JM156607_1300_158.jpg

Auchentoshan ( Officiel) - Wine Cask Finish - 17 ans - 51%
8F: 84/100


Auchentoshan Wine Cask Finish

BT2007
Bouteille proposée par:
corbuso
nr:
2007-10
Embouteilleur:
Officiel
Age:
17 ans
Taux d'alcool:
51%
Détails bouteille:
8 ans bourbon puis 9 ans Bordeaux
Bourbon & Bordeaux
/3600 bouteilles
Cote moyenne
84/100
(84,00)
Classe de prix:

Back

Amor57

Le premier nez s'ouvre sur une tourbe curieuse, à base de caoutchouc brûlé qui décroît rapidement à l'aération mais restera en toile de fond, quelquefois très lointaine, tout au long de la dégustation. Un sherry très net fait ensuite son apparition, avec de la cendre de cigarette, du caramel. Cette première partie de la dégustation s'est faite sans aucune trace végétale. Une longue aération, près d'une heure, est nécessaire pour que les notes citronnées et fruitées (fruits jaunes) apparaissent. Je trouve ce whisky très étonnant : il est complexe et en même temps je n'arrive à presque rien discerner ; En bouche, l'attaque est nette, toujours sur fond léger de tourbe, avec un fruité qui commence à émerger, du sherry, du vieux cuir, du biscuit. Le bois est aussi présent. La finale e! st très longue, intense et amère sur la vanille, les épices et encore... la tourbe. J'apprécie énormément. Un vieil Islay en fût de sherry ?
2007

Antoine

Nez qui débute alcooleux, avec du sucre et des fruits rouges acidulés, marinés et macérés. Ensuite il devient alcool à l eau de vie, avec des relents de pommes et d oranges, de parfums et donc de fleurs, elles aussi macérées. Il y a quelque chose d artificiel, de "trafiqué". En fait, des arômes vineux viennent se mêler au tout. Une finition !? Ensuite il suit dans ce registre vineux, avec les fruits macérés, du vin cuit (moscatel, marsala blanc), d eau de vie (gras, pruneau à l eau de vie, cerise, kirsch) . Il donne enfin des fruits à plein nez après une bonne aération. Complexe, un voile de sel enrobe le tout. La bouche est sucrée, salée, avec des fruits rouges macérés assez gras. Elle amène une touche de tourbe (terre), une légère amertume tenue et quelques fleurs. Puis un pe! u de réglisse, du caramel aux fruits très cuits, de la chaleur. L alcool est bien intégré. Des oranges, du pamplemousse. La finale est sur l amertume des fruits caramélisés.
2007

Jean-Michel

La couleur est sublime. Vieil ambre cuivré. Des petites particules en suspension dans mon échantillon. Assurément, celui-ci n'a pas été "chill-filtered". Peut-être même pas filtered du tout. Le nez est sur la vanille bourbon et le caramel mou. En bouche, le caramel est toujours présent (fudge), mais plein des petits fruits passent à l'attaque (groseille à maqueraux). Puis une couche de vernis à ongle arrive (à moins que ce ne soit du dissolvant gras), comme dans un bon vieux single grain. Non, pas "comme" ; c'est forcément un vieux single grain (ou plutôt, je ne vois pas de single malt pourrait avoir ces saveurs là). On est sur le vieux rhum : un peu de fruits exotiques, de la banane séchée, et du chocolat Cadburry "Turkish Delight" dont j'avais toujours env! ie quand j'étais petit, mais qui me décevait la plupart du temps à cause de ce parfum trop appuyé d'eau de rose. La finale, très "Rahat Lokoum" est joyeuse, et nous invite à en reprendre une petite gorgée.
2007

Jmputz

Un nez assez étrange au premier abord. Mais au bout de quelques instants, de très belles notes de sherry apparaissent et dominent l'ensemble. Derrière le sherry se devinent des notes florales assez intenses ainsi qu'un soupçon d'amertume. Des noix? Cette linéarité de parfums agréables mais limités dans leur variété me fait plus penser à un vieux single grain qu'à un single malt.
En bouche, le sherry continue à dominer nettement (on avait pourtant bien dit qu'on n'allait mettre que du whisky dans ce blind...), et n'est tempéré que par quelques petites notes légèrement boisées et de légers relents chocolatés. Toujours cette même impression assez linéaire. J'aime assez ce profil et c'est pourquoi j'apprécie de plus en plus les single grains. Etonnant de trouver ces mêmes caractéristiques dans un single malt (si c'en est un...)
La finale est assez courte et prolonge parfaitement la ligne sherry de l'ensemble. Echantillon très intéressant en tout cas.
2007

Laphroaig-c_moi

Le nez est un peu fermé dans un premier temps, mais on sent tout de suite une certaine profondeur. C'est assez vieux, un peu iodé. Ca s'ouvre progressivement sur le foin et le sherry délicat d'un Highland Park officiel. Au risque de me planter en beauté (mais ça serait pas la première fois...) je parierais même un bon paquet sur cette distillerie. La bouche est très douce à l'attaque puis salée. Un superbe équilibre, un excellent whisky. 18/20.

88/1002007

mikadisa

Couleur : Ambre Nez : sur le boisé ; vernis à bois, boite à cigare. Massepin, noisettes grillées. Un peu vineux. se développe sur la fleur (incapable de dire quoi, mais genre fleur d'arbre fruitier) et fruit rouge (fraise) Bouche : très curieuse. savonneuse (vient de l'echantillon ?), florale, sur le parfum cheap. parfum 'bic'. Bourgeon de sapin (bonbon des vosges), sucrée-salée. pas bon. pas mon truc en tous cas. Finale : savonneuse, sur le bonbon des vosges et la fumée de tourbe.

2007

SkyIsBlue

Nez 'lourd' style bourbon, vanillé sucré puis s'ouvre sur le sherry de chez sherry, de l'huile de noix. On pourrait croire à une finition, c'est assez sucré. En bouche toujours du sherry au maïs et du boisé, aussi du savon, c'est assez puissant. Faut pas trop abuser, ça m'écoeur, heureusement que l'alcool est là. Me fait penser à un Edradour ou alors c'est bien imiter si c'est un Ecossais.. C'est pas ma tasse de thé. 80/100.
80/1002007

TTN

Ambré avec des reflets orangés D'abord très gourmand, très fruité (fruits très murs, pêche, ananas). Ensuite, s'exprime le bois de santal accompagné de tabac à pipe, de noix et de thym. Une expression très riche. Les arômes se fondent bien entre eux. La bouche très sherry, très boisée ou l'on retrouve les mêmes saveurs qu'au nez avec quelques notes tourbées. A certains moments on léche le bois. J'aime beaucoup ce profil aromatique. La finale est longue, sèche sur la réglisse. Un malt accompli et très réussi comme celui là on en redemande! C'est toujours délicat de se prononcer sur la provenance d'un fût de sherry, alors pourquoi pas Springbank une version d'un indépendant, pas très agée (15/16 ans) brut de fut mais pas trop alcoolique (50 - 55 %). Je sais je me répète masi j'aime beaucoup!
2007

Back

JM156636_1300_158.jpg