whisky_panorama_1.jpg
00524335a_1300_158.jpg

Miltonduff (John McDougall) - Golden Cask 1984 - 10 ans - 56%
8F: 0/100


Miltonduff Golden Cask 1984

BT2007
Bouteille proposée par:
antoine
nr:
2007-9
Embouteilleur:
John McDougall
Age:
10 ans
Taux d'alcool:
56%
Collection:
Golden Cask
Détails bouteille:
distillation: 06-1994 embouteillage 04-2005
fût nr:10607
272 /278 bouteilles
Cote moyenne
0/100
()
Classe de prix:

Back

mikadisa

Couleur : or pâle Nez : Alcooleux, inexpressif. Ether. Après ajout d'eau : un peu sur la poire, pomme coupée. bouche : dégueux. vive piquante-poivrée, alcooleuse. légèrement florale et herbacée. Finale : sèche et inexsistante, impression de s'être brûlé les papilles et la trachée avec de la mauvaise gnôle.
2007

SkyIsBlue

Nez piquant sur le malt, poire verte, évolue sur les agrumes (citron) puis le bonbon à la fraise. Après quelques minutes d'aération (car ça pique vraiment au début) ce sont les fruits rouge, c'est frais voir mentholé. En bouche, après une légère syncope due à l'alcool, c'est assez décevant par rapport au nez, c'est monocorde entre les brulures.. Finale idem. Il est bien passé par un fût, hein? :) 75/100 pour le nez.
2007

TTN

Couleur jaune clair Nez floral et vanillé. Ca picote pas mal (certainement lié au degré d'alcool). Après un peu d'aération j'y distingue une pointe de citron et de sel. La bouche est d'abord sucrée et crémeuse avant que ne se développe rapidement et puissament un coté sec (très sec) et herbacé et des notes sous jascente amères. La finale est plutot séche et épicée mais relativement courte. J'opterai pour un fût de bourbon assez jeune (environ 12 ans) - Brut de fût. Je préfère le nez à la bouche mais sans attrait particulier. Certainement un Speyside, plusieurs distilleries aurait pu prétendre avoir fabriqué ce profil aromatique peu original. Un malt a deguster en apéritif mais que je ne trouve guère enthousiasmant!
2007

Amor57

Le premier nez est fermier, très malté. Ensuite il y a du miel. C'est agressif, sans doute dû à un haut voltage. A l'aération j'y trouve ensuite du bois, de la vanille, des fruits (pomme, poire) avec une légère acidité (griotte, citron). L'attaque en bouche est très sèche, brutale, alcooleuse malgré les précautions prises suite au nez. Une fois la brûlure de l'alcool passée, se développent une beau fruité, de la pomme, du malt, de l'amande sur un fond sucré. La finale est amère et alcooleuse, longue à base de nougatine - caramel et amande. Une fois l'alcool dissipé, il reste toujours sur fond sucré, de la vanille et de la réglisse. Je trouve l'alcool beaucoup trop présent dans cet échantillon et il doit masquer un beau fond, que j'ai à peine détecté. A réessayer avec ajout d'eau...
2007

Corbuso

Couleur : Paille. Nez : Alcoolique, très malté, rond, floral, sur le miel et une touche de fumée. Dilué, il devient plus floral et reste toujours aussi mielleux. Bouche Malté, alcoolique, fruité (pomme et abricot) et un peu épicé. Dilué, il devient plus salé, légèrement tourbé, avec des notes douces de sherry ( ?). Finale : De longueur moyenne, propre, maltée, sirupeuse, sur les abricots secs, les pommes cuites et un peu de sucre caramélisé. Sec sur la fin. Impression générale : un whisky très doux, qui devient plus harmonieux et plus rond, après dilution.
2007

Jean-Michel

Encore un gros bras ! Voici l'échantillon le plus palichon de la sélection, pour ce qui est de la couleur tout du moins, puisqu'il évoque plus un vin blanc sec qu'un malt qui a connu un long passage en fût. Ou alors c'était du Bourbon. Au nez : concentré de miel. Miam ! De la pomme verte aussi. En bouche : de la poire, encore de la poire, toujours de la poire ! Pas l'éternel 'bonbon à la poire Williams' : ici, je croque véritablement dans une poire fraiche. Je sens même la structure un peu rugueuse et granuleuse de la chair. C'est très étonnant, et franchement bon. Et puis le miel d'acacia revient derrière, accompagné de jus d'ananas, pour préparer une finale un peu monolithique, un peu lactique (porridge aux fruits) mais très agréable au niveau du goût.
2007

Jmputz

Au premier abord, ce nez sent l'eau de rose. C'est assez inhabituel... Cette odeur me rappelle un peu celle du gin. Une odeur de parfum bon marché. Au bout de quelques minutes il évolue sur des fruits mûrs, mais sur un ton assez linéaire. Un peu d'herbe fraîche au bout de quelques instants. La bouche est plus engageante que le nez. Présence indéniable d'alcool. De façon assez étonnante d'ailleurs, l'alcool semble être de plus en plus présent au fur et à mesure. La bouche est nettement sur le fruit mûr, entre la poire et la banane. Tout comme le nez, elle manque singulièrement de surprises et reste sur une palette de goûts fort limitée. La finale est d'abord chaude et très légèrement amère, et s'estompe assez rapidement en même temps que la brûlure de l'alcool.
2007

Laphroaig-c_moi

Bon, ce flacon ne m'a pas inspiré grand chose... Un nez alcooleux, une bouche un peu chaude, assez concentrée, sur des arômes que je n'arrive pas trop à décrire, pas désagréable, sans plus. Peut-être un côté un peu herbeux. 15,5/20
2007

Back

00524536_1300_151.jpg

Dégustations/tastings

Enter Amount

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
Osano
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
DoubleClick/Google Marketing
Accepter
Décliner