JM237555a_1300_158.jpg

Clynelish (Cognacs Leopold Gourmel) - 1995, American Oak - 10 ans - 46%
13F: 81/100


Clynelish 1995, American Oak

BT2009
Bouteille proposée par:
alouis
nr:
2009-8
Embouteilleur:
Cognacs Leopold Gourmel
Age:
10 ans
Taux d'alcool:
46%
Collection:
Eilan Gillan
Détails bouteille:
Cote moyenne
81/100
(80,69)
Classe de prix:

Back

Amor57

Une couleur jaune très pâle entame les débats. Le nez est marqué par la tourbe, avec des fruits (quetsche, mirabelle), puis de la menthe. Un alcool dominateur gâche un peu la fête. Avec de l'insistance, j'y trouve aussi de l'encaustique lointaine, et encore des prunes, puis de la williamine, des fruits secs, des feuilles séchées de tabac, des amandes grillées. A l'aération la poire se fait plus présente. Un nez annonciateur de fort belles choses. En bouche, l'attaque est à la limite de l'agressivité, et donne sur un fruité assez chiche : poire, fruits secs. Et puis après, on tombe sur du caramel et l'amertume du boisé. La finale, intense et assez longue, est d'abord alcooleuse avec des pointes de menthe ou d'anis, de la réglisse et de la fraise synthétique. Et puis plus rien. Je suis dubitatif : comment un développement si pauvre peut-il survenir après un si beau nez ? A goûter à nouveau, car j'ai dû passer à côté. Pour le nez... 82/100
82/1002009

Bugsbunna

Nez joliment fruité : banane, pomme, coing, sucre candy. Une touche végétale en fond (chanvre). Bouche moins expressive, sur la banane et la noisette, avec un boisé un peu trop amer, qui ne gâche cependant pas le plaisir de la dégustation. Légère aridité d’une finale plutôt épicée. J’aime beacoup le nez. Un Bunna d’âge moyen (15-20 ans) ?
86/1002009

Canis_Lupus

Robe : Très pale Nez : Minéral, aqueux, fruit léger, comme de l’eau aromatisée. Peut-être un infime pointe acidulée de bonbon chimique. Bouche : Onctueux, agréable, suave, légèrement sucrée, pas grand-chose. Finale : Petite pointe très légèrement pâtissière, amertume.
78/1002009

Canis_Lupus

Robe : Très pale, vin blanc. Nez : Menthe et céréale, une note verte, végétale, un peu plus vive à l’aération. Se développe et devient presque entêtant, à la façon d’un parfum, d’une eau de toilette, eau de Cologne, vétiver. Des notes agrumiques, mandarine/clémentine à l’aération. Bouche : Une sensation de texture un peu farineuse, mais pas désagréable. Une amertume de noyau et de réglisse. Un côté ‘’ti-punch ‘’ (rhum+sucre de canne liquide). Difficile à disséquer plus que cela. Finale : Difficile de la différencier de la bouche tant elle la prolonge. Le degré d’alcool qui s’était bien caché jusque là se révèle enfin. Une pointe de cacahuète à la rétro-olfaction.
84/1002009

Corbuso

Couleur: presque incolore. Nez: Floral, doux-sucré, avec quelques notes fruitées (poire). Bouche: Doux-sucré, avec quelques notes maltées et de poire. Sans relief. La finale est courte, douce et sucrée.
45/1002009

Jean-Michel

Couleur : Très pâle. Un p'tit Chablis. Nez : Pomme acide et fumée légère. Cidre sec tourbé. Parfumé et délicatement aromatique. Fruits à chair blanche (pomme, poire) et une belle douceur vanillée. Floral, avec une touche miellée (acacia). Une fraîcheur fruitée qui évoque certains embouteillages Jean Boyer. Petite note lactée. De la céréale (porridge). Chataîgne d'eau. Pas un monstre de complexité, mais l'ensemble est propre, aimable, et sans défaut. Typé Bourbon. Bouche : Agréable surprise. Moins passe-partout que le nez. Attaque douce sur le sucre glace. Plus charnu que je ne l'anticipais, bien que je l'imagine autour de 43%. On retrouve les arômes de fruits blancs du nez, enrichi d'un trait d'eau de fleur d'oranger et de violette. Crémeux (chocolat blanc !), sapide, et d'un bel équilibre en bouche : Peu nombreux sont les whiskies avec lesquels on peut faire "cul sec". Celui-ci en est. Rien de très complexe, encore une fois, mais "highly drinkable". Finale parfaitement cohérente, quoiqu'un peu courte, et qui vous laisse la bouche fraîche et parfumée.
83/1002009

Jmputz

Un nez très frais qui fait soupçonner un jeune whisky par ses notes marquées d'alcool de poire. Le nez est très expressif et très fruité. Fruits mûrs essentiellement. Un soupçon de menthe. Un peu de crème brûlée. En bouche, ce sont les mêmes effluves de fruit qui dominent, mais la fraîcheur fait un peu défaut. La bouche n'est pas énormément complexe, mais est très agréable. Les notes de crème brûlée dominent. Les fruits semblent être passés à l'arrière-plan. La finale est relativement courte et un mélange de vanille et de malt forme l'essentiel du souvenir qui reste de ce whisky.
81/1002009

Jmputz

Des notes de levure mêlées à des notes de malt accompagnent le fruité de ce nez. Quelques relents métalliques et un soupçon de fumée également. En bouche, une impression d'abord florale qui évolue ensuite sur des notes légèrement métalliques et qui n'est pas sans rappeler le fameux goût de violette si commun chez les whiskies de la famille Morisson Bowmore jusqu'il y a quelques années. La finale est est assez longue et chaude, avec d'abord le souvenir floral décrit pour la bouche, et ensuie quelques notes un peu plus maltées.
81/1002009

PatGVA

Nez Blette, eaux de vie de fruit blanc, persil, encaustique, infusion de thé, fumée, Bouche Tisane de camomille, vanille, céréale, poire.
88/1002009

Pompix

Au nez, herbes macérées, bâton de réglisse, tabac, olive, thé vert. La bouche suit le nez. La finale est moyennement intense mais persistante.
85/1002009

RX21

Couleur: jaune pâle Nez: pomme, iode Bouche: tourbe qui prend de l'ampleur, agrume Finale
86/1002009

Savoureur

Aspect: Riesling, larges jambes qui s’écoulent un peu lentement Nez: Moyennement intense, alcool bien incorporé, air marin, poisson frais, fruits verts, Bouche: Moyennement intense, citronée, légère amertume, fruits jaunes et blancs Finale: moyenne Avec eau: Moins marin, plus sucré, pâte à la levure Conclusion: Un whisky bien équilibré entre le nez et la bouche. Malheureusement j’ai une journée „sans“, je n’arrive pas à vraiment qualifier ce que je ressens, faudra regouter, en attendant 86/100
86/1002009

TTN

Jaune très pale Le nez est sur le miel, la vanille et les fruits frais (abricot-figue). La bouche est soyeuse conforme au arômes du nez, sucre, miel, banane, abricot. La finale est de bonne longueur, toujours sur les fruits et le sucre. Un malt classique et agréable qui semble provenir du Speyside.
84/1002009

Back

JM156610_1300_158.jpg