Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Aza
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 212
Inscription : 27 oct. 2018, 16:46

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Aza »

Canis tu sais très bien de quoi il parle, comme tout le monde ici, un bel Irish des ‘90 ...
Si tu m’en vend à 20 euro l’unité je te prend tout ton stock évidement :D

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17767
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Aza a écrit :
22 mars 2020, 16:29
Canis tu sais très bien de quoi il parle, comme tout le monde ici, un bel Irish des ‘90 ...
Si tu m’en vend à 20 euro l’unité je te prend tout ton stock évidement :D
Ce que je vois surtout, ce que certains fortunés, ou même simplement aisés financièrement, prennent visiblement un grand plaisir à se faire ramoner le fondement par les spéculateurs/inflationneurs/usuriers des premiers et seconds marchés, non seulement alimentent ce système pervers, mais ainsi contribuent au premier titre à mettre ces produits hors de portées des plus modestes.
Accepter et pire, trouver normal, ce cercle vicieux, c'est en fait une forme extrême d'égoïsme.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Distillateur
Distillateur
Messages : 358
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star »

canis lupus a écrit :
22 mars 2020, 16:22
Un Irish, ça commence sous les 20€. Faut un peu redescendre sur Terre de temps en temps.
Entre 20 Paddy ou 1 Gelston's 26 j'ai fait mon choix !
Mais on pourrais aussi créer un topic où on s’enflammerait dans des débats passionnants et sans fin sur les Sir Edwad, Grant's et autres William Lawson's :lol:

Puis moi j'habite au 3 éme étage, donc en période de confinement je redescend pas souvent sur terre ;-)

Aza
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 212
Inscription : 27 oct. 2018, 16:46

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Aza »

canis lupus a écrit :
Aza a écrit :
22 mars 2020, 16:29
Canis tu sais très bien de quoi il parle, comme tout le monde ici, un bel Irish des ‘90 ...
Si tu m’en vend à 20 euro l’unité je te prend tout ton stock évidement :D
Ce que je vois surtout, ce que certains fortunés, ou même simplement aisés financièrement, prennent visiblement un grand plaisir à se faire ramoner le fondement par les spéculateurs/inflationneurs/usuriers des premiers et seconds marchés, non seulement alimentent ce système pervers, mais ainsi contribuent au premier titre à mettre ces produits hors de portées des plus modestes.
Accepter et pire, trouver normal, ce cercle vicieux, c'est en fait une forme extrême d'égoïsme.
Tout à fait ! Vu que tu sembles à ce point révolté par l’égoïsme, je suis sûr que tu as quelques bombes valant des fortunes à nous céder au prix d’achat d’il y a 20 ans hein, c’est ça ? Non ? Ah ben mince alors ^^

Les belles idées c’est cool, c’est souvent assez différent de la réalité xD

(Sur l’idée je suis d’accord ;-))

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

Dark Star a écrit :
22 mars 2020, 16:12
elskling a écrit :
22 mars 2020, 13:03

Tout un débat. Cet Inchmurrin (si c'est bien celui auquel je pense) est évidemment un superbe whisky. Dans l'absolu, au vu de la qualité, je devrais être prêt à en racheter à ce prix - d'autant qu'il y a plein de bouteilles dans ce niveau de prix qui ne sont pas aussi bonnes, loin de là... Mais comme j'ai acheté cette bouteille à moins de 150 euros, j'ai psychologiquement du mal à la payer ce prix maintenant, c'est bête, c'est irrationnel, mais c'est ainsi (pour le moment en tout cas). En revanche, une bouteille que je n'avais pas achetée à l'époque et qui valait 150 euros à sa sortie (bon, le temps que je la découvre, elle était sold out), après avoir goûté et réalisé que c'était une bombe, eh bien j'ai fini par débourser 500 euros pour l'acheter - je parle en l'occurrence du Maria Label.

Et je ne parle même pas des whiskies dont le prix est à 4 chiffres - là aussi des whiskies que je n'avais pu acheter à l'époque de leur sortie, et pour cause, puisque je n'étais même pas né - mais après avoir goûté ces tueries d'antan, voilà j'ai parfois craqué.

Le prix que chacun est prêt à mettre est donc fonction de son approche personnelle (et de ses moyens, obviously).
Intéressant comme réflexion, je me faisait la même ce matin mais dans le sens inverse. Je m'explique.
Ayant mis réellement le pied dans le monde du whisky il y a seulement quelques années, pour moi un Irish (au hasard :lol: ) ça coûte 350€ en moyenne point. Puisque je n'ai pas connu l’époque où ils en valaient 200€.
Alors que pour pas mal d'entre vous, les plus anciens, un Irish c'est une bouteille à 400 qui en valait 200 il y a quelques années.
Une différence de perception du prix lié au moment où on à commencé à s’intéresser à l'univers du whisky, en quelque sorte. On l'accepte mieux qu'on a connu que celui là.
Totalement vrai. C'est un phénomène paradoxal parce que ça peut volontiers pousser les jeunes passionnés prêts à se faire plaisir à acheter des bouteilles à un moment T que des passionnés de la première heure seront réticents à acquérir pour les avoir connues à un moment T-1. C'est très marrant parce qu'en fait du coup le fraichement arrivé bénéficie d'un "avantage" de lucidité (en tout cas on peut le voir comme ça, tout comme on peut le voir autrement aussi) sur les anciens, qui eux souffrent d'un biais cognitif qu'on peut assimiler à une certaine forme d'effet d'ancrage ("la première fois que j'ai connu ce genre de bouteilles, ça valait autant, donc c'est qu'il faudrait que reste au même prix, c'est le prix que ça devrait avoir", j'espère qu'aucun psychologue ne va me gronder pour ça :lol:). Biais qui en fait parasite le jugement de la situation puisqu'il a tendance à faire fi de la qualité intrinsèque au produit, en ne se concentrant que sur le prix. Une certaine forme de braquage.

C'est sur cette logique là que, peu après avoir commencé à m'intéresser au whisky, je me suis décider à acheter certains trucs que certains plus anciens se refusaient à acheter, parce qu'ils avaient connu des jours meilleurs ... que je n'avais pas connu. Mais aujourd'hui, ces derniers s'en mordent parfois les doigts, parce qu'ils se rappellent que ... c'était super bon, et que maintenant c'est encore plus cher !

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3898
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

@canis

J’ai adoré ton expression “ramoner le fondement”
Enorme !
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17767
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

jnpons a écrit :
22 mars 2020, 17:48
@canis

J’ai adoré ton expression “ramoner le fondement”
Enorme !
Une âme de poète sommeille au fond de moi.

Mais alors vraiment tout au fond, en bas, à gauche.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3962
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par elskling »

canis lupus a écrit :
22 mars 2020, 16:50
Aza a écrit :
22 mars 2020, 16:29
Canis tu sais très bien de quoi il parle, comme tout le monde ici, un bel Irish des ‘90 ...
Si tu m’en vend à 20 euro l’unité je te prend tout ton stock évidement :D
Ce que je vois surtout, ce que certains fortunés, ou même simplement aisés financièrement, prennent visiblement un grand plaisir à se faire ramoner le fondement par les spéculateurs/inflationneurs/usuriers des premiers et seconds marchés, non seulement alimentent ce système pervers, mais ainsi contribuent au premier titre à mettre ces produits hors de portées des plus modestes.
Accepter et pire, trouver normal, ce cercle vicieux, c'est en fait une forme extrême d'égoïsme.
Vile et saugrenue provocation, Pascal :roll

Tu es un passionné au même titre que nous autres ici, tout aussi prompt à acheter sans arrêt des bouteilles - ta spécialité à toi c'est d'acheter des bouteilles pas trop chères (en général moins de 100 euros)... mais très souvent.

D'autres préfèrent acheter moins de bouteilles mais plus chères. Tu peux leur jeter la pierre, comme tu peux te la mettre en pleine poire également: à partir du moment où tu achètes une bouteille aujourd'hui, tu participes donc toi aussi mécaniquement à ce que tu désignes comme un système pervers, et donc également à "mettre ces produits hors de portées des plus modestes" que toi.

Bref, je suis bien aise de savoir que tu considères, par voie de conséquence, que je fais preuve d'une "forme extrême d'égoïsme". :think:

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17767
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

elskling a écrit :
22 mars 2020, 19:05
Tu es un passionné au même titre que nous autres ici, tout aussi prompt à acheter sans arrêt des bouteilles - ta spécialité à toi c'est d'acheter des bouteilles pas trop chères (en général moins de 100 euros)... mais très souvent.

D'autres préfèrent acheter moins de bouteilles mais plus chères. Tu peux leur jeter la pierre, comme tu peux te la mettre en pleine poire également: à partir du moment où tu achètes une bouteille aujourd'hui, tu participes donc toi aussi mécaniquement à ce que tu désignes comme un système pervers, et donc également à "mettre ces produits hors de portées des plus modestes" que toi.
Comme dit plus haut, faut remettre les pieds sur Terre. Tu t’illusionnes sacrément confortablement en croyant que nos approches respectives du whisky sont les mêmes en terme de budget, ou que nos dépenses annuelles sont comparables en ce domaine. Tu oublies notamment de dire que tu achètes probablement autant de bouteilles que moi à la seule différence près que que tu achètes de bouteilles 4 à 20 fois plus cher que moi.
De même, tu te leurres sacrément confortablement en estimant que l'effet de mes modestes achats ont le même que les tines sur le marché.
En plus, en étant un minimum observateur, tu aurais pu constater que je n'ai rien acheté depuis au moins 6 mois.
elskling a écrit :
22 mars 2020, 19:05
Bref, je suis bien aise de savoir que tu considères, par voie de conséquence, que je fais preuve d'une "forme extrême d'égoïsme". :think:
Pour ce qui est des achats ? Oui, bien sur. Comme tous les gens aisés ou fortunés qui ne se rendent plus compte des réalités et du coût des choses. Le simple fait d'écrire qu'il est normal qu'un whisky coûte des centaines et des centaines d'euros est on ne peut plus révélateur.
Après, ne va pas extrapoler n'importe quoi du terme "égoïsme". Encore une fois, ça se cantonne au mode d'achat. Nous avons passé assez de soirées ensemble pour savoir ce qu'il en est de nos capacités à partager.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Aza
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 212
Inscription : 27 oct. 2018, 16:46

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Aza »

@canis

Ça va la condescendance ?
Tu dis savoir beaucoup de choses sur ce que les autres pensent, dépendent, leur approche, leur motifs...
T’exagère pas un peu des fois, non ?

patagonia
Distillateur
Distillateur
Messages : 446
Inscription : 23 mars 2013, 03:38

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par patagonia »

jnpons a écrit :
22 mars 2020, 17:48
@canis

J’ai adoré ton expression “ramoner le fondement”
Enorme !
Heureusement que tu n'as pas oublié de mettre "ton expression"... :whistle:
Ok, je sors...

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2467
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

patagonia a écrit :
22 mars 2020, 20:41
jnpons a écrit :
22 mars 2020, 17:48
@canis

J’ai adoré ton expression “ramoner le fondement”
Enorme !
Heureusement que tu n'as pas oublié de mettre "ton expression"... :whistle:
Ok, je sors...
:laughing-rolling:
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3898
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

patagonia a écrit :
22 mars 2020, 20:41
jnpons a écrit :
22 mars 2020, 17:48
@canis

J’ai adoré ton expression “ramoner le fondement”
Enorme !
Heureusement que tu n'as pas oublié de mettre "ton expression"... :whistle:
Ok, je sors...
Excellent !
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Distillateur
Distillateur
Messages : 358
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star »

canis lupus a écrit :
22 mars 2020, 16:50
Ce que je vois surtout, ce que certains fortunés, ou même simplement aisés financièrement, prennent visiblement un grand plaisir à se faire ramoner le fondement par les spéculateurs/inflationneurs/usuriers des premiers et seconds marchés, non seulement alimentent ce système pervers, mais ainsi contribuent au premier titre à mettre ces produits hors de portées des plus modestes.
Accepter et pire, trouver normal, ce cercle vicieux, c'est en fait une forme extrême d'égoïsme.
Disons, que ta réaction est disproportionnée non ? On parle d'une quille à 200/300€ et de l'industrie du whisky. Pas franchement indispensable à la vie humaine. Tu parlerais des multinationales/Etats qui stockent volontairement des produits de première nécessité (blé, riz,...) pour faire monter artificiellement les cours avant de revendre, quitte à engendrer des tensions sur le marché et dans le pire des cas des famines ... Que tu ne serai pas plus en colère ?

De plus, même que le Maria Label se vendrait au tarif de 5€, que encore l’énorme majorité de l'humanité ne pourrait se le payer, ton indignation est un peu relative ...

A vouloir trop redescendre sur terre attention à ne pas finir la tête 6 pieds sur terre ! On voit plus rien :lol:

Et puis une collection de 100 quilles à 100 balles ou une de 20 bouteilles à 500 balles, so what? C'est Schtroumpf-bouchon et tire -bouSchtroumpf cette histoire.

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2467
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

Ha ! J’ai entendu parler de Schtroumpfs ?
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »