individualité pour être plus séducteur
86/1002011

PatGVA

nez : céréale légère pointe agrume pamplemousse pointe d'anis patissier exotique crémeux
bouche : fruit confit passion long belle équilibre herbacée sucre candy miel
finale : courte miel fumée
87/1002011

Mars

Nez : Fruité floral et floral fruité. Cireux et assez bien exotique. Plein de confiture(de coing, même si là c'est plutôt de la gelée)et un peu de boulangerie.
Avec de l'eau et/ou de l'aération il gagne en exotisme et fruits surmuris

Bouche : Fruité acide, huileux. Arômes de pêche.

Finale : Fruité acide tirant sur l'exotique. Un peu de vanille. Longue

Commentaire : Le whisky le plus bizarre du lot, dans le bon sens du terme. Un concentré d'exotisme. Manque un peu de relief et de puissance; même si ce n'est pas vraiment un défaut. Il reste aussi constant du début jusqu’à la fin (nez à finale)
90/1002011

Jolie_Grenouille

Couleur: Or clair
Nez : Un nez assez léger qui mûrit un peu au fil de la dégustation. Fruits jaunes, agrumes, céréales.
Bouche : Attaque sur les céréales. Beaucoup plus fruité qu'au nez (fruits sucrés).
Finale : Finale moyenne, fruitée. Pas de céréales comme au nez ou en bouche.
82/1002011

Jean-Michel

Couleur : Or pâle.
Nez : Brûle un peu au nez pour un whisky qui semble pourtant léger (40% ?). Démarre sur des notes un peu molles de limonade éventée et de poussière, avant de se faire un peu plus incisif grâce à des petites piques citronnées et de jolies notes de kumquats confites. S’ouvre sur des notes plus végétales (tomate verte ?) et florales (iris).
Bouche : Du berlingot au citron (c’est plutôt bon), suivi d'une forte astringence. Puis apparait une note organique désagréable qui m’évoque l’eau croupie (c’est moins bon), ou plutôt une eau très salée, genre Vichy Célestin (c'est pas meilleur). Et puis la bouche est vraiment chaude maintenant !
Finale : Grosse amertume, avec des relents de fermentation butyrique.
Commentaire : Je ne sais pas trop quoi penser de ce malt étrange à deux visages. Par moments séduisant, par moments vraiment loin d'être à mon goût, par moments franchement mou et par moments presque brûlant... Un Old Pulteney mal maîtrisé ?
68/1002011

Lapwent

Le premier nez ressort immédiatement et intensément sur le pruneau à l'armagnac. Puis les tannins du bois, du savon, du chocolat et du fumé. Les arômes sont précis. Viennent ensuite l'amande fraîche, la cendre de feu de bois, et un côté marin et fermier. Avec un peu d'aération, l'alcool se fait d'une discrétion absolue alors que la minéralité se renforce et une petite acidité émerge. En bouche l'attaque est nette et précise, sur la même palette que le nez : bois, prunes, olive noire, banane. La finale est d'abord sur l'amertume puis une explosion fruitée (agrumes, abricot)arrive renversant tout. Une fois ce souffle passé, les fruits laissent la place au pain d'épices et au fumé.
Un plaisir de tous les instants, aussi bien à déguster qu'à siroter.
92/1002011

Piazzolla

Nez : 1ere impression bizarre (côté fermier) avec une expressivité faible. Evolue toujours aussi bizarrement sur … la soupe de légume (pomme de terre-poireau), quelques fruits en arrière plan … troublant!
Bouche : zut, on reste sur l’amertume légumineuse du nez … Un peu médicinal également. Levure. Je n’accroche pas du tout …
Finale heureusement courte et peu intense
Conclusion
Atypique sans aucun doute, mais ni complexe ni vraiment à mon goût …..
80/1002011

Sebou007

Couleur : Or pale

ez : Miel de bruyère, poire, pomme, bouquet de fleurs (iris, lys). De la vanille. L'alcool est très bien intégré. Un peu de soufre d'allumette qu'on vient de craquer en fond. L'ajout d'eau ne lui apporte rien, sinon un côté plus alcooleux et une certaine acidité (pomme verte).
Bouche : Compote de fruits d'automne, avec un peu de crème et de sucre vanillé. C'est assez doux et onctueux, quoiqu'un peu amer (végétal). Le côté floral est toujours présent, avec un peu de miel et de cire. L'ajout d'eau renforce le côté floral, l'amertume végétale et rend le dram un peu aqueux.
Finale : Moyenne sur la compote de pomme à la vanille et au caramel un peu brûlé.
Conclusion : Un dram floral et fruité, presque trop simpliste, trop sucré. Une légère amertume vient gâcher un peu l'ensemble.
Rien de magique dans ce dram.
84/1002011

Back

JM156636_1300_158.jpg