Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18591
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

greg_0277 a écrit : 23 nov. 2020, 09:22Tes sets sont souvent bien fournis, n'as tu jamais essayé de les réduire?
Sisi, bien souvent, quand je découvre un whisky pour la première fois, je le réduis avec quelques gouttes d'eau pour la dernière gorgée.
Ah, c'était pas ça ? :mrgreen:

Plus sérieusement, je ne sais plus faire comme à mes débuts, boire un seul whisky ou deux le soir. J'ai fait trop de dégustations depuis mes débuts pour avoir conservé cette candeur. Je me suis trop "habitué" aux dégustations de sets nombreux, que ce soit lors de salons, les animations de cavistes, les soirées entre potes, les witch, etc ...
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5219
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juju cassoulet »

Ah, moi cest tout le contraire, je décroche de plus en plus vite dans un set long.
3 samples en bonne compagnie ca serait l'idéal, en salon cest un peu différent, tu n es pas la pour blablater et beaucoup de chose font envie, je comprends.
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18591
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

canis lupus a écrit : 23 nov. 2020, 01:55 Vendredi soir, à peine remis de mes émotions gastriques du mercredi, je me dis que ma dernière dégustation de whisky remonte aux "calandres grecques" et que si ça continue, faut que ça cesse.
Pas trop sur de mes sensations et de m'être pleinement remis, je décide d'y aller petit à petit, au feeling, sans réfléchir en terme de set, mais juste de piocher un peu au pif.

Je m'échauffe et me teste avec l’un de mes starters habituels:
- Iona 40% https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... iona-atoll.
Bon, apparemment, ça passe bien, donc on continue. D'abord, les deux dernières bouteilles achetées:
- Bruichladdich Islay Barley 6yo 50%, 2011, Coull/Rockside/Island/Mulindry/Starchmill/Cruach Farms, code L162526 18/327 2018/10/16 09:36. (batch inconnu de WB)
- Port Charlotte MRC:01 7yo 59.2%, 2010, code 2553 18/287 8/10/01 14:56. (batch inconnu de WB)
Puis je tape dans les samples:
- Mortlach LGA #800075. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ch-2008-sv
- Penderyn 2007 12yo 58.7%, Ex-Islay Cask #147/2007, for LMDW. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... deryn-2007
- Caol Ila Asta Morris 7yo 60%, 2012-2020, Sherry Butt #AM127. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... la-2012-am
- Cooley "Peated" Cadenhead 23yo 55%, 1992. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ear-old-ca
- Clynelish DD 24yo 54.8%, 1995-2019. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... sh-1995-dd
- Port Charlotte PST 18yo 49.7%. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... e-2002-pst
- Highland Park Cadenhead 29yo 40.6%, 1989. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... rk-1989-ca
- Teeling 24yo 54.3%, 1991, Port Cask. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... eling-1991
- Blended Malt Le Gus't Selection XXIV 30yo 56.8%, 1989 - 08/03/2020, Butt #1852, 285 bottles. https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... e-1989-leg

Je détaillerais peut-être plus tard, mais globalement, j'ai l'impression d'être passé à côté de pratiquement tout.
Bon, je vais essayer de me rappeler de ce que j'ai pu ressentir lors de ce set. Pas facile de se souvenir de son ressenti quand on est passé à côté.
Le Iona, je l'ai déjà décrit à plusieurs reprises. C'est le bon petit malt qui ne casse pas de briques, relativement neutre, idéal pour servir de starter.
Le Bruichladdich correspond bien à ce que j'en attendais. J'en ai déjà une version plus ancienne, un millésime 2006, que j'aime bien. Dans les deux cas, on est sur ce profil typique très céréalier, sur le porridge, le bol de céréale (pétale de maïs ?). Ça n'est pas d'une grande complexité, mais j'aime bien. Mais ce 2011 me semble bien moins expressif que mon 2006 tout en n'apportant aucune variation autour du thème. On dirait le même en moins généreux, moins dense.
Le Port Charlotte me fait le même effet de faiblesse, de manque de matière, si je le compare aux autres PC OB que j'ai. Là encore, l'air de famille est indéniable, mais en nettement moins bien. Un truc que j'ai remarqué. On dit souvent de Port Charlotte qu'il se caractérise par une tourbe fermière, sur l'étable mal entretenu, crade. Mais personnellement, ce profil là, je ne l'ai croisé qu'en IB, jamais en OB. En OB, la tourbe est plus classique, plus ... standard, plus universelle. De plus, il me semble avoir compris sur les autres batches de MRC:01 référencés dans WB qu'ils étaient finis en fut de vin rouge, voire de Bordeaux plus précisément. Hors, à la dégustation, je n'ai pas retrouvé de ces notes caractéristiques de ce genre de finition. La encore, je suis un peu déçu.
Le Mortlach LGA, j'avais très envie de le goûter. En effet, je suis la progression de ces compères anciens membres du forum avec une certaine attention, et je m'interrogeais sur la qualité de leurs embouteillages, n'ayant goûté pour l'instant que leurs deux premiers, un Caol Ila de bonne facture mais bien trop cher et ne sortant pas du lot des floppées d'autres Caol Ila, et un excellent Ledaig que j'ai pu racheter sur le deuxième marché et qui me plait beaucoup. Revenons donc à ce Mortlach, donc. Il est assez éloigné de la typicité Mortlach que je connais. Ici, pas de gros sherry, pas de notes viandées. On a de jolies notes fruitées et un peu de fraîcheur un peu mentholée, peut-être un peu de résine. Sauf que ça ne se développe pas, ça ne prend pas d'ampleur, ça a du mal à concrétiser la promesse. Pire, je ressens des notes de flotte faisant penser à de la surdilution. Et pourtant, quand je finis le dram cul sec, cette impression disparait et j'ai plutôt l'impression ce coup-ci d'avoir à faire à un CS. Ça m’énerve ce genre de situation. Sur le papier, le rapport q/p est intéressant, mais à la dégustation, ils est à ça de ma convaincre. Mais voilà, il en est à ça. Du coup, j'achète, j'achète pas ? Groumph.
Le Penderyn me fait la même impression que la version non tourbée, assez réputée ici, qui était sortie en même temps: c'est brouillon, ça manque de définition, on dirait une bouillie, un amalgame de bons composants, mais dont le résultat ne fait pas match. C'est trop rond, trop flou, trop mou. Y'a bien un soupçon de fruits tropicaux, mais ils sont noyés dans tout ce mou. Pareil pour la tourbe, ça ne tranche pas, ça ne donne pas de corps, c'est noyé dans la masse, c'est mou. Et donc chiant.
Le Caol Ila est assez chouette. Une sorte d'archétype, d'exercice de style, une synthèse de la tourbe d'Islay, un profil qu'on a pu croiser mainte fois chez Caol Ila, mais aussi chez Ardbeg, Lagavulin, Laphroaig, voire Bowmore. Ou Ledaig. Un profil qui n'apporte rien de nouveau, sans surprise, mais qui le fait excellemment bien. SI un jour je perdais toute ma collection, et que je ne pouvais m'acheter qu'un seul whisky tourbé, c'est un comme ça que je voudrais, pour m'aider à me souvenir de tous les autres.
Le Cooley me fait la même impression que le Penderyn. Et puis, à un moment, en regardant ses datas sur l’étiquette du sample, puis son profil sur WB, ça me dit quelques chose. Arf, forcément, je l'avais déjà en bouteille, et ce sample conforte bien les impressions que j'en ai eu à chaque fois que j'ai ouvert cette bouteille.
Le Clynelish est lui aussi une vraie frustration. Il démarre sur de belles notes fruitées, fruits jaunes, fruits tropicaux, puis vient une note fraiche, mentholées, végétale, sur l'eucalyptus, et juste quand ça devrait se développer, ben non, comme trop souvent avec cette distillerie, y'a cette saloperie de wax qui vient brutalement écraser le tout comme un coup de masse, semblant dire aux belles notes qui essayaient de s'exprimer "vos gueules, vous êtes pas la pour procurer du plaisir au type qui est en train de déguster, y'a que moi qui ai le droit de m'exprimer". Vraiment, je me demande si Clynelish n'est pas la distillerie la plus frustrante qui soit.
Le Port Charlotte PST ne me raconte absolument rien, nada, bernique. Le silence total. Ça n'est même pas aqueux ou fade. Non, c'est du rien liquide.
Le Highland Park me parait mal né (mal nez ?) bancal, en maque d'expressivité, pas convaincant, trop rond, trop flou, sans identité propre. Je regarde ses datas, ah ben oui, forcément, un vieillissement en hogshead, j'aurais du m'en douter. Pour moi, HP ne marche qu’en fut de sherry.
Le Teeling, c'est tout autre chose. On est tout de suite dans ce profil typique de ces embouteillages de futs récupérés et n'ayant pas été distillés sur place. Ces jolis fruits tropicaux, mêlés à de la fumée, voire de la tourbe. Mais, bien que ce soit bon, on est loin des meilleurs Teeling que j'ai pu goûter. Et le fut de porto est imperceptible.
Le Blended Malt Le Gus't me déçoit lui aussi. C'est certes élégant, d'une finesse certaine, mais ça a du mal à s'exprimer et ça reste principalement sur la vanille, il en est presque monolithique. Ne serait-ce pas celui-là qui est un teaspooning de Balven** ? En tout cas, ça y ressemble. Pas mon truc, même si il n'a aucun défaut, rien de déplaisant.

Au bilan, même si je n'ai pas ressenti de fatigue ou de saturation, je pense que je ne devais pas être au mieux de ma forme organoleptique ce soir là. Peut-être aussi que j'étais un peu à court d'entraînement.
Dernière modification par canis lupus le 24 nov. 2020, 09:29, modifié 1 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4740
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

À la lecture de ta degust, on sent que tu es soit blasé soit épuisé, bref, tu n’étais pas dedans ! Car y’a des choses que tu aurais du bien aimer.
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11245
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

juju cassoulet a écrit : 23 nov. 2020, 22:50 Ah, moi cest tout le contraire, je décroche de plus en plus vite dans un set long.
3 samples en bonne compagnie ca serait l'idéal, en salon cest un peu différent, tu n es pas la pour blablater et beaucoup de chose font envie, je comprends.
Idem. D'ailleurs je n'en fais plus.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Damien80
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 509
Inscription : 01 août 2019, 19:06

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Damien80 »

jnpons a écrit :À la lecture de ta degust, on sent que tu es soit blasé soit épuisé, bref, tu n’étais pas dedans ! Car y’a des choses que tu aurais du bien aimer.
C’est exactement ce que je me suis dis oui


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
niko
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1402
Inscription : 18 févr. 2015, 08:29

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par niko »

Tu as fait un test PCR, Pascal ^^ ?
Rhodanian connection.
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4740
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

niko a écrit : 24 nov. 2020, 08:33 Tu as fait un test PCR, Pascal ^^ ?
:mrgreen:
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3237
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par wisekycourse »

la notion du test PCR , et une éventuelle positivité n'est pas bête du tout:
j'ai une de mes amies qui l'a choppé en MARS, elle n'a plus de nez, bref ,elle tout ce qu'elle incorpore ,elle sent le taboulé!!
c'est mieux que de sentir du goudron longueur de journée, mais elle déprime sévère!!
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18591
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

jnpons a écrit : 24 nov. 2020, 08:48
niko a écrit : 24 nov. 2020, 08:33 Tu as fait un test PCR, Pascal ^^ ?
:mrgreen:
wisekycourse a écrit : 24 nov. 2020, 10:11 la notion du test PCR , et une éventuelle positivité n'est pas bête du tout:
j'ai une de mes amies qui l'a choppé en MARS, elle n'a plus de nez, bref ,elle tout ce qu'elle incorpore ,elle sent le taboulé!!
c'est mieux que de sentir du goudron longueur de journée, mais elle déprime sévère!!
Mon gout et mon odorat se portent très bien, merci. Je n'ai aucun problème des aliments et des boissons que j'ingurgite. De plus, il me semble que ma dernière dégustation de bières que j'ai posté tout dernièrement le montre bien. Je perçoit toutes le odeurs qui m'environnent y compris quand je sort, que ce soit pour faire des courses (et des fois je le regrette, par exemple dans les transports) ou des les deux randonnées en forêt que j'ai fait dernièrement, qui sentaient bon l'humus, le sous bois, le mycélium, le crottin de cheval. e surveille régulièrement ma température, et aucun problème de ce côté là non plus.

Mieux même, je suis depuis tout petit très sensible au rhinites/rhinotrachéites/rhinopharyngites et j'en attrape d'habitude plusieurs pas an. Mais depuis le début du premier confinement, le port du masque obligatoire, la distanciation, le télétravail, la raréfaction de ma fréquentation des transports, etc ... je n'en ai contracté aucune, même pas la moindre alerte.

Donc non, sur ce plan là de ma santé, aucun problème.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3237
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par wisekycourse »

canis lupus a écrit : 24 nov. 2020, 10:57
jnpons a écrit : 24 nov. 2020, 08:48
niko a écrit : 24 nov. 2020, 08:33 Tu as fait un test PCR, Pascal ^^ ?
:mrgreen:
wisekycourse a écrit : 24 nov. 2020, 10:11 la notion du test PCR , et une éventuelle positivité n'est pas bête du tout:
j'ai une de mes amies qui l'a choppé en MARS, elle n'a plus de nez, bref ,elle tout ce qu'elle incorpore ,elle sent le taboulé!!
c'est mieux que de sentir du goudron longueur de journée, mais elle déprime sévère!!
Mon gout et mon odorat se portent très bien, merci. Je n'ai aucun problème des aliments et des boissons que j'ingurgite. De plus, il me semble que ma dernière dégustation de bières que j'ai posté tout dernièrement le montre bien. Je perçoit toutes le odeurs qui m'environnent y compris quand je sort, que ce soit pour faire des courses (et des fois je le regrette, par exemple dans les transports) ou des les deux randonnées en forêt que j'ai fait dernièrement, qui sentaient bon l'humus, le sous bois, le mycélium, le crottin de cheval. e surveille régulièrement ma température, et aucun problème de ce côté là non plus.

Mieux même, je suis depuis tout petit très sensible au rhinites/rhinotrachéites/rhinopharyngites et j'en attrape d'habitude plusieurs pas an. Mais depuis le début du premier confinement, le port du masque obligatoire, la distanciation, le télétravail, la raréfaction de ma fréquentation des transports, etc ... je n'en ai contracté aucune, même pas la moindre alerte.

Donc non, sur ce plan là de ma santé, aucun problème.
...l'un des rares mais importants points positifs, toutes ces saloperies de virus qui trainent , enfin trainaient et qui adoraient galoper de l'un à l'autre, là ils doivent se morfondre et chercher à faire un attentat anti-covid!!!!
content que tu aies toutes tes capacités!!! :obscene-drinkingcheers:
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18591
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

Damien80 a écrit : 24 nov. 2020, 08:10
jnpons a écrit :À la lecture de ta degust, on sent que tu es soit blasé soit épuisé, bref, tu n’étais pas dedans ! Car y’a des choses que tu aurais du bien aimer.
C’est exactement ce que je me suis dis oui
Là, on est certainement beaucoup plus proche de la réalité.

Blasé ?
Sans doute en partie. Depuis 15 ans, entre les bouteilles que j'ai acheté et que j'ai encore, celles que j'ai revendu, et que j'ai toutes goûté, ça doit bien représenter dans les 1500 quilles toutes eaux de vie confondues. Et je ne parle pas des bières et des vins que j'ai acheté et bu, ou qui attendent de l'être. Et je dois avoir peut-être bien dans les 800 samples, entamés ou non.
Pire encore, avec tous les salons, les dégustations de cavistes, les soirées entre potes, les witch, les soirées Pure Spirit, et que sais-je encore, j'ai bien du goûter à plusieurs milliers d'eau de vies, mais aussi beaucoup de bières et de vins.
Du coup, si je n'ai pas l'impression d'en avoir fait le tour, j'ai quand même très souvent une impression de déjà vu dans ce que je goûte, y compris dans le très bon.
Et depuis toujours, dans tous les loisirs, les centres d'intérêt que j'ai eu, rien ne me plait plus que la surprise, la nouveauté, la découverte, bref, l'apprentissage.
C'est même étonnant que je sois encore là au bout de 15 ans. A l'exception de la lecture, des films et séries, et de la musique (encore que ça, j'ai quasiment arrêté depuis plusieurs années), je me suis toujours lassé de mes centres d'intérêt au bout de quelques années (modélisme RC avion/bateau/auto, Bonsaïs, figurines, ...). Chaque fois, bien qu'autodidacte, je suis très vite arrivé au stade ou je créais mes propres trucs de bout en bout, ou j'avais assimilé la plupart des techniques et dès lors, très vite, ça m'ennuie.
D'ailleurs, ça ne laisse pas de m'étonner ceux qui, bien plus expérimentés que moi, continuent de goûter inlassablement, en y prenant toujours autant de plaisir, que ce soit les Serge Valentin, les Rubbens, les Angus, ou sur le forum, les PATgva, les Jean-Michel, les Piazzola, les Cthullu, etc ...

Quand au fait d'être épuisé, bah, est-ce que le fait d'avoir pris la très mauvaise habitude de ne faire des nuits que de 2 à 5 heures dans mon lit, en grande partie parce que je m'effondre dans mon canapé prématurément aune influence sur ma méforme permanente ? Je pense que c'est assez évident.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5219
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juju cassoulet »

dede a écrit : 24 nov. 2020, 08:09
juju cassoulet a écrit : 23 nov. 2020, 22:50 Ah, moi cest tout le contraire, je décroche de plus en plus vite dans un set long.
3 samples en bonne compagnie ca serait l'idéal, en salon cest un peu différent, tu n es pas la pour blablater et beaucoup de chose font envie, je comprends.
Idem. D'ailleurs je n'en fais plus.
Moi je fini mes verres et vais me coucher des que je suis rond :mrgreen:
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3237
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par wisekycourse »

juju cassoulet a écrit : 24 nov. 2020, 13:00
dede a écrit : 24 nov. 2020, 08:09
juju cassoulet a écrit : 23 nov. 2020, 22:50 Ah, moi cest tout le contraire, je décroche de plus en plus vite dans un set long.
3 samples en bonne compagnie ca serait l'idéal, en salon cest un peu différent, tu n es pas la pour blablater et beaucoup de chose font envie, je comprends.
Idem. D'ailleurs je n'en fais plus.
Moi je fini mes verres et vais me coucher des que je suis rond :mrgreen:
il y en a qui vont se coucher à 4 pattes!
plus facile d'aller te coucher rond , il suffit de se laisser rouler!! :whistle: :whistle:
jazza
Distillateur
Distillateur
Messages : 455
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jazza »

canis lupus a écrit : 24 nov. 2020, 12:27
Damien80 a écrit : 24 nov. 2020, 08:10
jnpons a écrit :À la lecture de ta degust, on sent que tu es soit blasé soit épuisé, bref, tu n’étais pas dedans ! Car y’a des choses que tu aurais du bien aimer.
C’est exactement ce que je me suis dis oui
Là, on est certainement beaucoup plus proche de la réalité.

Blasé ?
Sans doute en partie. Depuis 15 ans, entre les bouteilles que j'ai acheté et que j'ai encore, celles que j'ai revendu, et que j'ai toutes goûté, ça doit bien représenter dans les 1500 quilles toutes eaux de vie confondues. Et je ne parle pas des bières et des vins que j'ai acheté et bu, ou qui attendent de l'être. Et je dois avoir peut-être bien dans les 800 samples, entamés ou non.
Pire encore, avec tous les salons, les dégustations de cavistes, les soirées entre potes, les witch, les soirées Pure Spirit, et que sais-je encore, j'ai bien du goûter à plusieurs milliers d'eau de vies, mais aussi beaucoup de bières et de vins.
Du coup, si je n'ai pas l'impression d'en avoir fait le tour, j'ai quand même très souvent une impression de déjà vu dans ce que je goûte, y compris dans le très bon.
Et depuis toujours, dans tous les loisirs, les centres d'intérêt que j'ai eu, rien ne me plait plus que la surprise, la nouveauté, la découverte, bref, l'apprentissage.
C'est même étonnant que je sois encore là au bout de 15 ans. A l'exception de la lecture, des films et séries, et de la musique (encore que ça, j'ai quasiment arrêté depuis plusieurs années), je me suis toujours lassé de mes centres d'intérêt au bout de quelques années (modélisme RC avion/bateau/auto, Bonsaïs, figurines, ...). Chaque fois, bien qu'autodidacte, je suis très vite arrivé au stade ou je créais mes propres trucs de bout en bout, ou j'avais assimilé la plupart des techniques et dès lors, très vite, ça m'ennuie.
D'ailleurs, ça ne laisse pas de m'étonner ceux qui, bien plus expérimentés que moi, continuent de goûter inlassablement, en y prenant toujours autant de plaisir, que ce soit les Serge Valentin, les Rubbens, les Angus, ou sur le forum, les PATgva, les Jean-Michel, les Piazzola, les Cthullu, etc ...

Quand au fait d'être épuisé, bah, est-ce que le fait d'avoir pris la très mauvaise habitude de ne faire des nuits que de 2 à 5 heures dans mon lit, en grande partie parce que je m'effondre dans mon canapé prématurément aune influence sur ma méforme permanente ? Je pense que c'est assez évident.
Durant toutes ces années, tu as déjà testé la longue pose ? Là, j'ai l'impression que c'est ce qui s'impose ! Revenir et reprendre du plaisir ensuite.

Sinon, sur Youtube tu as des tutos pour faire ton whisky toi même en 10min au lieu de 10ans, je pense que tu découvriras de nouvelles sensations ! (pour le plaisir on repassera, mais c'est déjà ça)
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »