Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5730
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jbrice » 15 juil. 2019, 15:55

Von Barton a écrit :
15 juil. 2019, 13:51
jnpons a écrit :
15 juil. 2019, 10:38
Jbrice a écrit :
15 juil. 2019, 08:40
jnpons a écrit :
14 juil. 2019, 20:11
Qd il fait chaud, il faut boire chaud...
Du rhum ou de la bière par ici, ou un peu de blanc bien frais par ici...
Je n’en bois jamais. Un à la rigueur mais pas plus.
Un bon pastaga par chez toi
Je ne peux plus boire ca... j'ai pris une cuite terrible au pastis quand j'avais 16 ans... depuis, rien que l'odeur me
donne des haut-le-cœur... :lol:
Marseille

Image

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 702
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 15 juil. 2019, 15:58

Clynelish 2010 9yo ElD - SMS 55,7%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -container

Un excellent Clynelish entrée de gamme très rond, à 65€ c'est pas volé.
Nez sur un quatuor très généreux milkshake banane - beurre de cacao - cire - chocolat blanc, stable, simple, mais très bon. Bouche très convaincante avec alcool bien intégré avec joli crescendo, belle continuité du nez rapidement suivie par une évolution remarquable sur le lait d'amande, les graminées, la noix de Macadamia. Excellente longueur et stabilité pour l'âge. Finale similaire, sur le lait d'amande et le chocolat blanc, avec une fraicheur agrumique nouvelle et une longueur correcte. 87+/88-. Un relatif BFYB.

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2634
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 15 juil. 2019, 16:16

Brieuc a écrit :
15 juil. 2019, 15:58
Un relatif BFYB.
Voilà une expression que je n avais pas revu depuis mon séjour ds le Bronx !!
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16876
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 15 juil. 2019, 16:18

jnpons a écrit :
15 juil. 2019, 16:16
Brieuc a écrit :
15 juil. 2019, 15:58
Un relatif BFYB.
Voilà une expression que je n avais pas revu depuis mon séjour ds le Bronx !!
Pourtant, Serge l'utilise relativement souvent.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2634
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 15 juil. 2019, 16:23

canis lupus a écrit :
15 juil. 2019, 16:18
jnpons a écrit :
15 juil. 2019, 16:16
Brieuc a écrit :
15 juil. 2019, 15:58
Un relatif BFYB.
Voilà une expression que je n avais pas revu depuis mon séjour ds le Bronx !!
Pourtant, Serge l'utilise relativement souvent.
je m’arrête juste à la note finale dépassant les 90+ :obscene-drinkingdrunk:
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16876
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 15 juil. 2019, 17:28

Samedi après-midi, les températures étant devenu plus clémentes, je retente un essai et ô miracle, le whisky est lui aussi redescendu en température, et la détestable tiédeur en bouche à laissé la place à de la presque fraîcheur.
Du coup, ni une, ni deux, je me lance enfin à la découverte de mes quelques bouteilles ramenées du witch:
- Highland Park "Dragon Legend" 43.1%, Sherry Casks, code L0010B L04 14:01 09:06.
- Talisker Dark Storm 45.8%, Travel Retail Exclusive, code L5 153 CM000 02639706.
- Kornog Taouarc'h Kentan 13 BC 46%.
- Caol Ila The Single Malt Of Scotland 9yo 58.9%, 03/09/09-28/02/19, Sherry HHD #316101, 282 bottles.
- Glen Moray Wilson & Morgan "Barrel Selection" 9yo 48%, 2007-2016, First Fill Bourbon Barrels 5245/57.
- Highland Park "Viking Scars"10yo 40%, 35cl, code L9516A L10 24/10 21:11.
- Port Askaig Elixir Distillers 10yo 55.85%, 10th Anniversary.
- Craigellachie Archives "The Fishes Of Samoa" 12yo 59.2%, 23/08/06-03/19, Barrel #8101271, 214 bottles.
- Bladnoch 12yo 55%, Sherry Matured.
- Bn7 Elixir Distillers 55.7%, code L18/8201.
- Glen Garioch Kintra 22yo 51.2%, 24/10/90-22/10/13, Refill Sherry Hogshead #7934, Bottle n°266/302.
- The Speyside Archives "The Fishes Of Samoa" 23yo 51.4%, 11/04/95-03/19, Hogshead #31, 177 bottles.
- Auchentoshan TheWhiskyFair 23yo 46.3%, 1992-2015, Bourbon Barrel, 96 bottles.
- Tormore Whiskybroker 24yo 47.4%, 16/11/92-21/06/17, Hogshead #101165, 200 bottles, for Van Zuylen.
- Dalmore Cadenhead's Small Batch 24yo 46.6%, 1989-2013, Bourbon Barrel, 312 bottles.
- Tamnavulin Whiskybroker 25yo 51%, 06/12/91-04/0417, Hogshead #5851/1991 272 bottles, for Van Zuylen.

A part les 4 premiers, ouverts depuis quelques semaines, et le Bn7 qui est un fond de bouteille, pour tous les autres, c'était le dépucelage :whistle: .

Pour ce coup-ci, je ne vais pas pouvoir vous faire un cr pour chaque bouteille, car pour être tout à fait honnête, je suis loin de me rappeler de tout.
La faute n'en revient pas aux whiskys, mais plutôt au fait que, au vu des résultats, même avec des températures plus clémentes, ce n'était peut-être pas le bon moment, tout comme je pense avoir été au mieux de mes capacité organoleptiques. Après tout, j'ai acheté 6 de ces bouteilles après les avoir goûté sur place, et je n'étais pas le seul à les apprécier.

Le premier HP, c'est lui qui m'a servit de cobaye chaque fois que je voulais faire un test de température.
Là, j'ai commencé à le tester vite fait, sans avoir bu d'eau au préalable, et donc, forcément, il est un peu alcooleux en bouche. Une bonne rasade d'eau pour me réveiller les badigoinces et tout rentre dans l'ordre. Il se révèle alors conforme a la typicité de la distillerie, sur le mile de bruyère voilé d'un léger écran de fumée.
Le Talisker joue dans la même court que le Skye et le Storm. Peu ou pas de poivre, et l'iode est très adoucie. A ce stade, je n'ai vraiment perçu le côté "dark" de la bête.
Le Kornog est un poil décevant dans le sens ou il est certes flawless, et plutôt dans le style de la distillerie, mais j'attendais un profil plus expressif, moins consensuel.
Le Caol Ila SMOS m'a beaucoup plus marqué. Il est plutôt atypique pour cette distillerie, avec un départ sur le végétal et le foin, la paille. Ici, point de fruit ou de cendre, qui sont pour moi un peu les deux marqueurs. Vers la fin du dram, le végétal évolue vers des notes fermières, qui ne sont pas sans rappeler certains Ardmore 92.
Le Glen Moray n'est pas à la hauteur de ce que j'avais goûté chez VZ, mais il est quand même très suave et fruité tout en douceur. En fait c'est un fruité comme on en rencontrait il y une bonne dizaine d'année, avant la mode actuelle des fruits exotiques.
Le HP 10yo, je l'ai acheté pour tenter de lever le mystère du 90 que Serge ui avait décerné le 02 Avril. Etait-ce un poisson en retard, ou un vrai coup de cœur ? Alors je n'ai pas levé tout le mystère, et je ne suis pas du tout sur que ce soit le même batch, mais force est de reconnaître que sans m'emballer à lui mettre une note aussi élevé, ce petit HP a quelques chose. Une sorte de droiture, d'élégance stricte, qui ne va pas jusqu'à la sécheresse ou l'austérité, mais ... un côté presque sharp qui tranche dans la rondeur et le gras de tout ce que j'ai goûté avant sur ce set. Etonnant. A approfondir dans de bonnes conditions de dégustation, mais y'a quelques chose. Si cela se confirmait, ça en ferait un rapport q/p comme on en croise pas tous les jours.
Le Port Askaig ressemble beaucoup au Caol Ila SMOS, les même ressentis de foin coupé et de ferme, mais en mieux dans tous les compartiments, et surtout, lui ajoute une joli note fruitée. Un FtF entre les deux s'impose.
Pas trop de souvenir du Craigellachie, ni en bien, ni en mal, si ce n'est que je n'ai pas retrouvé les sensations qui me l'avaient fait acheter chez WB. Il est très bien passé mais .. sans plus.
Ah, le Bladnoch. Chaque fois que je croise un embouteillage officiel de cette période, avec ces étiquettes vert foncé et ces scènes pastorales, j'ai un petit coup de nostalgie. Ce qui m'a fait acheter la bouteille, d'ailleurs, car sur le profil, j'avais quelques doutes. J'ai toujours peur que les distillat des lowland, plutôt délicats, se fassent dévorés par les fûts de sherry. Sauf que là, non. On est à une sorte d'équilibre parfais entre le profil BLadnoch et le sherry. C'est pas une tuerie, bien sur, mais j'ai vraiment bien aimé. Mais peut-être ne suis-je pas objectif ?
Le Bn7, c'est un fond de bouteille que j'avais racheté lors du witch parce que je l'avais grandement apprécié pour cette façon très particulière qu'ont parfois (assez rarement en fait) les futs de sherry d'exprimer des fruits exotiques. Bon, là, bien que très bon, je ne me suis pas autant éclaté que lors du witch.

A partir de là, j'avoue que je ne me souviens plus de grand chose de précis. Bien sur, les 6 derniers whiskys, bien plus âgé, auraient logiquement du être bien meilleurs. Et d'ailleurs, j'avais acheté le Speyside, le Tormore et le Tamnavulin après dégustation, tant ils m'avaient bien plu. Mais là, pour ces dernières bouteilles, je suis rentré en saturation, comprenant que tout cela semblait plutôt bon, mais incapable d'analyser mieux que ça. Bon, au moins, y'en aucun qui m'ait paru mauvais, ni même moyen.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5730
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jbrice » 15 juil. 2019, 21:22

Pas bu depuis de whisky depuis un moment vu les températures caniculaires.
Ce soir avec une perte proche de 10 degrés en une semaine (bon on reste proche des 30), je me goûte un Bowmore Laimrig accompagné d’un torpédo série V de Oliva, je matte into the Badlands
Marseille

Image

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1391
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton » 15 juil. 2019, 22:02

J'ai encore un Ramon Allones Gigantes qui m'attend... pas encore décidé quel Whisky allait l'accompagner...
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2634
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 15 juil. 2019, 22:03

Jbrice a écrit :
15 juil. 2019, 21:22
Pas bu depuis de whisky depuis un moment vu les températures caniculaires.
Ce soir avec une perte proche de 10 degrés en une semaine (bon on reste proche des 30), je me goûte un Bowmore Laimrig accompagné d’un torpédo série V de Oliva, je matte into the Badlands
UN bon programme !
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5730
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jbrice » 15 juil. 2019, 22:13

Von Barton a écrit :
15 juil. 2019, 22:02
J'ai encore un Ramon Allones Gigantes qui m'attend... pas encore décidé quel Whisky allait l'accompagner...
Très bon ça!
Ça dépend de l’âge de ton cigare. S’il est vieux faudrait prendre un truc pas trop bourrin.
A l’inverse si c’est du jeune.
Marseille

Image

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5730
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Jbrice » 15 juil. 2019, 22:13

jnpons a écrit :
15 juil. 2019, 22:03
Jbrice a écrit :
15 juil. 2019, 21:22
Pas bu depuis de whisky depuis un moment vu les températures caniculaires.
Ce soir avec une perte proche de 10 degrés en une semaine (bon on reste proche des 30), je me goûte un Bowmore Laimrig accompagné d’un torpédo série V de Oliva, je matte into the Badlands
UN bon programme !
C’est la fête des le début de semaine!
Marseille

Image

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2634
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 15 juil. 2019, 22:21

Tu sais vivre ! Ya pas d’heures impeccable
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1391
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton » 16 juil. 2019, 08:54

Jbrice a écrit :
15 juil. 2019, 22:13
Von Barton a écrit :
15 juil. 2019, 22:02
J'ai encore un Ramon Allones Gigantes qui m'attend... pas encore décidé quel Whisky allait l'accompagner...
Très bon ça!
Ça dépend de l’âge de ton cigare. S’il est vieux faudrait prendre un truc pas trop bourrin.
A l’inverse si c’est du jeune.
Jeune ! J'ai pas de cave a cigare chez moi, du coup, j'achète 2 ou 3 cigares par mois que je fume dans les 10 jours environ ( technique de la pochette hermétique avec un petit bout de tissus humide pour pas qu'ils sèchent... )
Du coup j'ai commencé avec un Talisker 10yo, puis un Laga 12 CS ( première fois que je goute, et c'est vraiment pas mal ! Merci pour le sample jeremy ! )... puis, vu que j'ai fumé au moins 1h30 sur ce cigare, j'ai encore pu m'envoyer un Cl10...
Une bien belle soirée.
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2634
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons » 16 juil. 2019, 21:19

" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 702
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 17 juil. 2019, 00:47

Les études étant enfin derrière moi, la saison dégustation reprend, pour un bon petit temps on l'espère ! :cool:

Ce soir, un de mes plus vieux samples, qui traîne depuis des années sans trouver de moment idoine. Provoquons la chance :

Octomore 6yo Rest & Be Thankful, Sauternes, 64.5%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -container

Je le trouve, au niveau du champ aromatique, très proche de mon seul référentiel au niveau tourbe + Sauternes à savoir le Kilchoman Sauternes d'il y a deux ans. Le tout est donc relativement prévisible, et il y a de la jeunesse au nez et un alcool parfois borderline en bouche. Du reste, c'est pas mal du tout pour une recette aussi foireuse.
Le nez met la tourbe en retrait et laisse s'exprimer discrètement l'abricot, la fleur d'oranger, le pain d'épice mais sous un mode assez discret. Puis la fumée se développe, légère, végétale, sur l'agave. Rien ne dépasse, et ce n'est pas écoeurant en sucre, donc en soi c'est déjà pas mal.
La bouche commence sur un mode Sauternes très juteux la première seconde, puis BOOM, grosse explosion de fumée cendrée et âcre qui monte aux nasaux comme le lait sur le feu, et qui fait pareil en plusieurs vagues successives après, comme les répliques d'un séisme. Entre ça, on a quand même de la tarte au riz, des macarons à l'ancienne, des orangettes, et beaucoup de miel fumé.
La finale est dans la même veine, sablonneuse avec un léger retour du végétal, beaucoup de fleur d'oranger sucrée et fumée, du calisson d'Aix (assez classique du Kilchoman également). Tourbe sucrée-cendrée qui perdure.
In fine, évidemment, la jeunesse et le caractère à la fois prévisible et incohérent l'empêchent d'être un vrai grand, mais quand même, c'est pas mal. C'est moins écoeurant que le Kilcho, plus classe, plus linéaire, surtout en bouche ou la fumée pose ses c******* sur la table pour éviter une débâcle de sucre. Une expérience fun, mais menée avec sérieux : ça mérite 88.

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »