Les dégust' de Simon

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Tobermory 1972 32yo Red Label : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... rmory-1972

Nez sur le pruneau et la figue sèche, fumée terreuse avec quelques subtiles notes de goudron/pétrolifères. Boisé dense et concentré. Caramel légèrement brûlé à la vanille. Le bois devient résineux à l'aération avec un peu de caoutchouc. Passé le côté un peu dirty très concentré, il y a une belle fraicheur, un eucalyptus presque camphré, quelques clous de girofle. Essence de noix.

Bouche sur un bois précieux magnifique qui se dilue dans la salive en d'innombrables nuances d'essences. Jus de fruits secs rafraichis par de l'huile essentielle d'eucalyptus et parfois même de l'anis sucré selon les gorgées. Une mini fumée végétale s'installe au fur et à mesure des lampées, sur la mousse humide. Orange amère et réglisse.

Finale longue et chaude. Chocolat au lait. Caramel crémeux. Biscuit toasté au miel parfois. Coquille de noix. Une très légère fumée de salle d'attente d'hôpital en rétro-olfaction.

Gourmand, complexe, facile à boire, riche, intellectuel, simple, lumineux, excellent… J'adore, 94.

--

Ledaig 1972 32yo Alambic Classique : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ig-1972-ac

Nez fermé, puis qui s'ouvre crescendo sur du cuir, du bois léger, une fumée minérale, soufrée. Fruits secs classiques mais pas trop concentrés. À l'aération, la fumée se fait plus présente, toujours minérale, mais également sur les bandages caramélisés.

Bouche douce mais intense sur le bois précieux au nougat, le chocolat au lait. De très jolies épices font saliver, augmentant la fumée en bouche. Écorce d'orange et cire fumée.

Finale sur le tabac chocolaté, la fumée de bois caramélisée, le biscuit à la cendre, la crème anglaise au soufre.

Équilibre superbe, tous les arômes délivrés sont complexes et parfaits, permettant de le boire simplement. Un modèle de gourmandise maîtrisé, 94.

--

Je pensais m'arrêter là, mais très satisfait par mon premier Ledaig, je pousse un autre verre sur la tourbe avec également mon premier Laphroaig :

--

Laphroaig 10yo CS bottled 1996 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... k-strength

Nez puissant sur la tourbe. À la fois très terreuse, médicinale ainsi que très minérale, iodée. Légèrement miellé derrière. Petite fumée de bois. Notes citronnées.

Bouche citron/vanille. Tourbe médicinale avec beaucoup de miel. Iodé caramélisé en fin de bouche.

Finale longuement fumée sur les bandages, notes vanillées et très légèrement boisées.

Pas très complexe dans l'absolu, mais pas mal pour son âge. Agréable à boire, solide et bien fait, 91.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Highland Park 1966 38yo Whisky Fair : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... rk-1966-wf

Au nez, des gousses de vanilles se révèlent dans la cire d'une bougie qui fond. Organique et végétal sur une terre sucrée, sur laquelle on vient de couper de l'herbe et caramélisée. Un effluve au loin nous apporte un peu de laurier. Pomme/poire en fruits à pépins mais également du melon et de la mangue du côté des tropiques.

Bouche sur un crémeux aux agrumes (citron/pamplemousse) avec une délicate cendre froide très légère, fondue dans la cire, mais qui augmente en intensité en fonction de la durée pendant laquelle on garde la lampée en bouche. Mangue et goyave diluées, fruits tropicaux bien frais.

Finale sur l'écorce de pamplemousse avec une minuscule amertume, floral sur de l'herbe plus sèche qu'au nez et un peu de fougères qui poussent à l'ombre d'un grand arbre. Petit boisé agréable parfois égayés par une fumée de tabac froid qui s'échappe des craquelures.

Délicat, d'une belle force tranquille. Subtil et délicat, 92.

--

Highland Park 1959 21yo embouteillé pour Ferraretto : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -park-1959

Nez sur du nougat aux fruits confits. Sirop de fruits secs filtré par les coquilles de différentes noix. Gâteau au miel. Caramel au beurre salé. Bien au loin, un petit fumet médicinal cristallisé de sucre roux. Petites notes d'une tourbe terreuse et de cacao en plus à l'aération.

