JM166696b_1300_158.jpg

Benrinnes (Ian McLeod) - Dun Bheagan 1980 - 20 ans - 46%
8F: 0/100


Benrinnes Dun Bheagan 1980

BT2008
Bouteille proposée par:
Bugsbunna
nr:
2008-8
Embouteilleur:
Ian McLeod
Age:
20 ans
Taux d'alcool:
46%
Collection:
Dun Bheagan
Détails bouteille:
Cote moyenne
0/100
()
Classe de prix:

Back

Amor57

Le nez débute par un léger caoutchouc brûlé. Généralement annonciateur de tourbe, ce premier point m'est négatif. Effectivement, quelques instants après, une fine tourbe fait son apparition accompagnant du kirch, de la craie, de l'abricot et une très subtile acidité. L'aération révèle une légère vanille, de la poire, du poivre. Bon, et après ? On passe à la bouche : attaque douce, caramel, miel, citron. Bon, et après ? Une finale assez brève sur du caramel au beurre. Soit je suis complètement passé à côté (je n'étais pas dans les meilleures conditions pour taster), soit ce whisky ne vaut pas grand-chose. Dans les deux cas, une nouvelle dégustation s'impose.
2008

Corbuso

Couleur : or
Nez : très particulier, un mélange de fruit exotique et de boisson énergétique, avec de la poire, de la fumée tourbée et de la sueur.
Bouche : Très doux, floral, sur de légères notes florales, la poire et le miel. La finale est de longueur moyenne, propre, douce, délicate, maltée avec une abondance de miel.
2008

Jean-Marc

nez : noix, boisé, anis, pomme flambée
- bouche : amer, assez plat, anis, cuir mouillé, sous-bois
- finale : courte et florale.
2008

Jean-Michel

Couleur : Cuivre jaune.
Nez : Raffiné et léger. Incontestabement flatteur. Marqué par un fruité suave et surtout très musqué. Raisin muscat, fruits à chair jaune bien juteux. Du caramel et beaucoup d'épices. Me fait penser à ces petites graines parfumées que l'on vous propose à la fin du repas dans certains restaurants indiens. Au deuxième plan, une note soufrée, mais qui ne me gène pas plus que ça. Comme sentir un joint de caoutchouc que l'on s'apprète à poser. Puis une vague de miel de pissenlit, associé à des notes patissières (pain d'épices bien moelleux). J'aime énormément.
L'attaque, un peu molle, démarre gentiment sur le caramel léger, puis vire de bord. Dès la deuxième seconde, la bouche n'est plus qu'eau de rose et shampooing (signature Lowland ?), là où j'attend! ais le retour des fruits jaunes. En somme, ce sont mes petites graines indiennes qui mènent la danse, accompagnées d'une bonne dose de cacao en poudre (Dieu que c'est amer !). C'est curieux : les arômes sont ceux d'un malt léger et aromatique, mais la bouche prend un tour très sec, et est marquée par une amertume sans concession (boisé mal maîtrisé ?). Très très étrange, incontestablement original, mais faut aimer.
Cette amertume, persistante, continuera à se développer tout au long de la finale.
A la première dégustation, j'ai sabré cette bouche. Ce soir, ça passe mieux. Mais après ce superbe nez, cette amertume ne peut que me frustrer.
Lowland qui aurait passé un peu trop de temps dans un fût de Sherry médiocre ? Plus beaucoup d'alcool (42.1% exactement ;-)).
2008

Jmputz

Un très beau nez sur la noix de cajou au premier abord évoluant assez rapidement vers des fruits discrets, poire, melon, tout en conservant ce caractère très légèrement amer. Des céréales, du caramel et unbel équilibre, masi pas trop de fuoritures.
En bouche, une impression de trop peu, du jus de noix de cajou. Mais petit à petit, il semble prendre corps, mais cette évolution s'arrête assez rapidement. L'impressionde jus de noix reste présente.
La finale est dans le parfait prolongement de la bouche. Elle est assez longue.
Un whisky assez intriguant. Ce n'est pas mon préféré de la série, mais il fait montre d'une indéniable originalité.
2010

PatGVA

Nez
poire, beurre, poivre, eau de vie,
Bouche
belle rondeur miel bruyère note florale tilleul verveine herbacé
Finale
finale bel! le longu e sur le tilleul (Balvenie, Dalmore Highland Park ?)
2008

Savoureur

Aspect:
Or sombre, larges jambes s écoulant très lentement
Nez:
Légèrement à moyennement intense, pas d alcool gènant, au début pointe de vernis à ongles, fraicheur mentholée, café, fruits à noyeau mûres / avec 3 gouttes d eau: la fraicheur mentholée devient plustôt une fraicheur herbacée
Bouche:
Doux, légère amertume boisée, café, raisins, rancio? / avec 3 gouttes d eau: plus d amertume
Finale:
Moyenne, chauffe un peu la bouche, bouche sèche / avec 3 gouttes d eau: pas de changement
Conclusion:
Le blind continue à haut niveau, comme souvent j aime mieux sans eau, 89/100
2008

TTN

Jolie couleur dorée

Le nez est très floral, j'y retrouve pas mal de céréales avec des notes poivrées et de la menthe. Tout en rondeur et pas très complexe, il me parait assez jeune (10-12 ans). Pour moi c'est un Speyside!

La bouche confirme le nez et son aspect floral avec un peu de malabar. Finale assez courte, il a certainement été embouteillé à 43%.

Peu de relief dans ce malt, je le trouve peu transcendant, mais il en faut pour tout les goûts. Il me fait penser à un malt comme Glen Keith.
2008

Back

P1120925_1300_156.jpg