Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3919
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jnpons »

dede a écrit :
02 avr. 2020, 22:13
Et alors ? Il est à ton goût ?
Première fois 94, la je suis un cran en dessous, car j’ai bu d’autres tueries depuis.....
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2493
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

2 Irish en ex rum cask ce soir :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ey-1999-rk. Je l'avais noté 87 seulement la 1ère fois mais là, avec qq années d'ouverture, l'alcool un peu mordant s'est assoupli. Les arômes fruités sont bien présents tels qu'on les espère. L'influence du fût de rhum ne me semble pas évidente.

https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... nd-1991-dd. J'avais oublié que je l'avais déjà goûté... Et que j'en avais été déçu. Déception légitime vu le pedigree. Le nez est plutôt intéressant, typiquement irlandais mais L'attaque est assez plate, décevante et la finale est un peu amère comme celle que je retrouve dans certains rhums (c'est donc peut-être lié à cet ex rum cask). Je ressens comme une légère tourbe qui lui apporte une complexité sympa.

Au final je mets les 2 sur un pied d'égalité alors que le tarif de base ne devait pas être le même. Cette série de RK était quand même d'un super rapport qualité prix.

juujuu
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 212
Inscription : 09 mai 2018, 16:04

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juujuu »

https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... h-2008-lga : 1er nez sur la vanille, le miel et la banane haribo mais ça s'estompe assez rapidement ; sur la longueur ya un côté frais et herbacé qui arrive, je le trouvais monolithique mais le côté gazon amène une dimension en plus. Ca reste super gourmand, 87
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... k-2003-mba : un 1er nez légèrement soufré, amande, pain d'épice, mais qui part rapidement, derrière une tourbe plutôt terreuse. Pas évident, il se laisse désirer comme dram, le goudron arrive ensuite au nez, en bouche c'est dense et super gourmand,léger minéral, 88.

Avatar de l’utilisateur
WindBreizheur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 522
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par WindBreizheur »

Tranquille ce soir avec un classique et une pelle de tourbe :

Arran 10 ans 46%
Ultra floral, frais, Sherry modéré et plutôt sur les épices. Franc, direct, bien texturé. Vu son prix sous les 50€, le rapport q/p est monstrueux.
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 0-year-old

Bunna Staoisha 2014 4 ans 60.8% Comptoir Irlandais
Sans limite sur la tourbe, pas le plus complexe whisky du monde, mais my god, c'est dense, ultra fat, y'a du matos. Zéro agressivité malgré l'âge et le degrès. TOURBE TOURBE TOURBE ! Et pichenette maritime ! Mais TOURBE TOURBE TOURBE. C'est du pure whisky direct live, ça ne s'intellectualise pas, c'est du pure plaisir sans prise de tête pour tout amateur de tourbés qui veut prendre une baffe.
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... v-staoisha

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3962
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par elskling »

suite du vidage des samples pendant le confinement:

BALBLAIR 1997 56,8% c.1146
très joliment fruité, puissant, c'est le bourbon barrel, clairement le meilleur des deux single cask que LMDW avait sorti cette année là (l'autre était un 1996 sherry).

GLENDRONACH 1996-2009 c.231
gros sherry sirupeux, on flirte avec les quelques relents métalliques qui pour moi peuvent être rédhibitoires, ce n'est pas le cas ici, on est à la limite, c'est très gourmand, épais, pas mal du tout, mais risque vite de devenir écoeurant. Typiquement le genre de whisky que je suis très content d'avoir goûté, et que je n'ai heureusement pas acheté, car je n'aurais jamais vidé une bouteille entière.

SPRINGBANK 1999-2016 50,3% Archives c.269
Encore un beau springbank de chez Archives, pur et ciselé, les fruits sont présents mais en retenue, pas dans l'exubérance, mais ce n'est pas un problème du tout, c'est un profil racé, une belle longueur, un whisky très fin. Rarement déçu par les Springbank d'Archives.

IRISH 1991 TWA/ACLA
On est dans le profil typique de la plupart des 1991, et ça s'annonce déjà comme ça dès le nez: fruité exotique exubérant, gourmand, la jolie tourbe fine qui enveloppe la salade de fruits, un modèle du genre.

BRUICHLADDICH 1965 22y Riserva Veronelli 48,8%
c'est pas le sherry, mais l'autre, finesse et raffinement des whiskies d'antan, classieux.

GLEN ORD 30y 58,7%
Un profil plutôt minéral et un peu austère, puissant mais équilibré, très sympathique, mais je n'y trouve pas les fruits que Serge semble y avoir trouvé, même si c'est très citrique. Disons que je suis loin de lui donner 93 comme Serge, c'est sympathique, mais bizarrement ça me faire plus penser à un Springbank - je serais plutôt autour de 90.

COOLEY 1988-2014 25y SMWS 117.3 58,5%
Très exotique en bouche, mais un peu léger, puis ça part dans le n'importe quoi. La couleur est trouble, de nombreuses se font dissonnantes. Quelques gouttes d'eau et là c'est la cata, on passe sur une amertume franchement désagréable. Dommage. Le nez et la toute première entrée en bouche nous plaçaient clairement dans la lignée des Irish de ce pedigree, puis très vite on sent les problèmes qui arrivent par vagues, et ça devient vite désagréable. Verdict: à peur près certain que le sample était déjà abîmé.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 961
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc »

elskling a écrit :
04 avr. 2020, 11:00

COOLEY 1988-2014 25y SMWS 117.3 58,5%
Très exotique en bouche, mais un peu léger, puis ça part dans le n'importe quoi. La couleur est trouble, de nombreuses se font dissonnantes. Quelques gouttes d'eau et là c'est la cata, on passe sur une amertume franchement désagréable. Dommage. Le nez et la toute première entrée en bouche nous plaçaient clairement dans la lignée des Irish de ce pedigree, puis très vite on sent les problèmes qui arrivent par vagues, et ça devient vite désagréable. Verdict: à peur près certain que le sample était déjà abîmé.
Malheureusement ça me semble effectivement de loin la conclusion la plus probable parce que pour l'avoir gouté (deux fois même, merci à celui qui se reconnaitra :mrgreen: - et qui adore dire que je l'ai détesté parce que je ne lui ai mis QUE 92 :lol: ), à part du fruit et du bois précieux (et un rien de sauce soja comme dans certains vieux Irish, mais je pense n'avoir jamais lu cette note dans d'autres commentaires que les miens :lol: ) y a rien à lui reprocher, il est dingue ! A la limite un chouia fort en alcool mais ça sert relativement bien le propos "bombastique" du fruité.

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3962
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par elskling »

Brieuc a écrit :
04 avr. 2020, 11:24
elskling a écrit :
04 avr. 2020, 11:00

COOLEY 1988-2014 25y SMWS 117.3 58,5%
Très exotique en bouche, mais un peu léger, puis ça part dans le n'importe quoi. La couleur est trouble, de nombreuses se font dissonnantes. Quelques gouttes d'eau et là c'est la cata, on passe sur une amertume franchement désagréable. Dommage. Le nez et la toute première entrée en bouche nous plaçaient clairement dans la lignée des Irish de ce pedigree, puis très vite on sent les problèmes qui arrivent par vagues, et ça devient vite désagréable. Verdict: à peur près certain que le sample était déjà abîmé.
Malheureusement ça me semble effectivement de loin la conclusion la plus probable parce que pour l'avoir gouté (deux fois même, merci à celui qui se reconnaitra :mrgreen: - et qui adore dire que je l'ai détesté parce que je ne lui ai mis QUE 92 :lol: ), à part du fruit et du bois précieux (et un rien de sauce soja comme dans certains vieux Irish, mais je pense n'avoir jamais lu cette note dans d'autres commentaires que les miens :lol: ) y a rien à lui reprocher, il est dingue ! A la limite un chouia fort en alcool mais ça sert relativement bien le propos "bombastique" du fruité.
c'est en vérifiant le degré d'alcool, qui en bouche semblait faible, que j'ai commencé à me douter que quelque chose ne tournait pas rond. J'ai vérifié la couleur, et j'ai vu que c'était trouble - toujours un signe inquiétant sur des whiskies qui ne sont pas censés être troubles dès l'ouverture, et je n'avais pas le souvenir que c'était le cas à la réception du sample.

Bref, au fil de l'opération de vidage, je m'aperçois que les samples aussi se cachent pour mourir, en silence, au fond de l'armoire, et qu'on retrouve ainsi, par hasard, leur cadavre bien plus tard... :violin:

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2489
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton »

Apparement je ne suis pas le seul à avoir des cadavres dans les placards... :mrgreen:
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2493
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par greg_0277 »

Ben Nevis 1996-2017 DD : Un peu déçu. Peut-être un sample légèrement éventé mais je ne l'ai pas trouvé très causant. Le nez est assez peu expressif, plutôt fruité/ floral. En bouche on est sur le même ressenti. Tout en finesse mais il me manque quelque chose pour m'enthousiasmer réellement.

Glengoyne 1972-2010 DD : On passe un gros cran au dessus toutefois j'en attendais un peu plus. Le nez est top, fruité, le bois verni. texture délicieuse, c'est vraiment très waxy (le plus que j'ai ressenti chez un glengoyne) mais la promesse fruitée du nez n'est pas tenu. Il a pourtant été largement aéré. La finale est longue, sans amertume mais sans surprise non plus.

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10983
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Ballindalloch 1970 - 2008 TWC : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... h-1970-twc

Qui veut un armagnac ? Le nez présente un très beau sherry boisé, style vieille prune ou vieux marc. On sent les ans, c'est fondu. La bouche suit le même profil, et la finale est sèche, tannique, un peu astringente. Ca ne fait pas rêver, mais le vieux pépère a encore du oomph, peut-être même un peu trop. A siroter par petites gorgées. Je n'ai pas ajouté d'eau, pour ne pas accentuer l'amertume et achever de le déséquilibrer. 88/100. Les amateurs de vieux sherries boisés devraient y trouver leur compte.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

juujuu
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 212
Inscription : 09 mai 2018, 16:04

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juujuu »

Ben Nevis 10 ans 46° : Je ne sais pas de quelle année il est, mais en tout cas c'est le genre de dram qui me fait dire qu'on peut se vraiment se faire plaisir à bas prix. C'est de la gourmandise à l'état pur, de la pomme au nez, malté, une bouche d'une rondeur parfaite, pas super complexe mais un plaisir immédiat, je pense que je vais acheter quelques quilles au cas ou pour plus tard (vraiment sold out ou c'est du marketing à la Talisker 10 ?), en tout cas j'adore ce qu'ils font, j'espère qu'ya encore plein de 95 et 96 qui vont continuer à sortir !

jazza
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 255
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jazza »

Oh que oui, mais j'ai l'impression qu'il faut être de plus en plus rapide : https://www.whiskynotes.be/2020/ben-nev ... isky-jury/

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3962
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par elskling »

jazza a écrit :
05 avr. 2020, 10:51
Oh que oui, mais j'ai l'impression qu'il faut être de plus en plus rapide : https://www.whiskynotes.be/2020/ben-nev ... isky-jury/
Ou pas. Il en sort tous les mois. Pour ma part, j'ai renoncé à acheter tous les BN 95 ou 96 qui sortent: ils sont la plupart du temps très bons, mais il y en a trop, et ils sont de plus en plus chers. N'oublions pas que cette distillerie n'est pas fermée. J'achète désormais au compte-gouttes les BN, sachant que j'en ai déjà suffisamment de côté pour tenir un confinement de 30 ans. :obscene-drinkingchug:

jazza
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 255
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jazza »

Oui tu as bien raison, je disais ça juste parceque ces 2, 95 et 96 sont partis hyper vite ! Perso, je préfère essayer de gouter d'autres choses que tjrs des BN supers !

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Distillateur
Distillateur
Messages : 364
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star »

Moi aussi, je fait plutôt partie de ceux qui aiment bien les BN 95/96 et particulièrement ceux en fût de bourbon. Tout ceux goûtés étaient très bons ! Pas forcément géniaux mais au moins très bons.
Par contre, c'est vrai qu'il y a une vraie hausse des prix ces derniers mois. Peut-on penser que c'est causé par une succession de 90 et + sur whiskyfun collés à des Ben Nevis 95/96 ?
Il me semble par contre que BN à ses détracteurs sur le forum non ? Ca serait intéressant d'entendre ce qui leurs déplaît sur ces malts ;-)

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »