JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Aberlour

English | Français
Aberlour
Voir toutes les informations utiles à propos de la distillerie en cliquant sur la photo.

Le whisky

Liste des bouteilles

Aberlour

10 years

Age
10 ans
Taux d'alcool
40,0 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
75/100
aberlour 10

Le 10 ans d'âge d'Aberlour se caractérise par sa couleur vieil or à reflets cuivrés.
Le nez est marqué par le bois humide, le sherry avec des notes mentholées et de bonbon.
La bouche assez sèche mais douce évoque le miel chaud et les épices. La finale longue évolue sur les épices avec une légère amertume. Un malt agréable avec une belle présence en bouche.

(La Maison du Whisky)

Commentaire personnel

Aberlour reste incontournable en matière de single malt. Pour les amateurs de Speyside abordables financièrement, l'Aberlour 10 ans reste une bonne référence. Cependant, comparé à d'autres bouteilles de la même région, l'Aberlour 10 ans ne résiste pas toujours à la comparaison.

70/100

Une seconde dégustation est venue complètement démentir la première. Est-ce une question d'humeur ou de circonstances ... Toujours est-il que cette bouteille a obtenu un score nettement supérieur la seconde fois. Dès le premier contact olfactif, ce malt se développe harmonieusement et le goût en bouche est extrêmement agréable, malgré quelques notes légèrement acides. Une finale des plus agréables.
84/100

La troisième dégustation a permis de conclure que ce whisky manque singulièrement de complexité, que ce soit au niveau de l'odeur ou à celui du goût. Sans être mauvais, il manque nettement de tout ce qui fait un grand whisky... Une finale insignifiante, et la cote attribuée la seconde fois semble incompréhensible...
70/100

Un nez assez frais, avec des relents très lointains de fumée et une touche très légèrement épicée, mais relativement monotone même si on y décèle quelques touches fruitées à la longue. En bouche, une impression sèche et la même monotonie déjà relevée par le nez, avec cependant d'intéressantes notes légèrement épicées. Une finale courte, sèche et légèrement amère, mais non sans intérêt.
74/100

Le nez est délicatement fruité et très expressif. Des notes de pêche et de melon le disputent à des relents plus frais d'herbe coupée ou d'agrumes (citron). En bouche, on ne retrouve pas vraiment les impressions du nez. Les fruits ont disparu et font place à un mélange de malt et de bois avec une certaine touche métallique, Bouche intéressante sans être vraiment spéciale et sans grande complexité. La finale retient également ces aspects maltés et on goûte comme des relents de carton mouillé au fond de la gorge, avec toujours cet aspect métallique.
74/100

Couleur: Vieil or
Un nez relativement simple marqué par le sherry et présentant quelques picotements un peu désagréables. Heureusement ils disparaissent bientôt.
Quelques soupçons de noix complètent ce premier nez.
La bouche est très honnête. La même relative simplicité que le nez, mais d'agréables notes de sherry, mais pas grand chose de plus. Cette bouche est loin d'être désagréable, mais elle est malheureusement un peu trop monotone.
La finale semble plus complexe que ne l'étaient le nez et la bouche. Elle est longue et chaude, et un mélange d'arômes de sherry et une agréable amertume en font une finale nettement supérieure à la bouche.

76/100

Commentaire de Antoine
Une dominante sucré et un petit brin de fumé leger le caractérise, mais sa prise se situe plus à l'apéritif, car il est un ton en dessous du 12 ans double cask. Il a en fait ce manque de sherry pour le rendre plus grand. Demi sec en bouche , sur le sucré toujours et une finale assez courte.
73/100
Commentaire de David Kreb
Couleur ambrée irisée de reflets cuivrés. Le nez est fin et précis, la vanille et le Sherry sont de suite perceptible, succèdent des arômes de miel, agrumes (pamplemousse), de céréales et de très agréables notes de petit beurre. On y décèle une pointe d’amertume qui ne fait que mettre nos sens en éveil pour l’étape suivante. Une attaque sèche et franche, la bouche reste assez proche du nez, Sherry, vanille, un boisé léger et une impression étrange de mélange chocolat / menthe un peu genre After Eight. La finale, moyenne, cependant très respectable, se termine par une douce amertume (amandes vertes) et des relents maltés. . . . Un flacon très agréable dans le plus pur style ABERLOUR !
74/100
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : teck clair en bouteille mais qui tire sur le rose. Nez : Caramel, genièvre, gin, Bouche : Idem au 10yo Sherry Cask Finish, mais avec moins de rondeur, un poil plus âpre. Finale : Tout en rondeur.
80/100
Commentaire de Tomy63
Peut-être le moins cher des single malts écossais, une excellente entrée en matière aux whiskys du Speyside. Couleur entre ambrée et vieil or, on sent d'entrée le sherry ainsi que la vanille. La bouche se développe sur du boisé, du malt et du sherry. Les fruits (agrumes) apparaissent ensuite. La finale est moyenne, chaude, sur le caramel et les épices.
77/100

Aberlour

A'bunadh

Age
12 ans
Taux d'alcool
59,6 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Aloroso
Particularité
Brut de fût non filtré à froid ( No batch #)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
84/100
Aberlour A'Bunadh

A'Bunadh signifie “Origine” en gaélique
Couleur orangée
Le nez puissant évoque le sherry, aromes pleins, légèrement fumé, rappelle l'odeur de pommes rouges, et possède un caractère fin de sherry.
La bouche crémeuse est riche avec des notes mentholées. Le goût de fruits est intense. Doux dans le palais avec des notes de chocolat et d'orange.
La finale gourmande (nougat, praline) est épicée (gingembre) et légèrement fumée, avec un arrière goût de miel.

(La Maison du Whisky)

Commentaire personnel
Ce puissant whisky, puissant par son odeur, par son goût et son taux d'alcool est un des premiers casks strengths à avoir été mis sur le marché. Le nez décèle rapidement le sherry. Le goût se révèle très complexe, surtout après avoir ajouté quelques gouttes d'eau. Très impressionnante bouteille avec une finale très longue et agréable. Un exemple de cask strength réussi.
84/100
Le sherry est toujours aussi présent à l'odeur. Le taux élevé d'alcool ne gêne pas la dégustation, et le goût est très agréable et complexe, mélange de malt, chocolat, sherry sur arrière-fond d'agrumes. Le taux d'alcool renforce la puissance du goût. Une finale longue et agréable, avec des pointes d'épices tapisse la bouche pour quelques minutes encore.
84/100
Le nez est envahi par le sherry, et la puissance du whisky le rend un peu agressif, provoquant de légers picotements. En bouche toute cette agressivité a disparu, malgré le très fort taux d'alcool. Quelques gouttes d'eau sont indispensables pour bien pouvoir apprécier toutes les nuances de ce whisky. Cette goutte d'eau, tout en ouvrant les arômes fait également disparaitre les picotement du nez. Le sherry est très présent en bouche, en même temps que des relents marqués de fruit, et malgré son taux d'alcool, une impression de fraîcheur se dégage. La finale est longue, avec des touches d'épice et une assez grande douceur, contrastant avec la première impression olfactive.
84/100
Le sherry est très présent au nez. Outre cette dominante évidente, des relents de tarte aux prunes apportent leur contribution à la complexité des odeurs dégagées. La première impression en bouche reste celle d'une présence forte d'alcool, tout en formant un prolongement "en douceur" des impresions du nez. Un boisé assez raffiné et de notes fruitées viennent compléter le tableau La finale est assez longue, chaude et vient rappeler le fort taux d'alcool tout en dégageant une certaine douceur. Ce contraste est un des mystères du whisky...
84/100
Un nez très fortement marqué par le sherry en première approche, mais aussi quelques notes de vieux cuirs moisis et des relents boisés des plus intéressants. Des épices et une impression de terre mouillée.
La bouche est marquée par le sherry et présente une belle complexité. Au premier abord, assez sèche, fortement boisée , mais en même temps très douce et fruitée.
La finale est longue et chaude, et un mélange de fruit et de sherry avec une pointe d'amertume surnagent de longes minutes.
84/100
Commentaire de Stephane Gauze
Plus vin que whisky, plus sherry que malt, aucune distillerie n'a à ma connaissance poussé plus loin l'expérience du vieillissement intégral en fûts d'oloroso. Un whisky ? Un vin ? Pour moi une synthèse réussie du meilleur des deux. Un délicieux digestif ou tout simplement un dessert, à l'égal d'un de ces vénérables vins liquoreux du sud. Beaucoup moins cher en duty-free, il est alors un des bruts de fûts les plus avantageux.
90/100
Commentaire de Antoine
Pruneau, pruneau et pruneau; très sucré, onctueux, fort et explose en bouche puis s'adoucit, crémeux , éclatant, superbe, j'ai plus qu'aimé. En verre tulipe fermé, une odeur de scotch (la colle de la même marque) étonnant. Une autre dégustation, en plus de ce qui est ci-dessus, une odeur d'alcool à brûler (celle pour les fondues bourguignones) et une sensation mentholé, toujours très bon.
90/100
Commentaire de David Kreb
Une couleur d’un ambre profond ! À faire damner un saint (si tant est qu’on en trouve un . . . .) Un nez complexe, élégant et suave, ça a le mérite de mettre déjà l’eau à la bouche. De suite un Sherry expressif mais pas exubérant au contraire de certain qui aurait plus tendance à masquer les imperfections plus qu’autre chose. On y trouve de belles notes de miel, de toffee, de beurre noisette, des saveurs boisées (chêne, vanille) qui, soit dit en passant, explosent en bouche avec l’adjonction de quelques gouttes d’eau ! Une légère amertume fermentaire en fond. La bouche . . . que du bonheur . . . sucrée, sans excès, juste ce qu’il faut, bien charpentée, piquante, épicée . . . un régal ! Celle-ci devient légèrement végétale en y ajoutant de la flotte (luzerne) et très fruitée (fruits à chaire blanche, genre nectarines, pêches . . . .) Une finale . . . ahhhh, ben mes cadets ! Boisée, Sherry, et chose délectable, après une vingtaine de seconde, ça part sur le Rhum !!!!!! Sublime . .
93/100
>

Aberlour

Cuvee Marie d'Ecosse 15 years

Age
15 ans
Taux d'alcool
43,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry & Bourbon
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Aberlour Cuvée Marie d'Ecosse

Couleur ambre
Le nez malté est également marqué par le toffee et le bourgeon de cassis.
La bouche souple confirme le nez avec en plus des notes réglissées.
La finale longue évoque les épices (le gingembre).

(La maison du Whisky)

Commentaire personnel
Ce whisky de 15 ans d'âge a été élevé dans des fûts de sherry. L'impression en bouche est vraiment très agréable, sans fuoritures inutiles, et sans une très grande originalité, mais correspond à un whisky d'excellente tenue. Une grande bouteille, et en ce qui me concerne un des meilleurs Aberlour que j'ai eu l'occasion de goûter.
84/100
Lors de la seconde dégustation, l'impression générale a été celle d'un bon whisky, avec cependant un cruel manque de complexité. Bien que dans l'ensemble il s'agit d'une bouteille intéressante, rien ne justifie la note accordée la première fois. Il n'en reste pas moins un bon représentant de la marque.
79/100
Le nez est assez fortement marqué par le malt. En bouche le malt également avec une légère pointe d'agrume et de réglisse suivie d'une finale assez longue, et marquée par des relents lointains de violette mêlée une fois de plus à une dominante maltée. Rien en effet ne justifie la première note...
74/100
Un nez très agréable, avec de nets relents de cire d'abeille masquant légèrement le caractère fruité de ce whisky. En bouche, une impression assez marquée de malt, avec de légères variations sur la noisette, mais sans grandes fioritures. Une finale moyenne, dans l'exact prolongement de la bouche. Un bon whisky, mais sans surprise ni relief spécial.
74/100
Couleur: Vieil or
Joli nez marqué surtout par le sherry avec de très belles notes maltées derrière lesquelles des odeurs de fruit mûr essayent de se frayer un passage.
La bouche est assez douce avec de très subtiles notes de noix mêlées au sherry et au malt. Rien de bien extraordinaire, mais une bouche sans défaut. Relativement peu complexe, agréable.
La finale est plus longue que ce que laissait présager la bouche. Les notes de noix semblent prendre de dessus sur les autres nuances rencontrées en bouche.
80/100
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Acajou dans la bouteille, vieil or dans le verre Nez : Un peu organique, sel, puis floral, gin puis s'adoucie sur le bonbon chimique (arlequin ?) Bouche : Attaque douce et progressive, bien mieux marié que le 16yo, pas d'amertume ni de boisé. Un poil d'épice. Finale : moyenne et longue sur la continuité de la bouche, et un peu de fumée.
80/100

Aberlour

Double cask

Age
12 ans
Taux d'alcool
43,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Bourbon & Sherry
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Aberlour Double Cask
Couleur ambre
Le nez révèle des arômes de noix, et une relative fraîcheur ainsi que des arômes de sherry.
La bouche est fraîche, maltée et douce, et révèle des relents de réglisse et d'anis, ainsi qu'un soupçon de mûres.
La finale est douce, soyeuse.
(la Maison du Whisky)

Commentaire personnel
La finition au sherry confère à ce malt d'exception une formidable douceur, associée à un caractère très marqué. Une très bonne bouteille de la région Speyside, à ne manquer sous aucun prétexte. La merveilleuse finale permet de jouir encore longtemps des notes maltées et fraîches à la fois.
84/100
Lors de la seconde dégustation une odeur légèrement médicinale, éther mêlée au sherry annonçait une bouteille spéciale. En bouche, un goût très agréable et légèrement acide mais très complexe et une finale assez longue, et toujours un peu acide et fraîche.
84/100
Un nez assez marqué par le sherry avec de lointains relents boisés. Une certaine complexité en bouche, mêlant de nettes touches maltées à des notes légèrement épicées avec un soupçon de bois Une belle finale, douce avec toujours ces notes boisées légèrement âcres qui reviennent tout au long de la dégustation.
84/100
Un très beau nez marqué par le douceur du sherry, des notes poivrées ainsi que des relents de confiture de prunes. Une très discrète légère odeur de caramel ou de chocolat au lait.
La bouche est légèrement en retrait par rapport au nez, et une certaine acidité difficile à définir vient se mêler aux notes de sherry, rompant le bel équilibre annoncé par le premier contact. Un certain manque de complexité alors que le nez promettait pas mal de plaisirs raffinés.
La finale est courte et ne laisse pas de souvenir impérissable si ce n'est un doux retour d'alcool après quelques secondes.
79/100
Commentaire de Antoine
Huileux , sucré,vanille et caramel, un excellent digestif après un repas à dominance sucrée. J'y ai décelé du toffé aussi et une finale toute en rondeur.
74/100
Commentaire de David Kreb
La bouteille de style victorienne est très élégante, vraiment agréable à l’œil, ce qui s’ajoute au plaisir de la dégustation ! Une couleur vieil or nuancée de reflets ambrés, le nez très agréable, complexe et plutôt bien balancé, nous offre de suite ses effluves de Sherry et de vanille ! Quelques notes boisées, un poil épicé (cannelle, gingembre), végétale (foin coupé, luzerne) et sucré (le petit biscuit au beurre qui vient juste de sortir du four. . . ) La bouche, sèche, débute sur la vanille puis sur les céréales. Elle se trouve être assez proche du nez. Une longueur en bouche moyenne qui se termine sur des notes boisées et de fruits (pêche, poire). Une bien belle bouteille.
79/100
Commentaire de Alexandre V
Sans faire un commentaire très précis, disons que le sherry est assez présent au nez, pas désagréable du tout, mais il y a bien une autre dimension vanillée/boisée qui est un peu assourdie. La bouche est assez agréable bien épicée et boisée, mais de petites choses me paraissaient un peu étranges, la finale est longue, vraiment un grand plus, sur le sherry vanillé et la petite cerise crêmeuse et bien sucrée, mais oscillante dans son intensité. Un manque d'équilibre tout de même. En apéritif frais ou alors en digestif léger.
77/100
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Sur le teck, en bouteille Nez : Le sherry est à peine perceptible, au début puis s'évanouit. On est clairement sur le gin et le bonbon chimique, sel. Bouche : Toujours dans la douceur, le sucré (qui tirerait presque sur le caramel et le miel ?), un soupçon de sherry en toile de fond. Finale : moyenne et longue. Sherry et fumée très légèrement sur la cendre. Noix
80/100
Commentaire de Nulty
Nez : beaucoup de caramel, un peu de pommes ensuite et un fond légèrement boisé.
Bouche : on reste sur ce caramel et ces notes fruitées, l'ensemble n'est pas désagréable mais il démontre une certaine "artificialité" curieuse. En gros, on se dit que c'est un drôle de goût pour quelque chose qui sort d'un fût sans être tripoté.
Final : pas grand'chose ici, il est assez court et léger.

Je lui trouve un drôle de truc, c'est sûr que d'autres le trouveront plus agréable, mais cela reste un whisky d'entrée de gamme qui vaut à peu près la moitié du prix auquel il est vendu.
70/100

Aberlour

Double cask 16 years

Age
16 ans
Taux d'alcool
43,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
72/100
Aberlour double cask 16
Commentaire personnel
Le nez est assez marqué par le malt tout en dégageant des relents fruités, rappelant le pruneau. En bouche, le goût est assez décevant, influencé surtout par le malt, avec un peu de sherry en arrière plan. Le tout est très doux, et même un peu doucereux. Une finale courte, et le tout fait de ce double cask un ensemble relativement décevant, surtout par rapport au 12 ans d'âge.
74/100
Un nez assez fruité avec une présence discrète d'arômes dus au sherry précède une bouche agréable mais sans aucune complexité. De la douceur fruitée, arômes de poire et très légers relents de réglisse. De légers soupçons de bois sont présents également. La finale est nettement plus longue que lors de la première dégustation, et semble curieusement plus alcoolisée que la bouche.
74/100
Un joli nez fait de relents de noisettes, d'un peu de sherry avec de discrets relents de fruit ainsi que d'un soupçon de guimauve.
En bouche, un certain équilibre rapidement dominé par une assez étrange amertume évoluant lentement sur des notes fruitées (prunes). Malgré un taux d'alcool qui ne semble pas très élevé, ce whisky semble dminé par moments par l'alcool, impression qui disparaît heureusement assez vite.
La finale est assez marquée par des notes de noix, mais sans grand relief.
74/100
Commentaire de Amor57
Une forte dominante vanille, avec un soupçon de fruits rouges et de mûre, agréable. La bouche confirme : vanille avec une pointe d'amertume (réglisse ?) et de framboise. Sucré. Trop sucré. Une finale sans complexité, sans surprise, moyenne en longueur et qui renforce le goût de fruits rouges.
74/100
Commentaire de Aw-Lyaka
Légèrement mentholée ,assez marqué par le sherry ,notes de poire et de poivre ,le nez est plutôt agréable. En bouche ,un peu de sel ,des épices , toujours ce sherry finement framboisé ,le côté poivre doux est vraiment agréable.Il m'aura fallu un peu plus d'un tiers de bouteille pour réussir à apprécier ce whisky ,et je ne suis pas déçu.C'est finalement un whisky assez complexe ,très chaleureux ,avec des notes de fraîcheur incarnées par le côté mentholé. La finale est fraîche ,éloquente de poivre et de sel ,les épices ressortent ,une fine amertume se dégage ,toujours ces arômes de menthe assez sympathique qui en font un whisky tout ce qu'il y a de correct. Cette bouteille est toutefois assez longue à apprécier ,il faut le goûter et le regoûter pour vraiment pouvoi! r savourer toute son éloquence. Très déçu à l'ouverture de bouteille ,c'est la 2ème fois consécutive que je prends un réel plaisir à le déguster.Un bon whisky.
84/100
Commentaire de Amor57
Bouteille ouverte le 10 juin 2006. Dégustation du 10 juin 2006. Cette deuxième dégustation confirme la mauvaise impression que j'avais eue de la première dégustation, même si la bouteille me paraît différente. Le nez, simple, est malté tirant sur la cerise et l'amertume. La bouche est alcooleuse sur les fruits secs et la cerise, légèrement maltée. Amer et piquant, c'est assez désagréable en bouche. La finale est quasiment inexistante. Et dire qu'il me faudra goûter ça encore une fois pour me faire une opinion définitive !
65/100
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Acajou dans la bouteille, vieil or dans le verre Nez : Sur le fruit sec et le sucre, céréale, sherry Bouche : Attaque douce et progressive, sur le sucre. Céréale. Puis amertume sur l'arrière de la langue, le bois peut-être, un chêne trop expressif ? Finale : rien au début puis moyennement longue, sur la cendre. Aucun doute que ce whisky a fait trempette dans le sherry. Son problème, ce n'est pas que son sherry finish soit raté, c'est que, bien que très expressif, il n'arrive pas à masquer le côté frustre et céréalier du whisky de base, voir même il exacerbe l'amertume du bois. Sans aller jusqu'à dire qu'il soit mauvais, je pense que c'est un whisky raté. A la limite, ce whisky devrait convenir à ceux qui aiment les whiskys de soif, les blends qu'on trouve! communément en GS
70/100
Commentaire de Damien
Le nez est légèrement sucré (le sherry, probablement) et quelques notes épicées (ainsi qu'un arôme de malt assez présent) viennent relever le tout. Peut-être aussi, un peu de réglisse.
En bouche, on sent ces arômes de grain (et de malt) et de réglisse. On détecte aussi, peut-être, un arrière goût de chocolat amer (très faiblement), ainsi qu'un fruité non désagréable.Néanmoins, de façon générale, la bouche est relativement faible.
Après trois dégustations, la finale se révèle moyennement longue, non persistante et plutôt dominée par l'alcool.
Ainsi, ce whisky ne laisse pas un souvenir impérissable. Alors que le nez promet de belles choses, la bouche et la finale sont très en retrait.
Un whisky ne présentant pas un rapport qualité/prix très intéressant.
A oublier.
64/100
Commentaire de Damien
2ème dégustation.
Le nez: plutôt marqué par le malt. Fruités (doux) et un peu sucré. Plutôt agréable.
La bouche: le goût est relativement pauvre, malté, un peu de sherry. Une légère présence de fruit sec, mais qui disparaît bizarrement assez vite. Doux (trop?). Peu complexe...
La finale: courte et décevante. Plus sur l'alcool que sur le goût! Pour cette deuxième dégustation, la note remonte un peu, principalement grâce à l'accentuation du sherry (le fait que la bouteille soit ouverte depuis un petit temps engendrerait cela?), mais ce whisky reste assez décevant.
71/100

Aberlour

Whisky Galore 1989

Age
14 ans
Taux d'alcool
40,0 %
Embouteilleur
Duncan Taylor
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Aberlour Whisky galore 1989

De couleur jaune pâle (paille), le nez est dominé par le malt et les épices. Le goût est légèrement influencé par le chêne, les raisins et les noix. La finale est longue et douce. Le tout est très complexe

(note de l’embouteilleur)

Commentaire personnel
Une impression très agréable au premier abord. Le nez dévoile une certaine complexité, légèrement marquée par une certaine acidité, rappelant les agrumes sur fond de malt. Le goût en bouche confirme en grande partie la première impression. Une finale moyenne, assez douce et agréable. Une très bonne bouteille pour un prix raisonnable.
84/100
Un nez assez complexe où le malt le dispute aux épices sur fond d'agrumes . En bouche, aucune agressivité, et un goût très agréable avec toujours une douce présence de malt très légèrement épicé, une pointe d'amertume sur la langue et en finale. La finale est douce et de longueur moyenne.
79/100
Le nez semble être un mélange de malt et de levure. Cette dernière est très présente. De lointains relents d'agrumes et une légère amertume.
En bouche, un étrange mais très agréable mélange de notes acides, agrumes et une très discrète amertume. De la douceur maltée et l'amertume de la noisette.
La finale est douce et relativement longue. Dans l'exact prolongement de la bouche, légère amertume et douceur.
79/100
Un nez subtilement fruité avec de très légères traces de fumée.
La bouche est discrète et douce, avec quelques notes légèrement acides, mais sans grande complexité. Une impression d'alcool de poire éventé.
La finale est peut-être la partie la plus intéressante, même si elle est assez courte. Les notes de fruit légèrement acides dominent cette finale toute en fraîcheur.
74/100

Aberlour

Scott's Selection 1989

Collection
Natural Cask Strength
Age
15 ans
Taux d'alcool
53,8 %
Embouteilleur
Scott's Selection
Dates
Distill: 1989 Embout: 2005
Particularité
Brut de fût
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Aberlour 1989 Scott's selection
Commentaire personnel
Le nez est marqué par le malt avec des impessions métalliques en arrière plan. En bouche, rien de bien spectaculaire. Bon whisky sans plus. Pas de grande complexité, pas de surprises. Pas de défaut non plus. La finale est légèrement amère, de longueur moyenne, et sans relief particulier.
79/100

Aberlour: echantillons

Aberlour

17 years

Collection
The soul of Scotland
Age
17 ans
Taux d'alcool
60,6 %
Embouteilleur
Anam Na H-Alba
Fût
Bourbon Hogshead
Numéro fût
single cask 913
Dates
Distill: 21-02-1995 Embout: 10-04-2012
Bouteille
129 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-05 85/100
Aberlour 17
Commentaire personnel
WDTS2012-05
Commentaire de Malt1972
Nez: pommes vertes, fruits de la passion, frais, subtil.
Goût: une bombe de fruits! oranges, très doux mais complexe. Magnifiquement équilibrée, pleine de vie. Certainement cask strength. Le style Speyside. Je l'aime.
Finale: très longues, des noix, sèche, sur les épices douces

Commentaire: le goût me rappelle d'une récente Strathmill 1974 embouteillage conjoint de Daily Dram et de Whisky Agency
92/100
WDTS2012-05
Commentaire de Singlemalt71
Couleur: Vieil or
Nez: fruits chaleureux et douceur subtile. Le nez a une vieille odeur (poussiéreux). Après un certain temps une certaine odeur de pommes de pin.
Goût: Riche, fruité et délicieux frisson, qui est probablement formé par l'alcool élevé (± 60%).
Finale: longue, chaude, avec enfin un peu de réglisse.
92/100
WDTS2012-05
Commentaire de Jbrice
Nez : Premier nez très particulier sur la colle à bois et le solvant. A l'aération, de belles notes de confiture de prunes et de vanille se dégage. Le solvant est toujours présent mais reste en fond sans jamais être désagréable. Après une longue aération, ça sent fort la confiture de fraises. Je n'avais jusqu'à présent, senti cela, que dans un Glengoyne 1972. Quelques épices et un peu de noix de coco en fond. On pourrait presque penser que c'est en fait un vieux grain..

Bouche : concentrée et puissante. Confite.

Finale : longue sur des relents épicés.

90/100
WDTS2012-05
Commentaire de Roblanza
couleur: or pâle
nez: pleine attaque sur la vanille d'une manière agréable, le thé, bois frais, des notes sucrées de miel frais, dont certains de massepain et de «rooibos»
goût: début de séchage, quelques épices avec du massepain à nouveau doux, en finale une marmelade d'orange, notes épicées de gingembre et quelques fruits caramélisés à la fin
89/100
WDTS2012-05
Commentaire de Mars
Nez : Floral, fruité. Avec de la vanille, du citron tirant sur la citronnelle avec l'adjonction d'eau , menthe.
Bouche : Citron, plantes aromatiques(liqueur de plante), sucré/acide avec une acidité qui domine. Belle puissance.
Avec un peu d'eau : Le coté fruité et sucré ressort. Apparition d'une légère amertume.
Finale : Citronné, acide. Longueur moyenne.
Avec un peu d'eau : + de puissance, plus d'épices.
Après une longue aération : herbes aromatiques, liqueur de plante, anis.

Commentaires : Très bon, finale moins puissante que la bouche. Le fruité est un peu bizarre.

88/100
WDTS2012-05
Commentaire de Whiskywardrobe
"Joliment floral ... peut-être un Highlander? terminé en fût de sherry? "
Ce whisky a une couleur de fino.
Nez (88): plus que la moyenne. miel, de vanille, d'agrumes, caramel. Arôme caramel puissant. Comme une boîte de Cadbury
Goût (89): puissante, grasse. le miel, floral, d'épices, d'agrumes, de bois, le chocolat.
Finale  (88): moyenne. caramel, épices, la vanille.

88/100
WDTS2012-05
Commentaire de ALouis
Couleur: Jaune paille
Nez: très rond, un peu sucré, des agrumes, du caramel et en fond quelques notes de chien mouillé.
Avec de l’aération quelques fruits frais apparaissent.
Avec un peu d'eau il devient plus floral et équilibré.
Bouche: assez originale, sur le bonbon chimique, le caramel, la noix et les épices.
Avec un peu d'eau il devient moins chimique et plus sucré, la noix reste présente en fond.
Finale: assez longue sur le sucre de canne et la noix.
87/100
WDTS2012-05
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Or pâle.
Nez : D'abord doux (47% ?) et marqué par de légères notes d'abricot. Puis apparaissent de très nets arômes d'infusion. Tilleul ou camomille ? A vous de voir. Chewing-gum "chlorophylle". Beaucoup plus intriguant que je ne l'aurais cru au départ.
Bouche : Se fait plus boisé à présent. Et encore plus plaisant. Le bois apporte des épices, mais l'ensemble est parfaitement maîtrisé. Juste une touche de cannelle, et une petite pincée de poivre gris. Et un joli duo aigre-doux miellé et vineux qui m'évoque les tous meilleurs sabayons.
Finale : Se fait plus sec, avec une note vivante d'orange amère.

Commentaire : Un Speysider vraiment très réjouissant fini dans un fût de vin doux ? Si tel est le cas, alors je suis réconcilié avec les doubles maturations.

87/100
WDTS2012-05
Commentaire de mapi
Couleur or pale avec des reflets bruns
Nez : le nez est tendu, simple. Il commence sur des notes de dissolvant et d'amande amère pour se terminer sur du cuir.
Bouche : la bouche est douce. Nettement fruitée, on a vraiment l'impression d'eau de vie de poire williams. L’alcool intervient comme exhausteur de goût.
Finale : la finale se déroule tout en douceur. La piqûre de l'alcool est très agréable. On termine sur des notes d'amande.

Un whisky un peu trop unidimensionnel.

85/100
WDTS2012-05
Commentaire de Savoureur
Aspect: Riesling
Nez: intensité faible à moyenne, alcool assez bien intégré, refermé au début et nécessite un quart d'heure d'aération pour s'ouvrir, fruité doux et acidulé (genre mélange de poires et groseilles), un peu poussiéreux (ambre), céréales frais
Bouche: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, début doux, puis acidulé et poivré à la fin
Finale: moyenne

Conclusion: Un whisky plaisant en mode "plaisir" mais difficile d'accès en mode "dégustation"

84/100
WDTS2012-05
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Or jaune.
Nez : 1er Nez sur de la banane verte, peau de banane, puis évolue sur des notes de pomme/poire, un peu de gingembre et légèrement pâtissier. Ce nez perd progressivement de son expressivité au profit d’une présence alcooleuse.
Bouche : Très grasse, épaisse, fondue mais peu expressive. Huileuse, quelques épices et fruits secs.
Finale : Dans le prolongement de la bouche, chaleureuse, elle révèle des notes boisées.

Commentaire : Un whisky qui promet au démarrage, mais qui ne tient pas tout à fait sur distance. L’eau est à proscrire.

84/100
WDTS2012-05
Commentaire de Jmputz
Couleur: Paille
Le nez est légèrement marqué par l'alcool, mais c'est peu dérangeant. Il est frais, fruité, marqué par des notes de zeste d'orange, avec des relents d'acidité qui sont assez agréables. Il est assez peu complexe, tournant toujours autour des mêmes caractéristiques, fraîcheur... Par contre il est assez bien équilibré.
En bouche, d'abord une impression assez marquée d'alcool, mais rapidement les notes fruitées apparaissent, toujours avec ces notes acides qui lui donnent une belle fraîcheur, et quelques touches d'amertume.
Ici non plus pas de grande complexité. La bouche est agréable, mais on n'a visiblement pas affaire à un whisky exceptionnel.
La finale est longue et reste sur le même registre de fraîcheur. Cette légère pointe d'amertume mêlée à un fruité assez discret se prolonge de longues minutes.

83/100
WDTS2012-05
Commentaire de Dede
Couleur : Or
Nez : Poire bien juteuse et vanille sont les dominantes de ce premier nez. Il évolue peu à l'aération, quelques notes de sucre d'orge et de muscade apparaissent, mais guère plus. L'alcool, bien présent, étouffe les arômes qui s'expriment mieux avec un peu d'eau.
Bouche : L'attaque est violente, la brûlure de l'alcool prenant le pas sur les arômes. On perçoit toutefois les notes fruitées déjà décelées au nez. C'est bien mieux avec un peu d'eau. On a une bouche oscillant entre saveurs fruitées et épicées (piment).
Finale : De longueur moyenne, assez épicée (piment) et légèrement boisée.

Conclusion : Un whisky sympathique bien que manquant de complexité.

83/100
WDTS2012-05
Commentaire de Dagde
Couleur : Or pale
Nez : De prime abord, on sent énormément l'alcool légèrement floral. L'aération devrait lui être bénéfique. Du chocolat, du miel et un peu de crème de marron mais on sent qu'il en a encore sous le pied. L'eau nous ramène le fruit sur le devant – banane, ananas, abricot -. Une entrée en matière agréable.
Bouche : Très puissant – l'eau ne peut que le détendre - avec pas mal de bon chocolat noir, du fruit - indéfinissable avec tant d'alcool – du sel, avec une impression de tapissage du palais. C'est agréable mais trop éthanolique. L'eau rééquilibre l'ensemble autour du chocolat, du malt, une pointe d'ananas mais aussi pas mal de sel – sans modération, dommage -.
Finale : Puissante : Chocolat et un peu de grain. On retrouve des notes bien salées. La finale est déséquilibré, trop peu sucré, trop saline.

Commentaire : Un Whisky franc du collier. Sans eau, on ne fait qu'effleurer les saveurs mais est prometteur. L'ajout d'eau révèle une complexité légèrement plus élevée mais pas autant qu'espéré tout en réduisant son élégance. Le déséquilibre commence en bouche avec cette puissance iodée et se poursuit dans la finale où le sucré s'efface rapidement. Le nez est son point fort.

83/100
WDTS2012-05
Commentaire de RX21
Couleur: Paille
Nez: Fruité sur le pamplemousse
Bouche: Jus d'orange et de pamplemousse, note d'anis
Finale: Moyenne avec adoucissement due à la dilution

83/100
WDTS2012-05
Commentaire de Piazzolla
Nez : Attaque piquante (alcool mal intégré ?), vinaigrée et poivrée. S’améliore à l’aération même si assez confus tout en étant agréable : fruité, floral, pâtissier, frais/marin ….
Bouche : Entrée en matière vive sur le kirsch, sucrée, assez dense mais ne s’ouvre pas pour autant. Evolue sur une vodka Pomme un peu plus racée ?
Finale : pointe salée
Conclusion : La bouche est une bonne surprise même si elle manque d’expressivité in fine. Un peu alcooleux et sec.

82/100
WDTS2012-05
Commentaire de Blackmalt
Couleur or clair
Nez fougueux et assez fermé. Oula, ça sent l'alcool tout ça.. L'alcool à 70% modifié de pharmacie, de Dakin. Derrière tout ça, Un peu de fruit rouge. Ce qui me fait penser à des bonbons à la fraise. Un genre de petite pastille blanche goût fraise. Mais je ne me souviens plus du nom. Sinon, c'est dommage qu'il pique le nez.. Il masque pas mal de choses, c'est certain.
Bouche fluide, chaude et trop puissante. Ce n'est pas agréable. Et tout comme le nez, cela masque tout. Un bon tord boyaux.
Finale présente tout en étant absente. Présente en puissance, absente en arômes.
On aura quand même un retour épicée en bouche.

Commentaire 78 car il est trop puissant. Ce n'est franchement pas agréable.
Je ne vois pas l’intérêt de faire un whisky aussi fort.. Je n'ai pas aimé et j'ai l'odorat HS.

78/100
WDTS2012-05
Commentaire de Amor57
Le premier nez est léger, vaporeux, éthéré. On est dans le domaine de l'alcool léger avec un fruité tout aussi léger. Oh ! Ce n'est pas agressif, mais entre ce nez et l'absence de nez, le chemin n'est pas bien long. Peut-être qu'un peu d'aération lui fera du bien ? Arrive d'abord une amertume tannique, suivie de fruits rouges (enfin, un arôme parlant !) et de pomme de terre crue. Avec encore plus d'aération, le boisé reprend le dessus, avec une agressivité déconcertante. Une touche de douceur est apportée par de la poudre d'iris. En bouche, l'attaque est directe et agressive. Et, en plus, l'alcool est brûlant, à tel point que je suis obligé de recracher immédiatement. Un deuxième essai ? Cette fois je m'attends à la brûlure de l'alcool mais le résultat n'est pas mieux : une forte âpreté tannique remplace l'amertume, juste tempérée par une (toute) petite pointe de fruits. La finale reste sur la même palette : âpreté, amertume de la réglisse et des rares fruits rouges.
Un whisky médiocre dans tous les domaines.

66/100

Aberlour

17 years

Collection
Single Cask Series
Age
17 ans
Taux d'alcool
56 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
refill bourbon
Dates
Distill: 21-02-1995 Embout: 02-2012
Bouteille
037 de 265 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-01 83/100
Aberlour 17 MoM
Commentaire personnel
WDTS2013-01
Commentaire de Blackmalt
Couleur or pâle

Nez qui commence très bien! Très bien sur la poire, les fruits exotiques. J'aime ce démarrage. Un peu cireux avec un peu de bois sec.
L'alcool pique un peu. Mais pas de là à agresser. Marrant, mais avec cette texture de nez plus le fruits, j'ai l'impression de sentir des fruits cuisant dans du beurre.
C'est assez gourmand du coup. Quelque chose de végétal arrive ensuite. Assez frais et vert. On aura aussi un peu de poivre juste moulu.
Pour le fruit, j'aurais un peu de papaye en cube (ceux des sachets mélange apéro). Puis un peu de vanille en gousse. Mais et heureusement, elle n'est pas trop lourde.
Elle apporte de la rondeur. Avec de l'eau, on aura du jus de citron juste pressé. Celui dont on se prend une goutte dans l'oeil :)

Bouche présente. Assez fluide. Fruitée comme pour le nez. Idem avec la vanille. Poivrée. on aura peut-être de la noix de coco en plus (celle en sachet, "prête à l'emploi")
Le voltage est là, elle est assez franche.

Finale aussi présente que pour la bouche. Légèrement amère. Un peu malt et un retour bien piquant.


Commentaire Très beau nez. Fruité, rond avec cette vanille. La bouche suit bien et c'est c'est une bonne chose. Assez de peps pour avoir un joli relief.
Dommage que la finale soit un peu courte. Le reste est très bon.

90/100
WDTS2013-01
Commentaire de Mars
Nez : Très vanillé, physalis, floral, léger fruité exotique. Puissant.
L'eau fait ressortir l'exotisme ainsi que l'aération avec de joli arôme de fruits frais et de melon.

Bouche : Puissant, fruité, vanille, épices. L'eau et l'aération font ressortir l'exotisme.
Uber fruity a la seconde dégustation.

Finale : Fruits exotiques, épices. Longue.
L'eau fait ressortir l'exotisme.
Seconde dégustation : Vanille, un peu agressif.

Commentaires : Très très bon whisky qui en plus nage comme un champion. J'ai juste eu un peu de mal avec les épices. La balance imparfaite ne lui permet pas d'atteindre les 90 points mais je suis sur que d'autres n'hésiteront pas à franchir cette limite. La seconde dégustation a eu lieu 10 jours après la première(le nez n'a pas beaucoup changé en 10 jours)

90/100
WDTS2013-01
Commentaire de Whiskywardrobe
"Belles notes fruitées. Pas jeune, peut-être un fût de bourbon ... peut-être japonais? "
Ce whisky est de couleur or.
Nez (87): (4) dans la moyenne. Miel, agrumes, floral, vanille, abricot.
Bouche (88): puissante, grasse. Miel ,mangue, agrumes, florale, devanille, épices.
Finale (88): (5) supérieure à la moyenne. Miel, épices, mangue.
88/100
WDTS2013-01
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Paille.
Nez : 1er Nez très floral, avec une note d’alcool, huiles essentielles, fleur d’oranger, puis clémentine, orange, orange sanguine, zeste d’orange confit, quelques notes pâtissières sur la génoise, le "financier". Un léger boisé subtil un peu âcre vient renforcer ce nez. Par instants, de manière fugace, les notes d’agrumes évoluent sur le citron jaune et l’iode, la marinade de citron. De la marmelade d’orange également. Avec du temps, orange piquée de clous de girofle.
Bouche : On retrouve l’orange sous forme d’alcool, de liqueur. Fait penser au Grand-Marnier, voir au Curaçao.
Finale : Chaleureuse, plus sur l’orange confite, la pâte de fruit que la bouche.
Commentaires : Un bien joli whisky, un vrai séducteur.

88/100
WDTS2013-01
Commentaire de jmputz
Couleur: Or
Le premier nez est assez discret puis viennent de jolies notes fruitées très fraîches. Une sorte de mélange de pomme verte et de banane juste mûre. Le nez est très agréable à défaut d'être complexe.
La première impression en bouche est agréable également. L'alcool se fait bien sentir mais est parfaitement intégré. Ici aussi, de belles notes fruitées et un peu plus de complexité qu'au nez. Au début une belle acidité prend le dessus pour finalement s'assagir et laisser place à plus de douceur fruitée.
La finale est longue et fraîche. Ici encore les fruits dominent nettement.
87/100
WDTS2013-01
Commentaire de Jeep
Nez : Alcool qui ressort pas mal. De la pomme et beaucoup de poire. L’aération fait beaucoup de bien, le citron ressort nettement. Très belle acidité. Ce nez me fait énormément penser à une gueuze (la bière, hein!!!)
Bouche : Ronde, mais indéniablement jeune : poire en tête, eau de vie (mirabelle). L’alcool bien qu’en peu présent est relativement bien intégré. La bouche aussi fait penser à un lambic…
Finale : Moyennement longue sur le citron.
Conclusion : Un (très) jeune malt bien réussi. L’alcool ressort un peu trop au nez, mais il s’agit là d’un malt très intéressant.

86/100
WDTS2013-01
Commentaire de Corbuso
Couleur : Or pâle
Nez : Boisé à très boisé, intense, légèrement malté et floral, sur la vanille et quelques notes fumées. L’ajout d’eau est nécessaire pour libérer le parfum et les notes tourbées.
Bouche : Jeune, légèrement sec, avec des fruits cuits, un peu de fumée tourbée, de légères notes florales, parfumées et amères. Dilué, il devient plus tourbé. La finale est de longueur moyenne, passablement légère, parfumée, sur la fumée tourbée, une légère astringence et amertume.
Impression générale : Fermé au nez, il se libère en bouche et offre une gamme d’arômes élégants et passablement complexe. Un whisky bien agréable avec un trait d’eau.

85/100
WDTS2013-01
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Paille.

Nez : Jeune et frais, mené par un fruité propre et un peu vert plutôt agréable. Groseilles à maquereaux, pommes vertes (Granny Smith), ananas pas mûr, et un peu de melon. Et peut-être une pointe de miel après un moment. Assez tranchant et alcooleux, avec un équilibre sur le fil. Simple, mais pas déplaisant.

Bouche : Plus doux au palais qu'au nez. L'équilibre est meilleur (54% ?). L'influence du bois est plus présente également, avec pas mal de réglisse douce. Plus d'agrumes maintenant (pamplemousse), et un peu de thé vert. Et une pointe de sel pour finir.

Finale : De longueur moyenne, sèche, elle est marquée par des tannins un peu rèches et une délicate amertume herbacée.

Commentaire : Un malt très propre marqué par une certaine influence maritime, comme pourrait l'être un HP ou un Bunnah élevé en fût de Bourbon.

84/100
WDTS2013-01
Commentaire de Amor57
On commence la dégustation dans une pièce enfumée où brûle une grosse bûche humide dans l'âtre. Ce n'est pas déplaisant, mais un peu - comment dire - suffocant. Heureusement quelqu'un ouvre la fenêtre et les arômes de beurre fondu, de gingembre confit et de réglisse peuvent se développer. Puis la vanille arrive et se renforce, avec des fruits rouges, de l'herbe séchée ou du foin. Mais ce qui me plaît bien c'est la gelée de groseilles avec la pinède au loin. . En bouche l'attaque est douce avec un peu d'amertume et une légère âpreté : café, épices et caramel côtoient la pomme à cidre et le chêne - celui dont on fait les tonneaux. La finale, de longueur moyenne, est presque calquée sur le nez avec son association âpreté et acidité, tempérées par une pointe de vanille.
Un whisky simple, avec un nez sympathique mais le reste a des difficultés à suivre.

84/100
WDTS2013-01
Commentaire de mapi
Couleur or clair faibles reflets bruns

Nez: Le nez s'ouvre sur les pommes au caramel le tout relevé par une note de persil ou de gazon fraîchement coupé. Il évolue ensuite sur le caramel frais ce qui donne une belle impression onctueuse.

Bouche: La douceur laisse place rapidement au piquant de l'alcool. Cela donne du peps au whisky. Retour ensuite sur le caramel au beurre salé. la dernière partie apporte des notes de thé.

Finale: La finale est moyenne, caramélisée puis sur le grain de café torréfié.

Le tout en fait un whisky un peu monocorde. Dommage.

84/100
WDTS2013-01
Commentaire de Jbrice
Nez : Fait montre de souffre au départ. S'ouvre sur des fleurs, des abricots secs, du miel. Au bout d'un certain temps d'aération, ce whisky présente un côté citronné minéral. Peut être un peu de vanille. Assez classique au final.

Bouche : Explosive et concentrée! C'en est même très surprenant vu le "classicisme" du nez. Dans un premier temps, ce sont des fruits confits qui ressortent pour laisser ensuite place à de la levure, de la bière et des épices (cumin, clou de girofle). Petite amertume en fin de bouche.

Finale : Longue sur les arômes de la bouche.

Commentaires : Vraiment surprenant. Le nez présente de beaux arômes mais classiques. La bouche est très bien. Je préfère la bouche au nez ; c'est tellement rare que ça mérite d'être souligné.

83/100
WDTS2013-01
Commentaire de Malt1972
Couleur: paille
Goût: nez commence sur une note sucrée et parfumée. Mangue, litchi et de fruits de la passion. Un peu d'anis aussi. Plus tard, sur des notes de foin et de bruyère. Nez intéressant et complexe.
Nez: La boudhe est chaude même si la structure de ce whisky est plutôt légère. Aigreur-douceur avec un peu de saveur de thé vert. Fruité à nouveau et du poivre.
Finale: de longueur moyenne, assez sèche, légèrement amère.

Commentaire: malheureusement, le goût ne peut pas répondre aux attentes du nez. Globalement ce n'est pas si mauvais.
83/100
WDTS2013-01
Commentaire de Dagde
Nez : Le nez s'ouvre sur l'eau de rose avant de vite se recroqueviller sur un ensemble plus homogène. Il y a à ce stade, un retour de crème de noisette et de fruits jaunes avec du miel en toile de fond. On retrouve aussi un peu de citron dans ce nez somme toute assez fondu.

Bouche : Le malt commence les hostilités ajoutant alors de la noisette enrobé de miel. Ce dernier apporte un peu d'équilibre. Certes simple, mais plutôt pas mal avec une présence florale encore notable. L'alcool étant bien présent, l'eau devrait le révéler. Pourtant, elle dénature la rondeur présente en se calmant.

Finale : La finale est bien présente. On retrouve les mêmes saveurs qu'à la bouche tirant sur la fleur un peu écœurante en toute fin de bouche.

Commentaire : Un whisky trop alcooleux en bouche et dont la dilution est entachée d'un assèchement regrettable. Dommage car la présence miellée était agréable.

83/100
WDTS2013-01
Commentaire de RX21
Couleur: Jaune paille
Nez: Fruitée sur les abricots
Bouche: Bonbons acidulés, cerise
Finale: sur la cerise griotte

83/100
WDTS2013-01
Commentaire de Piazzolla
Nez : Attaque sur une (belle) note de parfum pour homme! Marin, épicé peut être aussi floral … Évanescent à l’aération et c’est frustrant. Atypique et assez séduisant en tout cas. Un peu trop léger au global malgré tout.
Bouche : texture grasse, rond, bien plus sur des notes de fruits murs (voire confits) que le nez. Kirch. Surprenant. Un peu piquant.
Finale : moyenne et assez peu aromatique
Conclusion Un malt atypique a plus d’un titre. Mérite que l’on s’y intéresse même si on reste in fine sur sa faim …
82/100
WDTS2013-01
Commentaire de ALouis
Couleur: Or pâle
Nez: assez fin sur la poire, le sucre, les céréales et la pâte d’amande.
Bouche: Assez sucrée aussi, pâte d’amande, brioche au sucre, quelques fruits blancs et des épices en fond.
Finale : moyenne sur le sucre.

81/100
WDTS2013-01
Commentaire de Singlemalt71
Nez: Légèrement fruité, présence de grain et d'herbe.

Goût: Une combinaison acide, douceur et amertume, qui se succèdent rapidement dans cet ordre.

Finition: De longueur moyenne et épicée.
80/100
WDTS2013-01
Commentaire de Dede
Couleur : Vin blanc
Nez : Il ne raconte pas grand chose de prime abord. Un peu de poires au sirop, et surtout l'odeur de la copie fraîchement sortie de la Ronéo (duplicateur à alcool pour les anglophones), mélange d'encre, d'alcool et de papier. Après aération, un peu de loukoum à la rose.
Bouche : L'attaque est douce, la texture relativement grasse. On reste dans le suave, le sucré, avec en prime un petit côté savonneux. Sucre d'orge, barbe à papa, un peu de poivre blanc, noyaux de pêche.
Finale : De longueur moyenne, son intensité décroît vite. Elle est plus amère et verte que la bouche ne le laissait supposer.

Conclusion : Pas mon genre de dram, il peut toutefois plaire aux amateurs de sucreries.

79/100
WDTS2013-01
Commentaire de Flonews
Couleur : or très pale

Nez: très violent en alcool. Demande une aération ou dilution. Avec le temps, des notes très florales apparaissent suivies par des notes de vanille avec un fond boisé. Avec de l'eau, les fleurs s'allègent et une base plus acide se met en place. Du fruit à chair blanche devient plus présent.

Bouche: la bouche est fuyante, mais avec le temps et de l'eau, l'ensemble bascule vers une eau de vie de fruit, plutôt poire. Il demande beaucoup d'eau pour révéler cette base de fruit.

Final: assez court, surtout sur le fruit avec une pointe d'acidité.

Difficile par son niveau d'alcool, l'ajout d'eau est assez complexe. Cependant, le développent dans le fruit est intéressant et le rend plutôt agréable. Mais il n'est pas assez long pour vraiment s'imposer.

78/100
WDTS2013-01
Commentaire de wiski
Couleur : Or pâle.

Nez : bois de sapin, résineux, sec, plutôt herbacé mais reste discret au premier nez. Il s’ouvre peu à peu sur des notes plus florales (lavande). L’ajout d’un trait d’eau apporte plus de notes fraîches et végétales, minérales. Mentholé. Pêche. Assez fermé sans eau… Avec de l’eau les agrumes avec en particulier le citron sont bien présents, avec une fraîche acidité.

Bouche : La bouche est d’abord épicée, puis herbacée, puis boisée. Légèrement amère. Avec de l’eau, plus de consistance, très porté sur le citron, les épices chaudes.

75/100
WDTS2013-01
Commentaire de Roblanza
couleur: foin
Nez: vanille et bois frais, bonbons et des trucs humide (peut-être du chien), une pâte d'amande.
Bouche: Très doux, mais pas vraiment excitant, des arômes de vanille et grenier poussiéreux, la finale est courte et encore avec de saveurs de "chien mouillé". Pas ma "tasse de thé"
75/100
WDTS2013-01
Commentaire de Savoureur
Aspect: Riesling
Nez: intensité faible, alcool assez bien intégré après 10 minutes aération, poussiéreux, céréales fraiches, fruits (notamment cerises), grappa
Bouche: intensité faible, alcool assez mal intégré (picottement alcoolique), fruité, grappa, amertume
Finale: courte

72/100

Aberlour: hors collection

Aberlour

Gifted Stills 1998

Collection
Gifted Stills
Age
9 ans
Taux d'alcool
43,0 %
Embouteilleur
Jean Boyer
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
83/100
Aberlour Jean Boyer 1998
Commentaire personnel

Le nez est un véritable panier de fruits mûrs sur un lit d'herbe fraîchement coupée, un réel délice. Des notes mentholées et un soupçon de fumée.
En bouche, la même impression fruitée assez intense, une pointe d'amertume et l'acidité d'une pomme verte. Un véritable salade de fruits aux nois. Vraiment une très bonne surprise.
La finale est longue, fraîche et tout aussi fruitée que ne l'était la bouche.
Vraiment à recommander à tous ceux qui aiment le fruit dans un whisky. Comme ce n'est pas spécialement le genre de goûts que je recherche personnellement, je ne lui attribue qu'un 18...
84/100

Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Or clair/paille
Nez : On retrouve toujours ce côté Gin, genièvre. Organique, fumé, sel.
Bouche : Onctueux, beaucoup plus suave que les précédents. Le bonbon chimique a disparu. Fumée, cendre, légère amertume agrumique.
Finale : Fumé, cendre.
85/100
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : très pâle. Vin blanc sec. Nez : Le premier mot qui vient est "parfumé". Pour être plus précis, une grande fraîcheur parfumée, d'abord citrique (feuilles de verveines froissées), puis des petites pommes sauvages acides. Egalement ce bel équilibre acide/douceur que l'on trouve dans les kumquats ou les clémentines. Puis l'acidité se fond doucement dans une douceur florale délicatement miellée, toujours très fraîche et très parfumée (jacinthe, bouquet de jasmin frais). Egalement un petit côté vineux apétissant (raisin blanc, Chardonnay). Evoque aussi une eau de vie de mirabelle diluée, un sabayon aux fruits jaunes. Un nez très riche, très délicat, aucunement austère (il serait plutôt à la fois exhubérant et délicat), présentant une structure impeccable. De la "belle ouv! rage", assurément. L'attaque démarre sur les fruits blancs et frais (poire mûre). Puis la bouche s'arrondit et s'enrichit d'une touche d'ananas et de vanille, sans toutefois rejoindre l'expressivité du nez. Très fluide et joliment équilibrée, elle est très agréable, et ne présente aucun défaut, mais aurait gagné à proposer des goûts plus francs. Puis la bouche évolue sur une délicate amertume, pour une finale à la fois vanillée et salée d'une belle longueur. Une bouteille très recommandable.
83/100

Aberlour

Best casks of Scotland 1995

Age
No age statement
Taux d'alcool
43,0 %
Embouteilleur
Jean Boyer
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Commentaire personnel
Le nez révèle des odeurs de pomme verte. Grande fraîcheur et petite complexité.
La bouche est également sur le fruit vert, avec cependant une plus grande douceur que celle annoncée par le nez. La pomme semble avoir mûri.
La finale est chaude et assez longue et une pointe d'amertume vient s'ajouter à la douceur du fruit.
79/100

Aberlour

10 years, Sherry cask finish

Age
10 ans
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
sherry finish
liens et cote moyenne
80/100
Commentaire personnel
Commentaire de Canis_Lupus
Robe: Teck en bouteille mais qui tire sur le rose. Nez : Sherry très léger, gin, bonbon chimique, un peu organique, fumé. Peut-être quelque chose de floral qui commence à apparaître ? Bouche : La bouche vient un peu sur le caramel, le réglisse, le fruit sec, le nougat.
80/100

Aberlour

A'Bunadh, batch 24

Age
No age statement
Taux d'alcool
60,2 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Oloroso
Particularité
Brut de fût non filtré à froid ( Batch #24)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 86/100
Commentaire personnel
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Vieil or. Nez : Un peu fermé au départ, et met du temps à s’ouvrir. Mais ça reste un peu contenu. Pas l’exubérance qu’on attend d’un sherry cask. Du fruit et du noyau, du chocolat, du cacao, un peu poussiéreux, un soupçon de fraîcheur végétale. Une note acidulée. L’aération n’apporte rien. Par contre, quelques gouttes d’eau et là, ça commence à causer. On reste sur les mêmes notes de fruit et de chocolat, mais exprimées de façon plus nettes, plus évidentes. L’aération apporte une note acidulée. Bouche : La bouche est très contenue, tout comme le nez. Pas désagréable, mais difficile à analyser, à décrire. L’ajout d’eau amène une note amère sur le chocolat/cacao. Finale : Ben, comme le reste, contenue, fermée. L’ajout d’eau n’apporte pas grand-chose. Mon opinion : Lors de l’ouverture, ce whisky faisait pensé aux chocolat "mon chéri", cerise à l’eau de vie et chocolat. Ce whisky joue toujours un peu sur les mêmes notes, mais on a l’impression qu’il enfermé dans un carcan, qu’il n’ose s’exprimer à voix haute. Pour autant, ça n’est pas un mauvais whisky, loin s’en faut, et ces notes chocolatées fruité lui donne une certaine particularité.
84/100
Commentaire dePeatnoob
Diluer. Nez Sherry, cacao, miel, caramel, chêne, praliné, noisette grillée, orange sèche. Bouche très puissante et poussiéreuse, bien grasse et épaisse, très marquée par le Sherry, rancio et pas du tout sucrée. Finale longue sur le cacao et les fruits secs avec une légère amertume. Complexe, très intéressant. La dilution libère la bouche mais affaiblit le nez. Rétro-olfaction noix intense.
87/100

Aberlour

A'Bunadh, batch 20

Age
No age statement
Taux d'alcool
60,5 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Oloroso
Particularité
Brut de fût non filtré à froid ( Batch #20)
liens et cote moyenne
90/100
Commentaire personnel
Commentaire de Kell
Orange, prune, raisin, cerise confite, chocolat, café, épices, un poil de bois, on est face à un Sherry Monster archétypal et complexe, je comprends pourquoi c’est l’un des batch les plus réputé. L’équilibre est extrêmement réussi puisque aucun de ces éléments ne prend le dessus mais de manière totalement subjective je lui préfère les Macallan 10 CS 2007 et Glendronach 15 Revival qui me semblent moins souffrir de l’effet Fruit Cake.
89/100

Aberlour

A'Bunadh, batch 23

Age
No age statement
Taux d'alcool
60,2 %
Embouteilleur
Officiel
liens et cote moyenne
Forum88/100
Commentaire personnel
Commentaire de PierreDH
Couleur : Jaune doré

Nez : Beau fondu des arômes. Je capte néanmoins les traits principaux d’un heavy sherry sans toutefois tomber dans la caricature. Cassonade brune, Fruits confits, caramel. Avec de l’eau, apparition d’intéressantes notes de terre mouillée. Mais aussi de fortes notes de cerises maraschino, celles utilisées dans les cocktails. Miam. Un peu de chocolat aussi.

Bouche : Piquante, très puissante mais pas agressive. Consistance liquoreuse.

Finale : Sur les fruits rouges séchés. Légèrement sucrée. Assez longue. Avec de l’eau, la cerise se fait plus présente, de même que des arômes de chocolats noirs apportant une fine amertume assez agréable. Je n’aime pas cette association avec les Mon Chéri, mais là je suis séduis.

Commentaires : Un bel exemple de sherry brut de fût réussi ! Avec de l’eau, il se fait beaucoup plus complexe. Un dram pour se faire plaisir un soir d’hiver sans trop se prendre la tête. Quoique !
88/100

Aberlour

A'Bunadh, batch 17

Age
No age statement
Taux d'alcool
60,2 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Oloroso
Particularité
Brut de fût non filtré à froid ( Batch #17)
liens et cote moyenne
79/100
Abbunad'h Aberlour
Commentaire personnel

Aberlour

18 years

Age
18 ans
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
86/100
Commentaire personnel
Commentaire de Tomy63
Couleur: ambrée
Nez: le sherry se sent tout de suite, plus que dans le 10ans ou le 15ans Marie d'Ecosse. Belle combinaison de pêche, orange, abricot / caramel, chocolat.
Bouche: les mêmes arômes persistent, puis un peu de miel, de chêne et de vieux cuir apparaissent, ainsi que des épices et des fruits secs.
Finale: rien de nouveau, un léger manque de longueur si on le compare à l'A'Bunadh.
86/100

Aberlour

14 y.o. 1996

Age
14 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Dewar Rattray
Fût
bourbon cask
Numéro fût
single cask 90081
Dates
Distill: 15/02/1996 Embout: 9/08/2010
Particularité
non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
83/100
Commentaire personnel
Commentaire de Nulty
Goûté blind.

Nez : assez léger, boisé, malté, fruité (raisins, poires, groseilles), un certain aspect "new make". Vanille, miel.
Bouche : attaque très "vin blanc", raisin, acidité, et même le liège qui va avec. Légère amertume bien faite, pas boisée. L'alcool chauffe agréablement.
Final : moyen en longueur, feuille de vigne et un long goût de liège imbibé de vin.

Original et vivant, voilà un whisky très particulier dont on regrette seulement qu'il se termine sur un "goût de bouchon".
83/100

Aberlour

A'Bunadh, batch 46

Age
No age statement
Taux d'alcool
60,7 %
Embouteilleur
Officiel
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
87/100
Commentaire personnel
Commentaire de Pépé
Attention, c'est un alcool fort, et çà se sent. Très porté sur la noix et les raisins secs. Plus tard du chocolat au lait en toile de fond. On retrouve aussi quelques fruits des bois et du pruneau.
En bouche, toujours fort en alcool, mais bien expressif. Toujours les noix, les raisins "quasi-secs" et un bon petit chocolat au lait. Pas de grosses surprises quoi.
C'est un whisky que je qualifierai de sombre, expressif et puissant. Fruits noires plutôt que fruits rouges.

87/100

> Last modified: May 10 2016 18:48:32.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close