JM176850_1300_158.jpg

Brora ( Officiel) - Aged 30 years, bottled 2004 (third release) - 30 ans - 56,6%
3F: 94/100


Brora Aged 30 years, bottled 2004 (third release)

Embouteilleur:
Officiel
Age:
30 ans
Taux d'alcool:
56,6%
Détails bouteille:
embouteillage 2004
Brut de fût non filtré à froid
Cote moyenne
94/100
(94,33)
Classe de prix:

Back

ALouis

Couleur : Or soutenu
Nez: Waouuuu quel nez: C'est un pic, c'est un cap, que dis-je : un cap ? C'est une péninsule !
Superbe alliance de tourbe (sur le goudron et le poisson fumé), d'épices et de fruits jaunes (mirabelle et citron).
Une complexité hors norme avec des notes fermières et animales, d'étable et de crottin.
Attention cela n'est pas repoussant, bien au contraire, ni dominant mais tous ces arômes fondus sont tout simplement extraordinaire.
L'ajout d'eau fait ressortir un superbe fruité, mirabelle et agrumes ainsi que des notes boisées sur la vanille.
Avec l'eau la tourbe est plus sur la cendre froide.
Bouche: L'attaque en bouche démarre sur une tourbe légère et des notes fermières/animales.
La bouche évolue ensuite sur les agrumes, le citron principalement et de superbes notes minérales.
Les épices ne sont pas en reste mais en fond et amenant une structure en bouche.
L'ajout d'eau atténue la tourbe et les notes animales et brise donc ce superbe fondu, pas d'eau pour ce colosse.
La finale est interminable, réellement, sur un fondu d'épices, de citron, de tourbe et de notes animales, fantastique.
Pour moi bien supérieur à la release 2005.
96/1002009

Kell

Nez: Citron minéral, fumée, tourbe et odeurs de ferme. C'est d'une puissance rare
Bouche: Tout aussi puissant que le nez, tout en citron vert, tourbe végétale fumée et notes fermières poivrées. C’est fondu, l’alcool est bien intégré et le corps est tellement dense qu’on devrait pouvoir l’utiliser comme huile de moteur.
La finale est interminable ce qui est assez prévisible au vu de la puissance de la bouche. Elle continue sur les même notes avec le poivre qui se développe au fur et à mesure.

Un whisky hors du commun à n’en pas douter mais un peu trop “énorme” pour moi.

93/1002012

Alexandre

Le nez débute sur de puissantes notes marines et d’agrumes. Dans une complexité déjà bien présente, on a également de la tourbe, le tout avec un arrière plan fermier. L’aération permet à ce nez de révéler toute sa grandeur. Toujours avec cette ferme très présente, humide et dense, des saveurs de sucre (fruits jaunes bien juteux), de barbecue, et de goudron viennent s’ajouter aux odeurs déjà présentes. C’est d’une balance rare, et extrêmement complexe. Et ce n’est pas fini : le temps passé dans le verre apaise un peu le tout, laissant apparaître des saveurs plus douces d’épices (paprika, poivre), le tout avec un raffermissement du côté maritime. L’eau permet à des odeurs d’orange et de noisettes bien marquées d’apparaître. C’est tout simplement génial.

L’attaque en bouche est étrangement douce et chaleureuse. On y décèle de la noisette, des céréales, et un peu de chocolat. Puis, une tourbe très fermière aussi puissante que maîtrisée fait son apparition. C’est enrobant, presque collant, le tout avec un alcool magnifiquement bien intégré. Enfin, des notes de citron, qui font place après aération à du goudron et des notes plus végétales (menthe) apparaissent. On a aussi un fond minéral / médicinal avec le temps, qui donne au bout du coup quelque chose de bien charpenté et de bien complexe. L’eau lui apporte une tourbe plus douce, avec une pointe de café.

La finale, très longue, est marquée par le goudron et la tourbe. Il y a également un peu de piment et des fruits de mer. L’aération met en avant les saveurs marines et salées, le tout avec un peu de fraîcheur.

En conclusion, une merveille de whisky. Très complexe, et bien marqué par ce mélange envoutant de saveurs marines, tourbées et fermières.
94/1002011

Back

JM156636_1300_158.jpg