JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.

IELogoThere is nothing wrong using IE. But since Internet Explorer - prior to version 9 - does not fully support the last version of CSS, you will miss lots of nice effects and the site could look less nice as expected...
If you want to see the site as it is meant, please try it with Chrome or Firefox or a more recent version of Internet Explorer.

Il n'y a aucun problème à utiliser Internet Explorer. Mais étant donné que IE -jusqu'à la version 9- n'est pas entièrement compatible avec la dernière version de CSS, un certain nombre d'effets esthétiques de ce site ne sont pas disponibles et le site semble moins attractif...
Si vous voulez voir ce site tel qu'il a été conçu, essayez le avec Chrome ou Firefox ou une version plus récente d'Explorer.

enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Le whisky

Liste des bouteilles

Cragganmore: embouteillage officiel

Cragganmore

12 years

Collection
Classic Malts
Age
12 ans
Taux d'alcool
40,0 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 82/100
De couleur or-vieil or, le nez fondu au bel équilibre est marqué par les fruits, les agrumes (pamplemousse), le tabac et l'iode.
La bouche légèrement salée confirme le nez mais manque un peu de précision.
La finale sur le malt est de longueur moyenne.

(la Maison du Whisky)

Commentaire personnel
Cragganmore est la sélection d'United Distillers pour représenter la région du Speyside dans la collection "Classic Malts". UDV aurait pu faire un plus mauvais choix. Cette bouteille est relativement modeste par son prix tout en étant très ambitieuse par son goût et surtout son arrière-goût. Une foule d'arômes se dégagent dès le premier contact, qui est un peu inhabituelle pour un whisky de cette région. Une bouteille à recommander.
79/100
L'odeur de ce whisky est riche et agréable. Une seconde dégustation n'a pas démenti la première. Le goût en bouche est légèrement salé, assez complexe et vraiment représentatif des whiskies de cette région. Une finale qui reste agréable confirme l'impression lors de la première dégustation.
84/100
La troisième dégustation a confirmé les premières: l’odeur très agréable, légèrement fumée, suivie d’un goût en bouche très riche et complexe, le tout associé à une agréable finale de longueur moyenne.
84/100
Lors d'une quatrième dégustation, le nez s'est montré relativement fumé et complexe avec de nets relents d'agrumes. Le goût en bouche est influencé par la fumée en arrière-gout, et est assez salé, faisant penser plus à un whisky venant d'une région plus au nord, et plus près de la mer. Une finale moyenne, et au final un excellent whisky.
84/100
Décidément, peu de chose à rajouter pour la cinquième dégustation. Un très bon whisky...
84/100
Le nez est très agréablement marqué par un harmonieux mélange de relents de prunes, de malt et de sherry. Viennent rapidement s'y ajouter des épices et un très léger soupçon de fumée. La bouche est relativement complexe avec une légère dominante sur les céréales et quelques notes légèrement épicées et assez nettement salées. La finale est tout en douceur, avec d'abord des relents maltés qui reviennent à la charge, rapidement suivis de notes un peu plus amères.
79/100
Commentaire de David Kreb
Couleur vieil or, ambrée très automnale tirant sur les feuilles mortes. . . Le nez, doux et équilibré, recèle une légère amertume (cerneaux de noix, chocolat amer) et possède de délicieuses touches de miel. Pas mal d’arômes sont facilement identifiables ; fruits frais (pêche), végétal (luzerne, fougère), un malt fondu et subtil. Une attaque toute en rondeur nous fais rapidement remarqué que la bouche est assez différente du nez ; assez sèche tout en étant légère mais cependant fraîche, équilibrée et précise. Légèrement iodé, celui-ci développe des relents d’agrumes (zest d’orange), de cire à bois et de pain grillé. Réellement très gourmand ! Le tout s’achève sur une finale sèche que l’on aurait tendance à trouver trop courte ; douce amertume (écorce de marron, pomme verte), on en voudrait plus. . .
79/100
Commentaire de Alexandre
Au nez, une merveilleuse sensation de douceur et de complexité. On se sent bel et bien dans le Speyside, aucun doute, mais quelque chose d'indéfinissable vient compléter le tableau. Du fruit ? Du sel ? Difficile à dire. En tout cas, un très joli tableau.
En bouche, l'attaque est douce, et la complexité du nez revient assez rapidement, pour se développer sur le malt, les agrumes et le sel. Pour un Speyside, on ne peut qu'être surpris par ce tableau varié offert par ce whisky : le sel fait penser à quelque chose de plus marin, tandis que la charpente, assez solide, laisse à penser à un Highland. Le tout donne un ensemble charmeur et doux, et extraordinairement varié.
La finale est moyenne, voire longue pour un whisky de cet âge. L'orge maltée y occupe le premier plan, vite rejointe par des notes subtiles de fruits.
Au final, l'un (si ce n'est le) de mes whiskies favoris. A défaut d'être parfait partout, il possède un grand nombre de qualité, sans verser dans aucun défaut rédhibitoire : il est doux sans être neutre, il est puissant sans piquer, il est complexe sans toutefois partir dans tous les sens, il est fruité sans être trop liquoreux et surtout, il offre un excellent rapport qualité prix !
85/100
Commentaire de Alexandre
Le nez est très moelleux, et offre un savant mélange de saveurs boisées et fruitées. S'aérant, le fruité s'efface, et le boisé s'amoindrit, au profit de saveurs plus douces comme la paille, qui s'impose petit à petit. L'on commence à sentir une saveur toute chocolatée en arrière plan. Une pointe d'eucalyptus, tournant ensuite vers le citron vient clôturer le nez. Une aération prolongée laisse apparaître de la vanille également, et une très légère trace de fraise. Un nez bien balancé et doux.

La bouche est dominée par la céréale, même si un goût proche du chocolat au lait aux amandes ou noisettes est très présent. Aussi douce et balancée que le nez, aucune aggressivité. De la fumée très légère vient compléter cette bouche paisible, fumée de plus en plus présente au fil de l'aération, mais sans jamais devenir omniprésente. Des fleurs capiteuses font aussi leur apparition, l'ensemble restant une fois encore très doux.

La finale, de longueur moyenne, offre un bon équilibre entre la chaleur et la fraicheur. Elle débute par une pointe de saveur marine, avant de retourner sur des notes douces de bois et de fruits jaunes. De discrètes touches de bruyère apparaissent suite à l'aération.

En conclusion, un malt très doux, digne représentant du Speyside. Son goût me plait toujours autant, bien que sur la construction, il faut bien reconnaître qu'il est classique, mais sans être trop simple non plus, avec cette petite montée tourbée / fumée qui, personnellement, fait toujours son effet.
81/100
Commentaire de Damien
Couleur: jaune doré, orange très clair.
Nez: sur le caramel et les épices. Assez sucré et un peu suave. L'alcool est présent, mais discret. Une légère fumée se fait sentir sur la fin. Un peu fleuri (sur le muguet).
Bouche: légèrement sucrée (sur le caramel). Sur les herbes également. Assez rond. L'alcool léger.
Finale: relativement légère. Sur les herbes. Frais.
Un bon whisky, sans grands défauts. Bien équilibré.
83/100
Commentaire de Nulty
Version double étiquette, fin des années 80.

Goûté blind.

Nez : Légère fumée terreuse, des fruits (citron, pomme, abricot), paille. Légère minéralité, feuilles mortes, cuir, cannelle. De plus en plus fruité à l'aération.
Avec de l'eau, c'est très épicé et sec (cuir, tabac, poivre, muscade).
Bouche : fumée, herbale, étonnamment tranquille. Roquette. Bois (un poil trop). Après un bien joli nez, c'est plutôt décevant. Au niveau de la puissance, c'est en limite inférieure de l'acceptable. Cela reste joliment fruitée. Un peu minéral (coquilles d'huîtres sèches).
Après dilution, plus maltée, florale. Plus vivante et moins boisée, moins fruitée mais plus sympa.
Finale : fumée, de la verdure. Trop boisée après dilution.

Un beau nez, complexe et évolutif, malheureusement suivi par une bouche pas géniale, même si c'est mieux avec de l'eau. Mais alors la finale déjà pas folichonne s'éteint sous le bois ... Pas très équilibré donc.

85/100
Commentaire de jodeenow
Au nez, il est fruité et assez frais. Complexe avec beaucoup d`arômes. Assez léger en bouche avec un goût riche et pas désagréable. La sensation végétale (de fruit?) se confirme. Le final est relativement long et imposant sans être gênant.

Un bon whisky d`entrée de gamme !

80/100

Cragganmore

Distillers edition 1987

Collection
Distillers Edition (Classic Malts)
Age
14 ans
Taux d'alcool
40,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Porto
Particularité
( double maturation)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
De couleur ambrée à reflets oranges, le nez doux est marqué par des notes surprenantes de cerise.
La bouche est moelleuse avec des notes de noix fraîche et d'épices.
Commentaire personnel
Ce whisky originaire du Speyside est très bien balancé, et dégage une foule d'arômes. Il est l'un des plus riches parmi tous ceux que j'ai goutés en provenance de cette région des Highlands. Il fait partie de la collection "Classic Malts" de United Distillers & Vintners. Attention, cette bouteille fait partie de la collection "Distiller edition", et a vieilli dans des fûts de porto, contrairement à l'édition tradtionnelle. Une très grande référence dans le monde des Speyside Whiskies. Excellent et certainement à recommander.
84/100
Lors de la seconde dégustation, le nez est marqué par une remarquable complexité, alliant le malt à de douces effluves florales. La bouche est très douce également, et l'influence du porto n'est pas dominante. Une finale de longueur moyenne vient couronner cette bonne bouteille.
79/100
Un nez assez fruité et doux annonce un whisky bien équilibré. En bouche de fraîches notes légèrement boisées, tout en douceur. Douceur encore accentuée par le taux d'alcool (qui donne un peti air de délavé à ce whisky). Une belle finale, assez longue et revenant sur les relents boisés avec une pointe chocolatée...
79/100
Un nez au premier abord assez quelconque, avec un mélange de relents de levure et d'herbe coupée.
En bouche, une prédominance de goûts de malt avec des relents légèrement acides mêlés à des relents de vanille assez discrets.
La finale est assez courte, et le souvenir du malt surnage un certain temps.
74/100

Cragganmore

Cask Strength 10 years

Collection
Limited edition collection
Age
10 ans
Taux d'alcool
60,1 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
First fill sherry
Dates
Distill: 1993 Embout: 2004
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 84/100
Cragganmore 10 ans Cask strength
Commentaire personnel
Un nez assez frais, avec des relents de noisette, d'herbe et une pointe d'acidité, probablement due au taux d'alcool. Une discrète touche de tourbe et de fumée en arrière-plan, ainsi que des notes boisées assez complexes.
En bouche une grande complexité, une grande douceur avec une pointe d'amertume, goût de noix,
La finale revient sur le malt, est tout en douceur malgré le taux probablement élevé en alcool de cette bouteille et est exceptionnellement longue et agréable.
84/100
Une seconde dégustation a entièrement confirmé la première. Rien à ajouter pour l'instant.
84/100
Commentaire de Alexandre
Le nez débute sur des notes de sherry et de bois, entourées d'un fort relent d'alcool. Les 60% se font bien, voire trop sentir. L'aération lui fait le plus grand bien. Progressivement, des notes d'amandes et de noisettes apparaissent, suivies par d'agréables senteurs de chocolat. Un peu de piquant également (moutarde ?). Après une bonne vingtaine de minutes d'aération, le nez se "stabilise" enfin, et devient agréable et sirupeux, sur de la céréale, de la noisette et du chocolat. Le moment de lui rajouter un peu d'eau, et de permettre à ce nez de se développer vers des notes d'agrumes et des senteurs médicinales. Il aura fallu du temps, de l'aération et de l'eau, mais nous avons quelque chose de très agréable, bien plus qu'au premier contact.
A l'image du nez, le premier contact en bouche ne laisse aucun doute : c'est fort, jeune et fougueux. De la céréale, de la noisette, mais comprimées dans cet alcool vraiment trop présent. Laissons-lui un peu de temps... et des notes plus douces (oui oui, j'ai bien dit plus douces) de piment, d'épices et de moutarde se révèlent. Une saveur marine apparait, ce qui m'a laissé pensé à un concentré de saveurs très Talisker après cette attaque céréalière. Intéressant. L'eau le domptera un peu, et on restera sur des saveurs dominantes d'orge, de noisettes avant cette montée vers des saveurs fumées. Une bouche au final suave, presque sirupeuse, après aération et ajout d'eau.
La finale est longue, chaleureuse, sur des saveurs de fumée, de chocolat, de noisettes et de blé.
Bref, du jeune Cragganmore, qu'il faut prendre le temps pour pleinement découvrir. Aération et surtout eau presque obligatoires. Mais que le premier contact est rude.
85/100

Cragganmore

17 years

Collection
Special Edition
Age
17 ans
Taux d'alcool
55,5 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1988 Embout: 2006
Bouteille
3738 de 5970 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
84/100
Cragganmore 17
Couleur : dorée.
Nez : marqué par des notes complexes de massepain, de compote de pomme, de noix de coco et de marc de café, il révèle également les agrumes. Ne cesse d'évoluer sur fond de notes boisées (chêne) et chocolatées.
Bouche : douce et crémeuse à l'attaque, elle se développe sur les épices douces (muscade, cannelle) et des notes fruitées (pomme).
Finale : dense et asséchante, elle se prolonge sur les fruits confits et une pointe de fumée sur fond de notes boisées et finement chocolatées.
(la Maison du Whisky)
Commentaire personnel
Un nez floral assez intense, très complexe, avec des relents de vanille et de fruits (poire, pêche). La bouche est très agréablement complexe, évoluant rapidement de la douceur annoncée par le nez vers des notes acides (pomme verte), sur fond de malt. La finale est longue et chaude et prolonge parfaitement la bouche.
84/100

Cragganmore

21 years

Collection
Limited edition collection
Age
21 ans
Taux d'alcool
56 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1989 Embout: 2010
Bouteille
233 de 5856 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
0/100
Cragganmore 21
Commentaire personnel

Cragganmore: embouteillages indépendants

Cragganmore

Un-chillfiltered collection 1989

Collection
Un-chillfiltered collection
Age
14 ans
Taux d'alcool
46,0 %
Embouteilleur
Signatory
Particularité
non filtré à froid ( Double maturation)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
76/100
Commentaire personnel
Tant la distillerie Cragganmore que la série "Signatory's Un-chillfiltered collection" nous avait habitués à de très grands malts. Cette bouteille est donc l'exception qui confirme ces deux règles. En dehors de la couleur "vin blanc" (comme une grande partie des bouteilles dans cette collection) qui a de quoi surprendre les non avertis, le nez est un peu déroutant. Les arômes typiques de la région Speyside ne sont pas au rendez-vous. On pourrait penser à un Lowlands. La bouche, timide révèle un mélange de malt léger et d'agrumes. Le tout légèrement délavé. Une finale sans grande consistance couronne le tout. Une déception. La première tant pour la collection que pour la distillerie. Mais cette bouteille mérite certainement une seconde chance.
70/100
Si la seconde dégustation a confirmé les relents d'herbe coupée faisant penser à un Lowlands, elle a par contre détecté une nettement plus grande complexité, et souligné le goût très agréable de ce whisky qui a été jugé un peu sévèrement la première fois.
79/100
Une troisième dégustation est venue confirmer la seconde. Cette bouteille se trouve un peu entre un Lowland avec du caractère et un Speyside légèrement acide. Une bonne bouteille.
79/100
Lors d'une quatrième dégustation le nez assez discret décèle à la fois des notes fraiches d'herbe coupée et des notes plus parfumées de fruits rouges, (groseilles). La bouche, assez fraîche, suit assez précisément le nez, fruitée et assez complexe. Des relents de groseilles (avec leur acidité typique) et de framboises (plus douces mais avec un goût plus riche). Une finale relativement courte, complétant le tableau dans des notes comparables à celles du nez et de la bouche. Une bouteille étonnante, qui semble avoir gagné en qualité avec le temps et une aération de plusieurs mois.
79/100
Au premier abord un nez frais et médicamenteux. Quelques relents d'éther et par derrière des notes florales.
En bouche, une première acidité fruitée se développe assez rapidement vers des notes difficiles à définir, une espèce d'amertume acide. Des notes fruitées transparaissent.
La finale est assez longue, et on y retrouve les mêmes dominantes, à la fois amertume et acidité.
74/100

Cragganmore

12 years (Bladnoch Bottling)

Age
12 ans
Taux d'alcool
62,0 %
Embouteilleur
Bladnoch forum bottlings
Numéro fût
single cask 1959
Dates
Distill: 1/04/1993 Embout: 14/01/2006
Bouteille
0 de 0 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Cragganmore: bladnoch forum
Commentaire personnel
Le nez est assez complexe, mêlant des odeurs de fruits (pommes vertes) à celle d'épices principalement du poivre. Au-delà de ces premières impressions, une belle fraîcheur, avec des relents d'herbe coupée, légèrement séchée. En bouche, les premières impressions sont celles d'une certaine amertume, combinées au taux d'alcool impressionnant. Ensuite, un goût rappelant un bon alcool de poire, evoluant rapidement, une fois l'alcool dompté vers des notes fruitées, maltées tout en conservant en bouche cette impression d'amertume assez agréable, donnant une belle dimension à l'ensemble. La finale est belle, longue, chaude et fraîche en même temps, rappelant assez nettement un alcool de fruits.
79/100

Cragganmore

Rare Auld Cask Strength 18 years

Collection
Rare Auld Cask Strength
Age
18 ans
Taux d'alcool
55,3 %
Embouteilleur
Duncan Taylor
Numéro fût
single cask 1385
Dates
Distill: 03-1993 Embout: 08-2011
Bouteille
279 de 494 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
0/100
Cragganmore Duncan Taylor 18
Commentaire personnel

Cragganmore

1999, Bourbon hogshead

Age
11 ans
Taux d'alcool
55,1 %
Embouteilleur
Malts of Scotland
Fût
Bourbon Hogshead
Numéro fût
single cask 110012
Dates
Distill: 11/12/1999 Embout: 10/2011
Bouteille
250 de 298 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-01 87/100
Cragganmore MOS 99
Commentaire personnel

Couleur: Or
Un joli nez fait d'un beau mélange d'épices et de fruits vert caractérise ce whisky au premier abord. Le contraste entre les notes poivrées et la pomme verte lui donne une agréable complexité qui est confirmée par l'apparition de quelques notes de moisissure qui semblent se trouver derrière un voile de bonbons acidulés.
La bouche, quoique dans la parfaite continuation du nez est au premier abord moins complexe. Les mêmes notes de fruit, de bonbon acidulé et d'épices se retrouvent en bouche. Mais l'ensemble s'est assagi. Ce whisky n'en reste cependant pas moins remarquable.
La relativement longue finale est chaude et agréable. L'acidité du fruit a complètement disparu ici et ce sont des notes plus douces, chocolat au lait ou moka qui semblent s'y substituer.

88/100

WDTS2012-01
Commentaire de Mars
Nez : Fruité exubérant (citron vert, physalis, kiwi, fruits de la passion, ananas, mangue, noix de coco,...), cire, épices, pain, papier, carton, pamplemousse.
Une vrai corbeille de fruits exotiques.
Bouche : Ultra fruitée, très citronnée avec un peu de kiwi et d'épices. Puissante.
Finale : Amère, fruits exotiques, citronnée, déséquilibrée et assez particulière(dans le bon sens du terme).


Commentaires : Mieux vaut éviter l'adjonction d'eau car cela le déséquilibre encore plus et l'on perd en fruité exotique. L'aération lui fait perdre aussi un peu au niveau des arômes.
J'ai hâte de savoir ce que c'est parce que j'ai littéralement adoré ce whisky. Aussi bon sur mon échelle qu'un Benriach 1976! Même si c'est différent.
92/100
WDTS2012-01
Commentaire de PatGVA
Robe tuilée
Nez : poivre, épices orientales, foin, feuille humide, superbe crème aigre, pomme blette, vieux beurre, vanille, patisserie, sucre candy, c'est très beau
Bouche : poivre, bois frais, moka, chocolat noir, douce touche de praline,
Finale : puissante équilibré, sur le chocolat noir, magnifique long développement
92/100
WDTS2012-01
Commentaire de Malt1972
Couleur: vieil or
Nez: caramel, miel, pâte à polir, doux d'agrumes
Dégustation: Raisins, caramel à nouveau, riche, complexe mais aussi légère, douce
Finale: longue et très douce, une touche de vanille

Very nice! BenRiach single cask?
91/100
WDTS2012-01
Commentaire de Blackmalt
Couleur or
Nez qui commence en délicatesse sur les fruits jaunes, un peu cireux avec un léger voile de poussière. Quelques agrumes se baladent dans le coin pour donner un peu d'acidité à cet ensemble fort plaisant. Sans détour et très bien fait.
Bouche plus puissante que le nez et très joliment boisée. Très portée sur le fruité du nez. Elle restera aussi plus chaude et a plus de présence. La puissance doit certainement venir de ce poivre que je ressens en fond. Il y aura aussi un peu de levure. Mais c'est très discret et ne masque en rien le reste de cette bouche vraiment bonne.
Finale longue et moyennement puissante. Un peu d'amertume et un retour épicé en bouche avec quelques fruits de l'ensemble. D'ailleurs ce retour me fait penser à un plat laotien... Oui d'une mangue fraîche pimentée :) c'est extra il faut un jour y goûter ! (D'ailleurs cette note et aussi valable pour la bouche)


Commentaire super whisky. Pas des plus complexes, mais très très bien fait. Les saveurs sont très bien balancées et suffisamment présentes pour être bien perçues. Je lui colle une bonne note pour cet agréable moment passé et pour ces arômes que j'ai fortement apprécié !
91/100
WDTS2012-01
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Or jaune
Nez : 1er nez Charmeur, séduisant, chaleureux, très homogènes et très fondu, à tel point qu’il est difficile à analyser. Miel très concentré, voire hydromel, chouchen. De la mie de pain blanc également. Pâte d’amande, un soupçon de genièvre, voire de genépi. Confiture de rose en arrière plan. Se développe enfin sur une agréable note un peu aigre.
L’eau n’a que peu d’influence sur ce nez même si celle-ci va dans le bon sens.
Bouche : Attaque légèrement huileuse, un peu alcooleuse, sur du concentré de fruit rouge.
L’eau à une influence plus évidente sur la bouche et l’améliore sensiblement.
Finale : Dans la lignée de la bouche, puis une agréable vague rappelant plus le nez. Finit avec une légère minéralité très légèrement tourbée.
A l’instar du nez, la finale est légèrement améliorée par l’ajout de quelques gouttes d’eau.

Commentaire : Très plaisant, vraiment. Charmeur, séduisant. Une certaine classe à la fois presque gourmande. L’eau lui apporte un poli révélateur.
89/100
WDTS2012-01
Commentaire de ALouis
Couleur : Ambré
Nez: Tout d'abord peu expressif, finalement ce whisky nécessite une bonne aération pour se livrer.
Un nez tout en finesse, élégant, sur un beau panier de fruits automnaux, de vanille, de fruits secs, de miel, d'orange, et de chocolat.
Bouche: La bouche est tout aussi fine, on a du cacao, de l'orange, quelques fruits secs, de la noix de coco et des épices.
Finale assez longue faisant penser à un bourbon.
89/100
WDTS2012-01
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Or soutenu
Nez : Ce sont les fruits cuits qui dominent d’abord. Prune cuite. Et du beurre chaud. Croustade au pruneau. Kouign Amann. Appétissant. Le fût a apporté pas mal d’épices mais qui se fondent élégamment avec un distillat de qualité délicatement fruité à la base, comme certains Glen Grant du début des années 70. Très musqué. Meuble encaustiqué. Et du marron glacé ? Belle complexité !
Bouche : Toujours cette même association entre le fruit et le bois. Mais cette fois, c’est le bois qui gagne. Démarre sur l’orange sanguine, vite rattrapée par des fruits secs (amandes rôties) et une touche d’eau de fleur d’oranger. L’alcool est parfaitement intégré bien que les 55% doivent être atteints.
Finale : Longue, sur les oranges confites et une petite sécheresse épicée.
Commentaire : Un whisky robuste et généreux, un peu asséchant en bouche. Il était temps de le mettre en bouteille.
89/100
WDTS2012-01
Commentaire de Amor57
Le premier nez est dominé par le sherry et le beurre fondu. Puis arrivent rapidement un joli fruité (quetsche, mirabelle), des céréales grillées et de la poire. Avec un peu d'aération j'y trouve de la farine, du boisé, de la térébenthine, de la poire, de la craie, une jolie framboise et de rares agrumes. Jusqu'alors seulement plaisant, le whisky se fait gourmand avec un repos supplémentaire : vanille, framboise, cannelle, poivre noir. En bouche l'attaque est sèche, avec une légère âpreté, une montage d'épices dont vanille et cannelle, et de la pêche jaune (la pêche jaune au poivre gris et à la cannelle, c'est bon !), de la pomme et du pruneau. La finale, d'une très belle longueur, demeure sur ces dernières notes avec l'amertume du cacao qui persiste.
Un whisky plaisant, mais auquel il faut donner du temps et de l'attention.
89/100
WDTS2012-01
Commentaire de mapi
couleur brun ambré
le nez est rond fortement marqué par le cuir, l'encaustique, le chocolat amer,. le whisky est puissant mais équilibré.
L'attaque en bouche est douce. L’alcool se développe dans un deuxième temps puis arrivent les arômes. Une belle structure.
Le caramel apporte sa rondeur. la bouche s’assèche ensuite comme si on mangeait du chocolat Van Houten avec son côté astringent. puis retour sur le cuir.
La finale est épicée, piquante avant de retourner vers le caramel.

Beau sherry. Puissant avec de la matière. Superbe
89/100
WDTS2012-01
Commentaire de Jmputz
Couleur: Or
Un joli nez fait d'un beau mélange d'épices et de fruits vert caractérise ce whisky au premier abord. Le contraste entre les notes poivrées et la pomme verte lui donne une agréable complexité qui est confirmée par l'apparition de quelques notes de moisissure qui semblent se trouver derrière un voile de bonbons acidulés.
La bouche, quoique dans la parfaite continuation du nez est au premier abord moins complexe. Les mêmes notes de fruit, de bonbon acidulé et d'épices se retrouvent en bouche. Mais l'ensemble s'est assagi. Ce whisky n'en reste cependant pas moins remarquable.
La relativement longue finale est chaude et agréable. L'acidité du fruit a complètement disparu ici et ce sont des notes plus douces, chocolat au lait ou moka qui semblent s'y substituer.

88/100
WDTS2012-01
Commentaire de Arno
Nez : commence par le bois ciré, l’encaustique, des notes fumées & de tabac. Un peu d’huile de noix et de papier. Des herbes, de la bruyère. Un ensemble qui confine à une tourbe légère et sèche. Plus dissimulé, on retrouve un soupçon de sherry avec des fruits secs et du sel, du bois jeune et sec et un peu de réglisse. Ce côté sherry ressort à l’aération.
Bouche : attaque sur réglisse/anis puis sherry oloroso avec pruneau, miel, épices et bois sec. Passage à des notes sombres de fumée, de charbon et de cuir. Assez épicé en fin de bouche
Finale : pain grillé, herbacé ainsi que des rappels sur le sherry
Conclusion : un tourbé avec finition sherry ? J’aime bien, une alliance qui marche bien, entre les notes gourmandes et épicées de sherry et celles plus sombres de la tourbe, avec ici un contingent pyrogéné prédominant. Simple mais efficace.
88/100
WDTS2012-01
Commentaire de Corbuso
Couleur : Vieil or
Nez : Doux, sur les pâtisseries sortant du four et de légères notes parfumées.
Bouche : Doux, sur diverses et riches épices douces, un peu de miel et de bruyère, complémentée d’un filet de fumée tourbée et de brise marine. Ces notes fumées gagnent en puissance avec le temps, accompagnées de délicates notes florales et un peu de caramel mou. Harmonieux. La finale est de longueur moyenne, légèrement florale, parfumée, aromatique et tourbée, avec un soupçon d’amertume et de légères notes fruitées.
Impression générale : Un whisky doux, mais élégant et séduisant que j’ai fortement apprécié. Un whisky complexe qui demande du temps pour apprécier pleinement.
87/100
WDTS2012-01
Commentaire de Roblanza
couleur: ambre
nez: caramel plein avec du bois brûlé et de la réglisse
goût: doux caramel chaud avec une piqûre, une pincée de caramel et de vanille une combinaison puissante, vers la fin encore plus de puissance et les tons de 'Bastogne cookies et des notes de cannelle
87/100
WDTS2012-01
Commentaire de Bpoujol
Robe vieil or.
Premier nez très appétissant sur des notes de refill sherry. Assez doux. Melting pot de fruits: fruits jaunes, fruits exotiques. Riche.
Bouche puissante, l'alcool est présent et masque l'ensemble. On retrouve quelques fruits et un léger boisé. L'ajout d'eau fait ressortir les fruits.
Finale moyennement longue, assez intense sur les fruits.
L'ajout d'eau est nécessaire.
87/100
WDTS2012-01
Commentaire de Jbrice
Nez : pâtissier façon tarte à l'abricot avec sa crème pâtissière, un peu végétal, des épices (anis et cumin)
Bouche : Huileux. Attaque en bouche astringente ; les arômes s'inscrivent dans la continuité du nez avec une petite touche acidulée genre bonbon chimique.
Finale : longue finale sur l'alcool anisé, les arômes pâtissiers et un côté fermenté (bière).
86/100
WDTS2012-01
Commentaire de Piazzolla
Nez Frais (très agrumique/citronné) et assez vif (un peu alcooleux). Devient davantage pâtissier par la suite (sablé). Pointe de poivre.
Bouche : texture souple, entrée en matière assez herbacée puis évolution sur le citron avec une pointe d’épices (poivre/boisé). Un peu brûlant. Un léger voile de fumée. Note ténue de clou de girofle.
Finale moyenne, en phase avec la bouche.
Conclusion Sympathique, une pointe d’originalité, mais pas de coup de coeur. Mérite d’être découvert.
85/100
WDTS2012-01
Commentaire de TTN
Couleur : Doré
Nez : Dominante de pomme cuite, cake aux pommes. Me parait assez sec. Un petit coté sciure de bois un peu dérangeant mais qui s'atténue au long de la dégustation.
Bouche : Tout en rondeur et très différente de l'impression laissée par le nez. Très fruité avec notamment pas mal de fruits rouges. Ensuite la bouche se développe plus sur les agrumes.
Finale : Longue, toujours sur les fruits avec juste ce qu'il faut de gingembre.
Impression générale : Le coté très (trop) boisé perçu lors de la première dégustation a disparu (il fallait lui laisser un peu de temps pour s'aérer) et je dois dire que je le préfère ainsi.
85/100
WDTS2012-01
Commentaire de Savoureur
Aspect: or rougeâtre
Nez: intensité moyenne, alcool présent mais acceptable, poussiéreux (ambre), poire williams, malté, chewing gum "Big Red"
Bouche: intensité moyenne à forte, poivre corsé au début, devient moins intense par la suite, Big Red, sherry sec (genre amontillado), un peu d'amertume (écorce de noix)
Finale: moyenne
Avec eau: Le Big Red devient plus intense au nez, en bouche le poivre devient moins intense et la bouche est mieux équilibrée, j'aime mieux avec quelques gouttes d'eau
Conclusion: Un whisky dont l'atout majeur est sa bouche bien expressive et plaisante (et c'est moi qui le dit qui préfère pratiquement toujours les plaisirs du nosing)
85/100
WDTS2012-01
Commentaire de Dagde
Couleur : Caramel
Nez : Chocolat au lait dominant, pomme verte et quelques notes de liège. Avec l’aération le fruité prend le dessus avec des notes caramélisées (caramel au beurre). La confiserie prend ensuite ses aises. Elle devient alors fraîche avec du menthol.
Bouche : C'est énergique avec de manière fugace du bonbon au chocolat caramélisée, des notes de café au lait complétées par des touches légèrement poivrées. Puis il y a une déferlante de fruité légèrement acidulée. C'est assez chimique, pas rédhibitoire mais on reste un peu réticent.
Finale : Expressive mais simplifiée sur le bonbon type Arlequin. Sucré avec une résurgence du fruité industriel.

Conclusion : Un whisky flatteur par sa palette aromatique. Joueur eu nez, il continue sur le terrain de la confiserie tous azimuts lors de la bouche et la finale. Un peu too much sur les parfums synthétiques bonbonneux pour sortir du lot.
84/100
WDTS2012-01
Commentaire de Dede
Couleur : Ambre pâle
Nez : Ce qui frappe de prime abord, c'est le parfum du quartier de poire fraîchement coupé, mais aussi du papier journal. Il s'accompagne de notes fugitives d'encens d'église et de la douceur du sucre d'orge ou de la barbe à papa. Un peu d'eau le rend plus vert, voire légèrement vineux.
Bouche : L'attaque est puissante, on sent bien la brûlure de l'alcool. Du point de vue aromatique, on reste dans la domaine des sucreries, avec de la guimauve et le piquant du gingembre confit. Avec un peu d'eau, c'est plus facilement buvable, mais comme souvent on gagne en amertume végétale.
Finale : Assez longue, sur un fruité vert.

Conclusion : Un whisky correct mais monolithique, il manque de fantaisie et peut-être de maturité.
79/100
WDTS2012-01
Commentaire de Jolie_Grenouille
Couleur: Or jaune
Nez: Un nez assez minéral au début qui évolue vers des arômes de plus en plus épicés (girofle). L'alcool est assez présent.
Bouche: Chaude, toujours cet arôme de girofle qui domine. L'alcool est toujours aussi présent.
Finale: Moyenne, toujours dans la même lignée (girofle, alcool aussi présent). Des notes légèrement fruitées s'ajoutent maintenant.

L'alcool est assez présent du début à la fin.
79/100
WDTS2012-01
Commentaire de Alexandre
Le nez montre une belle palette de fruits jaunes (pêche, poire) dans une relative sècheresse (bois sec, cire). La puissance et la complexité sont moyennes, cela n’aide pas à l’expressivité. Avec l’aération, de la lavande apparaît, tandis que le fruité se fait un peu plus doux.
L’attaque en bouche est fruitée, dans la continuité du nez. Il y a aussi de la ferme, et quelque chose de plus végétal (tourbe ?). Puis, une sensation désagréable de puissance alcoolisée mal maîtrisée apparaît. C’est très fort, sur le piment et le soufre, et cela empêche tout développement correct des arômes.
La finale, longue, reste sur cette sensation de puissance, avec du piment, de la minéralité et un peu de café. L’aération fait apparaître de la braise et de la fumée.

En conclusion, un whisky à la puissance mal maîtrisée, surtout en bouche.
78/100

Cragganmore

Craggenmore 15 years

Age
15 ans
Taux d'alcool
53,5 %
Embouteilleur
Malts of Scotland
Fût
Bourbon Hogshead
Numéro fût
single cask 14015
Dates
Distill: 1999 Embout: 2014
Bouteille
126 de 247 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
0/100
Craggenmore MOS
Commentaire personnel

Cragganmore

Twenty

Collection
Barrel Selection
Age
20 ans
Taux d'alcool
50 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Dates
Distill: 1993 Embout: 2013
Particularité
non filtré à froid ( fûts 1903-1904)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
0/100
Cragganmore WM 20 years
Commentaire personnel
WDTS2013-05
Commentaire de Corbuso
Couleur : Or-vieil or
Nez : Doux, sur les fruits confits et cuits, cireux, sur la cire d’abeille, un soupçon de fumée, un peu de mandarine, de pêche, d’abricot et autres fruits. Bien équilibré.
Bouche : Epicé, légèrement côtier et salé, juteux, riche, légèrement cireux et herbacé, sur les fruits cuits, la confiture de fruit, un peu de fumée et de belles notes florales et aromatiques. La finale est de longueur moyenne, cireuse, herbacée, fruitée, grasse, légèrement épicée, sur les fruits cuits, la pomme, la poire, la mandarine, un peu de raisin, de melon, une touche de fumée tourbée, d’autres fruits et de légères notes florales.
Impression générale : Un excellent whisky, bien équilibré, harmonieux, corpulent, riche et fruité. Un whisky qui j’ai très fortement apprécié et que je vous recommande de déguster.

91/100
WDTS2013-05
Commentaire de Jeep
Nez : Du safran, du curry, du poivre, beaucoup de chocolat, du café, un peu de cuir. Un sherry très élégant principalement sur les épices. Belle puissance, pas d’alcool.
Bouche : Beaucoup de matière mais pas d’alcool. DU bois, boite à tabac, chocolat, café, encore du curry, de la noix, du pralin et du caramel. Gourmand, en plus la texture est très grasse, très épaisse. Super intéressant.
Finale : Longue sur ces notes de caramel (toffee)
Conclusion : Un sherry comme je les aime. Puissant, assez complexe et démonstratif mais sans trace d’alcool. 90+

90/100
WDTS2013-05
Commentaire de Jmputz
Couleur: Vieil or
De la confiture de quetsches, du sherry et des odeurs de fruits secs donnent à ce nez une exubérance peu commune. Ceci n'annonce pas un whisky traditionnel, mais quelque chose d'épicé, d'original... bref, d'un whisky comme je les aime. Une belle fraîcheur en addition des notes de sherry lui donne une très belle complexité.
En bouche, on retrouve cet étrange combinaison de confiture de prunes et de fruits à peine mûrs, avec ensuite de très claires notes de café, de moka. Whisky atypique certes, mais on en redemanderait.
La finale est longue et chaude. Avec cette fois une nette domination par les notes de moka et de café.

90/100
WDTS2013-05
Commentaire de Applecross
Nez: arômes herbacés intense, "Maggi" ou Marmite et de graines de fenugrec,
Chêne ciré, le sherry, la vanille en arrière-plan

Bouche: Wow, très intéressant, encore une fois très fines herbes, noix grillées, de chocolat amer ou de cacao sombre, mais d'une certaine manière douce en même temps

Finale: Longue, doux au début, se sèche avec des tanins, également un peu de chêne guéri
Un réchauffement et dram parfait en face de la cheminée.

Whisky intéressant avec une gamme complexe d'arômes, personnellement, j'aime ce style.
90/100
WDTS2013-05
Commentaire de Dekyriel
Couleur : Cuivre
Nez : Affirmé, boisé, sur le cuir, l'animal fumé. Plutôt âcre. On retrouve la fermentation du sherry. Vinaigre de noix. Note de badiane.
Bouche : Chocolatée d'abord, évolue sur la noix, la noisette. Reste suave mais intense, sur le miel d'acacia. Évolue beaucoup, sur les herbes aromatiques (estragon).
Finale : Longue, sur le moka, l'aigreur restera jusqu'à sa fin.

Commentaire : Beau et puissant sherry, bien fait.

88/100
WDTS2013-05
Commentaire de Loic43
Nez : Joli nez fruité, (fruits mûrs, fruits blancs, quelques fruits exotiques), céréales, raisins de Corinthe, des épices. C'est fondu et assez difficile à décripter. L'eau change l'équilibre, faisant ressortir les fruits secs.

Bouche : très fruitée, légèrement épicé, sucrée sans être trop doucereuse. Les arômes sont bien fondus, cela donne l'impression d'un ex-bourbon assez âgé. Ce n'est pas d'une complexité folle mais c'est très bon. L'eau fait également ressortir les fruits secs mais également l'amertume.

finale : longueur moyenne

commentaire : Pas de défaut, un beau malt assurément !

88/100
WDTS2013-05
Commentaire de Wiski
Couleur : Ambré.
Nez : un premier nez sur la peinture (?!!, mais plaisant), le caoutchouc, la noix (gâteau aux noix), puis une corbeille de fruits secs (raisins, noisette, amande), des parfums nets de café crème, puis s'ouvre sur le miel, le citron, la citronnelle, le chêne.
Bouche : Fruité (agrumes, fruits exotiques) et juteux, épicé, très boisé. Cacao et café noir espresso) : bien torréfié! (orge malté, pop corn).
Finale : retour sur la noix, le café noir, le chocolat noir.

88/100
WDTS2013-05
Commentaire de Jbrice
Nez : Une attaque franche sur le sherry. Boisée, des fruits secs (noisettes, noix), de la prune confite. Assez classique somme toute, on sent un peu l'alcool mais de manière "médicinale". A l'aération se développent des notes animales proches du cuir et du musc, des touches soufrées très légères.

Bouche : concentrée, grasse, sur le bois et les notes animales (assez présentes).

Finale : longue sur le cuir.

Commentaires : un whisky sherry qui peut paraitre classique mais dont j'ai apprécié la typicité (notes animales). Il ne présente de complexité mais j'aime ce style car différent de nombreux autres whiskys sherry.
87/100
WDTS2013-05
Commentaire de Singlemalt71
Nez: Au premier piquant avec des tons de bois, mais aussi des raisins secs. Après cela, des tons de sherry doux (Pedro Ximénez) également.

Goût: Un peu amer avec un léger goût sucré et épicé. Dans le goût des influences de raisins secs sont également présents.

Finale: Mi-longue, épicée et encore quelques légères influences de raisins secs.
87/100
WDTS2013-05
Commentaire de Flonews
nez : frais, une pointe de céréale, poivre léger et allumette.

bouche : l'alcool prédomine la première bouche mais laisse une petite place à une coulée poivrée et caramel. L'ajout d'eau est très bienvenu, plus de végétal, papier mâché et une petite pointe de bois. L'ouverture est très sympathique et gagne en longueur avec plus de gras en bouche. Avec le temps, le nez est plus complexe, virant sur le fruit exotique.

final : bonne longueur ou les plantes se mêlent au caramel (toffee).

Très fermé lors de la première dégustation, l'ajout d'eau révèle un breuvage élégant, surprenant et très agréable. Tout en subtilités, les arômes sont bien mêlés et assez atypiques.

87/100
WDTS2013-05
Commentaire de Dagde
Nez : Un nez très sherry qui tire très fortement sur la noix à l'ouverture. Le fruit sec se diversifie (dattes, noisette) et vient avec du chocolat-moka (en entrelacs), du miel et un peu de fraises sauvages (mais c'est plutôt light). Tout s'imbrique mais il y a un peu trop d'alcool pour vraiment être conquis. L'ouverture prolongée (et avec de l'eau) confirme la présence grandissante de moka mais démontre qu'il y a encore un peu de gras autour des saveurs.

Bouche : Encore de l'alcool mais des notes de noix en tarte, de miel et de grenadine autour d'oscillations de café. L'ajout d'eau ne lui est pas très favorable réduisant la palette gustative et le rendant plus sec (chocolat, léger boisé), même si c'est plus facilement buvable. C'est plutôt bon, assez diffus mais il lui manque une dimension plus « technique » (plus précise) pour nous convaincre.

Finale : On arrive alors sur le moka pur et dur mais en conservant une certaine douceur. Ca manque de punch et de longueur mais la dernière note est agréable indubitablement. L'arrière-bouche revient sur la groseille.

Commentaire : Un bon sherry, bien équilibré dans le fond mais qui est encore prisonnier de l'alcool. Si certains parfums ne sont pas très appréciables (grenadine, plutôt industrielle, remontées d'alcool), la précision de la noix et du moka (nez et finale) donnent envie de s'y replonger.

86/100
WDTS2013-05
Commentaire de Savoureur
Aspect: ambre clair
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, pommes sucrées, raisins secs, prunes, sherry sec, café noir (après aération)
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, café noir, soufre, légère amertume, les fruits restent en arrière fond
Finale: moyenne

86/100
WDTS2013-05
Commentaire de Whiskywardrobe
«Ça doit être moi ... mais je jure que celui-ci est aussi un tonneau de whisky PX "
Ce whisky est de couleur cuivre.

Nez (85): (5) plus que la moyenne. Miel, le bois, la viande, floral, agrumes. Étrange. Je pense que j'ai déjà goûté ce whisky ...

Taste (87): puissante, grasse. miel, bois, agrumes, épices, poivre, cacao.

Finition (87): (5) plus que la moyenne. Miel, bois, cacao.
86/100
WDTS2013-05
Commentaire de Kundalini
Nez: Sherry léger
Bouche:chocolat crémeux, très complexe, Sherry sec
Finale: De longueur moyenne
86/100
WDTS2013-05
Commentaire de Mathieutaz13
Nez : Assez expressif sur les pruneaux à l’eau de vie, du raisin, de la noix fraîche.
On y trouve aussi des notes de bois précieux et d’épices (curcuma) mais l’alcool est un peu trop présent.
Avec de l’aération, l’alcool se sent moins et on retrouve une belle expression de sherry fruité !
Bouche : L’attaque est ronde et sucrée sur le pruneau notamment puis devient plus épicée (copeaux de bois, épices tandoori) et termine sur la noix fraîche. La puissance du nez se retrouve dans la bouche qui assèche un peu le palais et demandera quelques gouttes d’eau pour atténuer le phénomène.
La finale devient alors plus expressive avec du Zan (réglisse Haribo), du tabac à rouler et une odeur de vieux livres humides.

Conclusion :
Un whisky intéressant avec une belle couleur merisier, une bonne palette de saveurs mais peut être un peu trop stéréotypé et la présence un peu trop prononcé de l’alcool gâche un peu la fête a mon goût…

85/100
WDTS2013-05
Commentaire de Samhain
Couleur: rouge-or.
Nez: épicé, fruité, un peu de bois, cacao - avec de l'eau des fruits secs (abricots).
Bouche: épicé, noix de muscade, du cacao, du bois sombre, des fruits secs ainsi que des cendres s'ajoutent lors de l'ajout d'eau.
Finition: noix de muscade dure assez longtemps.
Globalement: dram épicé très - vraiment intéressant, celui-ci a besoin un peu d'eau à mon avis.
83/100
WDTS2013-05
Commentaire de RX21
Couleur: Cuivre
Nez: Légume (celeri) fruits (pêches)
Bouche: Noix fraîches, vin jaune
Finale: Sur la noix

83/100
WDTS2013-05
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Mordoré.
Nez : Démarre sur de jolies notes de caramel dur. Un bon vieux roudoudou, si ça vous rappelle quelque chose... Assez boisé. Du bois moulu (bizarre, non ?). Des épices douces. Quelque chose d'acétique et fruité dans le même temps. Vinaigre de framboise ? Et des bouffées d'alcool malgré un degré qui me semblait raisonnable au départ (48% ?). Pas de défaut majeur, mais pas vraiment palpitant.
Bouche : Douce, mais certainement pas écoeurante. Probablement plus d'alcool que je ne le pensais dans un premier temps. Semble plus proche des 60% que des 50%, en fait. Riche et crémeuse, avec une touche de café, maintenant. Plutôt monolithique pour ce qui est des arômes, j'ai bien peur. Avec une (grosse) goutte d'eau, c'est bien mieux. S'ouvre alors sur de belles notes d'ananas.
Finale : On garde le meilleur pour la fin ! Longue, avec de bonnes grosses cerises rouges, et un peu de bois brûlé sur la fin. Et une pincée de sel en arrière-goût.
Commentaire : Un malt robuste et direct pour ceux qui les aiment costauds. Et un bon nageur !

82/100
WDTS2013-05
Commentaire de ALouis
Couleur: Or soutenu
Nez: assez sherry sur la noix, le cacao, le miel, les fruits secs, des notes vineuses et pas mal d'épices.
Bouche: bouche identique au nez avec la noix encore plus présente.
du sherry ou du whisky?
Finale: longue sur la noix et le miel

78/100

Cragganmore: échantillons

Cragganmore

1989-2004

Collection
Cask strength Collection
Age
15 ans
Taux d'alcool
55,8 %
Embouteilleur
Signatory
Numéro fût
single cask 981
Dates
Distill: 1989 Embout: 2004
Bouteille
300 de 332 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2006 79/100
Commentaire personnel
Le nez est d'abord assez agressif, piquant, mais au bout de quelques minutes il s'assagit un peu. Reste que les notes piquante sont nettement dominantes, recouvrant de discrètes touches fruitées.
La bouche est un mélange étonnant de notes acides et amères débouchant sur de jolis relents fruités, assez alcooleux mais relativement complexe et pas désagréable.
La finale est fraîche et relativement longe, et de belles notes de pêches remontent à la gorge.
79/100

Cragganmore

Distillers edition 1987

Collection
Distillers Edition (Classic Malts)
Age
14 ans
Taux d'alcool
40,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Porto
Particularité
( double maturation)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
79/100
Commentaire personnel

Hors Collection Cragganmore

Cragganmore

29 years

Collection
Special Edition
Age
29 ans
Taux d'alcool
52,5 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1973 Embout: 2003
Bouteille
6000 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
liens et cote moyenne
92/100
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Un nez puissant et raffiné donne d'emblée le ton : ce Cragganmore n'est pas un petit plaisantin. Entre l'alcool, la noisette, les fruits rouges, et surtout une magnifique odeur de bois, ce whisky vous fait plonger dans une cave voûtée d'une région viticole. La bouche est ahurissante de puissance et de raffinement. Les 52,5° ne se sentent presque pas, tant l'orge maltée et la fumée de tourbe rehaussés d'une légère sensation piquante enrobent le palais. Autour de cet écrin, des notes de noisette, de pêche et de zestes d'orange se mélangent harmonieusement. La finale reste sur l'orge et la tourbe, avec quelques notes de fruits.Au total, un whisky persistant, très présent en bouche, et avec ceci de magique qu'il permet de marier parfaitement le taux d'alcool,! la tourbe et la douceur du Speyside. Du grand Cragganmore, une fois encore
92/100
Commentaire de Alexandre
Le nez s'ouvre sur une sensation de douceur. Des fruits, de la céréale et une pointe de sel bien fondus entre eux. On a vraiment pas l'impression d'avoir à faire à un whisky de presque 30 ans. S'y ajoute de la vanille, du miel, qui rendent le tout très rond, subtil et chaleureux. L'aération fait la part belle aux fruits jaunes (pêche, ananas), lui donnant une sensation de fraicheur. Un bon cocktail de fruits sur une terrasse un jour de canicule. C'est parfait. Des notes d'agrumes (orange) et d'herbe coupée viennent compléter le tout. Complexe, frais, rond, chaleureux... une belle synthèse, parfaitement balancée. C'est beau.
La bouche est douce, sur une dominante céréalière. Les 52,5% passent tout seul, avec cette céréale accompagnée de fruits jaunes et d'écorces d'orange, le tout suivi de fins arômes de chocolat. De la tourbe s'aperçoit, juste ce qu'il faut pour rendre cette bouche bien équilibrée et permettant une visite assez complète des arômes. L'aération permet à la céréale de devenir un poil sucrée et dense, comme si elle avait été dorée une longue journée au soleil. Doux et fort à la fois, très bien fondu, bien fait.
La finale fait changer de registre, nous voilà sur des arômes piquants (piment), capiteux. Ca surprend, mais c'est agréable. Longue, elle se développe après aération vers des sensations marines (iode, algue séchée) et épicées, avant de revenir vers les impressions céréalières de la bouche. Très intéressant ce premier contact marin puis ce souvenir céréalier restant quelques minutes après dégustation. Du grand art.
En conclusion, un whisky très bien équilibré, offrant une complexité et une charpente très intéressante. La bouche est un ton en dessous de ce que le nez et la finale peuvent offrir comme voyage aromatique, mais il faut dire que pour eux, le niveau est élevé.
92/100


Cragganmore

12 years

Age
12 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Murray McDavid
Fût
Bourbon / Syrah finish
Dates
Distill: 1993 Embout: 2006
liens et cote moyenne
81/100
Cragganmore MMD 93
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Le nez débute sur des odeurs d'oléagineux et de bois, un bois tendance rancio / sherry très légère. On sent aussi facilement des fruits rouges, puis des saveurs de vanille et de nougat. Intéressant, mais un peu de difficulté à le saisir. Puis le tout s'organise : la dominante est clairement sur les fruits rouges, en particulier la fraise, dans une ambiance boisée virant toujours vers le sherry très agréable. Au final, un nez relativement complexe, qui laisse augurer d'une belle explosion en bouche.
La bouche est bien charpentée, en dépit de la réduction du taux d'alcool. On pourrait presque penser que ce whisky titre un peu plus. Organisée autour de senteurs boisées et florales, le côté sucré induit par la présence de fruits rouges (fraise des bois) s'affine de plus en plus, nous laissant retrouver cet équilibre bois / sherry du nez ma foi fort sympathique. Mais l'on est assez loin de l'espérance laissée par le nez.
La finale est toujours sur les mêmes arômes, de longueur moyenne. Les fruits rouges se font plus discrets, pour faire place à une influence grandissante suite à l'aération du côté floral, tendant vers le capiteux et le citron.
Bref, un whisky très agréable. Sa maturation particulière montre une facette plus boisée et charpentée du Cragganmore. C'est agréable et particulier à la fois. Par contre, dommage finalement que ce nez soit si prometteur.
81/100

Cragganmore

Distillers edition 1993

Collection
Distillers Edition
Age
14 ans
Taux d'alcool
40 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
port wood finish
Dates
Distill: 1993 Embout: 2007
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
82/100
Cragganmore DE
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Le premier nez laisse clairement sentir une sensation de douceur, imprégné de sensations florales, fruitées et boisées. Discret, très discret, il débute suite à quelques minutes d'aération sur des notes légères de sherry (chocolat, pate d'amande, noisettes, fruits rouges), suivies de senteurs florales. De la céréale vient ensuite compléter le tableau. Un bel équilibre entre ces saveurs se trouve facilement, le tout dans une ambiance très douce, très Speyside à 40% fini en fut de porto finalement.

La bouche laisse plus clairement sa place au sherry que le nez. Suite à une attaque sirupeuse, elle enveloppe le palais de saveurs de chocolat au lait, de café, contrebalancé par une fraicheur bienvenue sur des goûts d'agrumes (oranges). Le tout dans une ambiance douce et boisée. C'est très bien équilibré, rien à dire sur la construction ni l'utilisation de l'alcool, mais cela reste un whisky dilué à 40% : pas d'explosion en bouche, et encore moins de développement suite à l'aération.

La finale, moyenne, laisse une sensation étrange autant qu'agréable de "bois pimenté". Sur des influences boisées, mais beaucoup moins typées sherry qu'en bouche, des piments séchés et des fleurs capiteuses viennent donner un petit coup de tonus à ce dram. Du moka vient adoucir cette petite piqure, ainsi qu'une très légère pointe de fumée.

En conclusion, un whisky bien équilibré, tout en douceur, tout en finesse. Cragganmore et le porto sont de bons amis : cela donne à ce dram une influence marquée par la double maturation, sans quitter les bases douces et céralières de cette distillerie.
82/100

Cragganmore

14 years "For firends"

Age
14 ans
Taux d'alcool
47,5 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1986 Embout: 2000
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum82/100
Cragganmore for friends
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Les premières senteurs qui se dégagent au nez sont marquées par le soufre, le bois et les fleurs capiteuses. Suite à l'aération, des saveurs clairement boisées viendront débuter le nez, rapidement suivies d'un mélange aussi particulier qu'agréable d'herbe fraiche, virant rapidement sur une pointe de pétrole et de caoutchouc. Extravagant, mais très sympathique. Dans une ambiance finalement sans agressivité, du sherry prendra ensuite le relais, avant de passer la main à des odeurs capiteuses et agrumiques difficiles à déterminer, laissant au bout du compte une impression d'imprécision à ce nez, sans qu'il soit désagréable.

La bouche est, disons-le d'emblée, peu intéressante. Imprécise, trop imprégnée de saveurs alcoolisées, elle a du mal à s'ouvrir dans un premier temps, sur des saveurs de fruits frais. Ensuite, elle évolura vers la vanille, le bois et l'amande. L'aération laissera apparaître des notes de citron, sans que l'on puisse mettre un ordre bien établi entre touts ces arômes.

La finale est la bonne, l'excellente surprise de ce whisky. Aidée certes par une bouche finalement quelconque, elle réalise une explosion de saveurs sur les fruits rouges, le sel et la fumée. Sur un arrière plan boisée, cette explosion la rend exubérante, moyenne à assez longue, avec une pointe de piment s'invitant à la fête suite à l'aération.

En conclusion, un whisky sortant des sentiers battus. Seul le nez est dans la norme "Cragganmore", encore que. La bouche est décevante, et la finale, très "Talisker" finalement, laisse un très bon souvenir, et permet à ce whisky de s'en sortir sur une note acceptable.
77/100
Commentaire de Alexandre
Le nez est marqué par les épices douces et chaleureuses (paprika, curry). On a aussi une pointe de sherry, et un beau fruité (nectarine, abricot, orange). C’est doux et léger dans un premier temps, et ça devient par la suite plus chaleureux, puisque l’on voit apparaître de la fumée de cheminée avec un boisé qui se développe. L’aération donne un côté plus léger au nez, avec des fleurs qui se montrent. Un beau nez, bien construit et doux.

La bouche attaque sur de la glace à la vanille, avant de passer par du sherry et de finir sur des fruits jaunes bien mûrs (pêche, abricot) accompagnés de piment et de tourbe. L’ensemble est bien présent, et très prenant en bouche, limite effervescent. L’aération montre une touche plus minérale à cette bouche, qui reste bien faite dans l’ensemble, même si elle dégage un sentiment d’imprécision.

La finale, de longueur moyenne à longue, est marquée par les épices et les fruits jaunes. On a aussi une pointe de fruits rouges et de sel.

En conclusion, un whisky convenable qui marie bien le fruit au sherry. Il me laisse une bien meilleure impression que lors de la dernière dégustation.
86/100

Cragganmore

20 years, Master of Malt

Age
20 ans
Taux d'alcool
54,2 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
Refill Hogshead
Dates
Distill: 8-3-1991 Embout: 03-2011
Bouteille
274 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-04 81/100
Cragganmore 20 MoM
Commentaire personnel
WDTS2011-04
Commentaire de Sebou007
Couleur : Paille

Nez : On commence sur des notes de pomme acidulée, de nectar d'abricot et de vanille. Un peu d'ananas confit et de jus d'orange. Le nez se développe ensuite sur l'amande fraiche pilée. Ca sent le beurre et les fruits, façon crumble. C'est doux, frais, acidulé. Parfait pour une soirée d'été. Une légère pointe d'alcool et de poivre blanc.

Bouche : On commence sur du jus d'orange frais, une corbeille de fruits jaunes. C'est dynamique, c'est chaleureux. Le sucre présent est très équilibré. Très peu d'amertume, un peu de vanille (sucre vanillé).
L'ajout d'eau le rend plus amer, même si le fruit devient plus exubérant.

Finale : Longue, sucrée, sur les arômes de fruits frais.

Conclusion : Je trouve ce dram excellent. Ce n'est pas d'une grande complexité, mais quel plaisir. C'est frais, estival, porté sur les fruits.
87/100
WDTS2011-04
Commentaire de Alexandre
Le nez débute sur des senteurs de feuille de tabac bien agréables, accompagnées de cire de bougie. Bien équilibré, il s’achève sur des notes citronnées et médicinales. Réconfortant et rafraîchissant à la fois, ce nez, après quelques temps dans le verre, développe des odeurs boisées et vanillées, ainsi que des fruits jaunes et quelques touches de sherry et de chocolat. Cela dénote une belle évolution, le tout étant convenablement équilibré et balancé.

La bouche est douce, bien plus douce que le nez pouvait laisser penser. On y trouve du café, du houblon, de la mélasse et de la tourbe fermière. L’alcool se ressent un peu. L’aération met en avant des saveurs gourmandes de sherry (torréfaction), avant un beau développement fumé en fin de bouche (braise), accompagné d’une tourbe toujours plus présente.

La finale présente une belle alliance de saveurs fruitées (pêche, poire) et fumées. De longueur moyenne, elle apparaît presque collante.

En conclusion, un whisky honnête, qui sort quelque peu des sentiers battus. A découvrir.
86/100
WDTS2011-04
Commentaire de Jmputz
Couleur: Or
Le premier nez est relativement agressif, mais au bout de quelques minutes d'aération la forte présence d'alcool perçue fait largement place à de belles notes fruitées, même si un léger picotement continue à subsister.
Le nez est par ailleurs très frais, mêlant l'herbe coupée au fruit mûr, pêches, bananes.
L'alcool est bien présent en bouche. La complexité annoncée par le nez n'est pas vraiment au rendez-vous ici. Ceci dit, la bouche est très agréable, avec des notes fruitées et une jolie fraîcheur acide en arrière-plan.
Elle n'est cependant pas transcendante.
La finale est longue et chaude, et un mélange de notes fruitées et légèrement amères mêlées de chocolat au lait semble dominer pour quelques minutes.
85/100
WDTS2011-04
Commentaire de Piazzolla
NEZ : un peu sage, délicatement fruité (poire et pèche). Rond. Un peu piquant. Globalement sympa.
BOUCHE: attaque grasse puis évolution fraîche et sucrée avec une note de kirsh. De la pomme par la suite. Des notes de bières discrètes enfin. Côté végétal aussi (herbes fraîche).
FINALE: moyennement longue, cohérente avec la bouche. D’avantage acidulé sur la fin (citron). Salé.

Pas mauvais, mais pas de coup de coeur. Il ne m’a pas inspiré.
85/100
WDTS2011-04
Commentaire de mapi
Couleur paille.
Le nez n’est pas franchement attractif au premier abord avec des notes herbacée et de poireau, comme de l’eau des fleurs que l’on aurait oubliée de changer.
La bouche commence par une attaque douce puis vient l’alcool qui permet aux arômes de se développer. Ces arômes sont fermentaires : champignons avec un côté âpre et une petite amertume. Je note une certain décalage entre le nez et la bouche. Le whisky y gagne en complexité.
La finale est moyenne, boisée presque vanillée. Je retrouve des notes de bière blanche. Plutôt agréable.
85/100
WDTS2011-04
Commentaire de Johannes_Sauer
Couleur: Vin blanc.
Nez: Très fruité, coings, pommes vertes et vanille avec un soupçon de brut de fût... Belles épices orientales comme les graines de cannelle et de coriandre. Aussi fleurs des bois, bois humide et sous-bois. Très joli et agréable.
Goût: plein et avec une attaque forte en mais dans le fond très doux et rond. Fines notes d'épices à la vanille (bourbon naturelle) et de poivre noir!. Moins de fruits qu'au nez. Avec l'eau il n'y a pas de grand changement, mais plus de plaisir.
Finale: Très agréable et avec un bel accent sur ​les notes épicées de bois, devient plus poivré au bout de quelques instants.
Conclusion: un Highlander de haut voltage, la tête haute, peut-être une finition dans un fût de bourbon. J'ai eu un Mortlach Cadenhead il y a longtemps, semblable à celui-ci.
84/100
WDTS2011-04
Commentaire de Pompix
Toutes mes excuses pour ces notes plus que succinctes…

Au premier abord classique, assez frais, floral, fruité et céréalier.
La bouche présente un joli contraste et me semble bien meilleure.
84/100
WDTS2011-04
Commentaire de Dede
Couleur : Or pâle
Nez : Plutôt frais, il présente un mix de bonbons à la pomme, de notes végétales (noyau de pêche) puis se fait un rien marin et surtout cireux, ''ala jeune Clynelish'', avec de jolies notes poivrées en sus. L'alcool pique un peu les narines, mais rien de bien méchant. L'eau l'apaise sans modifier le profil qui est harmonieusement fondu. Il m'a semblé assez différent lors de la seconde dégustation. Moins cireux, moins fondu, moins séduisant, avec plus de verdeur.
Bouche : L'attaque est très (trop) puissante. Il y a des volts là !!! Derrière l'alcool, que l'on finit par maîtriser après de nombreux tours du liquide dans la bouche, on perçoit un arôme chimique de pomme, de la cire et des notes végétales. Mais il va falloir lui ajouter de l'eau. Oui, il nage bien. L'eau lui réussit, faisant ressortir des notes épicées (poivre, voire piment) sans perdre cet agréable saveur de cire d'abeille. Tout comme la première fois la bouche a nécessité l'ajout d'un filet d'eau lors de la seconde dégustation. Comme au nez, je le trouve moins cireux que la première fois, plus âpre, plus amer.
Finale : Longue, elle développe une belle amertume un peu verte.

Conclusion : Un malt pour le moins fougueux, qui nécessite de l'eau pour être dompté. Heureusement, il nage admirablement et tolère sans aucun problème une importante dilution.
84/100
WDTS2011-04
Commentaire de Canis_Lupus
Robe : Pâle, vin blanc.
Nez : 1er Nez effacé, discret, difficilement perceptible. Herbacé, genièvre très léger. Très légèrement pâtissier. Pâte d’amande. Se développe très lentement. Devient un peu acidulé avec le temps.
L’ajout d’eau réveille grandement ce nez, bien qu’on reste globalement sur les mêmes notes. De la fraîcheur végétale est venu s’ajouter à l’ensemble qui évoque un peu … la laitue iceberg.
Bouche : Attaque légèrement picotante. Presque aérien. On a l’impression que le whisky se vaporise au bout de quelques secondes. On retrouve le côté herbacé qui s’accompagne ici d’une note d’amertume boisée.
L’eau adoucie beaucoup l’attaque et le whisky gagne en matière. Le côté herbacé évolue en miel réglissé. L’amertume boisée s’amenuise sans disparaître.
Finale : Chaleureuse, mais à l’instar de la bouche, on a plus l’impression d’avoir respiré un gaz que d’avoir avalé un liquide. Plus sur le miel que la bouche. Les notes herbacées et boisées on quasiment disparues.
Tout comme en bouche, l’ajout d’eau ajoute de la matière à cette finale et l’harmonise grandement. Cette finale gagne en harmonie et en longueur.

Commentaire : Agréable mais trop discret. C’est d’autant plus dommage que ce qu’on en perçoit est très agréable. Ne pas hésiter à ajouter quelques gouttes d’eau pour que se whisky donne sa pleine mesure. Il devient alors à la fois plus riche et plus easy drinkable.
84/100
WDTS2011-04
Commentaire de Dadamien
Le nez est très fruité, sur la pêche et un peu de pomme. Très frais! Note de vin blanc également, léger malté. Un coté floral aussi.
Bouche: Fruité (pêche essentiellement) et végétal et herbeux, très herbeux avec le temps. Épicé également, wasabi, vin blanc.
Finale: Mêmes notes fruitées et ce coté herbeux. Limite astringent.
84/100
WDTS2011-04
Commentaire de Savoureur
Aspect: Riesling
Nez: Intensité moyenne, alcool trop présent et masque les arômes du whisky, surtout des fruits (mirabelles, poires) qui ressortent
Bouche: Intensité moyenne, crémeux et acidulé, étonnamment (au vu de la présence de l’alcool au nez) pas de picotement alcoolique dérangeant
Finale: Courte à moyenne
Avec eau: Même avec de l’eau et du temps supplémentaire d’aération le whisky a des problèmes (ou c’est moi qui suis pas en forme) pour s’ouvrir
Essai un autre jour et avec un autre type de verre (avant bugatti, ce jour Glencairn): Toujours les mêmes impressions Conclusion:
Un whisky “Dr. Jekyll and Mr. Hyde”, Je n’aime pas du tout le nez, la bouche est bien plaisante.
82/100
WDTS2011-04
Commentaire de Arno
Au nez, des notes brûlantes d’alcool de prune. Semble-t-il du bois, voire du cuir et de la fumée ? Extrêmement fort. Demande à s’aérer, et surtout de l'eau.

Bouche pétillante. Semble complexe, sous la puissance de l'alcool.
Difficile d'appréhender les arômes, en vrac :
Amande. Boisé. Prune. Epices brûlantes et poivre.
Un peu de cuir et de fumée pour finir.

Finale sur les raisins secs & la levure, un peu de vernis.

Avec de l'eau : le nez reste sur les fruits et le cuir. La bouche devient un peu amère, astringente, boisée et portée sur la pomme cuite et la prune.

Conclusion : vraiment très alcooleux. Plus ou moins arrangé par l'eau.
Je suis un peu passé à côté de celui-ci, alors qu'il semblait avoir un bon potentiel.
Ma note sur 100 n'est pas très pertinente, du coup.
82/100
WDTS2011-04
Commentaire de RX21
Couleur: Paille
Nez: Herbes aromatiques (Thym, Basilic)
Bouche: Herbacée, Herbes aromatiques, citron
Final: assez courte
81/100
WDTS2011-04
Commentaire de Bpoujol
Robe paille.
Nez assez puissant. Fruits jaunes, fruits blancs (poires). De la vanille. Un peu pâtissier. Semble assez jeune.
Bouche assez chaude, maltée. Légers fruits (pommes).
Finale assez longue, assez intense sur le malt.
Un whisky un peu simple, un peu jeune ?
80/100
WDTS2011-04
Commentaire de ALouis
Couleur : jaune paille
Nez: Très malté, une bonne dose d’épice, un peu de noix et de sirop pour la toux.
Bouche: On retrouve plein de céréale, beaucoup de noix, des épices, du miel et les bonbons La Vosgienne.
Finale moyenne sur le miel et la noix.
Manque de maturité, assez monolithique.
75/100
WDTS2011-04
Commentaire de Jean-Michel
Couleur : Paille.
Nez : Démarre sur des fruits du verger. Jus de pomme frais. Avec le temps, devient très végétal et grainy. On est beaucoup plus proche de la matière première à présent. Céréales broyées. Porridge. En fait, plus sur les Corn Flakes que sur le porridge. De toutes façons, pas trop ma tasse de thé, j’ai bien peur. Et puis il y’a ces grosses bouffées d’alcool. Un peu d’eau est nécessaire pour l’amadouer. Avec de l’eau apparaissent des arômes artificiels de bonbon à l’ananas et au citron.
Bouche : Démarre sur des arômes doux (toujours les bonbons au citron). Devient rapidement brûlant. Ca me crame la gorge. Evolue sur des arômes de réglisse, avec une pointe de violette, et peut-être une tourbe discrète en arrière plan.
Finale : Longue et asséchante, marquée par une amertume végétale.
Commentaire : Jeune, grainy, équilibre alcoolique limite… Celui-ci ne m’a pas vraiment inspiré.
74/100
WDTS2011-04
Commentaire de Jolie_Grenouille
Couleur : Vin blanc
Nez : Un nez végétal mélangé à une pointe de raisin blanc. Alcool bien intégré.
Bouche : Végétale et fruitée, comme au nez.
Finale moyenne.
74/100
WDTS2011-04
Commentaire de Blackmalt
Couleur vin blanc
Nez franc, fruité et sucré. Une odeur de vernis à ongle est présente. C'est assez fort et pour le coup assez dérangeant. Du boisé par la suite. Mais pas un boisé trop assommant, non, il reste très sage. Le fruité du nez se confirme en un arôme de poire pas assez mûre. Après un temps à couvert, de la levure de boulanger se balade dans le coin. Tiens, il devient maintenant plus métallique... Super, on ne sait pas sur quel pied danser avec tout ça.. Où est l'équilibre ?
Bouche piquante en attaque. Avec toujours ce gout fruité du nez. Agréable continuité. Elle devient amère vers la fin. Hum ouais ... c'est clairement trop amère même. Je n'aime pas.
Finale longue mais bien trop amère. Dommage, c'est trop présent, assommant ! Elle masque tout les autres arômes de cette amertume. Ha si, un gout de levure de boulanger vient rendre visite à cette dernière. C'est pas terrible... Pourtant la levure ne me dérange pas, mais les deux réunis donnent un résultat vraiment passable.
Commentaire : 70 et encore je suis généreux. Mon verre n'est pas fini à cause de la fin de bouche et la finale vraiment dérangeantes. 70 car le nez moyen et d'un équilibre précaire, se fond bien avec le début de la bouche (il n'y a que ça qui sauve ce whisky honnêtement, d'où la note...). 70 car la suite est franchement pas bonne, j'en ai des frissons. Ma dégustation s'arrête nette au bout de 10 minutes, je ne peux pas faire plus.
70/100
WDTS2011-04
Commentaire de TTN
Couleur : Jaune paille.
Nez : D'abord vif et alcooleux, il devient rapidement plus doux avec une jolie présence florale (bouquet de fleurs, pétale de rose), céréales, sucre roux. A l'aération je ressent davantage de résine.
Bouche : Vif et un peu terne, à la fois sucré et sec. Beaucoup de vanille (crème anglaise) puis le coté herbacé prend le dessus (géranium), gentiane.
Finale : Assez longue, astringente sur des saveurs d'un expresso bien serré.
Impression générale : Le nez ne me laisse pas insensible... mais j'avoue ne pas avoir éprouvé de plaisir par la suite. A nouveau un profil très typé "single grain" ou/et un fût qui à rendu l'âme, bref tout ce qui ne m'attire pas!
68/100

Cragganmore

12 years Cragganmore-Glenlivet

Collection
Original Collection
Age
12 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Cadenhead
Fût
Sherry Butt
Dates
Distill: 1989 Embout: 10-2001
Bouteille
678 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT201184/100
Cragganmore 12 cadenheads
BT2011
Commentaire personnel

Cragganmore

Distillers edition 1998

Age
13 ans
Taux d'alcool
40 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
77/100
Craggaanmore DE 1998
Commentaire personnel
Commentaire de jodeenow
Nez très doux et discret.
Goût plus intense, assez frais et boisé. Un peu sec.
Final assez moyen, pas très long avec une note un peu fumée.

75/100
Commentaire de jodeenow
Retour sur cette bouteille deux mois après ouverture :

Le nez est toujours fruité et chaleureux. Moins léger que le 12y0 OB mais tout aussi complexe. Goût suave et intense, assez frais, boisé mais moins sec que dans mon souvenir. Au contraire. Le final est chaleureux et moyennement long sans être forcément renversant.

L'aération de la bouteille a plutôt été salvateur. Une bonne surprise pour une bouteille qui ne m'avait pas laissé un grand souvenir deux mois plus tôt.

79/100

Cragganmore

Secret Stills 2.2

Age
40 ans
Taux d'alcool
45 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Hogshead
Dates
Distill: 1966 Embout: 09/2006
Bouteille
600 btls
Particularité
( fûts 1204, 1449 et 52)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 87/100
Commentaire personnel
Commentaire de Nulty
Goûté blind.

Nez : nombreux fruits, exotiques et du verger. Légères épices, du cuit. Un peu cireux, du beurre. Un poil trop alcooleux. Quelques chose de plus austère, terreux ensuite.
Avec de l'eau, mieux au niveau de l'alcool, un peu herbal. Tabac. Plus complexe et délicat.
Bouche : dans le même genre que le nez. Très fruité (fruits exotiques surtout), avec juste ce qu'il faut de bois pour charpenter l'ensemble. Poivre. Amandes, noisettes, voire une pointe de vanille.
Après dilution, à peu près identique, avec quelques fruits rouges.
Finale : moyenne, fruitée et boisée.

Très joli, délicat et fin. Pas forcément mon style préféré cependant.

87/100

Cragganmore

24 years, small batch

Collection
Small Batch
Age
24 ans
Taux d'alcool
57,5 %
Embouteilleur
Cadenhead
Dates
Distill: 1989 Embout: 2013
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 78/100
Commentaire personnel
Commentaire de Bishlouk
Nez : Assez alcooleux, assez boisé. Sec. Des fruits cuits. Rien d’exceptionnel.

Bouche : Alcool très présent et fort. Le goût sec du bois domine, avec quelques fruits à l’arrière. Pas complexe, très monolithique.

Finale : L’alcool endort la bouche et l’assèche. Ouch, c’est hard !

Verdict : Je m’attendais à plus de douceur et plus de complexité. J’ai eu du mal à terminer le dram, tellement l’assèchement de la bouche est fort. Très décevant, pas un truc pour moi.

Avec de l’eau (j’ai testé, comme il ne passait pas bien) : Nez un peu plus doux, bouche un peu plus fruitée, mais la finale assèche encore plus vite la bouche.

78/100

> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 15:52:23 CEST
Wed 28 06 2017, 07:25 - 1 visiteur au cours de la dernire heure et 1 visiteur sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close