Les dégust' de Simon

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Bonjour à tous,

Je suis l'idée qui m'a été soufflée par un membre éminent de ce forum m'incitant à mettre sur un fil à part mes notes de dégustations concernant des embouteillages vieux/rares/difficiles à trouver, faisant de moi par la même occasion quelqu'un de légèrement mégalo, mais j'aurais au moins un lecteur intéressé. :lol:

Je vais commencer ci-dessous à remettre des vieilles notes qui se sont déjà perdues dans l'autre fil.
Dernière modification par SimonOHA le 23 avr. 2022, 12:34, modifié 1 fois.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

1ère session :

Je commence par un Springbank 1980 8yo RWD pour Samaroli :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... k-1980-rwd

Au nez, légère cannelle, cire un peu fondue, très légère fougère à peine fumée, une pointe de solvant, poivré. À l'aération, des agrumes et fruits à pépins délicatement vernis par une jolie et fine couche de tourbe terreuse. Les fruits deviennent plus sucrés sur la pomme verte un peu acidulée.

En bouche, citrons et mandarines fumés, poivre blanc sucré et tourbe type bandages, alcool parfait.

Finale chaude, plutôt courte, sur de l'écorce de mandarine qui se mue en un très léger effluve de silex et tabac froid.

Nez super complexe, on peut y rester longtemps. Bouche et finale en dessous mais tout de même bien agréable. Vraiment impressionnant pour un 8 ans, certainement mon meilleur pour l'instant, 91.

--

Je poursuis avec un Springbank 21yo OB de 1998 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 1-year-old

Nez intense et concentré sur le cuir, les noix et amandes grillées, une belle essence de pin apparaît. Une claque de fruits bien mûrs : mangue, goyave et abricot puis petite caresse de papaye et prune. Miel et cire en plus à l'aération. Un soupçon viandard comme un Mortlach sherry. Tourbe crémeuse et fondue.

Bouche explosive sur les fruits tropicaux avec comme ligne directrice la mangue et la banane. L'abricot est également bien présent. Lait au chocolat dilué. Tourbe présente mais parfaitement fondue dans chaque saveur.

Finale sur la mangue toujours, le cuir, le chocolat, le caramel, la crème brûlée vanillée.

À la fois élégant et vigoureux, un plaisir immense à chaque étape et à chaque fois qu'on retourne dans le verre. Inouïe, 93.

--

Je termine cette première session par un Springbank 1965 23yo Samaroli Ageing Monography :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nk-1965-sa

Au nez, cire et gomme vanillée, poussière sucrée. À l'aération on part sur un sirop de cire avec beaucoup de noix de coco, brioche caramélisée et toujours de la poussière.

En bouche, noix de coco type eau florale délicate, oranges, figues séchées et prunes, cire, clou de girofle, gingembre et cannelle. Un peu de papier poussiéreux. Alcool vraiment bien intégré.

Finale sèche mais longue sur la noix de coco, le bois, les noix grillées, le cacao, une amertume agréable.

Complexe et très plaisant à déguster, avec un style bien austère et introspectif comme j'aime. Vraiment superbe, 93.


2e session :

Je commence par un Springbank OB 1966 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1966

Au départ, cuivré et métallique au nez, puis fruits jaunes type mirabelle avec une pointe de banane. Une once de joli bois derrière, dommage qu'il soit éteint/fondu dans une cave un peu poussiéreuse. Beaucoup d'OBE.

En bouche, acidité métallique et fruitée plutôt très agréable. OBE. Poivré, bois sec léger. Fruité sur la pêche.

Finale courte sur la pêche métallique.

Pas mal d'OBE mais très bon dans l'absolu. Certainement un peu passé, 89.

--

Je poursuis avec un Springbank 24yo OB 1967 Golden S :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1967

Nez très délicat sur le bois, avec un joli vernis sucré. Frais et ciselé sur les fruits de la passion, la papaye et un peu de raisins blancs. Cire huileuse et légèrement mentholée.

Tempête de fruits tropicaux en bouche : mangue, papaye, goyave, ananas, banane… Les couches se superposent avant de se fondre avec cohérence, splendide. Belle puissance pour 46%, superbe réduction. Crémeux sur la brioche caramélisée et le pain d'épices, lait au chocolat.

Finale très longue et chaude qui se fond et évolue sur du bois et du cuir un peu amer et métallique mais gracieux.

Magnifique à chaque gorgée. Le nez envoute, la bouche ensorcelle, la finale captive, 94.

--

Je termine cette seconde session par un Springbank 12yo OB de 1999 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 2-year-old

Nez concentré et sirupeux sur un cake de Noël aux épices et au miel, floral sur de la bruyère et des racines de géranium, notes tertiaires sur la poussière précieuse et automnales de mousse poivrée et caramélisée. Ensemble frais. Chocolat noir, minéral et iodé. Pointe de cuir et fruits secs et à noyaux.

Bouche sucrée sur le caramel au beurre salé et le miel légèrement brulés. Dense sur les pruneaux et les figues séchées. Chocolat noir. Frais malgré l'épaisseur de la mâche. Cire au (bon) soufre vernis.

Finale longue et chaude sur le chêne, le cuir, le tabac froid et quelques champignons.

Plus sherry et moins sur les fruits tropicaux que son grand frère de 21 ans de la session précédente. Très belle complexité, style dirty super agréable, 92.


3e session :

Je commence par le Springbank 1965 Moon-Import #363 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nk-1965-mi

Nez sirupeux sur l'orange, épices avec la cannelle en tête, intense et concentré sur différentes essences de bois : cèdre, pin et une planche de santal, chocolat aux amandes grillées, sucre roux, noix de coco. Quelle claque d'intensité à 46%. Les fruits apparaissent, ananas rôti et banane braisée. Fumée de bois froide dans un atelier de caramel. Un grain de soufre. Champ de fougères sèches par une fin de journée d'été. Puissant et délicat.

Bouche huileuse, fraiche et mentholée, confiture d'oranges, crème de banane, crème de bois, crème de lait au chocolat, beurre de karité avec quelques gouttes d'huile essentielle de noix de coco. Gâteau au miel, à la cannelle et aux noix grillées.

Finale sur le bois précieux type santal, longue mais discrète, une pointe d'acidité sur le bout de la langue que du chocolat éteint, un peu d'herbe coupée, poivre vanillé.

Que dire ? Un verre qui fait voyager, ressentir, qui fait poser le carnet de notes, fermer les yeux, qui fait rêver d'en avoir une bouteille pleine. On pourrait presque croire à du rhum. Et dire que c'est réduit, je n'ose imaginer avec plus de degrés. Pas légendaire pour rien.
Nez dingue, bouche folle, finale réconfortante, 96.

--

Je poursuis avec le frère pour faire le face à face, le Springbank 1965 Moon-Import #367 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nk-1965-mi

Nez frais et herbacé, fougère et feuille d'eucalyptus. Une fumée légère mais dense lui fait gagner de l'épaisseur, vernis et boisé sur le chêne, rancio. Beaucoup d'épices sucrées : poivre, muscade, girofle. Amandes caramélisées. Prunes et abricots. Biscottes toastées et spéculoos.

Bouche huileuse et fine, herbacée sur l'herbe coupée. S'épaissit très rapidement sur du pain d'épice avec beaucoup de cannelle. Vraiment fruité ensuite, sirop de noix de coco et concentré de prunes, dilution de dattes.

Finale plutôt discrète sur du caramel à l'orange, bois un peu amer, cake à la vanille.

Parfait dans tous les arômes qu'il nous délivre. De très haut vol, 95.


4e session :

Je commence par un Springbank 21yo OB 1985 Archibald Mitchell :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... d-mitchell

Au nez, très belle essence de bois sur le pin et le chêne. Superbe intensité pour un réduit. Noix chaudes sous une terre meuble. Mélange de muscade et cannelle. Superbe sur l'abricot séché. Une pointe d'acidité et du caramel cuit. Légère cire avec une belle poussière. Belle fraicheur sur l'ananas à l'aération.

Moins frais en bouche qu'au nez. Beaucoup de figues séchées qui fondent sur la langue, prunes en train de compoter, une belle acidité très agréable, boisée et pas du tout métallique.

Finale intense et très longue, suave sur le caramel au beurre salé, réconfortante et amicale sur la cire, le cuir. Toast au cacao et once de fumée amère.

Tellement bien fait. Bon partout, bon dans tous les sens, 94.

--

Je poursuis avec un Springbank 26yo OB 1969 pour The Scotch Malt Embassy Berlin :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1969

Nez intense sur un mélange mangue et pêche. Puis ananas, goyave, fruits de la passion. Banane et melon viennent participer à la fête. Cerise et prune. L'aération apporte son lot de nouveaux invités. Poire et mirabelle. Orange et abricot. C'est exceptionnel. Plusieurs gouttes de sirop de caramel et quelques grains de poivre et girofle dans l'ensemble.

Bouche copier/coller du nez : mangue, ananas, fruits de la passion, goyave, banane, pêche, prune, cerise, poire, mirabelle, melon, orange, abricot. J'avais envie de les réécrire. Petite acidité saline très boisée, poivrée.

Finale intense et tellement longue, miel et chocolat, chaude sur des fruits tropicaux qui mûrissent en temps réel dans la gorge.

Nez divin, bouche incroyable, finale qui chamboule. Exceptionnel. Encore, 96.

--

Je termine la session par un Springbank 12yo OB 100° Proof :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -100-proof

Nez très concentré et épais sur le caramel à l'orange, cire à l'eucalyptus, sirop de pin, brioche fumée à la cannelle, raisins, banane et melon. Toujours aussi sherry à l'aération mais beaucoup plus tropical.

Bouche très crémeuse sur le caramel à l'orange encore. Épais sur le sirop de bois vernis. Abricot, banane et melon. Fumée discrète, fraiche et mentholée.

Finale très intense sur de l'écorce de mandarine caramélisée. Petite amertume de caramel trop cuit, un poil de soufre.

Très belle complexité, tout ce qu'on aime dans un sherry bomb, profil magnifique 93.


5e session :

Je commence par un Springbank 30yo OB 1966 Local Barley #473 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1966

Nez instantanément tropical sur la mangue, la banane et l'ananas bien mûrs. Petit abricot enrobé de caramel. Oranges mentholées. Superbe aération sur la barbe à papa et le sucre d'orge. Crème de pêche et bois précieux. Sirop de papaye et fruits de la passion. Plus on le laisse s'aérer et plus le nez s'affine et s'enrichit. Un peu de jus de cerise.

Bouche incroyable en continuité sur les mêmes fruits tropicaux qu'au nez. Superbe tension, superbe fraicheur. Bois vernis et essence de pêche crémeuse.

Finale longue et intense sur des zestes d'orange confite, une légère fumée fraiche d'herbe coupée. Un grain de chocolat noir.

D'une finesse incroyable. L'impression d'un nouveau whisky à chaque gorgée rendu meilleur par l'aération. Superbement fruité, 95.

--

Je continue avec le grand frère, un Springbank 32yo OB 1966 Local Barley #493 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1966

Nez très tropical sur la mangue et le melon. Frais et à la fois dirty sur une petite fumée de terre huileuse qui accompagne l'ensemble. Gâteau au miel, aux amandes et à la noix de coco. L'aération fait osciller le nez entre de l'ananas rôti ainsi que des mangues cuites bien concentrés et une belle fraicheur avec des effluves de melon et d'eau de coco. Quelques notes florales de fleur d'oranger et frangipane.

Bouche complexe qui part dans tous les sens, des arômes lumineux éclatent puis se superposent et enfin se rangent en couches ordonnées avant de venir s'écraser poliment au fond de la gorge. Mais j'oublie de dire le principal : c'est vraiment très bon. Épicé sur la cannelle et le sucre roux. Tous les fruits tropicaux sont là mais rôtis. C'est dense et concentré, quelle bouche.

Finale longue, intense et chaude sous le soleil des tropiques, la gorge bercée d'un panier légèrement fumé composé des fruits qui poussent sous ces contrées. La rétro-olfaction rallonge le voyage.

Quel plaisir de ressentir une telle intensité, de sentir qu'on tombe amoureux, qu'on ne peut rien y faire et qu'on ne veut rien y faire. Profondeur incroyable. Du pur enchantement à chaque gorgée, de celles qui vous passionnent, 96.

--

Je termine cette session sur le Springbank 1969 40yo Signatory Vintage :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nk-1969-sv

Whaou. Crème de vanille bourbon, abricot et essence de noix de coco, divin. Pin poussiéreux, melon au caramel. Frais sur le poivre et le miel. Banane flambée puis eau florale à l'orange.

Bouche fabuleuse, jus de confiture d'abricot mélangée à de l'eau de coco. Écorce d'orange, salivant sur une salade de fruits de pêche, de prune et de cerise. Lait chaud au caramel liquide infusé au gingembre et à la cannelle.

Finale sur l'écorce de noix de coco, l'extrait de cèdre, les raisins de Corinthe. Cire légèrement citronnée. Une fumée plus fine que l'air se rapproche du lointain puis enveloppe la gorge dans une cave humide remplie d'effluves de muscade, de girofle, de chocolat noir et de tabac froid.

Sensationnel. Nez d'une élégance et d'une finesse rare. Bouche prodigieuse. Finale mélodieuse. Tension parfaite, équilibre d'un autre monde. La quasi-perfection à l'état liquide, sensuel et volupté.
Fût incroyable. 40 années qui nous délivrent une leçon sur le temps. La magie existe messieurs-dames, 98.


6e session :

Je commence par le Springbank 1963 31yo Cadenhead :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nk-1963-ca

Nez ultra concentré, intense, lourd, épais, puissant, robuste, trapu sur un mélange de différentes résines de bois, cèdre en tête. Polish, vernis et colle. L'aération ouvre une belle fraicheur anisée et sur l'eucalyptus sans réduire la concentration. Extraits de cerises noires et prunes, mélasse de sucre de canne. Sirop de miel et noix. Petit rancio et pointe de cuivre. Fumée de tourbe goudronneuse, cuir viandé. Il semble s'adoucir avec une longue aération ou c'est moi qui l'apprivoise.

Bouche puissante et ultra concentrée, dirty, épaisse sur du goudron de caramel, mélasse de bois, liqueur de cognac légèrement acide. Ananas grillé et extrait concentré de cerises. Tourbe sous la forme d'un léger brouillard.

Finale incroyablement longue. Caramel et chocolat noir amer. Oranges rôties. Jus de coquilles de noix et noisettes astringentes. Cuir et sirop de noix de coco.

Style particulier, exubérant et super dirty. Pas très civilisé mais qui fait du bien. Un sherry gargantuesque qui ne peut pas laisser indifférent, 96.

--

Je lui oppose le Springbank 24yo OB 1966 Local Barley #443 :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1966

Nez superbe instantanément. Frais et intense. Vieux pin, cire huileuse, amandes grillées. Retour d'un boisé à tomber par terre. Café poussiéreux, chocolat au caramel. Sur les raisins secs et les pruneaux. Oranges, abricots et mangues se révèlent timidement avant de clairement se montrer une fois notre confiance gagnée. Écorce de mandarine frottée dans du poivre et de la cannelle. Tout est raffiné et élégant, de très grande classe.

Que c'est bon, c'est la première fois que je ne peux m'empêcher de l'exprimer par un petit couinement de contentement. Un goût majestueux de tous les plus beaux bois existants dans un mélange de textures : un jus léger qui tapisse le palais tandis qu'un épais sirop colle à la langue, se rejoignant au fond de la gorge pour nous procurer un plaisir infini. Mangue au chocolat, lait ribot vanillé, noix et noisettes grillées provenant des plus beaux arbres. Virevoltant sans jamais sortir de l'histoire qu'il nous raconte et nous enseigne. Extraordinaire.

Finale interminable. Chocolat noir légèrement amer et café au caramel, douce fumée de gomme. Chêne millénaire. Équilibre parfait.

Difficile de trouver les mots pour décrire le paradis. Il y a un avant et un après ce whisky. La quintessence du plaisir. Le pouvoir de suspendre le temps avec émotion, 98.


7e session :

Je commence par un Springbank 10yo OB 1972 Sutti Import :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1972

Nez intense et élégant sur des fruits secs : dattes, figues et pruneaux. Puis du cuir boisé et poussiéreux. S'ouvre sur des fruits tropicaux à l'aération : mangue, banane et ananas en tête. Une pointe d'acidité métallique derrière. Bois, cannelle et caramel. Puissant, riche et complexe.

Belle puissance en bouche, c'est concentré et dense. Plus tourbé que ce à quoi je m'attendais, texture granuleuse de vieux bandages pleins de terre. Écorce d'orange cireuse et poussière de bois. Mangue rôtie, ananas grillé et caramel fumé. Pointe d'anis et beaucoup de girofle.

Finale tourbée sur du caoutchouc brûlé. Arômes de bois nobles en train de brûler dans une bouillie de caramel. Zeste d'orange.

Belle complexité pour son âge. Style assez austère et introspectif mais très plaisant, 93.

--

Je termine par le Springbank 12yo OB Samaroli 100° Proof :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -100-proof

Nez frais et instantanément sublime. Jus de miel infusé au citron et au pamplemousse. Mangue crémeuse et délicate. Cire de mirabelle. Mousse de banane. Sabayon de pêche. Marmelade de raisins secs et prunes. Du melon et des figues luttent incessamment pour se passer devant. Huile essentielle de vanille. Quetsches acides. Baba au rhum. Purée de goyaves et ananas. Petit chocolat au lait, pin et cèdre au caramel. Petite fumée lactée. Vieux cuir baignant dans une pommade de bois sucré. Quel nez magistral, d'une finesse insondable. On peut vraiment passer des heures le nez dans le verre.

Bouche monstrueusement exquise. Un récital lumineux dont chaque molécule qui active les récepteurs de notre cerveau chargés d'identifier les fruits en font une nouvelle définition, celle d'une quasi-perfection. Pas besoin de tout décrire, lisez le nez, tout y est en bouche. Vous connaissez ces arômes, enfin du moins c'est ce que vous pensiez.

Finale dingue sur la mangue, rétro-olfaction infinie de crème brûlée. Fumée de tabac froid.

Mon dieu, seulement 12 ans ? Ce verre m'a coupé la souffle et la parole pendant très longtemps. Pas légendaire pour rien, le goût de l'histoire. D'un recueillement religieux, 97.



Pour ceux qui ont la flemme de lire, après toutes ces superbes dégustations, voici mon top 3 dans l'ordre :

1. Springbank 24yo OB 1966 Local Barley #443 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... gbank-1966
2. Springbank 1969 40yo Signatory Vintage : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nk-1969-sv
3. Springbank 12yo OB Samaroli 100° Proof : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -100-proof
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

William Larue Weller 2007 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... rrel-proof

Au nez c'est intense sur les épices et le vieux bois vernis. Sur l'alcool à brûler aromatisé au chocolat caramélisé aussi.
En bouche, fiouf c'est fort mais beaucoup plus buvable dans le ressenti que le Stagg ou le Thomas Handy (peut-être parce que justement un wheat est plus doux qu'un bourbon ou un rye ?). C'est crémeux, caramélisé. Même si le bois est présent il n'écrase pas tout.
Finale très longue sur le cuir, la vanille et le caramel.

Vraiment très bon mais en dessous de mes attentes, surtout à ce prix là, 89.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Ce soir, Invergordon 1973 44yo pour commencer : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... n-1973-rms

Au nez, pêche blanche et brioche.
Toujours sur la pêche blanche crémeuse en bouche, très facile à boire.
Finale sur la noix de coco.

Mon premier grain de plus de 40yo, je m'attendais à plus de complexité. Mais facile à boire et très bon, 89.

Je passe ensuite à un Tomatin 1988 24yo : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... in-1988-ud

Nez fruité et dense mais également terreux.
Bouche huileuse et grasse, herbacée, théier et de l'amertume.
Finale très agréable, l'amertume en fin de bouche se transforme et vieilles fleurs fruitées et épicées.

Étonnant, 88.

Et en dernier verre, un Balblair 1969 31yo : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... blair-1969

Au nez, des notes de cire céréalière et sucrée.
En bouche c'est un concentré de différents sucres et miels de fleurs. Puis un peu de bois au caramel amer. Huileux et cireux. Autant dire que les 45% passent tout seul après les deux autres.
La finale oscille en fonction des gorgées sur une crème cireuse et maltée et une amertume sèche.

Du plaisir liquide, 91.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Ce soir, je commence par ce Teaninich 1983 très bien noté, splité par notre ami Rodrigo : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ch-1983-ad

Au nez, c'est huileux et cireux. À l'aveugle j'aurais pu dire un Clynelish un peu poussiéreux. Sur le miel, et l'herbe citronnée.
En bouche, que c'est bon. Très accessible, alcool parfait, en prolongement du nez, sur une cire huileuse. Vernis et léger solvant fruité.
La finale est plus maritime, légèrement iodée et médicinale sur le camphre.

Superbe, 92.


Ensuite, je passe au Ardmore 1988 DD, plus vieil Ardmore jamais sorti, splité par Gérard : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... re-1988-dd

Au nez, l'humus, la terre humide, une légère fumée de bois et de foin.
En bouche, c'est très fruité et gras sur la goyave citronnée. Toujours un côté chai humide avec une belle fumée de bois, du cuir et un tout petit peu de térébenthine. De la fougère médicinale.
Le fruité s'estompe en finale pour être remplacé par une cendre froide qui augmente en intensité au fil des gorgées.

Aussi facile à boire que sympathique à intellectualiser, 91.


Je pensais m'arrêter là, mais le dernier m'a donné envie de m'ouvrir le Jura 1990, que j'imagine dans le même esprit, splité par Julien : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... a-1990-pst

Nez épicé sur la fleur d'oranger, chocolat, amandes. Puis ananas et mangue à l'aération.
Quelle bombe de fruits en bouche, mangue et fruits de la passion. Cake à la banane et écorce de mandarine.
Finale super agréable sur le bonbon acidulé.

Bien loin de ce que j'avais en tête, mais très plaisant, 91.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Ce soir, petit verre d'Auchroisk 1974 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... roisk-1974

Au nez, c'est puissant et à la fois ciselé, cake brioché aux fruits confits, poivre, noix et oranges.
En bouche, fruité sur l'orange, le bois de santal, herbes aromatiques type thym/romarin.
Papaye, goyave amères ; feuilles d'automne en finale, tabac froid.

Style intéressant et très bien fait, 90.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Session Lowlands ce soir :


Bladnoch 1966 23yo Dun Eideann embouteillé pour Donato : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ch-1966-de

Nez sur de magnifiques épices : gingembre, muscade et cannelle, léger girofle et pointe de coriandre. Les épices s'évaporent dans une ambiance florale sur la rose et le lilas. De l'extrait de fleur d'oranger ruisselle sur du chêne et quelques copeaux de bois de santal. Miettes de chocolat noir.

Bouche en copie conforme du nez, intensément épicée et d'un floral aérien.

Finale qui accueille curieusement une légère pointe de tabac froid mêlé à du chocolat et du cuir boisé.

Il y a beaucoup de force dans cette délicatesse, 91.

--

Bladnoch 1975 13yo Intertrade : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ch-1975-it

Nez herbacé sur la fougère et l'herbe sèche. Floral sur la rose, la bruyère et quelques pétales de géranium mais sans aucune légèreté. Muscade enrobée de miel.

Bouche huileuse sur la rose, bien citronnée, belle sucrosité avec du clou de girofle bien présent.

Finale puissante avec l'alcool qui remonte et intense sur de l'herbe grasse et sèche. Petite acidité qui se transforme sur une infusion aromatique avec une légère trame florale en fond, sur la lavande.

Style singulier et séduisant, 90.

--

Daftmill 2008 SC embouteillé pour Whiskybase : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... tmill-2008

Nez vanillé et citronné, écorce de pamplemousse bien mûr, poivre blanc. Pas très complexe.

Bouche puissante sur du pain d'épices rassis avec beaucoup de poivre. Biscottes toastées au beurre. Vanille épicée. Banane et clémentines. Un poil trop d'alcool au fur et à mesure des gorgées.

Finale sur une bonne brioche chaude avec un topping caramel au beurre salé. Un peu de cacao.

Dommage pour l'alcool, plaisant à boire, 88.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Glenturret 1987 29yo Cadenhead : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... et-1987-ca

Nez doucereux sur la poire, légèrement mentholé, sur des herbes grasses. Un peu de poussière.

Bouche très aqueuse sur la poire, avec une amertume montante type mousse de bière. Ça pique au bout d'un moment.

Finale amère, minérale et légèrement iodée.

Peut-être le 29yo le moins complexe que j'ai été amené à boire. Vraiment pas fan de tous ces arômes dilués, sans grand intérêt, 80.

--

Glenturret 1987 28yo Cadenhead : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... et-1987-ca

Nez sur un léger solvant industriel, un peu de banane métallique et de poire.

Vanille diluée en bouche, marshmallow périmé, colle métallique.

Finale vanillée, pointe de tabac froid.

Profil très spécial, on dirait un whisky très jeune, vraiment pas dingue, 81

--

Vu comment les deux premiers verres m'ont frustré (et terminé dans l'évier), pas envie de rester là dessus.

--

Glenburgie 1998 22yo Elixir : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... e-1998-eld

Nez qui pourrait me faire penser à un Clynelish sans cire. Belle poussière fruitée. Floral.

Bouche très fruitée sur les fruits tropicaux classiques. La mangue laisse sa place à la banane, puis au melon et ainsi de suite à chaque gorgée. Un poil trop d'alcool.

Finale légèrement cireuse, bien poivrée.

Vraiment très agréable à boire, un super daily dram, 88.

--

Glenburgie 1983 29yo Signatory Vintage : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ie-1983-sv

Nez frais et en même temps intense sur des fruits blancs. Puis plus compoté à l'aération sur des fruits à noyau.

Bouche excellente tout de suite, explosive sur les fruits. Mélange de fruits tropicaux et de fruits à noyau (cerise, prune, pêche, abricot) en jus de confiture.

Finale herbacée et légèrement amère.

Vraiment très agréable à boire, belle complexité, 89.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Session Littlemill :


Littlemill 1989 24yo Liquid Library - The Whisky Agency : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... l-1989-twa

Nez très fruité sur un mélange mangue/melon. Herbe grasse. Très beau jus de miel caramélisé et vanillé à l'aération.

Bouche bien épicée, pomme sucrée, banane. Miel de mandarine. Légèrement citronné.

Finale dans la continuité des fruits et l'herbe grasse. Longue et chaude après un certain temps.

Très facile et agréable à boire, 90.

--

Littlemill 1989 24yo The Perfect Dram - The Whisky Agency : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... l-1989-twa

Nez goyave/ananas. Floral sur la fleur d'oranger, herbacé sur l'eucalyptus.

Bouche tropicale : banane, ananas. Du melon vanillé. Très léger géranium.

Finale longue et poivrée, fleur d'oranger mentholée.

Sans complexité mais facile et plaisant, 89.

--

Littlemill 1990 24yo Alambic Classique : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ll-1990-ac

Nez sur la figue fraiche, sirop d'oranges. Cèdre, noix et caramel. Prunes et cerises.

Bouche puissante et intense sur le bois, le chocolat noir, un pot-pourri caramélisé.

Finale longue et chaude, sur le chocolat toujours. Une amertume légèrement soufrée en rétro-olfaction.

Beaucoup de personnalité, qui plaira ou non. Un style affirmé et séduisant, 90.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Blair Athol 1973 Mackillop's Choice : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... l-1973-mcc

Nez poussiéreux, agrumes passés, herbes sèches.

Bouche herbacée sur l'herbe sèche, puis gros goût de carton mouillé avec du caramel.

Finale sur le carton mouillé légèrement fumé et l'eau de rose avec quelques gouttes de géranium.

Excellent si on aime le jus de carton sucré, 80.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Ben Nevis 1968 42yo The Whisky Agency : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... s-1968-twa

Nez doux sur la prune et la cerise, d'une texture olfactive presque vineuse. Un peu de poussière sucrée. Crème de banane à la vanille. Mini pointe de tabac froid à l'aération.

Bouche très fraiche, très douce et paisible. De manière inattendue, florale sur du thé noir légèrement amer. Herbes fraiches et sèches. Bois infusé dans de l'eau.

Finale qui arrive très vite, mais longue sur des notes boisées plus sèches. Un fond, très lointain, de tabac froid quand on prend une grosse gorgée.

Très léger, très belle fraicheur en bouche. Moins complexe que ce que j'attendais mais tellement agréable à boire, 90.

--

Banff 1966 36yo Douglas Laing : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ff-1966-dl

Nez intense sur le chêne, épais sur le sirop de pin. Caramel légèrement brûlé, pruneaux avec quelques amandes.

Bouche épaisse et sirupeuse. Concentré de fruits secs : pruneaux et dattes. Fraicheur mentholée qui passe vite. Fumée épaisse de feu de bois bien goudronné. Alcool parfait.

Finale quasi exclusivement sur la fumée brûlée et le brou de noix.

Complexe, mais facile, intense, exubérant. Succulent, 92.

--

Banff 1976 23yo Signatory Vintage : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ff-1976-sv

Nez très complexe : cire et crème à la vanille. Fruits jaunes type mirabelle. Infusion d'herbes sèches. Beaucoup d'épices dont le poivre, le gingembre, le girofle, la muscade… Jus de miel avec de la pomme. Quelques écorces d'agrumes.

Bouche plutôt atypique, bien fruitée sur les agrumes sur un mélange pamplemousse/mandarine. Crème de cire avec de la poussière. Jus de moutarde !

La moutarde se transforme pendant la finale en une longue amertume céréalière avec quelques levures de bière. Quelques fruits jaunes bien mûrs éclatent par-ci par-là. Très légère et fine fumée de bois au loin.

Vraiment complexe, introverti et atypique. Tellement séduisant, 91.



C'était mes deux premiers Banff, j'avais un a priori plutôt négatif sur cette distillerie, au final je suis bien au dessus des notes moyennes. Xavier, tu vends ta bouteille du 1966 ? :whistle: :mrgreen:
Et le Ben Nevis était également mon whisky dégusté le plus vieux (hors grain), pas le meilleur même si bien bon, comme quoi l'âge...
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Glen Albyn 1963 19yo Gordon & MacPhail : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... yn-1963-gm

Nez avec pas mal de cire, minéral et métallique. De la pêche. Du cuir poussiéreux. Poivre et gingembre dilués. Une pointe de fumée iodée.

Bouche florale, cireuse, diluée (presque aqueuse). Un peu de caramel légèrement amer avec des notes d'agrumes, jolies épices avec la cannelle et le poivre.

Finale qui arrive assez vite, sur la coquille de noix. Un peu de fumée de feu de bois iodée, mais très léger.

Pas très complexe, un peu d'OBE. Pas mauvais, mais pas très intéressant, 87.

--

Ballantine's 30yo (distillé en 1935, embouteillé en 1965, mon premier distillat d'avant-guerre) : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 0-year-old

Nez intense sur la vieille noisette. Inhabituel comme l'impression d'un vieux sherry bomb dense adouci par l'âge (plutôt qu'un simple sherry qui a eu le temps de vieillir). Sucre brûlé mais sans amertume, sans devenir du caramel, sans fumée. Fruits secs vraiment secs avec la figue en majeur. Belle intensité malgré la réduction et l'âge. Vraiment beau et complexe. Épices douces, sucrées et fondues de cannelle, girofle, poivre. Cuir avec une fumée très subtile.

Bouche douce, plutôt huileuse. Simple au départ mais superbement fait sur un cake à la vanille qui sort du four, puis de nombreux fruits confits une fois qu'on a croqué dedans. Admirablement équilibré. Jus de noisette sucré avec quelques notes pétrolifères qu'on pourrait parfois confondre avec du goudron mentholé (quelques gouttes).

Finale phénoménale. Longue, intense, très complexe. Chaude sur un bois précieux avec une fumée fraiche de tourbe très fine. Se meurt dans des effluves de vieux caramel et de peau de noix, cannelle et cuir qui pétillent au fond de la gorge.

Brillamment complexe. Réduction incroyable, je n'ose imaginer l'intensité aromatique en CS. Aucun OBE pour une bouteille vieille de 57 ans, magistral. Des vagues et des vagues d'arômes qui se succèdent sans s'arrêter. Tout simplement le meilleur blend que j'ai jamais bu à ce jour, 93.

--

Glenlivet 1963 29yo Signatory Vintage : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... et-1963-sv

Nez concentré sur différents types de bois nobles vernis. Tous les marqueurs du sherry bomb : figues et dattes, pruneau, mais aussi de la cerise noire. Caramel lourd et cireux. Un peu de cannelle, beaucoup de poivre.

Bouche en copie du nez, très agréable. Avec du soufre en plus, mais qui ne gâche rien. Alcool parfait.

Finale longue, chaude, sur un caramel à peine amer aux figues séchées. Chocolat boisé. Du pruneau.

Vieux sherry bomb très agréable à boire, à la fois simple et complexe. Sans faute dans son genre, 91.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Grand Old Parr 12yo : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 2-year-old

Nez sur la cire, la vieille poussière, une pointe de camphre.

Légèrement aqueux, subtile fumée fine et fondue, vieille bibliothèque, céréales encore fraiches.

Finale céréalière avec un peu de frangipane.

Agréable, facile à boire, un blend sans prétention mais comme on n'en fait plus, 86.

--

Springbank 10yo 100° Proof : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -100-proof

Superbe cire au nez, minéral, iodé et en même temps terreux et humide sur la mousse, fumée fondue qui enveloppe le tout.

Bouche céréalière et maltée, fruité sur de belles épices, vieille tourbe terreuse.

Finale médicinale sur les vieux bandages légèrement sucrés.

Une belle complexité, se boit tout seul, 90.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Glen Grant 1961 21yo UD embouteillé pour Zenith : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nt-1961-ud

Nez léger sur la vieille banane un peu rance. Miel légèrement caramélisé. Poussière fraiche et métallique. S'ouvre avec le temps sur de la mangue, du beurre épais et cireux. Floral sur la fleur d'oranger.

Bouche pas mal épicée, chaude. Bien puissante malgré les 45%. Limite pétillant sur la langue lorsqu'on en prend une grosse gorgée. Jus de miel, légère amertume métallique. Cire beurrée. Parfois iodé en fin de bouche selon les gorgées.

Finale sur l'orange d'amour (plutôt que la pomme), puis amertume froide. Soupçon d'une petite terre métallique en toute fin de finale.

Fait plus jeune que son âge, moins complexe que ce que j'attendais. Beau profil atypique dont l'amertume pourra déranger. Pas mauvais, pas incroyable, juste bon, 88.

--

Glen Grant 1964 Moon-Import : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nt-1964-mi

Nez intense sur un concentré de cuir. Chiffon sec plein de térébenthine posé sur un morceau de bois neuf et ciré. Atmosphère sèche d'une pièce restée trop longtemps sans être aéré en été. Fruits secs classiques. Pain d'épices imbibé de caramel. À l'aération, les fruits secs gagnent en fraicheur. Superbe puissance aromatique pour une réduction. Prometteur.

La puissance a disparu en bouche. Sur du bois précieux bien sec, pruneaux, figues et raisins de Corinthe. Belle fraicheur subtilement mentholée. Belles et nombreuses épices dans un cake. Cuir dilué.

Finale sur différentes couches de bois, tout dans la finesse avec du lait au chocolat. Se meurt dans de jolies notes de tabac froid et de noix.

Nez superbe mais qui ne maintient pas son niveau en bouche, quel dommage. Aucune folie, mais néanmoins très agréable à boire. Belle et délicate élégance, 91.

--

Glen Grant 1970 31yo Dun Eideann embouteillé pour Donato : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nt-1970-de

Nez concentré sur du vieux chêne couvert de poussière. Solvant et cire à bois. Pas besoin de beaucoup d'aération pour qu'une belle fraicheur apparaisse. Prune, raisin noir enveloppés dans du caramel brûlé. Pointe de soufre.

Bouche délicieuse. Crème de fruits secs, de sirop de cannelle et de poivre noir qui s'épaissit en fin de bouche. Caramel de bois et de cuir.

Finale sur du jus de figue et de bois. Fumée de café brûlé dans une salle d'attente d'hôpital.

Bluffant de maitrise, vraiment très bon, 92.

--

Glen Grant 1969 14yo R.W.D embouteillé pour Samaroli : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... t-1969-rwd

Vieille poussière dans une bibliothèque centenaire dont le bois est régulièrement verni. Vieux fauteuils en cuir sec. Une main de bois dense dans un gant de velours élégant. Caramel au café. Léger camphre à l'oxydation.

Bouche monstrueusement bonne. Fruits secs enveloppés dans des feuilles d'eucalyptus. Jus de bois camphré et médicinal. Un peu de caoutchouc avec une fumée de goudron. Poivre et girofle.

Finale chocolat et caramel au beurre salé, le bois revient délicatement par petites touches, comme s'il n'acceptait pas de disparaitre trop longtemps. Coquille de noix.

Une masterclass de bois. Des arômes peuvent-ils être aussi puissants qu'ils ne sont élégants ? La réponse est dans le verre, 94.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

BenRiach 1975 35yo #7227 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... riach-1975

Nez à fond sur les fruits tropicaux : mangue fraiche, ananas et bananes rôties. Gousses de vanilles à peine infusées. L'aération laisse place à la pêche et la cerise, tout en conservant cette jolie mangue fraiche. Tendu sur un léger bois de cèdre frotté à l'écorce d'oranger et parfois de noix de coco selon les effluves.

Bouche plus douce que ce que je pensais mais sur une mangue beaucoup plus mûre qu'au nez. L'ananas crémeux. Fruit de la passion, flan au bois et miel floral. Cannelle et poivre. Le bois du nez est là en bouche, succulent.

Finale sur des fruits tropicaux en pot-pourri avec quelques copeaux de gingembre et clous de girofle.

L'ensemble est superbe. Qui n'aime pas les fruits tropicaux ? 93.
Répondre

Revenir à « Des bouteilles d'exception... »