00523383_1300_158.jpg

Caol Ila (Adelphi) - Adelphi 23 years - 23 ans - 57,3%
8F: 0/100


Caol-Ila Adelphi  23 years

BT2008
Bouteille proposée par:
Savoureur
nr:
2008-6
Embouteilleur:
Adelphi
Age:
23 ans
Taux d'alcool:
57,3%
Détails bouteille:
Cote moyenne
0/100
()
Classe de prix:

Back

Amor57

C'est un nez très classique qui s'offre à nous au premier abord : des céréales grillées, un léger fruité. Celui-ci se développe à l'aération avec des notes supplémentaires de café, de citron, de miel, un nette cardamome. L'ensemble est délicat et je le trouve assez peu causant. En bouche l'attaque est franche et donne sur des épices nombreuses et variées (cumin, girofle, poivre), de l'ail, de l'iode et de l'anis. Compte-tenu du nez, je la trouve plutôt expressive. La finale est sur les mêmes notes, avec une remontée d'alcool et un pic de menthe ou d'eucalyptus. L'iode est présent mais je ne trouve pas de note salée. Curieux, curieux... C'est un whisky très original (belle qualité n'est-il pas ?), malheureusement pas très riche mais j'aime bien.
2008

Bugsbunna

Nez peu complexe, mais agréable, sur la tourbe, l'humus et le chocolat, avec de forts relents animaux (charcuterie, salaisons, cuir tanné). Bouche ronde, rugueuse et acide, mais généreuse : tourbe et encore tourbe, chocolat au lait, un zeste d'agrume, un peu de fumée et de notes médicinales et empyreumatiques, tilleul, coca cola, graines de pavot. Finale un peu courte. Pas inintéressant, mais j'ai l'impression d'être passé à côté. Son côté 'rentre-dedans' m'a un peu rebuté, les brûlures sur la langue aussi. Peut-être un (trop) jeune Ardbeg ?
2008

Corbuso

Couleur : Jaune pâle.
Nez : Léger, malté, très tourbé, fumé, sur le pain grillé sur un feu de tourbe, avec des notes florales et d algue.
Bouche : Sec, salé, malté, tourbé, goudronneux, fumé, sur l algue, les fruits de mer et la corde de chanvre. La finale est très longue, propre, très tourbée, fumée, sur l algue et le caramel.
2008

Jean-Marc

nez : tourbé, céréales, un peu de frangipane, très agréable, pas agressif
- bouche : canne à sucre, vanille, agrume, complexe, céréale, légèrement iodée
- finale : longue et douce, sur la canne à sucre et l'iode.
2008

Jean-Michel

Couleur : or brillant
Nez : A la fois chaud et doux. Très belle expression des phénols. Très belle, et surtout très originale : un nez plus fermier et paysan que maritime, saturé de fruits (nèfles gelées, poires blettes, écorces d'agrumes en voie de fermentation, jus de citron...), mais également très céréalier (lait chaud à la vanille, purée de pomme de terre). Léger relents de cour de ferme. Ca sent aussi l'ozone, comme lorsque l'on entre dans une pièce dans laquelle la télé est restée allumée trop longtemps. Des notes de poussières citronnées évoquent un whisky que l'on a noyé. Mais on sent que l'alcool est présent.
L'attaque est acidulée, d'abord légère. Puis l'alcool monte et les parfums avec. La bouche se montre vite ahurissante de puissance par rapport au nez, mais! reste parfaitement domptée (m'est avis que l'on est entre 50% et 55%). Un mélange de teinture d'iode, de créosote, et de pastilles au citron. Plein de jus de citron et de sel, sur une trame vineuse sèche (champagne), adoucie par la vanille du chocolat blanc, ou d'une tartine beurrée.
Finale longue et savoureuse, toute sur le citron confit.
Mon préféré des 3 whiskies phénoliques du blind, plus original encore que le sample 2.
89 bien pesé.
2008

Jmputz

Un nez à la fois fruité et légèrement marqué par la tourbe et de discrets relents de levure. Une belle évolution sur la céréale grillée et un caractère un peu médicinal. Au bout de quelques minutes, de nouvelles fragrances se développent. Un whisky 'à tiroirs', car de fraîches notes mentholées ont l'air de faire suite à cette belle introduction.
La première bouche est une explosion de saveurs, allant de l'amertume boisée au médicament en passant par la fraicheur de la menthe. La tourbe est bien présente, sans jamais dominer l'ensemble. Belle complexité et parfait équilibre.
La finale est relativement longue, entre la tourbe et la céréale.
J'ai beaucoup aimé.
2008

PatGVA

Nez
champignons sec, sous bois, humus, puis cochonailles fumées, animal cuir
Bouche
belle rondeur fumée, équilibre gras
Finale
finale longue sur la fumée (Caol Ila ?)
2008

TTN

Couleur doré
Le nez est d'abord sur le feu de bois, élégant, avec de jolies notes fruitées (pomme et citron) de la gentiane et des céréales en arrière plan. Puis, il devient rapidement plus phénolique mais toujours avec la même élégance.
En bouche, pas de surprise, mais quelle prestance! Là encore, il est très phénolique, la tourbe s'installe puissamment autour d'un bonbon acidulé, pour laisser place en fin de bouche, très longue, à de la réglisse. Malgré son degré d'alcool élevé, que je suppose être très proche de 60%, il ne présente aucune agressivité.
J'aime beaucoup ce malt qui présente beaucoup de tempérament, un classique du genre que je verrai bien provenir d'une distillerie telle que Ardbeg, certainement un IB d'une quinzaine d'années...
2008

Back

JM166745_1300_158.jpg