Bouche plus aqueuse que ce que j'imaginais, sur les fruits secs un peu rances. Floral sur le thé noir bien infusé, avec une légèrement amertume. Tourbe vanillée diluée.

Finale caramélisée sur le bois gorgé d'humidité. Chocolat au lait dilué.

Je dois avouer être un poil déçu, j'en attendais plus vu le pédigrée mais ça reste bien bon dans l'absolu. Quel dommage qu'il n'ait pas la bouche de son nez. Assez élégant et bien agréable à boire, 90.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Bruichladdich 1968 21yo Penny Black Moon-Import : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ch-1968-mi

Nez superbe sur du bois précieux (mélange cèdre/chêne). Belles épices avec un sirop de cannelle, quelques clous de girofle et copeaux de muscade. Fraicheur herbacée qui se dégage derrière le bois. Quelques fruits secs légèrement camphrés. Raisins macérés. Étonnante intensité malgré la réduction. Bel équilibre. De beaux fruits à noyaux à l'aération.

Bouche très crémeuse et d'une belle intensité sur les fruits secs (datte) mais aussi à noyaux avec la cerise noire en tête, suivit de jolies pêches. Un soupçon de jus de quetsche est là également avec une petite acidité fruitée. L'extrait de bois noble se mélange à un jus de chocolat au lait avec beaucoup de caramel, c'est délicieux.

Finale chaude sur un boisé au caramel. Une très légère brume chocolatée et vanillée s'élève avant de retomber dans une herbe sèche.

Chaque gorgée est complexe, différente mais toujours dans le même esprit, superbe, 93.

--

Glengoyne 1972 40yo Malts of Scotland : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... e-1972-mos

Nez concentré sur la figue, la prune, les raisins noirs. Mélasse. Superbe cuir caramélisé avec du caoutchouc. Vague écorce de noix de coco au milieu de diverses essences de bois nobles. Sauce soja épaisse et sucrée. Gomme au réglisse. Du beurre de karité apparait à l'aération et également un côté viandard.

En bouche que c'est bon. Un burger de cuir et de différents bois. Élixir de mélasse dans une tasse en caoutchouc et réglisse. Sirop de figue, de dattes, de raisins secs. Baba au rhum avec des fruits confits. Jus frais d'abricot séché.

Finale sur une crème de cacao au rhum. Expresso, cannelle.

Les premiers mots qui me sont venus sont les bons : c'est magnifique. Réputation entièrement méritée même si on se doute qu'autant de monde ne peuvent pas se tromper. Un plaisir absolu pris à chaque gorgée, 96.

--

Tormore 1966 16yo RWD embouteillé pour Samaroli : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... e-1966-rwd

Nez dirty sur une terre sablonneuse caramélisée. Blocs de cuir ; certains cirés, d'autres non ; certains tannés, d'autres non. Couches de bois dont quelques-uns sont vernis. Vieille bibliothèque poussiéreuse tapissée de sciure. Les fruits secs sont visqueux et légèrement rances (dans le bon sens du terme). Noix rôties dans du miel vanillé. Voile soyeux sulfuré/camphré/fumé.

Bouche beaucoup plus fraiche et mentholée que ce que laissait imaginer le nez. Sur du réglisse fumé, de l'eucalyptus un peu amer. Caramel brûlé. Tourbe mousse et vieux bandages, subtile, plongée dans un bain de sirop de fruits secs un peu passés. Du jus de mangue et de banane rôties apparaissent lors de la salivation.

Finale sur le caoutchouc type pneu. Tabac froid. Une légère tourbe terreuse. Chocolat noir au fur et à mesure des lampées.

Pas légendaire pour rien, 95.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Miltonduff 78 Moon Import : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ff-1978-mi

Nez intense et concentré, peu d'alcool. Beaucoup d'orange crémeuse et de bois précieux avec un léger vernis. Je ressens également une étonnante sensation fraiche et végétale.
De la vanille, de l'orange et quelques épices en bouche. Un très joli goût de pêche aussi. Sensation très crémeuse. L'alcool est là parfaitement comme il faut, ça a de la patate mais ne brûle pas.
En finale, une sensation céréalière bien boisée, très très légèrement fumée. Toujours cette belle sensation crémeuse.

C'est franchement superbe, 92.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Glendronach 8yo Teacher's Ruffino Import : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 8-year-old

Le nez est doux, boisé et poussiéreux à l'ouverture puis gagne en fraicheur florale à l'aération.
En bouche, c'est herbacé et sur la pêche. Première fois que je bois un Glendronach si peu sherry, les 43% délivrent quand même une certaine puissance, l'entre-deux est agréable. Un peu de noix torréfiées en fin de bouche. Quelques effluves de crème à la bergamote si j'intellectualise un max.
Finale boisée et épicée, la jeunesse ? Un peu court.

Intéressant mais plutôt quelconque, 87.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Petite envie d'Irish ce soir,

Je commence par ce TWA 1990 29yo : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... t-1990-twa

Au nez je le trouve très délicat, très fruité sur l'ananas et la pêche, avec une pointe de vernis et un tout petit peu de poussière.
En bouche, on est sur la continuité du nez mais beaucoup plus intense. Les fruits sont toujours là, les 48,5% sont parfaits, ça a de la patate tout en restant fin.
Le fruit s'éteint doucement et laisse place à une finale épicée, légèrement amère. C'est assez court aussi.

À la fois simple et intellectuel, un bon 90.

Ensuite, je passe au fameux Maria Label : https://www.whiskybase.com/whiskies/whisky/66496

Au nez on est sur un sherry frais et parfaitement fondu, puis des fruits confits. Chocolaté et sirupeux.
En bouche, c'est épais et enveloppe entièrement la bouche d'arômes de cerise et mangue. Très équilibré et évolutif sur l'orange et le cuir. Une pointe de cannelle.
Finale très longue sur les raisins de Corinthe et le bois.

Superbe sherry à la réputation méritée, 92.

Puis, ce Bushmill 85 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... mills-1985

Au nez, sherry assez concentré basique sur l'orange. Du soufre.
En bouche, c'est assez spécial, super crade. Du polish dirty et soufré. Des fruits type pot-pourri. épices et cuir.
Finale moyenne, fruits pourris et polish, mine de crayon.

Whisky difficile, ni pour tous les soirs ni toutes les bouches. Faussement complexe ? Pas mauvais mais pas engageant, 89.
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5148
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par jnpons »

C’est une très bonne idée.
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Yoichi SC 1991 18yo #129374 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... oichi-1991

Nez intense, compact. Agrumes, miel. Minéralité saline derrière. Terreux sur les prunes. Fine tourbe caramélisée. Chêne floral.

Bouche grasse bien boisée qui monte en intensité aromatique, la tourbe se mélange à l'iode, puis des notes métalliques arrivent nous redéposer des fruits cuits (superbe cerise noire) sur la langue. C'est vraiment bon.

Finale super profonde sur du bois incrusté de tourbe sèche. Fruits secs rôtis, oranges chocolatées. Chaleur réconfortante.

Réussi d'un bout à l'autre, complexe et excellent, 92.

--

Yoichi SC 1991 20yo # 129651 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... oichi-1991

Nez vraiment puissant, semble gras et sirupeux derrière. Boisé sur le pin, fruité sur les pruneaux. Caramel brûlé dont la fine fumée est fraiche. Chocolat et noix de pécan.

Bouche très huileuse. On ne va pas se mentir, l'alcool pique un peu, mais l'intensité aromatique est telle ensuite qu'on lui excuse. Chocolat fondu avec du sirop de pin. Oranges cuivrées, noix de pécan au caramel. Dattes. On reste sur la même trame avec de l'eau, tout en calmant la piqure.

Finale longue et brulante. Fumée doucement amère. Tabac et viandard.

Paradoxalement, bien que réellement puissant (à la limite du trop), l'ensemble est également bien doux. Excellent pur, magnifique avec de l'eau, 92.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Glenrothes 1969 30yo Moon-Import et Samaroli : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... es-1969-mi

Nez superbe sur de la colle à bois fraiche qui remonte loin dans le nez, puissant pour une réduction. Le bois est là, dense mais très aromatique, sur le cèdre et le chêne. Fruits secs concentrés. Café grillé, brou de noix caramélisé.

Bouche incroyablement bonne instantanément. Déjà, l'alcool est parfait, on croirait un brut de fût à 45% plutôt qu'une réduction, tous les arômes sont exubérants sans que l'alcool ne les pousse artificiellement.
Bois noble qui s'efface au profit d'une crème de figues sèches et pruneaux, le tout relevé de cannelle et de caramel. Quelques fruits tropicaux bien mûrs (banane, mangue, melon) bouillis dans du sirop de café. Réglisse en fin de bouche.

Finale chaude, fruits secs chocolatés. Noix de macadamia. Brioche beurrée.

Incroyable fût, superbe réduction, rien à redire c'est un magnifique sherry, élégant de surcroit. J'ai passé un moment vraiment magique, 95.

--

Glenfarclas 1969 20yo Signatory Vintage : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... as-1969-sv

Que ce nez sent bon. Plus frais et léger que le laisse supposer sa couleur mais tout de même très dense, tout ça n'est pas incompatible. Énormément de couches de bois complexes qui s'additionnent. Chocolat réglisse, mélasse d'expresso. Fruits secs très légèrement métalliques. Cuir, noisettes, caoutchouc neuf.

Bouche sublime, chaude et complexe. Mélange de noisettes caramélisées, d'une mélasse de gomme de caoutchouc fumée au réglisse, effluves de cannelle. Les essences de bois sont intenses, filtrées dans du cuir. Chocolat noir à peine poussiéreux. Fruits secs cuits dans du pain d'épices. Miel de café légèrement amer. Alcool parfait.

Finale épicée, tabac froid, pruneaux métalliques. Coquille de noix. Cire à peine rance.

Sherry monstrueusement bon, complexe, gourmand. Puissant mais avec élégance. Plus que délicieux, 94.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Glen Ord 16yo Manager's Dram : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 6-year-old

Nez crémeux derrière l'alcool. Vieille poussière cireuse. Bois sec et vanille légère. Fruits à noyaux délicats avec pêche en majeur. Pointe d'orange sanguine. Herbacé sur l'herbe sèche un soir d'été. Coquille de noix. Mélange cannelle/girofle. L'alcool se calme vraiment à l'aération.

Bouche puissante mais maîtrisée. Tourbe médicinale type vieux bandage/salle d'attente d'hôpital. Crème d'agrumes au pain d'épices bien poivré. Bois type chêne, mais un peu sec. Jus de pêche bien dense (sans être du sirop) infusé avec des fougères. Parfois citronné.

Finale longue légèrement terreuse. Chocolat noir astringent. Réminiscences fruitées.

Excellent bien qu'assez puissant. Belle complexité pour son âge. Très bon moment, 92.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Speyside 1975 42yo ALOS : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -1975-alos

Nez puissant et doux à la fois, forts arômes tropicaux dilués (sans être aqueux). Cire chaude fondue et lactée. À l'aération les fruits tropicaux arrêtent de se battre et font la queue : mangue, banane, ananas sur le podium. Gras sur la feuille de fleur d'orange. Les fruits de la passion reviennent en force ensuite. Léger spray de vernis sur l'ensemble. Ça sent très bon.

Bouche incroyablement bonne. Les fruits tropicaux sont tous là, fondus. De superbes épices viennent accompagner l'ensemble. Fin de bouche sur la vieille poussière caramélisée. Tout est maîtrisé, tout est équilibré. C'est vraiment excellent.

Finale chaude, la puissance est là mais sans être alcooleux. Notes cuivrées de peaux de fruits rôtis. Brioche crémeuse.

Mon seul reproche serait qu'il manque de longueur, autrement c'est vraiment de haut vol. Plaisir immédiat et complexité facile. Excellent, 94.

--

Speyside 1973 44yo ALOS : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -1973-alos

Nez délicat, léger, floral. Assez vert sur un parterre de fleurs des champs au milieu d'abricotiers dont les fruits bien mûrs sont encore attachés aux arbres. Agrumes acidulés. Les fruits tropicaux sont là à l'aération mais n'effacent pas tout le reste. De la mangue et du melon, mais aussi des raisins secs. La trame principale reste sur beaucoup d'abricots pour moi. Miel de cannelle et caramel poivré. Très léger vernis de bois.

Bouche succulente instantanément. Triptyque mangue, abricots, raisins secs. Épices magnifiques. Pêches, acidité plus métallique que citronnée. Pomme. Bois léger en fin de bouche qui fait joliment la transition.

Finale chaude sur des effluves d'épices orientales. Toujours des abricots, crème anglaise au miel. Retrouve son feuillage du nez en finale.

Un peu court comme son petit frère mais très belle complexité et gourmandise instantanée, 93.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Ballantine's 30yo bottled 1980s : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 0-year-old

Nez poussiéreux. Thé noir. Poivre dilué. Petit Lu oublié dans un placard. Herbacé sur des herbes sèches et floral sur quelques pétales indistincts. Pointe d'OBE, mais à peine, peut-être juste parce que j'en cherchais. Céréalier sur l'amidon. Bois sec, ni trop, ni trop peu. Les fruits arrivent ensuite à l'aération : mangue, banane, ananas. Écorce d'orange et mandarine. Abricot bien sec, séché même. Cire beurrée. Chocolat au lait après encore plus d'aération.

Bouche avec encore une très belle intensité aromatique malgré l'ABV et le temps passé en bouteille. Assez huileux, petit mix de tout ce qu'on retrouvait au nez, cuit dans un chaudron en cuivre, avec plus d'OBE. Ça donne une cire très bonne à boire, mais un peu trop ramassée et compact dans la diversité des arômes. Bref, un poil trop fondu pour le coup.

Finale toujours aussi huileuse, chaude sur des notes de lait au chocolat et amandes torréfiées. Bois caramélisé.

La bouche ne suit pas le nez, quel dommage. Ça reste tout de même un superbe blend très agréable à boire. Belle splendeur pour son âge, 89.

--

Macduff 1964 13yo Cadenhead : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ff-1964-ca

Nez sur le pop-corn, le chamallow, la barbe à papa. Énormément de superbes fleurs. Beurre fondu avec beaucoup de sucre. Cacahuètes caramélisées (celles de la fête foraine). Sève de pin bien concentrée. Bouchon métallique de sirop pour la toux collé de sucre. Terre sèche croustillante de miel. Un léger vernis métallique apparait à l'aération, pas gênant.

La bouche fait au départ penser à un très vieux blend : beaucoup de notes aromatiques fondues, beaucoup de cire diluée. Un autre profil apparaît ensuite, beaucoup plus structuré sur une introspection automnale : c'est humide, sur les feuilles d'arbres tombées au sol en forêt (mais sans mousse). Céréales très particulières, si je devais résumer, on a l'impression d'avoir assemblé des milliers de grains de céréales qui ont chacun leur âme et se battent tous pour exister sur notre palais. Les céréales partent dans tous les sens, un voile gras les contenant. C'est très sucré aussi, et d'une belle intensité pour l'ABV. Pas du tout fatigué, belle fraicheur.

Finale vraiment agréable, légèrement métallique. Amertume de céréales aussi, comme une vieille bière brune rance, mais que chaque once de salivation sucre à nouveau pour la rendre plaisante.

À tomber dans son genre, beaucoup plus complexe que ce qu'il laisse supposer à condition de lui laisser du temps et de s'en accorder, 91.

--

No Age Pure Malt First Edition Bottled 1992 Samaroli : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... edition-sa

Nez puissant malgré la réduction. Acide sur le vinaigre balsamique. Ça sent fort le bois très verni des vieux sherrys des années 60 (dans l'esprit il y a quelque chose du Glen Grant 1964 Moon Import et du Glen Grant 1969 RWD). Une légère tourbe terreuse qui va et vient au loin et se transforme parfois en tabac sans fumée. Des noix et noisettes dans un bain d'épices orientales. Il y a du melon, de la papaye et de la pêche derrière. Liqueur d'orange.

Bouche légèrement aqueuse mais avec une très belle intensité aromatique, dans le même esprit que le nez, le bois en moins et les fruits tropicaux et agrumes en plus. Transition en fin de bouche sur des notes tertiaires. Plus on fait l'effort de le "mâcher" en bouche, plus on se rend compte de sa richesse, structure impressionnante.

Finale sur de fines notes tourbées terreuses, du chocolat noir fumé dans de l'écorce d'orange. Tabac froid. Jolies notes camphrées lors des grosses gorgées.

Aucune idée de son âge, mais on se croirait dans les 60s. Superbe blend complexe et excellent. On a le droit d'être un NAS quand on a ce niveau, 92.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

Miltonduff 1966 22yo Full Proof Sestante : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... f-1966-ses

Nez vaporeux et vraiment puissant sur la colle. L'aération lui fait beaucoup de bien. Floral sur le magnolia et l'orchidée. Orange camphrée. Raisins secs avec une pointe de vinaigre balsamique. Plus il s'aère et plus le vernis de bois devient élégant et enivrant. Chocolat au lait. Crème anglaise. Poussière de pissenlit. Cire de lait ribot.

Bouche si fruitée, si bonne. Parfait sirop d'orange et de kumquat. Fruits tropicaux rôtis : mangue et ananas surtout. Caramel qui a durci dans un chaudron en cuivre et qui en a pris les effluves. Poussière épicée.

Finale longue, chaude. Sur la mandarine d'amour. Des noix dans du miel.

Encore, 93.

--

Glen Elgin 16yo Manager's Dram : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 6-year-old

Nez sirupeux beaucoup plus doux que le laissais présager l'ABV. Gras sur du beurre au caramel. Intense sur les fruits secs, pruneaux et dattes. Dense sans fraicheur. Sirop de chêne brut, sans solvant, ni vernis, rien. Sirop de noix filtré par du cuir. Le pruneau redevient de la prune à l'aération.

Bouche vraiment excellente, tout de suite. La trame principale reste sans surprise le bois, un bois dense, lourd, brut. Mais chaque gorgée est différente. Une fois sur le caramel amer, une autre sur la mélasse de fruits secs, une autre encore sur les épices de cake de Noël aux fruits confits. Miel d'agrumes.

Finale chaude, longue mais pas autant qu'on pourrait le penser. Sur le tabac beurré. Du cuir avec un poil de terre.

Beaucoup plus complexe que le simple et excellent jus de bois qu'il donne l'impression d'être, 93.

--

Aberfeldy 19yo Manager's Dram : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 9-year-old

Nez dense, lourd, collant. Mélasse de bois. Un vernis apparaît et apporte de la fraicheur. À l'aération, le bois s'éclaircit et devient plus sirupeux. Café noir touillé avec un spéculoos. Crème de figue avec des clous de girofle. Toujours concentré mais de plus en plus doux et sucré. La fraicheur vient maintenant de l'écorce d'eucalyptus. C'est vraiment élégant.

Bouche élégante, plaisante tout de suite. Couches successives de différents bois, chacun avec une aspérité : cireux, vernis mentholé… Expresso. Noix au caramel. Devient goudronneux et caoutchouteux quand on le laisse longtemps en bouche. Figues séchées, raisins de Corinthe, oranges sanguines pourries. La complexité est folle.

Finale sur une crème de terre, chocolat noir. Cuir frais. Café brûlé.

Élégant, complexe, incroyablement bon. Difficile de ne pas aimer. Quel fût, 94.

--

North Port 1974 15yo Full Proof Sestante : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... t-1974-ses

Nez puissant, fort, mais pas autant qu'on pourrait le penser vu l'ABV. Herbacé, gras, floral. Herbe fraiche coupée. Un peu de laurier, légère lavande. Cerises à l'eau de vie. Bois parfois sec, parfois humide, doucereux dans tous les cas. Céréale cuite légèrement pourrie. Caramel au beurre salé. Quelques effluves lointains de tourbe médicinale.

Bouche dans le même esprit que le nez, ça pique quand même. Le caramel au beurre salé est vraiment très iodé, c'est agréable. Le bois est plus sec qu'humide. Copie conforme sinon avec une crème de pêche et diluée à l'eau de vie en plus. L'alcool devient dérangeant, je rajoute de l'eau. Beaucoup mieux, les arômes restent les mêmes, mais il devient bien plus iodé et maritime.

Finale longue et camphrée, sur une tourbe médicinale. Chocolat amer un peu cendré. Chocolat iodé avec de l'eau.

L'alcool lui fait perdre des points, mais ça reste très bon et joliment complexe, 90.
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3020
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par cosinus »

Très jolies notes de dégustation.
Tous ces vieux machins avec leurs caractères bien marqués ça donne bien envie
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1204
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Les dégust' de Simon

Message non lu par SimonOHA »

cosinus a écrit : 17 août 2022, 11:30 Très jolies notes de dégustation.
Tous ces vieux machins avec leurs caractères bien marqués ça donne bien envie
Merci. C'est vrai que quand tu vois la personnalité de machin qui sont des 15-20yo... Ça laisse rêveur.

L'Aberfeldy Manager's Dram était vraiment excellentissime, c'est le premier qui me revient en tête quand je repense aux sessions des derniers jours.
Répondre

Revenir à « Des bouteilles d'exception... »