00524335_1300_158.jpg

Bunnahabhain (Jean Boyer) - 10 years - 10 ans - 43%
22F: 22E: 81/100


Bunnahabhain 10 years

SessionID
(65/100 - 89/100)
Embouteilleur:
Jean Boyer
Age:
10 ans
Taux d'alcool:
43%
Collection:
Le Puits à Whisky
Détails bouteille:
distillation: 2001
Sherry
Cote moyenne
81/100
(80,57)
Classe de prix:

22 notes available in English
Back

Alexandre

Le nez, chaleureux et discret, est dominé par le café et les céréales grillées. Peu expressif, il contient également quelques traces de fruits jaunes et de sirop d’érable. Dans cette grande douceur, mais toujours sans une expression convenable, l’aération met en avant des notes de pin.
La bouche conserve malheureusement le défaut principal du nez : c’est bien trop faiblard. L’attaque est aqueuse, sur les céréales et les agrumes. On perçoit aussi tant bien que mal du sirop d’érable et un peu de fumée. L’aération développe quelque peu l’attaque, avec une belle apparition des fruits jaunes.
La finale, de longueur moyenne, est dominée par les feuilles de cigare et les agrumes. On a aussi quelques notes fermières.

En conclusion, un whisky bien trop faible pour s’exprimer pleineme
76/1002012

Piazzolla

Nez: assez frais (minéral) et légèrement marin (iode/fumée). Manque un peu d’expressivité (trop réduit) mais élégant. Évolue vers le sirop pour la toux!
Bouche : texture soyeuse très agréable et sensuelle. Les parfums en revanche ont du mal à s’exprimer. Côté beurré. Le manque de densité est frustrant …. Curieusement végétal.
Finale courte
Conclusion Le nez intrigue, la bouche déçoit tout en étant agréable. Mais finalement, laisse trop sur sa faim.
80/1002012

Dagde

Couleur : Dorée
Nez : Doux. Réglisse (tirant vers la tourbe), du fruit jaune (pêche de vigne), citronnelle. Avec l'aération, il y a quelques relents de chocolat au lait et de cannelle. Quelques effluves boulangers arrivent en dernier. Malgré une dominante sucrée, le sel arrive à se faire une place. Nez fin et assez ciselé.
Bouche: Encore du réglisse comme un signe avant coureur d'une tourbe très légère, avec du sel. Le liant doux continue sur le fruit épicé et une pointe chocolatée. Le tout reste très cohérent mais trop dépouillé.
Finale: Trop Court. Chocolat au lait. Un peu d'amertume et de cannelle. L'arrière-bouche revient sur le réglisse.

Conclusion : Un très beau nez. Le reste ne suit pas avec une dilution des saveurs qui le rende trop timoré. La finale est définitivement trop courte.
83/1002012

Roblanza

couleur: jaune paille sombre
nez: doucement floral, vanille et de chêne frais
le goût: goût doux de notes de vanille, de chêne frais et de foin, comme, une finition lisse, mais de courte durée avec des notes de foin sec et de vanille
84/1002012

Dede

Couleur : Vin blanc
Nez : Le premier contact est austère, minéral (craie). Pas très engageant. Un peu de fruit en trame de fond (poire), de la vanille et surtout un parfum de grappa se faisant de plus en plus dominant. La seconde dégustation confirme la domination de l'eau de vie de raisin.
Bouche : L'attaque est aqueuse, le milieu peu expressif. Sans qu'il soit brûlant, on retrouve tout de même le goût de l'alcool, ainsi qu'une certaine suavité gâchée par des notes de carton mouillé. Peut-être un soupçon d'acidité agrumique aussi et toujours ces notes d'eau de vie confirmées en seconde dégustation.
Finale : Brève et peu goûteuse.

Conclusion : Je suis peut-être passé à côté, mais ce malt semble n'avoir que très peu de choses à raconter. Ces parfums de grappa me font penser à un whisky très jeune, encore immature, encore qu'il n'y ait rien de repoussant ici, ce que semble confirmer la seconde dégustation.
65/1002012

Malt1972

Couleur: vieil or
Nez: Hmm, étrange nez, léger, céréales, malt, pas très engageant
Dégustation: noisette, un peu d'épices, beaucoup d'amertume
Finale: courte et épicée

Pas ma tasse de thé. Whisky très déséquilibré. Ne va nulle part.

68/1002012

Bpoujol

Robe or.
Nez doux, caramel au beurre. Pâtissier. Un peu herbacé. Original.
Bouche douce pâtissière. Peu complexe.
Finale moyennement longue, peu intense. Maltée. Légèrement boisée.
Profil original auquel j'accroche pas.
80/1002012

Jean-Michel

Couleur : Paille
Nez : S’ouvre sur de discrets phénols d’abord associés à du légume cuit (chou bouilli ?), puis à des fruits confits (d’abord de l’angélique puis des mandarines). Devient vraiment intéressant maintenant. S’enrichit de notes subtiles de bergamote et de camomille. Et peut-être d’une touche de jus de pêche et de chocolat blanc.
Bouche : Douce et soyeuse. Un peu trop douce, peut-être. Manque un peu de punch (43% ?), mais pas de saveur. Miel dilué. Beignet de fleurs d’acacia. Bonbon citron. Et un léger voile de fumée froide en arrière-plan.
Finale : S’écroule un peu vite ; la faute à une dilution excessive ?
Commentaire : Un malt délicat qui m’évoque la production des Orcades ou des territoires du Nord pour son caractère miellé et finement fumé. Dommage que la bouche se montre un peu molle...
84/1002012

Canis_Lupus

Robe : Pâle, vin blanc, paille.
Nez : 1er nez sûr, aigrelet, vinaigre de vin blanc. Peut-être un rien de tourbe, un peu minéral également, comme un écho lointain de bord de mer. Du sel. Petit à petit, un peu de fraîcheur mentholée finement dosée. Des notes herbacées. Soupçon de cuir. Un peu plus de temps lui permet de développer de très agréables notes entre le caramel de fruit et la pâte de fruit, framboise, groseille, voire cassis.
L’ajout d’eau accroît très sensiblement le fondu, l’harmonie et l’équilibre, rendant ce nez plus gourmand, encore plus séducteur.
Bouche : Attaque huileuse, une impression de tourbe derrière un concentré de fruit très sucré, presque miellé.
L’eau arrondi nettement la bouche, la rendu beaucoup plus easy drinkable, mais la légère note de tourbe à disparu.
Finale : Dans la continuité de la bouche, chaleureuse et de belle longueur.
Étonnamment, alors que l’eau fait disparaître le soupçon de tourbe en bouche, elle l’accroît dans la finale.

Commentaire : Une certaine originalité, un whisky bien fait, bien né, un profil plaisant et intéressant. Bien qu’absolument pas indispensable, l’eau apporte un léger mieux
88/1002012

ALouis

Couleur : Jaune paille
Nez: Démarre sur le sirop pour la toux et le caramel trop cuit.
Derrière ce caramel dominant on distingue des épices, des fruits secs et des notes vineuses.
Bouche: Assez brouillon, légèrement fruité et très épicé puis on a du miel et des noix.
Finale moyenne sur la vanille et des notes de rhum vieux.
75/1002012

TTN

Couleur : Paille
Nez : Gruau aux pommes, pomme à cidre, un petit coté fermier. Me fait penser à un "isle of Jura".
Bouche : Légère, manque de consistance. Un peu de miel, de caramel et de zeste d'orange, liqueur d'orange.
Finale : Assez courte.
Impression générale : De la personnalité mais manque d'intensité et de texture, dommage!
78/1002012

Blackmalt

Couleur or
Nez discret et frais. Un peu de caramel doux et de café froid avec une odeur de vieux meuble ciré et poussiéreux. Franchement pas terrible tout ça. C'est mou, sans expression et très terne. Je ne ressens rien d'autre. Si, de l'alcool brûlant le nez.
Bouche plus présente. Amère. Et c'est tout. Au moins elle est en phase avec le nez.
Finale amère et courte. Peut être un peu d'épices en retour... Voilà.

Commentaire : 65 juste pour la continuité des trois ensembles. À savoir, un bien triste trio. Mes notes sont courtes mais je ne sais pas quoi dire de plus. Si, cet alcool a bien les 40% requis pour l'appellation "whisky"?
65/1002012

Savoureur

Aspect: or jaune
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, légère tourbe et fumée, douceur vanillée, fruits rouges, lait chauffé
Bouche: alcool bien intégré, début assez discret, puis monte en puissance (intensité moyenne), bien en ligne avec le nez avec la différence que la tourbe / la fumée se manifestent surtout en fin de bouche et en finale
Finale: moyenne
Avec eau: mêmes arômes au nez, en bouche la tourbe est plus présente / dominante, j'aime mieux sans eau
Conclusion: Un whisky fin qui sait charmer aussi bien à la dégustation analytique qu'à la dégustation plaisir
87/1002012

Amor57

Le premier nez est marqué par un joli fruité et un boisé intense, sans excès de tannins et de la violette. Le développement se fait sur un net côté marin, du thé fumé, de la crème fraîche, de l'origan et l'intensification du fruité. Ce n'est pas très riche mais les arômes sont très précis, très nets. En bouche l'attaque est nette et précise, sur les arômes et parfums détectés lors du nosing, avec un peu de caramel en plus. La finale reste sur la douceur, avec de la crème relevée d'une pointe d'épices et d'anchois.
Un whisky simple, harmonieux et plaisant, un fût "propre".
86/1002012

Jolie_Grenouille

Couleur : Vin blanc
Nez: Alcool assez discret. Présence de fruits jaunes, assez sucrés. Me fait penser à une finition en fût de vin. Impression présente tout au long de la dégustation.
Bouche: Même impression qu'au nez (finition). Alcool tout aussi discret, bien maîtrisé. Présence de fruits plus importante qu'au nez, comme on peut s'y attendre.
Finale: Moyenne à longue, dans la lignée du nez et de la bouche.

Whisky sans défaut, assez linéaire.
80/1002012

Mars

Nez : Noix, figue, chocolat, mandarine, huileux, raisins secs.
Bouche : Huileux, rêche, pêche et mandarine. Agréable.
Finale : Figue, noix, chocolat, mandarine, épices, fruits exotiques délicats, canelle. Moyenne.

Commentaires : Très agréable a boire, joli mariage entre le fruit et les arômes du sherry. L'aération détruit un peu ce fondu. L'eau ne rajoute rien.
89/1002012

Arno

Nez : tourbe semblant très diluée avec de vagues - mais gênantes - notes de combustion, de bitume refroidissant, de fumée et de tabac frais (ce qui est un peu mieux). Suivi par un ensemble un peu brouillon avec des fruits jaunes compotés, du lait de coco, un côté médicinal, du poivre, du sel. L’aération le rend très minéral, avec de la cendre froide, et aussi quelques herbes et du cuir fraichement ciré.
Bouche : attaque très diluée et amère sur la tourbe, ou plutôt le plastique brûlé, le pain grillé, la buche. Derrière ces notes peu agréables, un peu de laurier, d’herbes, de poivre et une vague note fruitée difficile à cerner, avec un peu de caramel.
Finale : sur les notes brûlées & minérales, avec du sel et de la réglisse
Conclusion : très monolithique, manque certain de corps en bouche, et peu flatteur au nez. Moyen.
81/1002012

PatGVA

Robe paille claire
Nez : florale, patchoulis, vetiver, jolie beurrée, réglisse, gingembre rond intense
Bouche : beurre pas très intense un peu brûlant manque de complexité
Finale : courte manque d'équilibre
84/1002012

Mapi

couleur or avec des reflets cuivrés
Le nez est frais, piquant et mentholé. je notes des effluves de fruits frais (ananas) et de thé earl gray. Un whisky structuré complexe et rond.
La bouche est fraîche avec une belle matière. L'alcool est présent et donne de la profondeur. Je trouve de la menthe et une pointe d'anis. Puis arrivent les épices et enfin la pâte de coing notamment sur le côté rond et doux.
La finale présente une pointe d'amertume. La longueur est moyenne avec une impression de pâte de fruit.

Au total une belle constance, une belle impression
88/1002012

Jbrice

Nez : un fond de new make (saumure), confiture d'abricot et pate d'amande à l'aération
Bouche : le new make ressort vraiment lors de l'attaque en bouche ; petite amertume non dérangeante. C'est très salé.
Une proximité avec de la moutarde.
Finale : longue finale sur un côté pimenté et salé
83/1002012

Jmputz

Couleur: Or
Un agréable nez marqué par des notes de foin humide, mais hélas aussi par quelques relents de levure, heureusement fort discrets. Après quelques minutes d'aération ces légers désagréments disparaissent totalement. Apparaissent alors des soupçons de menthe qui donnent à l'ensemble une belle fraîcheur qui était absente au sortir de la bouteille.
En bouche, ce whisky se montre sans défaut. Par contre pas non plus d'exubérance. Une agréable sensation maltée, tout en finesse et en douceur. Du muesli, un soupçon de chocolat au lait, un bel équilibre.
La finale est assez longue et ne contraste pas avec la bouche. La même impression paisible d'un bon whisky sans faille.

85/1002012

Corbuso

Couleur : Or
Nez : Légèrement tourbé, rond, avec un peu de brise marine et autres influences marine, ainsi qu’un peu de caramel.
Bouche : Rond, moelleux, tourbé, maritime, salé, sur le caramel mou et dur, un peu de chocolat, de goudron et de miel. La finale est de longueur moyenne, maritime, légèrement florale et parfumée, avec un peu de caramel mou, de goudron, de miel et de légères notes herbacées.
Impression générale : Un whisky moyennement tourbé, moelleux, un peu faible, mais facile à boire. Une introduction douce aux whiskies tourbés.
84/1002012

Back

00523678_1300_158.jpg