P1120963_1300_158.jpg

Benrinnes (Jean Boyer) - Best Casks of Scotland 1992 - 12 ans - 43,0%
3F: 3E: 78/100


Benrinnes Best Casks of Scotland 1992

Embouteilleur:
Jean Boyer
Age:
12 ans
Taux d'alcool:
43,0%
Collection:
Best casks of Scotland
Détails bouteille:
distillation: 1992
Triple distillation
Sherry
Cote moyenne
78/100
(77,82)
Classe de prix:

3 notes available in English
Back

Jean-Marie Putz

Une forte odeur de malt et de levure imprègne le nez. Peu de complexité au premier abord. Des odeurs d'étable et de foin mouillé...
La bouche semble légèrement plus complexe, avec cette petite pointe acidulée qui vient s'ajouter aux sensations de malt et de levure. Au-delà de cela, peu de véritable plaisir en bouche.
La finale est de longueur moyenne, dominée par les mêmes notes maltées avec ces peu agréables relents de levure.
74/1002009

Jean-Marie Putz

Couleur: Or
Cette odeur de levure, qui me rappelle parfois l'odeur de cette poudre insecticide qu'on utilisait durant mon enfance pour détruire les nids de fourmis, m'est réellement désagréable. Probablement qu'elle provient du procédé de triple distillation. Mais j'ai beaucoup de mal à apprécier. Au-delà ce cette première impression des notes de malt et de sous-bois viennent compléter le tableau.
La bouche est nettement plus agréable. Une certaine complexité et peut-être un léger regret... Le taux d'alcool aurait pu être légèrement supérieur, ce qui aurait sans doute permis à ce whisky d'exprimer mieux tout son potentiel. Agréables notes de malt.
La finale est longue et prolonge la bouche. Dommage que ce nez soit si peu engageant...
80/1002010

Jean-Marie Putz

Le nez développe d'abord des relents à la fois de terre et de jus de viande. Un peu un mélange entre le bois et le sherry. L'odeur est assez difficile à définir, mais n'est pas unique pour cette bouteille. Pour être étonnante, elle n'en est pas moins agréable. En bouche, une très jolie complexité, mêlant des goûts de bois assez prononcés, rappelant la noisette et le chocolat, à des relents marqués de malt. Une belle finale, revenant sur les arômes de noisette.
79/1002005

Back

JM156610_1300_158.jpg