Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Savoureur a écrit : 20 sept. 2021, 07:49 Et hier un dram de Glenturret 1980 MoS en souvenir du WitCh 2012 (https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... t-1980-mos).
Très bon ça. Une grosse surprise du witch. On a été quelques uns à se précipiter dessus pour en avoir une bouteille.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Yann' a écrit : 23 sept. 2021, 21:39 Fin d'après-midi assez terrifiante... Une sorte d'enquillage de bouteilles dont la qualité est extraordinairement inversement proportionnelle leur coût... Une impression de voyager avec les Cooper dans interstellar... sans la musique malheureusement... Du waterford deux points zero pour rincer les pistaches...deux fois ! -je comprends le liquidateur, pas le temps de demander si on en reveut qu'on t'en remet une double dose dans ton joli verre tumble étiqueté john...- tournée gratis cependant... puis, pas le temps de t'en remettre que voici servi un improbable edradour pur sherry réduit ..mal équilibré, sulfuré à souhait... Puis histoire d'oublier ce malentendu, voici servi un très très chaud whisky de maïs, impeccable pour nettoyer la cage de mon lapin, rude comme un roc'h millénaire des monts d'arrée, 69,7° et toutes ses dents, à peine mineur, un noah si je me souviens bien...petite découverte... Ouughhh... Puis clou du spectacle, fallait être rudement accroché à son prie-dieu, un terrific et improbable whisky tibétain vieilli dans un vase en céramique, mon collègue était fier de sa trouvaille... Une impression de très mauvais gin... C'est toutefois curieux de trouver ça au bistrot... Bien que des fois mieux vaut rester à la maison...
Bref, t'as picolé, pi t'as trinqué.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

juju cassoulet a écrit : 18 sept. 2021, 00:08
juujuu a écrit : 17 sept. 2021, 23:46 * Vallein Tercinier Lot65 46° 2015 :un poil fluet
C'est le seul reproche que je fais aux cognacs, ca manque de matière a macher
Du cognac à mâcher, on appelle ça du raisin.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Brieuc a écrit : 15 sept. 2021, 17:19
canis lupus a écrit : 15 sept. 2021, 16:51
Brieuc a écrit : 15 sept. 2021, 11:15
Le 10694 est en effet magnifique, j'en ai d'excellents souvenirs aussi, d'ailleurs il doit me rester un demi-sample.
C'est un des rares exemple d'irlandais en fût de sherry qui a une influence sherry en réalité très faible, pas sûr qu'on pourrait la deviner sans le savoir avant, à l'exception de ces fameux fruits rouges particulièrement suprenants en bouche dans mes souvenirs. J'aime bien quand les apports sherry mineurs amènent juste ce côté fruit rouge sans le bois ou les épices outrancières, pour moi c'est une grosse réussite à ce niveau !
Les premiers batches de Redbreast 12yo, 12yo CS et 15yo étaient bien sur les fruits rouges aussi.
Très juste oui, je me souviens d'un joli côté fruits des bois dans le 15yo.
On peut aussi à l'occasion trouver du fruit rouge, mais souvent plus discret, dans les purs bourbon. A certaines occasions j'en ai pas mal avec le #8381, et avec un Acla aussi dont je ne me souviens plus de la référence exacte
C'est comme ça que je les préfère, les Bourbons. Celui des Grands Alambics en est un bel exemple
Brieuc a écrit : 15 sept. 2021, 17:19Mais à ce jeu-là je dois dire que, à mon humble avis, la distillerie la plus balèze pour faire apparaitre des grosses cartouches de fruits rouges sans sherry, c'est Lochside. Sur le 1981-2010 DD 48.6% par exemple c'est hallucinant je trouve !
Ah, les Lochside 81 (mais aussi des 60's), tout un roman.
Les vieux Glen Garioch Glengoyne sont assez souvent sur les fruits rouges, la fraise notamment.

Mais celui qui m'a le plus bluffé sur la fraise, c'est le Tullibardine 65 que Pat nous avait ouvert pour ses 50 ans. Du pure sirop de fraise, énorme. Pas le truc le plus complexe du monde, mais une pure merveille dans le genre.
Dernière modification par canis lupus le 24 sept. 2021, 16:29, modifié 1 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

cthulhu a écrit : 24 sept. 2021, 10:33
Yann' a écrit : 23 sept. 2021, 21:39un terrific et improbable whisky tibétain vieilli dans un vase en céramique
Du moutai?
Qui monte au nai ?


Le plus connu est le Moutai Cadon.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
sagara-kun
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1299
Inscription : 09 déc. 2013, 18:48

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par sagara-kun »

Hier pour moi c'était linup Glendro 1971 contre 1972.

A ma gauche sur le ban des 1971, #483 et #489, à ma droite sur le banc des 1972, #702, #703 et #713.

Les deux 1971 sont fantastiques, avec des profils très différents. Le #489 est fantastique d'intensité, sur du Sherry boisé/épicé pur. le #483 est plus exotique, plus frais, peut être plus proche des 1972 que j'ai pu goûter avant.
Dans les deux cas, les nez sont quasi-parfait.
94 pour les deux avec peut être une légère préférence pour le 1er.

Puis le #702, qui démarre sur un nez plus discret, peut être un peu moins complexe et balancé, mais qui monte en puissance en bouche et fini dans le registre du magistral. Cette finale avec un mélange de grison, de barbecue, du bois précieux et un concentré de fruit exotique est inoubliable.
94 là aussi.

Le #703 m'a un peu moins parlé hier, même si ça reste un whisky fantastique. Beaucoup de bois, de cuir, de bons arômes de Sherry, mais après l'exotisme des deux précédents, on se dit qu'il manque un petit truc. Le premier nez était un peu fermé, il lui faut vraiment de l'aération à celui-ci.
93 tout de même.

Enfin le #713 que je connais bien était vraiment au top hier. La bouteille arrive à son niveau critique, et on peut dire que les années d'aération continue de le faire évoluer. Une bombe de fruit exotique, avec un équilibre hors pair. Du pur plaisir liquide.
Je ne note habituellement entre 92 et 94 (d'ailleurs, il est bien meilleur en CS Cool qu'en Copita celui-ci, le Cool ayant un très bon effet sur l'exotisme selon moi), mais hier, c'était du 95+, le gagnant de la soirée donc.

Dur de trouver un gagnant. Le #713 gagne, principalement pour le plaisir qu'il procure. Les deux 1971 étaient tout de fois des exemples de complexité, avec des nez fantastiques. #702 et #703 dont peut être un peu en dessous. C'est comme finir 4ème d'une course olympique.
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4986
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Savoureur »

sagara-kun a écrit : 24 sept. 2021, 11:47 C'est comme finir 4ème d'une course olympique.
Il y a bien pire :obscene-drinkingcheers:
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Savoureur a écrit : 24 sept. 2021, 11:52
sagara-kun a écrit : 24 sept. 2021, 11:47 C'est comme finir 4ème d'une course olympique.
Il y a bien pire :obscene-drinkingcheers:
Sauf s'il n'y a que 3 inscrits.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1098
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

Ça fait rêver en tout cas Sagara !! Une fois de plus j'ai envie de dire ...
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11419
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

canis lupus a écrit : 24 sept. 2021, 11:15
Les vieux Glen Garioch sont assez souvent sur les fruits rouges, la fraise notamment.
Ca me surprend ça tient. Ce n'est pas du tout le souvenir que j'ai des vieux Glen Garioch que j'ai pu goûter. En même temps ça fait un bail et je n'ai pas relu mes notes, mais pour moi le marqueur c'est surtout une tourbe fine et médicinale assez caractéristique et différente de ce qu'on peut trouver sur Islay. Mais pas vraiment de fruits, et pas des fruits rouges. Comme quoi les ressentis...

Sinon, côté fruits rouges, mais deux souvenirs les plus marquants sont le Glengoyne 1972 TWA, celui réduit à 57% en particulier, et le Glen Grant SMOS 1972 C#2380 qui était vraiment à fond sur la confiture de fraises.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

dede a écrit : 24 sept. 2021, 16:12
canis lupus a écrit : 24 sept. 2021, 11:15
Les vieux Glen Garioch sont assez souvent sur les fruits rouges, la fraise notamment.
Ca me surprend ça tient. Ce n'est pas du tout le souvenir que j'ai des vieux Glen Garioch que j'ai pu goûter. En même temps ça fait un bail et je n'ai pas relu mes notes, mais pour moi le marqueur c'est surtout une tourbe fine et médicinale assez caractéristique et différente de ce qu'on peut trouver sur Islay. Mais pas vraiment de fruits, et pas des fruits rouges. Comme quoi les ressentis...

Sinon, côté fruits rouges, mais deux souvenirs les plus marquants sont le Glengoyne 1972 TWA, celui réduit à 57% en particulier, et le Glen Grant SMOS 1972 C#2380 qui était vraiment à fond sur la confiture de fraises.
Purée, tu as raison, c'est de Glengoyne dont je voulais parler, pas de Glen Garioch. :doh:
Quel boulet. La vieillesse est un naufrage qu'il disait. :character-oldtimer:
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11419
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Ha, ça me rassure du coup. :lol:
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 971
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par SimonOHA »

Superbe dégustation Guillaume.
juujuu
Distillateur
Distillateur
Messages : 473
Inscription : 09 mai 2018, 16:04

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juujuu »

Oui entre la degust des Glendro et les Glengoyne à la fraise encore une fois monde de whisky, c'est frustrant de se dire qu'à moins de vendre la cornée de ses enfants (ils le mériteraient souvent) c'en est fini pour le dégustateur amateur de retrouver ce genre d'arômes ... Ca me fait penser au débat sur les cognac et le terroir, la matière 1ère (que ce soit la qualité de l'orge ou du raisin) a tellement évolué entre ya 50 ans et ces dernières années qu'en fin de compte encore plus que le terroir c'est cette divergence de la matière 1ère qui va faire qu'on va avoir des avoir des arômes aussi différents. L'exotisme était beaucoup plus courant ya 50 ans que maintenant, pourtant le terroir est sensiblement le même, ce qui a changé surtout c'est le type du raisin/orge, et à un degré moindre les méthodes de fabrication, ou je suis à côté de la plaque ?
TheWhiskySnoob a écrit : 18 sept. 2021, 20:58 Au niveau précision du fruit de la passion, j'ai jamais rien goûté de mieux que ce Ben Nevis: https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... is-1996-br
Je l'ai goûté ce soir, effectivement ya un joli exotisme mais perso il faut aller le chercher, il a mis 1h dans le verre pour arriver ... après quand on l'a c'est que du bonheur ! En tout cas pour moi incomparable avec la netteté du Lot65
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5693
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juju cassoulet »

Je ne crois pas que le cognac ai changé. On a juste la chance d assister a la mise en bouteilles de tres vieux millésimes.
Normalement ca devrait vite se tarir ou les prix monter en flèche.
Je crois que j'ai fais le tour du sujet
Image
Vente viewtopic.php?f=1&t=20558
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »