Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3928
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

cthulhu a écrit :
07 avr. 2020, 09:53
Sonic a écrit :
06 avr. 2020, 20:02
Très belle note du St Erwan 2016
C'etait la grosse surprise. Vraiment excellent.
Oui je n’y aurait pas cru.
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4315
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juju cassoulet »

Fichtre ! ca fait beaucoup 9/10 vis a vis d'anciennes tueries du passé.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

Moi hier c'était un duo de DD récents :

Old Rhosdhu 1990 29yo DD 49,6%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... hu-1990-dd

Dans l'ensemble c'est loin d'être mauvais et il y a moins d'off-notes que ce que j'avais pu sentir à même le sample (genre miel âcre et nouvelle paire de chaussons de gym). Dans le verre c'est léger, sur un thème petit-déjeuner, avec énormément de Weetabix, de lait concentré, de miel (mais pas trop âcre "à la Jura" comme je l'avais senti à même le sample), avec un cotté un peu nutty. Se développe joliment sur les fleurs des champs, la noix de coco, et un petit fruité un peu frelaté qui évoque le melon et la figue de Barbarie, mais aussi l'anis. Avec le temps, y a des épisodes plus hasardeux (cottage cheese un peu caillé), mais temporaires. La bouche manque clairement, au premier contact, d'un élément central : on sent ce "trou" au milieu du profil, que rien ne comble initialement. Puis développement sur un thème de miel un peu âcre, de bois résineux et de céréales, plus monolithique que le nez. Alcool bien équilibré cependant. La finale ramène un peu du fruit qu'on avait perdu en bouche et remonte un peu le niveau, avec cependant encore des notes un peu aberrantes style fromage brebis. Un bon breakfast whisky, élégant sur certains points, mais qui manque d'un centre gravitationnel, et donc par conséquent d'une certaine cohérence. (86)-87

Et puis une seconde moitié de sample de Benrinnes 1997 21yo DD 56,3%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... es-1997-dd

Et là je vais pas m'enflammer sinon ça va faire long mais j'up mon score de 91 à un léger 92. J'invite vraiment tous ceux qui ont pu considérer celui-ci comme "juste un gros sherry sans complexité spécifique" à le regouter dans de bonnes conditions, l'aération en sample lui fait visiblement du bien. Quand on se met dans un mode analytique c'est juste exceptionnel, la combinaison impossible entre un sherry massif mais néanmoins quasi dénué de sucre ou de bois, qui rencontre un distillat qui aurait pu sans souci s'effacer, mais qui a en fait résisté. Franchement bluffé.

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10985
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Lagavulin Feis Ile 2014 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... vulin-1995

Toujours aussi bon, peaty sherry plus peaty que sherry, plein de bon Lapsang Souchong, odeurs d'humidor ouvert, un peu d'orange confite, notes médicinales, goudron... L'alcool est superbement intégré. N'est pas sans me rappeler certains Laph 10yo CS Green Stripe. 92/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

dede a écrit :
07 avr. 2020, 12:08
Lagavulin Feis Ile 2014 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... vulin-1995

Toujours aussi bon, peaty sherry plus peaty que sherry, plein de bon Lapsang Souchong, odeurs d'humidor ouvert, un peu d'orange confite, notes médicinales, goudron... L'alcool est superbement intégré. N'est pas sans me rappeler certains Laph 10yo CS Green Stripe. 92/100
Hmmmmm pas mécontent d'en avoir une bouteille :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2499
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

Brieuc a écrit :
07 avr. 2020, 11:57


Et puis une seconde moitié de sample de Benrinnes 1997 21yo DD 56,3%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... es-1997-dd

Et là je vais pas m'enflammer sinon ça va faire long mais j'up mon score de 91 à un léger 92. J'invite vraiment tous ceux qui ont pu considérer celui-ci comme "juste un gros sherry sans complexité spécifique" à le regouter dans de bonnes conditions, l'aération en sample lui fait visiblement du bien. Quand on se met dans un mode analytique c'est juste exceptionnel, la combinaison impossible entre un sherry massif mais néanmoins quasi dénué de sucre ou de bois, qui rencontre un distillat qui aurait pu sans souci s'effacer, mais qui a en fait résisté. Franchement bluffé.
Il donne bien envie. Tu connais le prix de sortie de cette bouteille?

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3928
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

Brieuc a écrit :
07 avr. 2020, 11:57
Moi hier c'était un duo de DD récents :

Old Rhosdhu 1990 29yo DD 49,6%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... hu-1990-dd

Dans l'ensemble c'est loin d'être mauvais et il y a moins d'off-notes que ce que j'avais pu sentir à même le sample (genre miel âcre et nouvelle paire de chaussons de gym). Dans le verre c'est léger, sur un thème petit-déjeuner, avec énormément de Weetabix, de lait concentré, de miel (mais pas trop âcre "à la Jura" comme je l'avais senti à même le sample), avec un cotté un peu nutty. Se développe joliment sur les fleurs des champs, la noix de coco, et un petit fruité un peu frelaté qui évoque le melon et la figue de Barbarie, mais aussi l'anis. Avec le temps, y a des épisodes plus hasardeux (cottage cheese un peu caillé), mais temporaires. La bouche manque clairement, au premier contact, d'un élément central : on sent ce "trou" au milieu du profil, que rien ne comble initialement. Puis développement sur un thème de miel un peu âcre, de bois résineux et de céréales, plus monolithique que le nez. Alcool bien équilibré cependant. La finale ramène un peu du fruit qu'on avait perdu en bouche et remonte un peu le niveau, avec cependant encore des notes un peu aberrantes style fromage brebis. Un bon breakfast whisky, élégant sur certains points, mais qui manque d'un centre gravitationnel, et donc par conséquent d'une certaine cohérence. (86)-87

je crois avoir quoté pareil, j'étais un peu déçu.
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

greg_0277 a écrit :
07 avr. 2020, 12:13
Brieuc a écrit :
07 avr. 2020, 11:57


Et puis une seconde moitié de sample de Benrinnes 1997 21yo DD 56,3%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... es-1997-dd

Et là je vais pas m'enflammer sinon ça va faire long mais j'up mon score de 91 à un léger 92. J'invite vraiment tous ceux qui ont pu considérer celui-ci comme "juste un gros sherry sans complexité spécifique" à le regouter dans de bonnes conditions, l'aération en sample lui fait visiblement du bien. Quand on se met dans un mode analytique c'est juste exceptionnel, la combinaison impossible entre un sherry massif mais néanmoins quasi dénué de sucre ou de bois, qui rencontre un distillat qui aurait pu sans souci s'effacer, mais qui a en fait résisté. Franchement bluffé.
Il donne bien envie. Tu connais le prix de sortie de cette bouteille?
Plus ou moins ce qu'on trouve toujours sur WB. Vers 300-310€ en France, plutôt vers 285 au Luxembourg à la sortie, où je l'ai chopé. Quand même cher donc.

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2499
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

Hum..pas donné en effet.
Ta description me fait penser au Benrinnes 82 the bottlers que j'ai adoré.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

greg_0277 a écrit :
07 avr. 2020, 15:03
Hum..pas donné en effet.
Ta description me fait penser au Benrinnes 82 the bottlers que j'ai adoré.
Intéressant, je me demandais justement si au final les gens retrouvaient dans ce DD ce qu'ils avaient pu aimer dans des bottlings marquants comme le Benrinnes 1985 23yo OB.

Enfin quand je dis marquant c'est pas spécialement le cas chez nous mais, comme je l'avais déjà mentionné, ce Benrinnes 23yo DD est sérieusement l'idéal malté d'énormément d'aficionados US. Je me souviens quand je fréquentais le reddit Scotch, largement peuplé de ricains, ils plaçaient ça au top, y avait pas mieux. Du 98/100 en veux-tu en voilà. Et ça venait de gars pas nés de la dernière pluie, qui avaient déjà bu des beaux trucs.

Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1647
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Sonic »

Bon ce soir c’est rhum...
Caroni velier 1996 FP 63%

C’est quand même vachement bon
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samp ... collection

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2499
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

Le problème Brieuc est que je n'ai pas goûté au DD. Ta note m'y fait penser mais le cap de la dégustation pourrait tout faire infléchir !!! ;-)

Ce soir, c'était le temps idéal pour sortir un talisker 57 north sur la terrasse. Le soleil est passé derrière la maison voisine, il fait encore bon car les murs ont chauffé toute la journée mais le petit vent frais me rappelle l'écosse en été.
Problème, je n'ai plus de ce talisker. Du coup après une petite bière je sors le seul sample de talisker qu'il me reste : 1981 20yo sherry.
Mais je ne peux démarrer comme ça donc :

Irish single malt TBWC batch 1 : Pas mal du tout. Nez peu expressif mais en bouche une belle explosion fruitée, assez exotique. Toutefois ce n'est pas très opulent. on retrouve vite une légère amertume décevante. Bon c'est quand même un beau whisky (en revanche le Q/P est rédhibitoire en ce qui me concerne)

Springbank 1992 East village Whisky company : Ouch, c'set vraiment très beau au nez. Menthol, camphre, tourbe légère, fruits jaunes. La bouche est dans le prolongement hormis le fruité que l'on ressent un peu moins. La finale est longue, c'est très équilibré sur les différents arômes et tout en finesse. Ce n'est pas mon style préféré mais il va parfaitement avec le moment ( tous les amateurs de glisse comprendront). Si j'avais eu la bouteille, je lui aurai mis un sacré coup ce soir (La bouteille hein!)

Irish RK N°5 : Rhooo...ça aussi c'est très bon. Tourbe et fruit se mélangent tant au nez qu'en bouche. Pas de surprise, mais pas de promesse non tenue non plus. Du fruit exotique, une tourbe fine, cendre légère. Là aussi c'est très équilibré, avec une finale très longue.

Glendronach Parliament : ça faisait bien longtemps que je n'étais pas revenu dessus. J'en achetais à l'époque où c'était bien moins cher et je me rappelle maintenant pourquoi. Le nez est assez peu expressif, tout en finesse mais on ressent une légère influence sherry. En revanche en bouche, c'est top. La gourmandise du sherry alliée a une fraicheur bienvenue. Le fût de sherry n'est pas invasif. Un peu de café, d'épices comme la canelle, la muscade. Très équilibré. La finale est un peu trop courte, c'est dommage. Je ne sais pas de quel batch il s'agit mais ça ressemble à mon souvenir et c'est très bon.

Inchmurrin 2003 sherry cask whiskynerds : Superbe nez. On sent que ça va envoyer, mélange de fruits exotiques et fruits secs, épices torréfiées.
En bouche, l'équilibre est là mais le sherry perd un peu de son intensité au profit du fruité. Pas tant exotique que ce que j'espérais mais très bon et assez complexe malgré le jeune âge. C'est très frais, un petit kick mentholé survient en milieu de bouche et nous amène vers une finale plutôt longue et, point positif, mêlant l'ensemble des saveurs entrevues. Pas déçu !

Strathmill 1983 32yo DL XOP : Le nez ne me plait pas trop, sur un mélange café menthol. ça sent fort le sherry et c'est étonnant pour un refill (d'ailleurs il est noir et épais comme un PX). En bouche c'est dans la lignée. Epais, tannique, café, pas tellement ma came mais le menthol vient donner un peu de fraicheur bienvenue. légèrement soufré, rien de gênant pour moi mais ça peut marquer. la finale me reste sur la langue...Tannique! Pas mon truc même s'il doit avoir ses adorateurs de l'autre côté du Rhin (quoiqu'ils préfèrent le gros soufre je crois). C'était un sample avec capsule plastique, peut être était il vérolé. Quand je vois la moyenne WB, je me pose la question.

Talisker 1981 20yo sherry cask: Excellent. Une bonne petite claque, toutefois, pas au niveau de mes meilleurs dégustations, du moins dans le style de ce que je préfère car il faut admettre que c'est terriblement bien fait. Au nez, yout est fondu à la perfection. La tourbe, les épices, les fruits secs. Les 62° ne se font pas sentir. En bouche , l'alcool est parfaitement intégré, la tourbe prend légèrement le dessus (mais j'y suis devenu assez sensible) au départ avant de laisser place aux épices douces (cannelle, muscade) et aux fruits secs. La cendre nous accompagne tout au long et est ce qui prédomine en finale. il est d'une longueur incroyable. Ce ne sera pas mon meilleur Talisker (le 1970 GM for intertrade reste au dessus pour cette sensation intense de poudre à canon) mais il est vraiment excellent.

Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1647
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Sonic »

greg_0277 a écrit :
07 avr. 2020, 20:48


Irish single malt TBWC batch 1 : Pas mal du tout. Nez peu expressif mais en bouche une belle explosion fruitée, assez exotique. Toutefois ce n'est pas très opulent. on retrouve vite une légère amertume décevante. Bon c'est quand même un beau whisky (en revanche le Q/P est rédhibitoire en ce qui me concerne)

Ah ouais, moi je l’avais bien aimé
Exotique en bouche. Me souviens plus du nez en revanche mais j’ai acheté la bouteille
Après le Q/P est à 165€ les 50cl soit 230€ pour 70cl, y’a pire je trouve
Dernière modification par Sonic le 07 avr. 2020, 21:25, modifié 1 fois.
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samp ... collection

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2510
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par wisekycourse »

pénurie de whisky!
je me jette sur un rhum Caroni BB de 19 ans, tout doux!

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17783
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

greg_0277 a écrit :
07 avr. 2020, 20:48
Glendronach Parliament : ça faisait bien longtemps que je n'étais pas revenu dessus. J'en achetais à l'époque où c'était bien moins cher et je me rappelle maintenant pourquoi. Le nez est assez peu expressif, tout en finesse mais on ressent une légère influence sherry. En revanche en bouche, c'est top. La gourmandise du sherry alliée a une fraicheur bienvenue. Le fût de sherry n'est pas invasif. Un peu de café, d'épices comme la canelle, la muscade. Très équilibré. La finale est un peu trop courte, c'est dommage. Je ne sais pas de quel batch il s'agit mais ça ressemble à mon souvenir et c'est très bon.

Inchmurrin 2003 sherry cask whiskynerds : Superbe nez. On sent que ça va envoyer, mélange de fruits exotiques et fruits secs, épices torréfiées.
En bouche, l'équilibre est là mais le sherry perd un peu de son intensité au profit du fruité. Pas tant exotique que ce que j'espérais mais très bon et assez complexe malgré le jeune âge. C'est très frais, un petit kick mentholé survient en milieu de bouche et nous amène vers une finale plutôt longue et, point positif, mêlant l'ensemble des saveurs entrevues. Pas déçu !

Talisker 1981 20yo sherry cask: Excellent. Une bonne petite claque, toutefois, pas au niveau de mes meilleurs dégustations, du moins dans le style de ce que je préfère car il faut admettre que c'est terriblement bien fait. Au nez, yout est fondu à la perfection. La tourbe, les épices, les fruits secs. Les 62° ne se font pas sentir. En bouche , l'alcool est parfaitement intégré, la tourbe prend légèrement le dessus (mais j'y suis devenu assez sensible) au départ avant de laisser place aux épices douces (cannelle, muscade) et aux fruits secs. La cendre nous accompagne tout au long et est ce qui prédomine en finale. il est d'une longueur incroyable. Ce ne sera pas mon meilleur Talisker (le 1970 GM for intertrade reste au dessus pour cette sensation intense de poudre à canon) mais il est vraiment excellent.
Ah ben ça par exemple, c'est bien rare que ça arrive, que quelqu'un d'autre décrive un whisky exactement comme je l'ai ressenti. Alors 3 !
Pour ma part, je ne crois pas avoir goûté de meilleur Talisker à ce jour que ce 20yo Sherry.
Quand au Parliament, c'est justement pour ce profil bien moins marqué, bien moins puissant, bien moins net que les Revival et Allardice de l'époque que je ne l'ai jamais acheté. Et parce que déjà à l'époque, il était nettement plus cher.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »