JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.

IELogoThere is nothing wrong using IE. But since Internet Explorer - prior to version 9 - does not fully support the last version of CSS, you will miss lots of nice effects and the site could look less nice as expected...
If you want to see the site as it is meant, please try it with Chrome or Firefox or a more recent version of Internet Explorer.

Il n'y a aucun problème à utiliser Internet Explorer. Mais étant donné que IE -jusqu'à la version 9- n'est pas entièrement compatible avec la dernière version de CSS, un certain nombre d'effets esthétiques de ce site ne sont pas disponibles et le site semble moins attractif...
Si vous voulez voir ce site tel qu'il a été conçu, essayez le avec Chrome ou Firefox ou une version plus récente d'Explorer.

enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Le whisky

Liste des bouteilles

Dailuaine: embouteillages officiels

Dailuaine

Fauna & Flora, 16 years

Collection
Fauna & Flora
Age
16 ans
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTSRG85/100
Whisky de couleur ambre rougeâtre, où dominent des saveurs de sherry, de sucre d'orge, de noix et d'oranges.
Un malt chaleureux et long, équilibré par des notes plus sèches de chêne et de cèdre.
Commentaire personnel
Dire que 98% de ce magnifique single malt disparaissent dans Johnie Walker et consorts... Cette distillerie pratiquement inconnue du grand public produit un single malt rivalisant avantageusement avec ceux de Macallan. Les mêmes arômes de sherry, mais une finale exceptionnellement longue. Le plaisir à l'état pur. Et ce pour de longues minutes. Dommage qu'il soit assez difficile à trouver...
84/100
Une seconde dégustation vient entièrement confirmer la première. Un grand malt.
84/100
La troisième dégustation s'est contentée de confirmer les deux premières. Vraiment une bouteille exceptionnelle.
84/100
Un nez assez riche, dominé par de nettes senteurs de sherry et quelques picotements cachant des odeurs de malt et des pointes d'agrumes. En bouche une très belle présence et une grande complexité, entre le sherry, le chocolat et le malt avec des relents lointains de mandarine et une certaine influence du bois. Une finale assez longue et très agréable, revenant sur des notes maltées.
84/100
Sherry et fruit mûrs caractérisent le nez. Belle complexité. Une légère amertume vient s'ajouter aux premières notes fruitées.
En bouche la première impression est également une belle présence de sherry et une légère influence boisée. Très agréable, mais légèrement moins complexe que ne l'était le nez.
Belle finale, d'abord dominée par cette légère amertume qui était présente en bouche et qui évolue ensuite vers les sherry pour finir sur les notes boisées.
84/100
WDTSRG
Commentaire de Mars
Nez : Des tonnes de moka et de café. De l'écorce de d'orange et un coté rhum/raisin agrémenté de fruits secs.
Bouche : Réglissée, légèrement aqueuse. Beaucoup de citron avec du vinaige balsamique, des noix et des cerises à l'eau de vie.
Finale : Semble courte au début, elle revient en force sur le moka, le chocolat noir à l'orange et les pralines à l'eau de vie. Il y a aussi du bois précieux et de la menthe.
90/100
WDTSRG
Commentaire de Bpoujol
Robe ambrée.
Premier nez très marqué par le sherry. Riche et complexe. Bois, fruits secs, cacao, café. Très plaisant. Bien équilibré.
La bouche est dans la continuité du nez. Légère.
Finale légère, assez courte (trop).
Un beau sherry. Dommage que la finale soit si courte.
89/100
WDTSRG
Commentaire de Blackmalt
Couleur : ambre/ or profond
Nez : Complexe et riche. Marqué par la noix,le café le papier journal. Une odeur style "Baba au rhum".
Sur l'aération, il devient un peu plus piquant avec une odeur légère de poussière, de pruneaux et/ou autres fruits qui se mélangent à quelques soupçons de céréales.
Après, une sensation peut-être bizarre, mais il me semble déceler une odeur de plastique...
Bouche : Fluide, assez chaude et boisée peut-être même minérale. Marquée par le café, les noix, le bois. Pas assez expressive/puissante à mon gout. Mais agréable quand même.
Finale : Longue. Dans la continuité de la bouche avec de la noix, du fruit en fond. Et toujours cette sensation étrange de plastique qui fait la persistance de cette finale.
89/100
WDTSRG
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Etre vieil or et caramel
Nez : 1er nez sur la cendre et le caoutchouc. Puis viennent des notes de sucre caramélisé, des fruits rouge (cerise, bigarreau, groseille, cassis) et fruits confis, pâte de fruit. Les notes de caramels se développent ensuite sur du chocolat, du café froid dilué. Epices indiennes également. Un peu de thé vert à l’aération. Petit à petit, au fur et à mesure que le nez se développe, le caoutchouc passe à l’arrière plan, mais sans jamais complètement disparaître. Après un peu plus de temps apparaît du vinaigre balsamique.
Bouche : Attaque douce et tout en rondeur, un peu aqueuse, mais la bouche se développe et gagne en puissance progressivement. L’alcool apporte de la chaleur et des notes épicées en milieu de bouche puis s’amenuise au bout de quelques dizaines de seconde. Un peu moins complexe que le nez, la bouche s’exprime toutefois sur des notes très similaires, mais plus fondues.
Finale : Dans la lignée du nez et de la bouche, une belle note fruités acidulée à la déglutition qui s’éteint progressivement en quelques seconde pour laisser la place à des notes plus boisées, légèrement fumées, sur le noyaux de fruit. Longueur moyenne.
88/100
WDTSRG
Commentaire de GaxMalt31
Nez : De suite très fruité sur les fruits rouges, odeurs de vin rouge mielleux, épices à vin chaud. Un profil très vineux, mais dans le sens d'un vin de fête liquoreux.
Bouche: Attaque assez douce et agréable, puis une sensation de thé noir et d'herbe coupées, épices cardamone et poivre.
Finale: Douce sur les épices, une pointe de crème de café, le boisé du fût ce fait aussi sentir.
88/100
WDTSRG
Commentaire de ALouis
Couleur : Ambré
Nez: très sherry, nécessite une bonne aération.
Une fois bien aéré le nez débute sur le caramel, le pruneau, le cacao et des notes vineuses.
Il évolue ensuite sur les épices, les fruits secs et l'orange.
Bouche: Le sherry est bien présent en bouche aussi, sur la noix, les notes vineuses et le chocolat.
On dirait un vieil armagnac.
Il évolue ensuite sur la pâte d'amande.
Finale moyenne sur le sherry et une légère astringence.
Le fût a un peu trop marqué ce malt.
88/100
WDTSRG
Commentaire de Pompix
Le nez est marqué par le sherry (assez sec). On y retrouve une belle alliance de fruits secs (noisettes), de caramel, d’épices et d’un léger boisé.
La bouche est assez riche, elle reprend fidèlement les arômes du nez ainsi qu’une pointe torréfiée presque chocolatée.
Très belle finale sur un boisé maitrisé et des notes d’arachides.
87/100
WDTSRG
Commentaire de Amor57
Le nez s’ouvre sur un beau sherry, à base de fruits secs, amande en tête mais aussi noix séchée et datte. Il évolue vers la figue séchée, avec une double facette sucrée et astringente, du beurre qui apporte douceur et liant, de la réglisse, de la banane. Et puis après, l’explosion : vernis, confiture de fraises, noisettes…
En bouche, l’attaque est nette et boisée. Se développent le sherry, sur fond de caramel, des fruits rouges, en compote (avec une acidité exacerbée donc), de la figue fraîche, des fruits exotiques, de la réglisse, des épices (poivre noir, carvi).
La finale d’une très belle longueur et d’une belle intensité est dominée par l’amertume à base de réglisse du sherry. Elle est accompagnée de marmelade d’orange, d’épices et de réglisse qui se renforcent, faisant croître l’amertume.
Whisky très, trop, agréable, aussi bien à déguster qu’à boire.
87/100
WDTSRG
Commentaire de PatGVA
N : sherry, prune, pâtissier, chocolat noir, poivre, long équilibré j'aime beaucoup
B : chocolat noir, crème brulée, marzipan, intéressant
F : longue, marzipan, orange amère, belle équilibre, rond, belle amplitude beau sherry bien maîtrisé.
87/100
WDTSRG
Commentaire de RX21
Nez : fruits rouges
Bouche: Sherry, cerises à l'eau de vie
Finale: Vineuse,Caoutchouteuse, sécheresse
86/100
WDTSRG
Commentaire de Jmputz
Couleur: Ambre
Un très agréable nez marqué surtout par le sherry et cette odeur de confiture de prunes souvent associée dans mes notes au sherry. Une légère amertume (noix de cajou) et des soupçons de cacao.
La bouche est douce et présente les mêmes notes chocolatées que le nez, même présence de sherry, le tout parfaitement fondu et bien équilibré. Les notes de fruits secs se retrouvent également donnant une agréable complexité à ce whisky qui sans être vraiment extraordinaire n'en reste pas moins excellent.
La finale est longue et chaude sur des notes douces d'où le sherry n'est pas absent.
Un parfait exemple de ce que peut être un agréable whisky élevé dans des fûts de sherry.
85/100
WDTSRG
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Fauve
Nez : Sherry, assurément. Cassonade et sirop de maïs a gogo. Amandes rôties au sucre. Pralines. Un peu collant et sirupeux. Y'aurait du colorant là dedans que ça ne me surprendrait pas. Evolue sur une trame plus fruitée, qui apporte une acidité salutaire. D'abord de la marmelade d'oranges, puis une touche de citron vert. Crêpe sucre/citron.
Bouche : Attaque facile, souple, presque trop : Un petit creux se fait rapidement sentir. Réduction un peu excessive ? Bouche extrêmement crémeuse, toujours marquée par des arômes de marmelade, de sucre demerara, et de fruits secs. L'alcool se développe, les sensations en bouche sont bonnes. Se développe progressivement sur des arômes nettement plus boisés et épicés : On passe progressivement d'une ganache orange-chocolat à des notes plus âcres de bois brûlé, de tabac à chiquer. Fût bousiné ?
Finale : Très longue, marquée par une certaine amertume goudronneuse, comme tirer sur une pipe qui n'a pas été curetée depuis longtemps.
Commentaire : Un bon gros Sherry crémeux, fruité, et sirupeux à la Benrinnes ou à la Dailuaine, qui ne fait pas vraiment dans la dentelle, mais qui échappe aux stéréotypes grâce à cette belle dualité entre l'élégance du fruit et la rudesse du bois. Ca fait du bien par où ça passe, même si ça aurait mérité quelques degrés de plus !
85/100
WDTSRG
Commentaire de Dadamien
Le nez est joli sur le sherry, frais jeune. Acidulé, fruité, et des notes quelque peu soufrées dans les premières dégustations. Le coté acidulé est balancé par des notes plus chaleureuses de toffee mocha beurré...
En bouche, assez acidulé, sherry fruité, épicé, racé, des notes exotiques. Plus amer en finale (marmelade d'orange), épicée. Il s'est bonifier avec l'ouverture du sample, qui au début dégageait de notes assez overwhelming soufrée (mais est-ce juste moi?). Le nez est son point fort.
84/100
WDTSRG
Commentaire de Savoureur
Aspect: ambre clair, quelques jambes qui s'écoulent assez vite
Nez: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, sherry classique sur la noix et d'autres fruits secs, caramel, chocolat, douceur maltée, légère sécheresse boisée
Bouche: intensité faible à moyenne (semble trop dilué), sur le même sherry classique qu'au nez mais avec plus de sécheresse (noix et boisé)
Finale: courte à moyenne
Conclusion: Whisky agréable, sans défaut majeur mais aussi sans personnalité pour le démarquer par rapport à d'autres
84/100
WDTSRG
Commentaire de Oshen
Nez : Gourmand sur le sherry. Sucré, fruité avec une légère fumée. Pruneau, cerise, orange sanguine. Après aération le nez devient plus sec avec des notes de noix, d'amandes. Légèrement boisé.
Bouche : Sur le sherry Oloroso classique. Chaude et légèrement alcooleuse. Eau de vie de fruits, cerise, pruneau, des épices aussi. Légère astringence boisée.
Finale : Longue sur les épices, les fruits et une légère astringence boisée.
83/100
WDTSRG
Commentaire de Sebou007
Nez : c'est un sherry, pas de doute. On commence avec des notes de caramel (presque rhum doucereux), on continue sur une terre retournée et on finit sur la soupe de carotte. Après ouverture, le caramel et la soupe de carotte s'estompent progressivement. On sent alors un peu de soufre. Très jolie odeur de bonbon (marshmallow ?)
Bouche : en retrait par rapport au nez qui est plus prometteur. Très lisse, sur un sirop de caramel à l'eau très dilué. On a un goût d'épices douces. Dram marqué par le bois, mais sans astringence. Petite touche de vanille.
Finale : assez longue, sur le bois mouillé et l'épice. Petite amertume.
82/100
WDTSRG
Commentaire de Piazzolla
Nez : d’abord sur un soufre/pneu cramé comme je ne l’aime pas, mais aussi des fruits secs (raisins) et de la noix derrière. Probablement réduit. Au bout d’une bonne demi-heure évolue sur un fruité sympathique (pêche ….).
Bouche : sur le plastique brûlé, s’adoucit ensuite mais la persistance du plastique ne me plaît pas. Herbes vertes. Pointes de fruits (abricot).
Finale : assez courte (en dehors du plastique), un peu salé
80/100
WDTSRG
Commentaire de Alexandre
Le nez est clairement dominé par le sherry. Du rancio, des figues, des raisins secs et des fruits rouges offrent un ensemble très doux et équilibré. Le taux d'alcool ne semble pas très élevé. L'aération fait oublier les fruits rouges, avec un nez débutant sur des notes toujours très douces de sherry, de chocolat, avant d'évoluer vers une touche agrumique (pamplemousse) et d'algue humide. L'ensemble est bien fondu, et annonce un whisky très doux, aidé par quelques senteurs florales s'évadant de ce nez.
La bouche est de puissance moyenne, pour ne pas dire un peu faiblarde. S'ouvrant sur le chocolat noir et les saveurs boisées, elle offre un bon équilibre sucré / acide, en restant sur une influence de sherry jamais trop prenante, le taux d'alcool aidant à rendre ce whisky finalement assez fluide. De très discrètes notes d'herbe fraiche apparaissent après l'aération, qui ne le fait pas évoluer, sinon lui faire perdre de la patate qui lui manquait déjà pas mal.
La finale est bien plus sucrée et suave que la bouche, sur de la liqueur de chocolat et du pralin, et une pointe très légère d'agrume. De longueur moyenne.
En conclusion, un whisky très doux et charmeur, sur le sherry et le chocolat. Mais à part la fin du nez sur les agrumes, du très grand classique, et un manque global de puissance.
79/100
WDTSRG
Commentaire de Jolie_Grenouille
Nez : fruits sec, tabac, raisin sec, attaque douce et alcool discret. Toffee (un peu de chocolat noir?), sucré genre caramel, sucre candy.
Palais : alcool également discret, attaque lente sur le chocolat, thé noir. Moins complexe que promettait le nez...
Finale : moyenne à longue sur le tabac, le chocolat.

Nez prometteur, plus complexe que le palais.
79/100

Dailuaine: embouteillages indépendants

Dailuaine

Berry's own selection, 1974

Collection
Berry's Own Selection
Age
30 ans
Taux d'alcool
46,0 %
Embouteilleur
Berry Bros and Rudd
Numéro fût
single cask B111/2
Dates
Distill: 1974 Embout: 2005
Bouteille
0 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
84/100
Dailuaine Berry Bros 1974
Commentaire personnel
Un nez très doux, délicieusement fruité, de beaux relents floraux. La bouche est dans l'exact prolongement du nez avec de discrètes notes très finement boisées. Un goût assez difficile à décrire avec précision, douceur en avant plan et amertume (légère) en surimpression. Très belle finale, assez longue et toute en douceur. Un soupçon de prune vers la fin. Un whisky spécial, d'une belle complexité, sans aucune agressivité mais avec énormément de caractère.
84/100
Le nez est assez fermier, odeur de terre et de foin mouillé et un brin de fumée. Quelques discrète notes de prunes à l'arrière-plan.
En bouche, d'agréables notes maltées et de chocolat qui sont rapidement complétées par un soupçon d'agrumes. Une complexité que ne laissait pas deviner le nez.
La finale est une sorte d'apothéose en ce sens qu'elle souligne les notes de malt avec fermeté. Elle est longue et très agréable.
84/100

Dailuaine

The WitC's Bottlings 1998

Collection
The WitC's Bottlings
Age
10 ans
Taux d'alcool
60,1 %
Embouteilleur
Jean Boyer
Dates
Distill: 1999 Embout: 2008
Bouteille
74 btls
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
87/100
Dailuaine WitC bottling 2008
Commentaire personnel
Un nez très frais marqué par d'agréables arômes fruités (poire, pomme verte) avec une touche de fumée, et des notes de menthe et même un soupçon de chocolat vers la fin.
En bouche, une belle présence, et la fraîcheur du nez se retrouve intacte. Aucune gêne due au taux d'alcool élevé. Le fuit reste très présent , mêlé à une légère amertume chocolatée.
La longue finale est des plus agréables marquée par le fruit et un petit souvenir de fumée et toujours cette touche de chocolat.
84/100
Commentaire de Canis_Lupus
Robe: Vieil or.
Nez: La, on est complètement sur le fruit. De la banane juste mure, acidulé, de la confiture à la rhubarbe, une pointe sur la menthe verte, un peu pâtissier, pot pourri, de la fraîcheur, et tellement plein d’autres choses qu’on devine sans arriver à les décrire. Ce nez est bluffant de richesse et d’expressivité équilibrée. Un must. L’aération lui ajoute une infime note de vinaigre balsamique, vinaigre de fruit très appréciable. L’ajout d’eau n’apporte rien, que voulez vous donc ajouter à un tel nez ?
Bouche : L’alcool passe quasi inaperçu, très onctueux. Cette bouche est tout à fait en ligne avec le nez, mais beaucoup plus contenu. Elle murmure ce que le nez déclame. En fait le fruit se développe avec le temps en bouche pour …
Finale : … trouver son apogée gustative dans la finale. Finale qui rivalise avec le nez, sur les mêmes (très belles) notes. Si l’ajout d’eau modifie peu la bouche, elle apporte une sensible pointe amère à la finale sans apporter grand chose de positif.
Mon opinion : Un must have, tout simplement. Tellement bon et expressif dry qu’il ne sert à rien de lui ajouter de l’eau, voir même ça lui ferait plus de mal que de bien.
91/100

Dailuaine

Daily Dram: Adieu Lina!

Collection
Daily Dram
Age
35 ans
Taux d'alcool
47,6 %
Embouteilleur
Bresser&Timmer / The Nectar
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
88/100
Dailuaine Adieu Lina!
Commentaire personnel
Joli nez fraîchement fruité avec de discrètes notes de menthe et d'herbe, de sous-bois, de jus de bois frais. Le nez, très étonnant est en constante évolution.
La bouche est assez spectaculaire avec ces contraste entre les première notes clairement fruitées, à la fois douces et acides. Un explosion de goûts très colorés. Des notes de fruit à la fois douces et acides, un peu comme un kiwi juste à point. Une évolution vers du fruit mûr puis à nouveau de nouvelles impressions. Un soupçon de noisette, de moka puis retour à la douceur contrastée du fruit des débuts.
La finale est fraîche mais longue et forme une belle synthèse des notes de la bouche.
88/100
Commentaire de Dede
Couleur : Acajou Nez : Sherry, sherry, sherry, mais plutôt léger et délicat. De ceux qui s'expriment sur le pruneau, la figue sèche, la noisette et une pleine tablette de chocolat au lait. Le bois apporte aussi de fragrantes notes de cèdre. L'aération ne modifie pas ce profil, mais lui permet de gagner en ampleur et en puissance. Avec de l'eau : ça fonctionne bien, les arômes se fondent et l'ensemble gagne en douceur. Une légère note acidulée de mandarine fait son apparition. Bouche : Plus sèche que le nez, elle s'exprime sur les fruits macérés dans l'alcool (prune, mais aussi raisin). Le boisé apporte une structure solide sans jamais devenir dominant. L'alcool est perceptible mais pas au point de masquer les arômes. Avec de l'eau : ça fonctionne moins bien qu'au nez. L'alcool est moins présent, mais une sensation aqueuse se fait jour. Finale : Longue et chaude, elle développe une agréable amertume de chocolat noir trempé dans du café avant que pruneaux et raisins secs ne reviennent en force, le tout se mariant harmonieusement. Conclusion : Un très beau dram. J'attendais peut-être plus de complexité d'un whisky de cet âge, mais il n'en reste pas moins un digestif plus qu'honorable et fait montre d'un bel équilibre.
88/100

Dailuaine

Provenance : 9 years, Autumn distillation

Collection
Provenance
Age
9 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Douglas Laing
Fût
sherry butt
Numéro fût
single cask 4586
Dates
Distill: autumn 1999 Embout: autumn 2008
Particularité
non filtré à froid ( Autumn distillation)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
80/100
Dailuaine Provenance
Commentaire personnel
Couleur: Vieil or
De forts relents de levure semblent dominer le nez au premier abord. Quelques effluves de noisette et un soupçon d'agrumes viennent compléter le tableau.
La première impression en bouche est nettement plus engageante que ce que le nez laissait prévoir. Une relative complexité, des notes de chocolat et de noisettes, les deux assez discrètes, il est vrai. Sans être très complexe, cette bouche est très agréable, ce que n'était pas le cas du nez.
La finale est très longue et présente un bel équilibre. Les notes de chocolat et de noix restent bien présentes. La finale est en fait plus génératrice de plaisir que ne l'étaient le nez et et la bouche.
80/100

Dailuaine: échantillons

Dailuaine

The ultimate single malt collection 1997

Collection
The Ultimate Single Malt selection
Age
13 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
The Ultimate Whisky Company
Fût
Hogshead
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
0/100
Commentaire personnel

Dailuaine

27 years old, 1983

Age
27 ans
Taux d'alcool
53,6 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
Refill sherry hogshead
Dates
Distill: 2-11-1983 Embout: 14-7-2011
Bouteille
231 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-05 85/100
Dailuaine Master of malt
Commentaire personnel
WDTS2011-05
Commentaire de Alexandre
Le nez fait penser à une corbeille de fruits jaunes. Aussi puissant que concentré, il laisse entrevoir des pêches, des nectarines, du sorbet, du sirop… Cette dominante fruitée est extrêmement bien fondue et complexe, même s’il faut patienter un bon moment pour en tirer le plein potentiel. Quelques autres arômes tentent tant bien que mal de se faire une place : on y trouve de la levure, du miel, de la vanille, et une petite pointe végétale (sous-bois). L’aération permet à des épices (paprika, poivre, léger sel) de se révéler ainsi que, pour finir, des saveurs pâtissières (gâteau au moka), les seules à faire véritablement contrepoids à ce très bel ensemble fruitier.

La bouche confirme le nez : c’est extrêmement fruité (poires, nectarines, abricots), après une attaque très chaleureuse sur la noisette et le chocolat, qui se bonifie après aération, où elle virera vers le pâtissier. Suite à cette cascade fruitée excellemment charpentée et intégrée, on a quelques agrumes et juste un peu de fumée en fin de bouche. L’ensemble demeure clairement fruité, aussi linéaire que bien fait.

La finale, longue, reste dans le même registre. On a une belle dominante de fruits jaunes, accompagnée d’un peu de peaux de fruits donnant un aspect râpeux à la chose, ainsi que des épices et de la minéralité pour finir.

En conclusion, un très bon whisky orienté fruité, à qui il faut un peu de temps pour parfaitement s’exprimer.
91/100
WDTS2011-05
Commentaire de Blackmalt
Couleur: or

Nez frais. De la poire en guise de fruit qui me fait penser à un Pim's à la poire. Enfin, l'intérieur :). C'est bien gourmand. Un peu de café et de miel aussi, mais léger.
L'odeur du gâteau précédemment cité revient en force suite aux aérations.
Plus loin, je ressens de la poussière de grain de café moulu ainsi qu'une bonne dose de poivre noir. Oui clairement du poivre noir bien plus présent. Le fruit, lui, n'est que vaguement perceptible. Mais quand même là.
C'est bien fait. Avec un peu d'eau on obtient une odeur de noix de coco râpée en sachet et peu de citron et bonbons à l'orange. Comme les petits, en emballage brillant, qui sont souvent donnés dans certains restaurants au moment de l'addition
Ou même à l'odeur que dégage le médicament Exomuc une fois dilué dans un verre d'eau... J'arrête là les comparaisons :)


Bouche piquante en attaque et assez fraîche. Elle devient plus chaude par la suite et toujours aussi piquante, voire même un peu plus.
Un arrière goût assez vert avec une légère amertume. C'est difficile pour moi de tout décrire. En tous cas, on conserve le poivre du nez. Sa texture est un peu rugueuse sur l'intérieur des joues.
Et puis toujours quelques arômes que je n'arrive pas à nommer...


Finale longue et aussi fruité que le nez qui fait un bon rappel de ce dernier. Avec une pointe de miel, tout comme au nez, mais plus prononcé et beaucoup persistante.
Avec aussi la continuité du poivre qui donne un bon retour piquant en bouche.
Elle est bien sympa cette finale mais se casse la figure bien trop brusquement.


Commentaire : Whisky bien charpenté et bien construit. J'aime bien la continuité des arômes. Les retrouver un peu partout et pas forcément dans le même ordre ni avec la même intensité, c'est très sympa :)
Et puis il reste assez riche et bien équilibré. Très bon moment de dégustation.
90/100
WDTS2011-05
Commentaire de Roblanza
Couleur: vieil or.
Nez: Lourd sur le nez, picotements de l'alcool, après un moment évolue vers le bois frais et le feu de bois avec des touches fruitées comme la banane et les nectarines.
Goût: goût lourds sur des tons de vanille avec une touche fruitée, cela me surprendrait qu'il ne s'agisse pas d'un cask strength.
Finale: ferme, très poivrée avec des arômes comme la vanille et de caramel. Très longue finale avec de la douceur qui apparaît à la fin.
88/100
WDTS2011-05
Commentaire de Corbuso
Couleur : Or.
Nez : Doux, léger, frais, rond, floral et parfumé. Sent bon le Speyside.
Bouche : Boisé, juteux, riche, légèrement fumé, sur des notes de fruits sucrés, un peu de pêche, goyave et papaye. La structure en bouche est très plaisante, corpulente et intense. La finale est longue, riche, intense, fruitée, relativement corpulente et liquoreuse, avec une légère astringence.
Impression générale : Un whisky riche, corpulent, avec une belle structure et équilibre. Un très bon whisky à partager avec vos amis.
88/100
WDTS2011-05
Commentaire de Jbrice
Nez : fruité, sirop de pêche, noix, amande, un brin alcooleux, cire d'abeille. Fin.
Vanille et quelques épices. Quelques gouttes d'eau lui permettent de mieux s'exprimer.

Bouche : concentrée, fruitée, puissante

Finale : très longue et dans la continuité
87/100
WDTS2011-05
Commentaire de Savoureur
Aspect: Jaune or
Nez: Intensité moyenne, alcool assez bien intégré, crémeux, chocolat blanc, céréales, fruits du verger, légèrement mentholé, relents d'arômes de torréfaction
Bouche: Intensité moyenne, alcool bien intégré, attaque fruitée, puis poivre doux et fraicheur (mélange citron / menthe)
Finale: Moyenne
Avec eau: Nez pratiquement similaire, en bouche plus de poivre qui dérange l'équilibre du whisky. La finale devient plus longue.
Conclusion: Un beau whisky fruité agrémenté par d'autres arômes, nez, bouche et finale me plaisent bien
87/100
WDTS2011-05
Commentaire de Arno
Nez : très céréalier, malté. Amandes pilées & crème pâtissière. Pomme cuite, cannelle. Forêt noire : cerise, kirsh, crème. En dehors de ce registre, est aussi un peu médicinal, avec réglisse et thé noir. Un côté minéral se dégage également (cuivre, cendre).
Bouche : assez puissante, mais bien fondue. Les épices ressortent, avec la cerise & des fruits cuits. Légère amertume sur le thé noir. Un voile de fumée et d'encens vers la fin.
Finale : se développe des notes de bois sec avec des accents torréfiés (sherry ?).
Conclusion : Un ensemble plaisant.
86/100
WDTS2011-05
Commentaire de PatGVA
N : pomme blette légumes c'est bon kirsh
B : pomme blette kirsh
F : long pas très précis
86/100
WDTS2011-05
Commentaire de ALouis
Couleur : Or pale
Nez: fruité, sur le citron, les agrumes et les oranges amères.
Arrivent ensuite la pâte d'amande et les épices.
Assez basique mais agréable.
Au 2ème nez quelques notes cireuses apparaissent.
Bouche: Les agrumes sont bien présents en bouche, mêlés à des fruits très mûrs voire compotés.
Une bonne dose d'épice, cannelle et gingembre ainsi qu'un peu de noix.
Finale: Assez longue sur les bonbons acidulés.
85/100
WDTS2011-05
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Jaune paille, vin blanc.
Nez : 1er nez sur une explosion de coulis de fruits rouges, de sorbet au cassis ou à la framboise. Puis très vite, cette vague s’atténue pour laisser place à des notes pâtissières, l’ensemble évoque une charlotte aux fraises. Cette vague devient progressivement acidulée jusqu’à évoquer certains bonbons chimiques.
Bouche : Attaque grasse, impressions assez désordonnées, de l’âcreté et de l’amertume viennent gâcher l’ensemble.
Finale : Dans le prolongement de la bouche.

Commentaire : Ce ma lt me fait beaucoup penser aux Linkwood : un très joli nez, mais une bouche un déséquilibrée sur un boisé amer. C’est un peu dommage. L’ajout d’eau affaiblit le nez, et bien évidemment, accroît l’amertume en bouche au point d’accroître son déséquilibre.
85/100
WDTS2011-05
Commentaire de Mars
Nez : Fruits blancs, céréales, bière, citron vert, menthe. Floral, cireux et puissant.

Bouche : Fruité, cireux, citronné, épices. Plus floral et drinkable avec un peu d'eau.

Finale : Cireux, fruité, bières, floral, pain d'épices. Longue mais un peu faible. Après aération, apparition d'une petite note d'aspirine.

Commentaires : Nez très agréable mais un peu décousu au début (unbalanced). La balance s'équilibre après une minute ou 2 et il devient alors assertif (miel de citronnier). La bouche est puissante sur la citronnade au miel. Finale longue mais qui retombe un peu trop vite sans ajout d'eau (qui fait aussi ressortir l'aspirine et les épices).
89/100
WDTS2011-05
Commentaire de Jmputz
Couleur: Or
Le premier nez est un peu agressif, quelques picotements qui s'estompent heureusement assez vite, faisant en même temps disparaître les quelque discrètes notes médicinales. Ensuite apparaissent de belles notes de miel et de cire, des fruits également.
La bouche est d'abord assez massive, marquée par l'alcool et ici aussi, tout comme pour le nez, ces notes relativement désagréables disparaissent rapidement pour faire place à un beau mélange de fruits, de miel et de cire et d'épices. Une fois la première impression passée, ce whisky devient de plus en plus agréable, avec cependant quelques limitations du plaisir. On sent que les fruits cherchent à 'exprimer, mais ils sont contrés par une espèce d'impression métallique qui met fin à l'escalade dans le plaisir.
La finale est longue et chaude, très agréable et le plaisir qui faisait défaut en bouche est ici bien présent.

84/100
WDTS2011-05
Commentaire de Amor57
Le premier nez est vineux et dense. Plaisant ? Pas vraiment mais voyons la suite. Le nez évolue sur le cassis, la moisissure ou, plutôt, l'humus, la confiture de melon d'Espagne. Puis il revient sur le vin avec de la térébenthine sur un fond délicatement vanillé. En bouche l'attaque est franche, presque âpre, très sèche. Les tannins côtoient le poivre noir et le minéral. S'y mêlent des fruits noirs, du zan (réglisse synthétique), de la pâte de gingembre. La finale est d'abord sur le minéral, les matières plastiques, du sable, du sel et de rares herbes aromatiques. En toute fin une intéressante pointe de mûre mûre.
84/100
WDTS2011-05
Commentaire de Dagde
Couleur: Dorée

Nez: La pâte a tarte et les pommes s'insèrent dans des notes de bois vert, de vanille. L'aération ouvre grandement sur la banane cuites, la rose – mei kei lu – donnant l'impression d'être devant un beignet asiatique. Des effluves de vins blancs secs le rendent austère et on retrouve le chocolat au lait. Il dérive même sur des senteurs chimiques – pâte à modeler - Agréable de par son spectre odorant, évolutif mais pas suffisamment enchanteur et dépaysant pour vraiment faire son oeuvre.

Bouche: Ouverture alcooleuse mais assez riche. Une amertume épicée – cannelle mêlée au gingembre – se lie à des arômes chocolatés liés à l'amande et la noisette. On décèle également du menthol. Le fondu en bouche n'est pas exaltant, les notes gourmandes étant amoindries par le trop plein d'épices et l'alcool.

Finale: Beurre salé et des relents de fruits exotiques (banane en dominante) couverts par le chocolat à la cannelle, qui adoucit les moeurs. Des grains de poivre sont aussi présents, donnant beaucoup de piquant (Reste sur le devant de la langue).

En résumé : Un nez caméléon qui ne cesse d'évoluer. Une bouche trop marquée par les épices, ce qui couvre en partie la gourmandise qui se love dans ce whisky. La finale n'est pas impérieuse mais reste agréable si on aime le poivre. Un dram d'une belle complexité mais qui n'est pas toujours un modèle d'équilibre.
83/100
WDTS2011-05
Commentaire de mapi
Nez marqué par une forte présence de noix fraîche et d'amande verte. Je trouve une grande fraîcheur au nez.

Bouche : je trouve la bouche complètement déstructurée. D'abord l'alcool vient comme une piqûre puis arrive une certaine rondeur et enfin les arômes. Les arômes sont comme emprisonnés par l'alcool.

La finale se développe sur la noix fraîche et le tabac froid.
L'ajout d'eau apporte des notes vanillées.
83/100
WDTS2011-05
Commentaire de TTN
Nez : Il y a de la pomme, du caramel puis beaucoup d'épices, notamment de la cannelle et du poivre (gris/noir). Il m'évoque la tarte tatin.
Bouche : Sèche et chaleureuse, la bouche confirme l'impression du nez, immédiatement sur les fruits jaunes, un trio pomme, poire, coing et donc pas mal de poivre aussi. L'alcool est bien intégré.
Finale : Belle longueur, toujours sur les mêmes saveurs (et rien d'autre à ajouter).
Impression générale : Un agréable malt apéritif, d'une quinzaine d'années, qui semble provenir d'une distillerie du Speyside... mais laquelle?
83/100
WDTS2011-05
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Ambre clair.

Nez : Premier nez plutôt flatteur. Une belle concentration aromatique et pas mal de fruits, mais l’ensemble sonne un peu artificiel, quoique sans ostentation (cake aux fruits industriel, sirop d’ananas en boîte, écorces de melon confites…). Petits effluves qui mêlent étrangement le poisson frais et le fruit, comme dans les pommades parfumées pour les soins de bébé (Mitosyl quelqu’un ?).

Bouche : L’attaque est très sage, comme une eau de vie de prune d’ente très douce. Puis la bouche gagne en complexité. Le poisson frais et la compotée de fruit (tatin d’abricot ?) reviennent en même temps que la bouche se fait plus chaude et gagne en puissance. Un mix très Old Pulteney ou Bruichladdich.

Finale : Très cohérente par rapport à la bouche. Rien à ajouter.

Commentaire : Un malt qui aurait sa place dans un sushi bar.
83/100
WDTS2011-05
Commentaire de Piazzolla
Nez : Tarte aux fruits et pointes de fraicheur (menthe/anis) en arrière plan. Poussière. Davantage sur la colle arabique ensuite (amande). Pointe de grillé.
Bouche attaque grasse et assez délicate puis plus vif et alcooleux. Manque de matière. Décevant au regard du nez. Du mal à discriminer des parfums.
Finale amère et pas plus expressive que la bouche
Conclusion
Ben, pas de défaut car équilibré, mais ne raconte finalement pas grand-chose au global.

82/100
WDTS2011-05
Commentaire de Sebou007
Couleur : Or

Nez : Du miel, de la cire. Un côté acidulé. Un peu de citron. On dirait un jeune Clynelish, plus acidulé. De l'amande douce.
Des odeurs d'alcool blanc, d'eau de vie. Pas très bien intégré à mon goût. Un peu de pomme verte acide. On commence sur de jolies notes mais finalement, c'est assez décevant.
Assez artificiel. Un peu de noix de coco.

Bouche : On reste sur des notes d'amande un peu verte, de cire et de miel. L'alcool reste un peu trop présent et trop "blanc". Ce n'est pas très enjôleur, peut-être un peu jeune.
Un certain arrière-goût de papier, un peu artificiel. Une légère amertume vient en plus gâcher le tout.

Finale : Longue, sur un goût de carton.

Conclusion : Le nez est tout d'abord agréable mais l'ensemble devient assez vite artificiel. Le nez et la bouche sont marqués par des notes d'alcool blanc.
Dommage.
80/100

Dailuaine

Archives, 1983

Collection
Archives
Age
30 ans
Taux d'alcool
47,3 %
Embouteilleur
Whiskybase
Fût
Hogshead
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-04 82/100
Dailuaine 1983 Whiskybase
Commentaire personnel
Commentaire de Nulty
Goûté blind.

Nez : étonnement vu la couleur, c'est un bon gros sherry qui vient nous titiller les narines ... Noix, raisins macérés. Figues, dates sèches. Légère terre sèche. Belle sucrosité, marmelade de fruits noirs. Groseilles. Tabac et vieux tiroirs. Moutarde à l'ancienne. Pointe de sel. A l'aération de belles notes florales.
Bouche : attaque vraiment fruitée, sur les raisins, les quetsches. Puis cela évolue vers un whisky plus organique, vinaigré. A ce moment, retour des noix, du bois, du tabac. Belle longueur, l'alcool est parfaitement intégré. Après quelques secondes on reste sur un délicat boisé épicé très agréable.
Finale : longue, boisée, un peu fumée. Un poil astringent.

Vraiment un joli profil, un peu difficile à décrire mais très plaisant. J'aime beaucoup, c'est gourmand et très buvable.

89/100

Dailuaine: hors collection

Dailuaine

Rare Malts 22 years

Collection
Rare Malts
Age
22 ans
Taux d'alcool
60,9 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1973 Embout: 1995
Bouteille
184 de
liens et cote moyenne
BT2009 0/100
BT2009
Commentaire personnel

Dailuaine

1981

Age
26 ans
Taux d'alcool
45 %
Embouteilleur
Samaroli
Numéro fût
single cask 2166
Dates
Distill: 1981 Embout: 2007
Bouteille
289 btls
liens et cote moyenne
BT2009 0/100
BT2009
Commentaire personnel

Dailuaine

Dailuaine-Glenlivet 27 years old, 1966

Collection
Original Collection
Age
27 ans
Taux d'alcool
45,7 %
Embouteilleur
Cadenhead
Dates
Distill: 05-1966 Embout: 04-1994
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum89/100
Dailuaine 27 cadenhead
Commentaire personnel
Commentaire de Nulty
Goûté blind.

Nez : très porté sur le sherry, des pruneaux, des dattes, du cirage, des épices (poivre, clou de girofle, safran ?), graines de moutarde. Organique, sous-bois, humus, feuilles mortes un peu humides, champignons. Ensuite, du chocolat, café torréfié. Très Armagnac - sans le raisin. Le genre de profil que j'adore, malheureusement la belle complexité démontrée au début ne semble pas tenir à l'aération, on reste assez vite sur le bois, les épices ("moutarde à l'ancienne"), les feuilles mortes.
Bouche : superbement liquoreuse sans être trop épaisse, sur un sherry organique et très fruité. On retrouve tout ce qui faisait la beauté initiale du nez, avec un accent sur le sous-bois, l'humus. Vinaigre balsamique. Un très bel ensemble, équilibré, vibrant, savoureux.
Final : sur un vieux bois délicat, un peu de feuilles de tabac et une très légère fumée. On reste sur une sensation de tourbe sèche très sympathique.

Ah la la ... le genre de profil qui devrait m'enchanter totalement, mais non, quelque chose cloche. Cela reste un très beau whisky mais ça ne décolle pas complètement. C'est malheureux car tout est là ... ou presque.

89/100

Dailuaine

22 years, Adelphi

Age
22 ans
Taux d'alcool
55,2 %
Embouteilleur
Adelphi
Numéro fût
single cask 4151
Dates
Distill: 1980 Embout: 2002
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2012 85/100
Dailuaine Adelphi
Commentaire personnel

> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 15:52:23 CEST
Wed 28 06 2017, 03:47 - 1 visiteur au cours de la dernire heure et 2 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close