Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 12094
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jean-Michel »

canis lupus a écrit :
04 août 2019, 21:29
Jean-Michel a écrit :
04 août 2019, 14:09
Le bûcher, c'est la pièce où l'on entrepose... les bûches.
Je ne connaissais pas cette définition. Ca doit être propre à certaines régions, car en Normandie ou RP, je ne l'ai jamais entendu utilisé dans ce cadre.
Par ici, je pense que ceux qui ont le mieux éprouvé le sens profond de ce mot sont Jeanne d"Arc et Jacques De Molay dans leurs derniers instants.
Non, non, ce n'est pas un régionalisme. La dernière édition en date du dictionnaire de l'Académie cite cette acception ("Lieu où l'on range le bois à brûler") avant celle des Rois Maudits (excellent passage : "J'ai commis une faute. J'aurais du leur faire arracher la langue avant !").
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2466
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

En ce moment, alors que je reprends le travail dans un peu plus de 7 heures apres 3 semaine de vacances ( j'ai pas enviiiiiie... :lol: ), un petit dram de ce Laga 16 White Horse :

https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 6-year-old

Bien content que Jeremy m'en ai refourgué la moitié de sa quille ( merci à toi l'ami ! ), c'est vraiment super bon.
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

Je continue mon épluchage de samples, je commence par un starter et selon ma réceptivité, je verrai où je vais.

- Bunnahabhain 12 OB, circa 2015, 46,3% : entre les notes maltées et parfois légèrement fermentées (pâte à cake, yaourt, champagne sec) et les petits fruits rouges et roses, le profil aromatique manque de définition et n'a pas de "direction artistique" claire ; en revanche, la texture en bouche et l'intégration d'alcool sont juste remarquables et c'est déjà un fait d'armes pour un 12yo OB de grande distribution. Un bon all-rounder et un produit indubitablement qualitatif, mais à ne pas conseiller à ceux qui ont absolument besoin que leurs whiskies affichent des "intentions claires". 86.

Je me trouve réceptif donc je continue, mais je ne suis pas du genre à faire des sessions longues, je finis par manquer de concentration.

- Glen Keith 24yo 1994 Asta Morris AM#129, 51% : j'ai l'habitude du profil Glen Keith. Au nez, on est en plein dedans, mais je dois déjà avouer qu'il est plutôt rangé du coté le plus fruité du spectre. La banane Haribo, en particulier, est très frappante. Le coté glaçage de cake, signature des Glen Keith 90's, est présent également. Le chocolat blanc et les fleurs aussi, mais plus difficiles à trouver. Perd un peu en sucrosité au fur et à mesure et rejoint certaines notes plus végétales comme souvent (vinaigrette, ...) mais sans tomber dans l'excès. Le nez est déjà pas mal mais alors mes aïeux ... la bouche. Let's keep it short : c'est un bon contender pour le meilleur "palate-whisky" que j'ai bu ces derniers mois, sans souci. Arrivée incroyable de douceur sur un trio abricot - poire pochée - ananas en boite, puis un développement digne des meilleurs Riesling, je suis abasourdi. Parfois j'ai un "effet première gorgée" où je trouve un truc super mais qui ne se confirme pas aux suivantes, mais là non, les suivantes sont également super. La finale est finement minérale, sur les galets et la poire, subtile, avec un peu de menthe et de glaçage blanc, et une pointe de sel imperceptible. Probablement le meilleur Glen Keith que j'ai gouté, alors que je n'en attendais pas plus qu'un Glen Keith habituel. Va falloir que je pense à m'en dégoter une à terme ... 91.

Je me dis que là il lui faut un contender un peu correct pour continuer sur du bon. Dans le même registre, je choisis donc de finir sur ...

- Littlemill 32yo 1984 Cooper's Choice #3898, 46,9% : sa réputation le précède, et ce sample m'attend depuis un bout de temps. Au nez, on est sur quelque chose de fruité mais de façon moins évidente et sucrée que le Glen Keith. La complexité semble supérieure par contre. Au début, des notes plutôt idiosyncratiques, sur le platre, le wakame, le coté "new pair of sneakers" que Serge cite parfois. Puis son fruité s'assoit progressivement, stable, sur l'Ice Tea pèche majoritairement, le melon de Cavaillon, une touche d'absinthe légère et beaucoup de camomille. Grenade. Malgré l'âge, un net coté malté persiste. La comparaison avec les Inchmurrin de 1984 est très légitime, quoiqu'il y a davantage de complexité ici. Joli, mais assez statique, et j'aurais attendu un rien plus de "débauche" dans le fruité. Très bon quand même. La bouche est exquise, fraiche, légèrement lactique, de bonne texture et de bon alcool, sur l'Ice Tea pèche à nouveau avec camomille et tilleul, le jus de pamplemousse, un rien de melon. Puis sort son arsenal végétal en oscillant entre des notes feuillues, nutty (macadamia) et terreuses. Finale fraiche et subtile à nouveau : citronelle, noisette, un rien de muscade. Gingembre très discret. Évolue encore en complexité jusqu'à rappeler le coté végétal du wakame de départ, le papier crépon. Ce Littlemill a clairement la complexité nécessaire pour le 91, mais tout étonné que je suis de l'admettre, la bouche du GK est au-dessus. En terme de fruité et d'exotisme, certains Littlemill de fin 80's début 90's sont supérieurs à ce 1984, mais il compense en complexité. 91.

Allez, on arrête là ! Un très beau duo en tout cas, après une entrée pas mauvaise non plus.

Avatar de l’utilisateur
florian09
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1444
Inscription : 28 juil. 2014, 18:30

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par florian09 »

Ce soir je me suis servi 2 cl de cet excellent Benriach 1975 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... riach-1975

Ya plus grand chose dans la bouteille et il est maintenant bien plus tourbé qu'à l'ouverture de la bouteille ! La tourbe saute au nez mais est rapidement suivie par du sirop de fruits exotiques. C'est hyper gourmand, aucune sécheresse. En bouche on prend les même et on recommence mais dans l'autre sens : d'abord les fruits exotiques puis la tourbe bien grasse. Finale interminable, pas envie de me prendre plus la tête pour une note. Je me régale :)

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Distillateur
Distillateur
Messages : 358
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star »

Speyside 1988 Le Gus't 29 Yo 49.7% :
Je ne sais pas si c'est le fait d'être ouverte depuis plusieurs mois, et d'être 1/3 vide, mais je ne l'ai jamais trouvé aussi fruité que ce soir, notamment du jus d'ananas à gogo, ou alors j'étais passé à côté ...
En tout cas, un nez splendide, une bouche légèrement en retrait par rapport au nez, mais le tout reste vraiment très bon !

Kavalan Solist Sherry Cask :
Bon j'arrive à la fin de la bouteille et je suis toujours pas emballé par cette bouteille. Un sherry sur le rancio, le vin de noix. Un peu de fruit rouge en arriérer plan et un poil de chocolat noire. C'est bourrin mais sans folie.
Bref pas mon style de Sherry, je sais pas pourquoi, mais j'ai pas l'impression de boire un whisky...?

tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1255
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par tissaneb64 »

Hier soir petit retour sur le Nikka coffey malt avec un pote qui n'avait jamais goûté de whisky "japonais". C'est vraiment pas mal foutu du tout cette affaire. Facilement buvable bien équilibré gourmand. Cela faisait un petit moment que je n'avais pas mis le nez dedans et j'ai passé un bon moment.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

On continue d'abattre le stock de samples :

- Aberlour 12yo Non Chill-Filtered OB, 48%, circa 2015
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 2-year-old
Celui-là a toujours eu une "grande" réputation parmi ceux ayant étudié absolument tous les malts de 30 à 50€ en supermarché, mais je me souviens qu'en l'ayant gouté une première fois à l'époque (début de sample, y a 3 ans), j'avais trouvé ça vraiment pas bon, hyper alcooleux. Cette fois-ci, c'est mieux. Nez assez neutre tout de même, malté sur la brioche. Panettone, quelques raisins secs humidifiés. Mais une pointe fruitée sympa arrive : confiture rouge. Tabac frais, pain suédois. Cette dernière note finit par dominer, céréalière et virile, pas mal dans son genre. Plus tard, on retrouvera un peu de beurre fondu et encore bien plus tard, une note d'espresso assez dense, très sympa. Mais ça reste très léger. En bouche, le kick alcool est trop présent pour 48% (comme dans mon souvenir), mais c'est tenable. C'est surtout qu'il y a beaucoup trop de poussière de vieux bois dès l'entrée. Comme quoi même à 12yo on peut être (temporairement) déséquilibré sur le bois. Heureusement ça s'efface après quelques secondes en bouche et le reste est pas trop trop mal, noisette, chocolat au lait. Effectivement, je veux bien croire que c'est NCF parce que la texture est bien. Finale courte, sur beurre, noisette, sciure de bois. Pas mauvais mais bois borderline en début de bouche et surtout très dispensable, over-hyped à mon sens. 83.

- Arran 19yo 1996 OB, Distillery Exclusive, Sherry Butt #1609, 53,7%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... arran-1996
Au nez, une note de comté (pour de vrai hein) domine initialement, puis se transforme en beaucoup de caramel au beurre. Malt. Comté fleuri toujours, étonnant. Une note de fraise, légèrement chimique mais pas désagréable, arrive sur le caramel. Cette note fromageuse légère traduit globalement un caractère assez gras, beurré, avec presque une touche saline. C'est peut-être à ça que ressemblerait un Ledaig 10 sans tourbe (et sans être un Tobermory 10 :lol:). En bouche, l'entrée est souple mais le crescendo d'alcool est rapide, avec caramel au beurre, poivre, se stabilise sur le même duo butterscotch-fraise. La montée d'alcool est un peu rude mais c'est pas désagréable après, sans pour autant être dingue. L'eau empire les choses niveau intégration alcool. La finale en revanche est très agréable, grasse, caramélisée et crémeuse. Même la fraise semble revenir, avec des cacahuètes grillées caramélisées qu'on vend aux fêtes foraines. Belle longueur, ça laisse une bonne dernière impression. Bref, certains éléments du nez valent le détour et la finale fait une belle et longue synthèse, mais ça reste peu mémorable. 86.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

Dark Star a écrit :
13 août 2019, 21:58
Speyside 1988 Le Gus't 29 Yo 49.7% :
Je ne sais pas si c'est le fait d'être ouverte depuis plusieurs mois, et d'être 1/3 vide, mais je ne l'ai jamais trouvé aussi fruité que ce soir, notamment du jus d'ananas à gogo, ou alors j'étais passé à côté ...
En tout cas, un nez splendide, une bouche légèrement en retrait par rapport au nez, mais le tout reste vraiment très bon !

Kavalan Solist Sherry Cask :
Bon j'arrive à la fin de la bouteille et je suis toujours pas emballé par cette bouteille. Un sherry sur le rancio, le vin de noix. Un peu de fruit rouge en arriérer plan et un poil de chocolat noire. C'est bourrin mais sans folie.
Bref pas mon style de Sherry, je sais pas pourquoi, mais j'ai pas l'impression de boire un whisky...?
C'est vrai qu'à l'époque où j'avais gouté mes premiers Kavalan Sherry, j'étais pas fan du tout ! J'avais trouvé ça trop dénaturé. Peut-être qu'un jour tu en croiseras un qui est un peu plus civilisé et qui te fera changer d'avis, j'avais eu ça y a quelques années avec celui-ci https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -selection qui, même si il est est hyper concentré, pouvait au moins tenir une comparaison cohérente avec des équivalents écossais sytle Glendronach, sans avoir ce coté extrême vernis/acétone de certains Kavalan Sherry.

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17767
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Dark Star a écrit :
13 août 2019, 21:58
Kavalan Solist Sherry Cask :
Bon j'arrive à la fin de la bouteille et je suis toujours pas emballé par cette bouteille. Un sherry sur le rancio, le vin de noix. Un peu de fruit rouge en arriérer plan et un poil de chocolat noire. C'est bourrin mais sans folie.
Bref pas mon style de Sherry, je sais pas pourquoi, mais j'ai pas l'impression de boire un whisky...?
Peux-tu nous préciser le numéro de fut et le degré d'alcool ? Parce que des "Kavalan Solist Sherry Cask", y'en a eu quand même pas mal. ;-)
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3898
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

canis lupus a écrit :
14 août 2019, 13:06
Dark Star a écrit :
13 août 2019, 21:58
Kavalan Solist Sherry Cask :
Bon j'arrive à la fin de la bouteille et je suis toujours pas emballé par cette bouteille. Un sherry sur le rancio, le vin de noix. Un peu de fruit rouge en arriérer plan et un poil de chocolat noire. C'est bourrin mais sans folie.
Bref pas mon style de Sherry, je sais pas pourquoi, mais j'ai pas l'impression de boire un whisky...?
Peux-tu nous préciser le numéro de fut et le degré d'alcool ? Parce que des "Kavalan Solist Sherry Cask", y'en a eu quand même pas mal. ;-)
Pas faux
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Distillateur
Distillateur
Messages : 358
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star »

Le Kavalan Solist dont je parle est le suivant : S100209025A - 13/07/2015
Maintenant je n'ai pas dit que je le trouvais mauvais. Mais pas le style de Sherry qui m'emporte. J'ai largement préféré un jeune Glenlivet pour SV par exemple, a fond sur la cerise, miam ! https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... et-2007-sv

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5767
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jbrice »

Réception de mon petit colis Laphroaigien et ouverture dans la foulée du CS#11
C’est bon. Différent du 10, moins facile mais dans la même lignée.
Marseille

Image

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2466
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

Jbrice a écrit :
14 août 2019, 23:14
Réception de mon petit colis Laphroaigien et ouverture dans la foulée du CS#11
C’est bon. Différent du 10, moins facile mais dans la même lignée.
Merci pour l'info !
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
WindBreizheur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 517
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par WindBreizheur »

Brieuc a écrit :
14 août 2019, 11:31
On continue d'abattre le stock de samples :

- Aberlour 12yo Non Chill-Filtered OB, 48%, circa 2015
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 2-year-old
Celui-là a toujours eu une "grande" réputation parmi ceux ayant étudié absolument tous les malts de 30 à 50€ en supermarché
Normalement le 12 ans 48% NCF n'est justement pas en supermarché. C'est la version caviste. Celui de supermaché c'est le 12 ans 40% Double Cask.

Et ducoup le 12 ans 48% NCF il sort en effet à moins de 50€ chez les cavistes, ce qui est ultra honnête pour un Single Malt de 12 ans, dont les maturations sont complètes en Bourbon et Xérès de 1er et 2e remplissage (pas des finish quoi), à 48% d'alcool (pas plein de flotte quoi), et NCF...

Noté 84.3 sur WB (plutot excellent sur cette gamme de whisky) et noté entre 84 et 87 par SV selon les années.

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17767
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

WindBreizheur a écrit :
15 août 2019, 12:29
Brieuc a écrit :
14 août 2019, 11:31
On continue d'abattre le stock de samples :

- Aberlour 12yo Non Chill-Filtered OB, 48%, circa 2015
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 2-year-old
Celui-là a toujours eu une "grande" réputation parmi ceux ayant étudié absolument tous les malts de 30 à 50€ en supermarché
Normalement le 12 ans 48% NCF n'est justement pas en supermarché. C'est la version caviste. Celui de supermaché c'est le 12 ans 40% Double Cask.
Il me semble que Brieuc vit en Belgique. La distribution de ce whisky est peut-être différente la-bas.
Ceci-dit, j'ai déjà vu ce whisky en GMS, au moins occasionnellement. Je me souviens bien avoir hésité à l’acheter.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »