whisky_panorama_1.jpg
00524177_1300_158.jpg

Glendronach ( Officiel) - Cask in a van 3rd edition - 8 ans - 55%
 alt=12F: 87/100


Glendronach Cask in a van 3rd edition

ForumBT2012
Bouteille proposée par:
Bpoujol
nr:
2012-1
Embouteilleur:
Officiel
Age:
8 ans
Taux d'alcool:
55%
Détails bouteille:
distillation: 03/07/2002 embouteillage 06/2011
Brut de fût non filtré à froid
Pedro Ximenez butt
fût nr:2009
496 /660 bouteilles
Cote moyenne
87/100
(86,83)
Classe de prix:

Back

Jeep

N : gourmand! Un peu de vanille et des fruits : nectarine, marmelade d’orange. De la cire, du bois, du cuir, du tabac. C’est très complexe, et encore une fois très gourmand. Pas de trace d’alcool. Après une longue aération, de la crème brûlée, de la vanille. Excellent.
B : Sur la continuité du nez. Commence sur les épices et le tabac. Pas mal de bois, mais rien d’écoeurant. Un peu de cuir et après quelques secondes, les fruits arrivent : orange, marmelade, fruits exotiques en pagaille. Un soupçon de chocolat noir dans un ensemble fondu mais délicieux. C’est liquoreux, vif et bien qu’il y ait pas mal de bois.
F : Longue, légèrement amère sur le bois, le tabac et le chocolat
C : Excellent!!! J’imagine que c’est vieux. En tout cas, c’est intense, boisé tout en restant vif. 92

92/1002012

Mars

Nez : Citron, moka, notes de sherry, plantes médicinales. C'est puissant avec malgré tout une jolie balance. Légèrement floral.
Bouche : Crème caramel, bois précieux, très citronné après aération. L'eau fait ressortir le caramel.
Finale : Epices, caramel, moka, noix, fruits frais et confits. Longue
91/1002012

Daimon2

Couleur: Ambré

Nez:
Nez typique des jeunes embouteillages récents Glendronach (très sherry) avec une certaine fougue (on sent qu'on a dépassé les 50°).
Avis aux aventuriers: Laissez le se détendre dans votre verre car il est plutôt agressif une fois servie (il s'adoucit par la suite).
Une pointe de cannelle, quelques notes caramélisées. Puis on part rapidement sur des notes plus fruitées, mandarine, orange confite, raisin de corinthe.
Serait-ce de la cire d'abeille que je viens de sentir ?
C'est très chaleureux, presque agressif (presque seulement).

Bouche:
(il faut vraiment le laisser se reposer un peu sinon l'alcool est trop présent)
Des essences nobles, de l'encens, la bouche est assurément boisée sans astringence. Les agrumes confits présents au nez reviennent.
La bouche est en parfaite harmonie avec le nez, bien que la bouche fait ressentir du chocolat noir en plus.
Légèrement poivré.

Finale:
Epicée au début, légèrement poivrée, le caramel revient (crême brulée). Une longueur moyenne, restent quelques traces de noix assez longtemps ou de ce que j'appellerai des "fruits en bois".

Bilan:
Whisky assez jeune mais plaisant et plutôt harmonieux. Manque légèrement de complexité et de fondu, il reste très agréable et aucune fausse note ne vient gacher la fête.

86/1002013

Jean-Michel

Couleur : Fauve.
Nez : De la puissance, du fruit cuit (confiture de cerise noire), et beaucoup, beaucoup d’épices à vin chaud (cannelle, poivre long de Java, orange piquée de girofle). Peut-être pas autant que dans le Allt-A-Bhainne proposé par notre bon Jean Marie au WhitChalet de cette année, mais on navigue sur les mêmes territoires. Et quelque chose d’écœurant, comme une liqueur de café. Sirop de maïs. Je suis à deux doigt d’adorer, mais c’est un peu « too much ».
Bouche : Puissante, chaude (56% ?), et effectivement très liquoreuse. Liqueur de whisky. Une dose de new-make et une dose de Drambuie. Et un trait de Kahlua pour faire bonne mesure. Sirop d’érable. Ce n’est pas mauvais, mais c’est lourd, et ça ne ressemble pas vraiment à un whisky…
Finale : Longue et végétale, sur des arômes un peu artificiels de liqueur de rose.


78/1002012

Amor57

Le nez est d'abord marqué par un sherry mais aussi par de la pomme, de la poire, un caoutchouc brûlé très distant et un côté minéral net. Avec un peu d'aération, commencent à s'exprimer de rares agrumes, le caoutchouc brûlé se précise mais reste discret, du savon mais aussi du café. En bouche, l'attaque est douce, révélant de légers tannins, du café au lait. L'alcool est présent et les agrumes se font de plus en plus puissants, soulignés par quelques épices, et une réglisse lointaine. La finale, de longueur moyenne, commence par une douceur mielleuse puis se fait dominer par l'amertume du café avec une touche tourbée.
Un whisky plaisant, n'eût été cette douceur fort gênante.

86/1002012

PatGVA

Belle robe ambre 动工
N: fruits mûrs (blancs) cafe chocolat au lait discret et propre.
B : toffee belle amplitude un peu brûlant pâtissier olive chocolat chaud
Sherry présent mais pas dominant
F : pas très longue

88/1002012

Dagde

Nez : Le sherry semble très beurré. On retrouve sous des notes de caramel au lait, du cuir, de la noisette, du citronnier. Un nez plutôt agréable entre rondeur gourmande et fraîcheur. L'ouverture lui donne des atours de noix de pécan et de fruits secs (abricot). Avec encore plus d'aération, on a des touches de potiron. Un nez très plaisant, qui dépasse le sherry dépouillé et qui acquiert une vraie gourmandise.

Bouche : Céréales caramélisées tournant sur la noisette, le cacao, du marron avec une belle présence d'épices (cannelle, muscade) et une pointe de grain. La texture est assez dense mais le dram est assez vif (rehaussé par les épices). L'eau lui apporte jusque ce qu'il faut de douceur automnale, un fondu plus élégant mais gras.

Finale : La finale n'est pas très puissante mais l'équilibre de la bouche est conservé (on ne tombe pas dans l'outrance amère malgré la dominante des épices). L'arrière bouche retrouve cette patine abricot sec et revient sur une pointe légumineuse (potiron).
88/1002012

Piazzolla

Nez : Nez fondu si ce n’est confus. En tout cas un peu trop discret à mon gout même si assez typé sherry (café, caramel, fruits secs). Des notes de pâte de coing émergent à l’aération. Meringue. Pas ma préférence mais assez beau nez malgré tout.
Bouche : Attaque sucrée, vive et un peu alcooleuse. Les notes grillées dominent. Un amertume de canne à sucre est également présente.
Finale : Assez longue sur les notes grillées. Légère amertume herbacée également. Du kirch et du sel. Original.
Conclusion : Presque un sherry monster en 1ere approche. Pas trop mon genre d’autant qu’il manque à mon sens de complexité. Assez versatile au global. Y-aurait-il ici un finish qui jouerait les « trouble-fêtes » ?

83/1002012

Caribou

Couleur: acajou
Nez: fruits rouges (fraises), jus d'orange et caramel: le nez est assez sucré et tire vers l'odeur des carambars.
Bouche: L'influence du sherry est nette: cuir brulé, chocolat noir, café, et fruits rouges.L'alcool se fait sentir au départ mais l'aération vient calmer ce côté un peu trop alcooleux.
La finale est longue sur le pain grillé, le chocolat et une légère amertume.

89/1002012

Dede

Couleur : Acajou
Nez : Gros sherry, qui va lorgner directement côté vieille prune et autres vieux marcs de Bourgogne, avec en prime un bel aspect salin. L'aération dévoile des notes de noix fraîche, de pralin, voire de pâte d'amande. Plaisant. L'eau lui réussit. Elle ne modifie pas le profil mais le rend plus expressif.
Bouche : Puissante, elle va nécessiter un peu d'eau pour s'ouvrir. On retrouve les arômes des alcools de fruit bruns décelés au nez, ainsi que le sel et une légère amertume tannique et végétale. C'est mieux avec de l'eau, moins piquant sans excès de verdeur ou d'amertume. Le sel se marie bien au sherry.
Finale : Longue, salée, bien marquée par le sherry avec l'amertume douce des cerneaux de noix.



88/1002012

Nulty

Goûté blind.

Nez : cake aux fruits confits, cannelés, chocolat noir, kirsch. Léger vinaigre balsamique. Un peu tannique, peau de raisins noirs. Amandes, anis étoilé, pointe de vanille. Sous-bois de forêt de sapins.
Bouche : belle texture crémeuse. Un peu piquante, sur un joli boisé bien épicé. Purée de pruneaux. Cuir. Vinaigre balsamique, caramel, sucre candy. Vineux, Porto blanc âgé. Un peu pâtissier : pâte à chouquettes. Puissant sans être alcooleux, long en bouche.
Finale : alcooleuse et fraîche, aromatiquement assez courte mais elle réchauffe longtemps.

Un joli Glendronach, agréable par sa belle puissance et de fins arômes. Mais rien de plus, cela manque de coffre, peut-être un peu jeune ?

86/1002015

Bpoujol

Robe ambrée
Nez puissant. Caramel. Fruits secs. Gourmand.
Bouche puissante, marquée par le bois. Des fruits secs. Chocolat.
Finale assez longue, assez intense. Boisée.

87/1002012

Back

00523383_1300_158.jpg

Dégustations/tastings

Enter Amount

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
Osano
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
DoubleClick/Google Marketing
Accepter
Décliner