Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2562
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

L'autre soir, c'était Talisker 25yo 2006 - 56,9%.
J'avais déjà ce sample avant le BFTS ( Big F**king Talisker Split ) de Juju, je n'ai donc pas culpabilisé de faire sa petite affaire à ce sample en double !

j'ai goûté ça en toute tranquillité, sans prise de tête... je peux donc en dire que c'était super bon ! La tourbe et le côté poivré ont été " lissés " par les années, mais on tout de même un peu leur présence... des agrumes, dont une note citronnée que j'ai adoré ! Le bois se fait un peu sentir aussi... tout ça pour un dram excellent !

Merci Fabrizio pour ce sample ! ( et a Juju Cassoulet pour l'occasion de renouveler l'expérience un bon nombre de fois avec toute cette série de 20 et 25yo ! )
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10991
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Ce très joli MacDuff : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ear-old-jm

Nez superbe, plein de fruits compotés et de miel. La bouche est sur le même profil, belle puissance aromatique mais pas agressive, juste le bois qui parle un peu trop sur les épices à la fin. 91/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3968
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

Une pensée particulière en sirotant ce bon vieux white Horse

https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 6-year-old
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2562
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

dede a écrit :
20 oct. 2019, 22:03
Ce très joli MacDuff : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ear-old-jm

Nez superbe, plein de fruits compotés et de miel. La bouche est sur le même profil, belle puissance aromatique mais pas agressive, juste le bois qui parle un peu trop sur les épices à la fin. 91/100
Ah oui ! j'ai pu goutter ça au witch !

Une personne fort bien intentionnée ( je n'ai malheureusement plus le souvenir de son identité ) m'as demandé si j'y avais goutté. Ayant répondu par la
négative, cette même personne m'a fortement conseillé de goûter a ce MacDuff, a côté duquel je serais complètement passé si on n'avait pas attiré mon attention sur ce magnifique whisky ( encore merci à toi, mystérieux inconnu ! et merci aussi à la personne ayant apporté la bouteille ! )
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

Retour sur le Vallein Tercinier Lot 86 33yo Maltbarn après une aération en bouteille assez marquée.

Wow ! On voit toute la complexité qui a émergé. Je manque de références en cognac donc je dis à l'avance que je ne noterai pas, mais je suis sous le charme.

On commence sur un duo entre d'une part un thème oriental, à la turque, sur la baklava à la pistache, la fleur d'oranger, le kadaif, et d'autre part un thème très résineux, hyper porté sur le propolis, avec de l'eucalyptus et même à certains moments des nuances plus extrêmes tirant sur la térébenthine, le cirage, et l'huile de moteur. Je comprends sans doute mieux maintenant le parallèle que Serge faisait avec les vieux Clynelish. Derrière ça il y a une fine trame fruitée jaune, principalement sur le coing. Un nez vraiment charmeur, donc ! En bouche la texture est sirupeuse et l'attaque est douce quoique montant rapidement en puissance et dévoilant à nouveau ce trio avec une trame résineuse-eucalyptus trèèèèès appuyée (sans boisé cependant !), mais de l'autre coté un coté noisette-fleur d'oranger qui rappelle ce thème oriental, et toujours ce coté coing. Je n'irais pas jusqu'à citer l'ananas par exemple comme d'autres l'ont fait parce que pour moi on n'est pas dans un registre frais / juteux / acidulé, mais plutôt sur quelque chose de confit. Le thème résineux, très légèrement amer, est d'un réalisme assez dingue : je me vois en train de lécher mes doigts étant jeune après avoir arraché de l'écorce des vieux pins qui peuplaient les Landes du temps où, gamin, j'y passais une bonne partie de mes vacances. La finale est dans la lignée, sur une fraicheur d'infusion herbale avec l'eucalyptus mais même carrément le thym maintenant, le thème du Sud se perpétue. Sacré moment, mérite qu'on prenne un peu de temps avec.
Dernière modification par Brieuc le 21 oct. 2019, 17:03, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2562
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

Brieuc a écrit :
20 oct. 2019, 23:30
Retour sur le Vallein Tercinier Lot 86 33yo Maltbarn après une aération en bouteille assez marquée.

Wow ! On voit toute la complexité qui a émergé. Je manque de références en cognac donc je dis à l'avance que je ne noterai pas, mais je suis sous le charme.

On commence sur un duo entre d'une part un thème oriental, à la turque, sur la baklava à la pistache, la fleur d'oranger, le kadaif, et d'autre part un thème très résineux, hyper porté sur le propolis, avec de l'eucalyptus et même à certains moments des nuances plus extrêmes tirant sur la térébenthine, le cirage, et l'huile de moteur. Je comprends sans doute mieux maintenant le parallèle que Serge faisait avec les vieux Clynelish. Derrière ça il y a une fine trame fruitée jaune, principalement sur le coing. Un nez vraiment charmeur, donc ! En bouche la texture est sirupeuse et l'attaque est douce quoique montant rapidement en puissance et dévoilant à nouveau ce trio avec une trame résineuse-eucalyptus trèèèèès appuyée (sans boisé cependant !), mais de l'autre coté un coté noisette-fleur d'oranger qui rappelle ce thème oriental, et toujours ce coté coing. Je n'irais pas jusqu'à citer l'ananas par exemple comme d'autres l'ont fait parce que pour moi on n'est pas dans un registre frais / juteux / acidulé, mais plutôt sur quelque chose de confit. Le thème résineux, très légèrement amer, est d'un réalisme assez dingue : je me vois en train de lécher mes doigts étant jeune après avoir arraché de l'écorce des vieux pins qui peuplaient la Vendée du temps où, gamin, j'y passais une bonne partie de mes vacances. La finale est dans la lignée, sur une fraicheur d'infusion herbale avec l'eucalyptus mais même carrément le thym maintenant, le thème du Sud se perpétue. Sacré moment, mérite qu'on prenne un peu de temps avec.

c'est marrant, s'il n'y avait pas ton pseudo au dessus du texte, j'aurais pu croire que cette note de dégustation venait de Jean-Michel... toute aussi détaillée en références, autant gustatives, que personnelles...
C'est vraiment très bien écrit !
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2501
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

D'accord avec toi Von Barton.
Même si je suis certain de ne pas retrouver le tiers de ce que tu ressens Brieuc, ça me parle vraiment et ça fait bien envie.
Ça se trouve encore ça ?
Ce thème résineux extrême je ne l'ai rencontré qu'une fois dans un clynelish 96 WIN first cask que j'adore... Mais qui ne présente pas le côté fruité confit que semble posséder ce cognac... L'association des deux doit être top.

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3968
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

:mrgreen: Par contre , le côté résineux des pins, je le verrai plus du côté des Landes que la Vendée...
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4357
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juju cassoulet »

Von Barton a écrit :
20 oct. 2019, 23:37
Brieuc a écrit :
20 oct. 2019, 23:30
Retour sur le Vallein Tercinier Lot 86 33yo Maltbarn après une aération en bouteille assez marquée.

Wow ! On voit toute la complexité qui a émergé. Je manque de références en cognac donc je dis à l'avance que je ne noterai pas, mais je suis sous le charme.

On commence sur un duo entre d'une part un thème oriental, à la turque, sur la baklava à la pistache, la fleur d'oranger, le kadaif, et d'autre part un thème très résineux, hyper porté sur le propolis, avec de l'eucalyptus et même à certains moments des nuances plus extrêmes tirant sur la térébenthine, le cirage, et l'huile de moteur. Je comprends sans doute mieux maintenant le parallèle que Serge faisait avec les vieux Clynelish. Derrière ça il y a une fine trame fruitée jaune, principalement sur le coing. Un nez vraiment charmeur, donc ! En bouche la texture est sirupeuse et l'attaque est douce quoique montant rapidement en puissance et dévoilant à nouveau ce trio avec une trame résineuse-eucalyptus trèèèèès appuyée (sans boisé cependant !), mais de l'autre coté un coté noisette-fleur d'oranger qui rappelle ce thème oriental, et toujours ce coté coing. Je n'irais pas jusqu'à citer l'ananas par exemple comme d'autres l'ont fait parce que pour moi on n'est pas dans un registre frais / juteux / acidulé, mais plutôt sur quelque chose de confit. Le thème résineux, très légèrement amer, est d'un réalisme assez dingue : je me vois en train de lécher mes doigts étant jeune après avoir arraché de l'écorce des vieux pins qui peuplaient la Vendée du temps où, gamin, j'y passais une bonne partie de mes vacances. La finale est dans la lignée, sur une fraicheur d'infusion herbale avec l'eucalyptus mais même carrément le thym maintenant, le thème du Sud se perpétue. Sacré moment, mérite qu'on prenne un peu de temps avec.

c'est marrant, s'il n'y avait pas ton pseudo au dessus du texte, j'aurais pu croire que cette note de dégustation venait de Jean-Michel... toute aussi détaillée en références, autant gustatives, que personnelles...
C'est vraiment très bien écrit !
Cest la que l'on voit que tu n'es pas un ancien ici. Une note de jean michel va forcement tourner autour de plats culinaires inconnus ou d'une référence a un souvenir d'enfance dans les colonies :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2501
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

jnpons a écrit :
21 oct. 2019, 09:07
:mrgreen: Par contre , le côté résineux des pins, je le verrai plus du côté des Landes que la Vendée...
Hum... T'es pas surfeur toi ! ;-)

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3968
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

greg_0277 a écrit :
21 oct. 2019, 09:16
jnpons a écrit :
21 oct. 2019, 09:07
:mrgreen: Par contre , le côté résineux des pins, je le verrai plus du côté des Landes que la Vendée...
Hum... T'es pas surfeur toi ! ;-)
Si justement, mais le surfeur en Vendée, c est l’histoire de Brice de Nice ;-)
Moi je surfe à Mimizan, ou Lacanau, dans les Landes, le vrai terroir du surfeur :-)
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17808
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

greg_0277 a écrit :
21 oct. 2019, 07:34
Ce thème résineux extrême je ne l'ai rencontré qu'une fois dans un clynelish 96 WIN first cask que j'adore...
Complètement d 'accord avec toi, je l'aime également beaucoup.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17808
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

jnpons a écrit :
21 oct. 2019, 10:02
greg_0277 a écrit :
21 oct. 2019, 09:16
jnpons a écrit :
21 oct. 2019, 09:07
:mrgreen: Par contre , le côté résineux des pins, je le verrai plus du côté des Landes que la Vendée...
Hum... T'es pas surfeur toi ! ;-)
Si justement, mais le surfeur en Vendée, c est l’histoire de Brice de Nice ;-)
Moi je surfe à Mimizan, ou Lacanau, dans les Landes, le vrai terroir du surfeur :-)
Ah que de souvenirs. C'était le bon temps.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2543
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par wisekycourse »

juju cassoulet a écrit :
21 oct. 2019, 09:09
Von Barton a écrit :
20 oct. 2019, 23:37
Brieuc a écrit :
20 oct. 2019, 23:30
Retour sur le Vallein Tercinier Lot 86 33yo Maltbarn après une aération en bouteille assez marquée.

Wow ! On voit toute la complexité qui a émergé. Je manque de références en cognac donc je dis à l'avance que je ne noterai pas, mais je suis sous le charme.

On commence sur un duo entre d'une part un thème oriental, à la turque, sur la baklava à la pistache, la fleur d'oranger, le kadaif, et d'autre part un thème très résineux, hyper porté sur le propolis, avec de l'eucalyptus et même à certains moments des nuances plus extrêmes tirant sur la térébenthine, le cirage, et l'huile de moteur. Je comprends sans doute mieux maintenant le parallèle que Serge faisait avec les vieux Clynelish. Derrière ça il y a une fine trame fruitée jaune, principalement sur le coing. Un nez vraiment charmeur, donc ! En bouche la texture est sirupeuse et l'attaque est douce quoique montant rapidement en puissance et dévoilant à nouveau ce trio avec une trame résineuse-eucalyptus trèèèèès appuyée (sans boisé cependant !), mais de l'autre coté un coté noisette-fleur d'oranger qui rappelle ce thème oriental, et toujours ce coté coing. Je n'irais pas jusqu'à citer l'ananas par exemple comme d'autres l'ont fait parce que pour moi on n'est pas dans un registre frais / juteux / acidulé, mais plutôt sur quelque chose de confit. Le thème résineux, très légèrement amer, est d'un réalisme assez dingue : je me vois en train de lécher mes doigts étant jeune après avoir arraché de l'écorce des vieux pins qui peuplaient la Vendée du temps où, gamin, j'y passais une bonne partie de mes vacances. La finale est dans la lignée, sur une fraicheur d'infusion herbale avec l'eucalyptus mais même carrément le thym maintenant, le thème du Sud se perpétue. Sacré moment, mérite qu'on prenne un peu de temps avec.

c'est marrant, s'il n'y avait pas ton pseudo au dessus du texte, j'aurais pu croire que cette note de dégustation venait de Jean-Michel... toute aussi détaillée en références, autant gustatives, que personnelles...
C'est vraiment très bien écrit !
Cest la que l'on voit que tu n'es pas un ancien ici. Une note de jean michel va forcement tourner autour de plats culinaires inconnus ou d'une référence a un souvenir d'enfance dans les colonies :mrgreen:
Super cette note,justement parce qu'un petit sample de ce cognac m'a accompagné durant la semaine:
je l'ai trouvé bien plus frais que le cognac Grateaud en brut de fût à 62.5°C que j'avais aussi ,qui lui lorgnait bien sur un vieux Glendronach pour le côté sherry à donf!
bref,
la résine de pin,ok,les herbes ok ,mais perso je suis resté sur un retour confit et sucré beaucoup moins fruité que pour un sherry whisky!
de fait ,le dernier 1/2 cl est parti samedi soir en parfum dans une tuile aux noix et amandes (sans gluten vu que ma femme y est intolérante),et parti rapidement dans le gosier de nos convives qui l'ont trouvé bon,est ce à dire qu'ils ont ressenti le cognac,je ne saurai le dire,mais cette note m'a fait rêver au moment où je l'ai ouvert!

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3968
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

canis lupus a écrit :
21 oct. 2019, 10:37
jnpons a écrit :
21 oct. 2019, 10:02
greg_0277 a écrit :
21 oct. 2019, 09:16
jnpons a écrit :
21 oct. 2019, 09:07
:mrgreen: Par contre , le côté résineux des pins, je le verrai plus du côté des Landes que la Vendée...
Hum... T'es pas surfeur toi ! ;-)
Si justement, mais le surfeur en Vendée, c est l’histoire de Brice de Nice ;-)
Moi je surfe à Mimizan, ou Lacanau, dans les Landes, le vrai terroir du surfeur :-)
Ah que de souvenirs. C'était le bon temps.
C’est pas si loin arrête !
Tu es encore si jeune homme !
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »