Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5735
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jbrice » 26 juil. 2019, 18:09

cthulhu a écrit :
26 juil. 2019, 11:25
tissaneb64 a écrit :
26 juil. 2019, 11:17
Bon, bus dans des verres en caoutchouc ça fausse un peu la dégustation quand même
C'est tout de meme mieux que dans des bottes en caoutchouc!
Wiskycourse sors de ce corps!
Marseille

Image

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2692
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 26 juil. 2019, 18:16

Jbrice a écrit :
26 juil. 2019, 18:09
cthulhu a écrit :
26 juil. 2019, 11:25
tissaneb64 a écrit :
26 juil. 2019, 11:17
Bon, bus dans des verres en caoutchouc ça fausse un peu la dégustation quand même
C'est tout de meme mieux que dans des bottes en caoutchouc!
Wiskycourse sors de ce corps!
:roll :roll :roll
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 714
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 28 juil. 2019, 11:57

Hier soir, petit duel au sommet des Lowlands : d'une part le Bladnoch que je viens de split, et que je connais déjà bien ; d'autre part, une bouteille mine de rien assez célèbre, dont un sample m'attend depuis quelques années. C'est le moment.

- Bladnoch 1990-2018 Wemyss "Exotic Fruit Sorbet", 46%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ch-1990-wy
Nez : archétypal. Ce n'est un secret pour personne que je suis fan des Bladnoch 1990, et face à ce genre de nez, je me comprends. Melon, pomme verte, citron, concombre, bergamotte, chèvrefeuil/muguet. Crème Nivéa pour les mains, un peu de lessive en poudre à l'ancienne (très typique, absolument pas dérangeant dans ce contexte. C'est pas savonneux, pensez plutôt un coté linge propre). Carotte rapée fraiche. Fleurs blanches encore et encore, vin blanc très minéral, un coté ardoise que je retrouve également souvent. Thé vert à la menthe, un grand classique aussi. Miel léger, sauge.
Bouche : parfaite, restitue le profil dans son intégralité. La minéralité donne le coup d'envoi et porte tout le reste : concombre, melon, citron vert et "eau de fleurs" (j'arrive pas à le décrire mais quelque part je me comprends :lol: ). Très bonne stabilité aromatique. Kiwi, raisin blanc, vinaigre de riz, fleurs blanches toujours.
Finish : menthe poivrée, Hollywood chewing-gum à la chlorophylle, shiso, eucalyptus, citron vert, vinaigre de riz toujours, un rien de poivre blanc qui pétille sur la langue et ajoute encore à la fraicheur.
Verdict : rien à ajouter, exemplaire de typicité, équilibre au top. Je n'irai pas plus haut car ça pourrait être un peu plus complexe ou sortir un peu plus des clous du profil Bladnoch 1990 habituel, mais ça mérite son 90.

- Rosebank 21yo OB, 1992-2014, Diageo Special Release, 55,3%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ebank-1992
Nez : beaucoup moins expressif, ça c'est clair, mais plus complexe et semble déjà plus ... "rare". Difficile à expliquer mais ça a l'air plus "précieux". Très étrangement, c'est les notes industrielles qui me frappent en premier, avec bakelite, huiles minérales, cires et cirages. Pommades aux plantes genre Arnica peut-être ensuite. Extrêmement discret et difficile à décrire, laissons-le s'aérer. Après 10 minutes, c'est déjà mieux : comme un très vieux pot-pourri de fleurs des champs (pas du tout fleurs capiteuses), très raffiné. Essence d'orange avec un coté ancien à nouveau. Acidité légère, poivre blanc, végétal. Son coté restrained lui donne une classe old-style et une complexité à laquelle mes notes ne font pas justice. Se complexifie encore, avec du porridge, des graminées, et même - à mon grand étonnement - du jambon de Parme. Il y a quelque chose de très naturel et très fascinant dans ce nez, très atypique aussi, pas du tout un profil conventionnel. Par contre, niveau fruits, à part un brin d'essence d'orange, c'est "circulez, y a rien à voir". Pas que je me plaigne, mais je constate. L'eau ne le change guère.
Bouche : Un kick très élégant de fleurs des champs et de graminées, en effet. Alcool très bien intégré (l'eau le rendra un peu plus décousu, je déconseille, mais Serge conseille, lui). Toujours ce coté crémeux et cireux, herbal, puis même industriel. Dans son concept de complexité restrained et austère sur ces notes indescriptibles, il me rappelle en fait le vénéré Clynelish BBR #6421, que j'avais pas trouvé dingue il y a quelques années, mais il y a une parenté assez nette. Laiteux, malté. Fraicheur végétale, graminées sèches encore, d'autres notes très belles que je serais incapable de décrire.
Finish : laiteux, malté. Plutôt court. Thé blanc, gazon séché.
Verdict : quelques notes sont communes avec le Bladnoch, mais sinon, c'est fondamentalement différent. Il y a, dans cette réserve qui fait d'ailleurs ses limites, beaucoup de classe et une complexité austère, old school, qui est assez intrigante. Je ne peux pas mettre 90 vu le manque relatif d'expressivité néanmoins, mais en terme de complexité, voire peut-être de raffinement, il se peut bien qu'il dépasse le Bladnoch de peu. 89.

Voili voilou :angelic-flying:

sagara-kun
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 967
Inscription : 09 déc. 2013, 18:48

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par sagara-kun » 30 juil. 2019, 10:46

Pour moi deux Banff ce week end :
Banff 1975 TWA : 85/100
Banff 1976 HSJ : 86/100

Bon ça doit être les 5ème et 6ème Banff que je goute.
Et c'est toujours pas ça. Ou tout du moins pas vraiment à mon goût.
Sur le papier c'est complexe et les arômes sont cohérents. Mais il y a un truc qui cloche, sur les deux (qui sont assez similaires)

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1469
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton » 30 juil. 2019, 16:36

sagara-kun a écrit :
30 juil. 2019, 10:46
Pour moi deux Banff ce week end :
Banff 1975 TWA : 85/100
Banff 1976 HSJ : 86/100

Bon ça doit être les 5ème et 6ème Banff que je goute.
Et c'est toujours pas ça. Ou tout du moins pas vraiment à mon goût.
Sur le papier c'est complexe et les arômes sont cohérents. Mais il y a un truc qui cloche, sur les deux (qui sont assez similaires)
J'ai pu goûter qu'un seul Banff, il s'agissait d'un Malt of Scotland 1975 que Regis ( Piazzolla ) a, avec d'autres très belles bouteilles ( qu'il en soit remercié :clap: ), amené au dernier Witch. Je l'ai trouvé excellent, plein de fruits, entre autre ( suis pas doué pour les notes de dégustation )
C'est celui ci :

https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... f-1975-mos
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3520
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juju cassoulet » 01 août 2019, 22:23

Ce soir c'était un FtF Springbank 15yo Maltbarn et 13yo green.
Deux sherry sensiblement du même age et degrés.
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -container
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -container

C'est un erreur d'avoir passé le Mba en premier car il ne laisse aucune chance à l'OB.
Le premier est classe, onctueux, superbement mature pour son age, le 2eme ressemble à un sherry quelconque dont la finale est portée par le toffee.
89/90 et 84.

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11842
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jean-Michel » 04 août 2019, 11:24

Brieuc a écrit :
28 juil. 2019, 11:57
- Bladnoch 1990-2018 Wemyss "Exotic Fruit Sorbet", 46%
[...]concombre, [...], chèvrefeuil/muguet. Crème Nivéa pour les mains, un peu de lessive en poudre à l'ancienne (très typique, absolument pas dérangeant dans ce contexte. C'est pas savonneux, pensez plutôt un coté linge propre). [...]"eau de fleurs" (j'arrive pas à le décrire mais quelque part je me comprends :lol: ).
Ouiiiiiiiiii ! Le côté flottouilleux mais en même temps aromatique du concombre ! Bien vu !
Ouiiiiiiiiii (bis) ! L'odeur du bûcher où ma Tante Jeanine faisait sécher ses draps fraîchement lavés avec Ariel ! On fait des dégustations à l'aveugle de whiskies, mais je vous assure que l'on peut reconnaître une lessive à l'odeur qu'elle laisse dans la pièce où le linge a séché.
Ouiiiiiiiiii (ter) pour l'eau de fleur, mais là, c'était plus "facile". Bladnoch, c'est souvent très "eau de rose", je trouve. Loukoum à la rose, mais en plus délicat. Peut-être une pointe d'eau de fleur d'oranger, aussi, mais bien diluée.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16936
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 04 août 2019, 12:07

Jean-Michel a écrit :
04 août 2019, 11:24
Ouiiiiiiiiii (bis) ! L'odeur du bûcher où ma Tante Jeanine faisait sécher ses draps fraîchement lavés
Bûcher ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2692
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 04 août 2019, 12:39

Jean-Michel a écrit :
04 août 2019, 11:24
Brieuc a écrit :
28 juil. 2019, 11:57
- Bladnoch 1990-2018 Wemyss "Exotic Fruit Sorbet", 46%
[...]concombre, [...], chèvrefeuil/muguet. Crème Nivéa pour les mains, un peu de lessive en poudre à l'ancienne (très typique, absolument pas dérangeant dans ce contexte. C'est pas savonneux, pensez plutôt un coté linge propre). [...]"eau de fleurs" (j'arrive pas à le décrire mais quelque part je me comprends :lol: ).
Ouiiiiiiiiii ! Le côté flottouilleux mais en même temps aromatique du concombre ! Bien vu !
Ouiiiiiiiiii (bis) ! L'odeur du bûcher où ma Tante Jeanine faisait sécher ses draps fraîchement lavés avec Ariel ! On fait des dégustations à l'aveugle de whiskies, mais je vous assure que l'on peut reconnaître une lessive à l'odeur qu'elle laisse dans la pièce où le linge a séché.
Ouiiiiiiiiii (ter) pour l'eau de fleur, mais là, c'était plus "facile". Bladnoch, c'est souvent très "eau de rose", je trouve. Loukoum à la rose, mais en plus délicat. Peut-être une pointe d'eau de fleur d'oranger, aussi, mais bien diluée.
Excellente la description je suis fan comme toujours
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11842
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jean-Michel » 04 août 2019, 14:09

canis lupus a écrit :
04 août 2019, 12:07
Jean-Michel a écrit :
04 août 2019, 11:24
Ouiiiiiiiiii (bis) ! L'odeur du bûcher où ma Tante Jeanine faisait sécher ses draps fraîchement lavés
Bûcher ?
Le bûcher, c'est la pièce où l'on entrepose... les bûches.
Chez ma tante, c'était en rez-de chaussée, à côté de la chaudière (à bois, bien sûr !)
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 714
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 04 août 2019, 15:57

Jean-Michel a écrit :
04 août 2019, 11:24
Brieuc a écrit :
28 juil. 2019, 11:57
- Bladnoch 1990-2018 Wemyss "Exotic Fruit Sorbet", 46%
[...]concombre, [...], chèvrefeuil/muguet. Crème Nivéa pour les mains, un peu de lessive en poudre à l'ancienne (très typique, absolument pas dérangeant dans ce contexte. C'est pas savonneux, pensez plutôt un coté linge propre). [...]"eau de fleurs" (j'arrive pas à le décrire mais quelque part je me comprends :lol: ).
Ouiiiiiiiiii ! Le côté flottouilleux mais en même temps aromatique du concombre ! Bien vu !
Ouiiiiiiiiii (bis) ! L'odeur du bûcher où ma Tante Jeanine faisait sécher ses draps fraîchement lavés avec Ariel ! On fait des dégustations à l'aveugle de whiskies, mais je vous assure que l'on peut reconnaître une lessive à l'odeur qu'elle laisse dans la pièce où le linge a séché.
Ouiiiiiiiiii (ter) pour l'eau de fleur, mais là, c'était plus "facile". Bladnoch, c'est souvent très "eau de rose", je trouve. Loukoum à la rose, mais en plus délicat. Peut-être une pointe d'eau de fleur d'oranger, aussi, mais bien diluée.
Ahah merci pour ce moment de partage de ressenti, de rencontre émotionnelle devrais-je presque dire :lol: Mais c'est vrai que je commence à assez bien capter le profil. Par contre, à vrai dire, même si j'ai déjà beaucoup trouvé de fleurs dans Bladnoch, c'est justement la rose que je continue à chercher sans vraiment l'avoir encore trouvée de façon évidente. Le lilas ou la jacinthe par exemple sont souvent frappants, mais la rose est plus rare, on dirait, alors que j'adore cette odeur. Du coup je cherche ... je sais aussi que d'aucuns disent en trouver pas mal chez certains Linkwood, ou chez certains Glen Moray, mais les plus emblématiques du style (notamment le SMWS "Arabian Nights" pour Glen Moray) sont définitivement éteints, j'ai bien peur.

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16936
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 04 août 2019, 21:24

Dimanche dernier après-midi, j'ai ouvert ma bouteille de:
- Jameson Caskmates IPA Edition, finished in craft beer barrels, code L903215169 09/21.

Franchement sympa. A la fois la douceur miellée des Irish, pour ne pas dire de Jameson, et au nez des notes fruitées qui ne sont pas sans rappeler le type de bière qu'il revendique. En bouche, c'est très doux, et pas de trace d'amertume typique de ce genre de bière.

Après, j'ai voulu revisiter le dernier set que j'avais essayé, sur les bouteilles ramenées du Witch, en me concentrant uniquement sur le IB, et en changeant légèrement l'ordre afin que les deux jeunes Caol Ila soient en FtF:
- Glen Moray Wilson & Morgan "Barrel Selection" 9yo 48%, 2007-2016, First Fill Bourbon Barrels 5245/57.
- Caol Ila The Single Malt Of Scotland 9yo 58.9%, 03/09/09-28/02/19, Sherry HHD #316101, 282 bottles.
- Port Askaig Elixir Distillers 10yo 55.85%, 10th Anniversary.
- Craigellachie Archives "The Fishes Of Samoa" 12yo 59.2%, 23/08/06-03/19, Barrel #8101271, 214 bottles.
- Bn7 Elixir Distillers 55.7%, code L18/8201.
- Glen Garioch Kintra 22yo 51.2%, 24/10/90-22/10/13, Refill Sherry Hogshead #7934, Bottle n°266/302.
- The Speyside Archives "The Fishes Of Samoa" 23yo 51.4%, 11/04/95-03/19, Hogshead #31, 177 bottles.
- Auchentoshan TheWhiskyFair 23yo 46.3%, 1992-2015, Bourbon Barrel, 96 bottles.
- Tormore Whiskybroker 24yo 47.4%, 16/11/92-21/06/17, Hogshead #101165, 200 bottles, for Van Zuylen.
- Dalmore Cadenhead's Small Batch 24yo 46.6%, 1989-2013, Bourbon Barrel, 312 bottles.
- Tamnavulin Whiskybroker 25yo 51%, 06/12/91-04/0417, Hogshead #5851/1991 272 bottles, for Van Zuylen.

Bon, à croire que ce set est maudit ... ou que le Jameson soit très imprégnant, parce que si j'ai apprécié tous les nez de ces whiskys, qui vont tous de sympas à très bons, en bouche, invariablement, j'ai eu l'impression d'avoir bouffé du sucre. :-|
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16936
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 04 août 2019, 21:29

Jean-Michel a écrit :
04 août 2019, 14:09
Le bûcher, c'est la pièce où l'on entrepose... les bûches.
Je ne connaissais pas cette définition. Ca doit être propre à certaines régions, car en Normandie ou RP, je ne l'ai jamais entendu utilisé dans ce cadre.
Par ici, je pense que ceux qui ont le mieux éprouvé le sens profond de ce mot sont Jeanne d"Arc et Jacques De Molay dans leurs derniers instants.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 714
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 05 août 2019, 01:31

Ce soir, pas en méga forme, je repasse au hasard sur un vieux sample assez banal pour recalibrer un peu certaines impressions ... et simplement me prêter au jeu d'analyser des choses un peu moins prestigieuses :mrgreen:

Glenmorangie 12yo Quinta Ruban 46%, bottled ~2015.

Nez : c'est assez âcre. Initialement on est plutôt sur un vin rosé mais rapidement on se retrouve avec une impression de cabillaud cuit, qui persiste. Wtf ... ? Attendons un peu. Et pourtant ça ne disparait pas. Quelques airelles aigrelettes arrivent, du laurier (qui renvoie à cette image de poisson blanc bouilli), panettone. Pas très cohérent, il y a quelque chose qui ne colle pas dans le tableau. Toujours âcre. Bagel nature.

Bouche : texture pas si mal mais intégration d'alcool hautement perfectible, masque clairement certaines vagues aromatiques même à 46%. Plus conventionnel sur du panettone et ... du pain, tout simplement. Un coté jus de raisin un peu plus "rassurant" et attendu. Toujours ce coté un peu âcre voire limite fermenté, qui me rappelle le goût de certains bagel. Probablement mieux que le nez, mais disons plutot moins pire.

Finale : sans doute la meilleure partie, la longueur est correcte et les arômes sont stables, beaucoup plus vineux (gomme au vin noire) et avec une certaine sucrosité, mais c'est pas si mal.

Verdict : comme dans mon souvenir, vraiment pas dingue. A priori sur un distillat plutôt souple et doux avec un fût de porto on s'attendrait à quelque chose de sexy, facile, voire écoeurant : au contraire on a quelque chose d'assez âcre et incohérent. La finale laisse une impression correcte cependant. 79

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2841
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par cthulhu » 05 août 2019, 12:32

Brieuc a écrit :
04 août 2019, 15:57
Glen Moray, mais les plus emblématiques du style (notamment le SMWS "Arabian Nights" pour Glen Moray)
Tu as goute ca? Si oui, je peux te demander ou?
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »