Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

juujuu
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 93
Inscription : 09 mai 2018, 16:04

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par juujuu » 23 oct. 2019, 17:45

canis lupus a écrit :
23 oct. 2019, 10:48
cthulhu a écrit :
23 oct. 2019, 10:36
Avec 3cl, on fait en general 3 degustations. ;)
C'est clair.
juju cassoulet a écrit :
23 oct. 2019, 10:39
Tu auras aussi un meilleur palais avant manger.
Ça aussi.
Moi aussi je bois mes samples d'une traite.
J'imagine que l'expérience aidant on arrive à force à juger rapidement un whisky juste avec une mini gorgée, moi j'ai essayé au début de faire 2 degusts avec 3cl mais même comme ça j'étais frustré et pas sûr de mon jugement ... et j'aime bien voir l'évolution de mon sample pendant le film ;)
Au final je fais pas des sets de 10 samples différents, mais j'ai le sentiment (peut-être à tort) d'avoir mieux cerné le whisky.
Et ça me permet accessoirement de faire du ménage aussi, c'est que ça prend de la place ces petites fioles

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1748
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton » 23 oct. 2019, 18:22

Moi ça dépend de mon envie du soir en fait. Je vois mon dram quotidien vers entre 23h et minuit environ, une heure après manger en général, une fois posé tranquillement dans le canapé.
Du coup, ca va dépendre de mon humeur et de mon envie de la soirée... des fois, une fois mon "daily dram" de 1,5 a 2 cl vidé, je décide de me faire un petit plaisir supplémentaire, et donc, je m'attaque à un sample, et la, suivant le whisky choisi, ca peut aller de 1 à 1,5cl ( histoire d'avoir 2, voire 3 dégustations sur un sample )...
Pour exemple, sur le Port Ellen 2nd release, je n'ai goûté que cl... par contre, sur un whisky moins " prestigieux ", je vais plutôt ne faire que 2 dram avec un sample de 3cl...
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17220
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 23 oct. 2019, 18:25

juujuu a écrit :
23 oct. 2019, 17:45
J'imagine que l'expérience aidant on arrive à force à juger rapidement un whisky juste avec une mini gorgée, moi j'ai essayé au début de faire 2 degusts avec 3cl
Dans un sample de 3cl, j'arrive à faire 2, voire 3 dégustations, de chacune 3 gorgées. :cool:
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 110
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star » 23 oct. 2019, 20:04

Von Barton a écrit :
23 oct. 2019, 18:22
Moi ça dépend de mon envie du soir en fait. Je vois mon dram quotidien vers entre 23h et minuit environ, une heure après manger en général, une fois posé tranquillement dans le canapé.
Du coup, ca va dépendre de mon humeur et de mon envie de la soirée... des fois, une fois mon "daily dram" de 1,5 a 2 cl vidé, je décide de me faire un petit plaisir supplémentaire, et donc, je m'attaque à un sample, et la, suivant le whisky choisi, ca peut aller de 1 à 1,5cl ( histoire d'avoir 2, voire 3 dégustations sur un sample )...
Pour exemple, sur le Port Ellen 2nd release, je n'ai goûté que cl... par contre, sur un whisky moins " prestigieux ", je vais plutôt ne faire que 2 dram avec un sample de 3cl...
Pareil que l'ami Von Barton. Tout dépendra de la rareté et de la qualité "supposée" du sample. Ça peut varier d'1 à 3 dégustations. Mais le moment est aussi important, c'est sûr que cela dépend si on est dans l'analytique ou dans le plaisir.
De plus parfois certains whisky sont tellement bon, satisfaisant pour le palais et l'esprit qu'on ne sent pas le besoin d'y retourner.

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1748
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton » 23 oct. 2019, 20:19

Dark Star a écrit :
23 oct. 2019, 20:04

Pareil que l'ami Von Barton.
Je suis tout ému maintenant... j'ai un ami ! :happy-jumpyellow:

:lol:
Dernière modification par Von Barton le 23 oct. 2019, 20:22, modifié 1 fois.
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 110
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star » 23 oct. 2019, 20:22

Et pas n'importe lequel !!!! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1748
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Von Barton » 23 oct. 2019, 20:23

Dark Star a écrit :
23 oct. 2019, 20:22
Et pas n'importe lequel !!!! :lol:
j'avoue !
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17220
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 23 oct. 2019, 21:05

Dark Star a écrit :
23 oct. 2019, 20:04
Von Barton a écrit :
23 oct. 2019, 18:22
Moi ça dépend de mon envie du soir en fait. Je vois mon dram quotidien vers entre 23h et minuit environ, une heure après manger en général, une fois posé tranquillement dans le canapé.
Du coup, ca va dépendre de mon humeur et de mon envie de la soirée... des fois, une fois mon "daily dram" de 1,5 a 2 cl vidé, je décide de me faire un petit plaisir supplémentaire, et donc, je m'attaque à un sample, et la, suivant le whisky choisi, ca peut aller de 1 à 1,5cl ( histoire d'avoir 2, voire 3 dégustations sur un sample )...
Pour exemple, sur le Port Ellen 2nd release, je n'ai goûté que cl... par contre, sur un whisky moins " prestigieux ", je vais plutôt ne faire que 2 dram avec un sample de 3cl...
Pareil que l'ami Von Barton. Tout dépendra de la rareté et de la qualité "supposée" du sample. Ça peut varier d'1 à 3 dégustations. Mais le moment est aussi important, c'est sûr que cela dépend si on est dans l'analytique ou dans le plaisir.
De plus parfois certains whisky sont tellement bon, satisfaisant pour le palais et l'esprit qu'on ne sent pas le besoin d'y retourner.
Ça dépend du verre également.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 110
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star » 23 oct. 2019, 21:41

Oui, effectivement le verre joue aussi. Déguster 1 cl dans un grand verre warm up de 30cl, par exemple, c'est pas l'idéal ! Par contre pour boire un gros dram sans prise de tête c'est plutôt cool comme verre.

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4456
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Savoureur » 24 oct. 2019, 07:38

J'ai eu la chance (et le plaisir) de gouter la version 62.7% à trois reprises (dite "pale version". Jamais gouté la version sombre à 59%.
dede a écrit :
23 oct. 2019, 15:30
Et aussi un PdA - Closed Distilleries : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... n-1982-pda
et un DR : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... en-1982-dr

De ceux que j'ai pu goûter, le Pe 1 est mon préféré, avec ce DL OMC : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... en-1983-dl . L'OMC m'avait paru pus bourrin et caricatural que ces deux là, même si j'ai pas craché dans la soupe...
Le DR rappelle également des bons moments. C'est la seconde année de l'activité de DR, le laps de temps qu'il y avait encore Dewar Rattray sur les étiquettes. C'était changé en A.D. Rattray (début 2008 si mes souvenirs sont exactes) à cause de droits sur le nom Dewar.

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17220
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus » 24 oct. 2019, 09:40

Des Porte Ellen Sherry, Jean Boyer en a sorti quelques uns également:
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... en-1983-jb
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... en-1983-jb
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... en-1982-jb
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... en-1983-jb

Après, je ne sais pas si certains d'entre eux peuvent être qualifiés de gros ou de dark sherry (le dernier, visuellement clairement pas).
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 796
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 24 oct. 2019, 15:58

Ouverture l'autre soir de mon Glenburgie 1992-2019 27yo Cadenhead Single Cask 48,9%
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ie-1992-ca

Dès l'ouverture, c'est super bon, et assez proche de ce dont je me souvenais.
On est sur un profil qui rappelle certains Bordeaux blancs secs (Graves notamment) qui arrivent à combiner ce coté sec (au sens de "pas sucré") avec un fruité très très marqué, acidulé, voire un peu pétillant. C'est tout à fait ce que ce Glenburgie propose. Un ananas franc et décomplexé comme je m'en souvenais, suivi de pleins d'agrumes en grande pompe, particulièrement acidulés, surtout citron et mandarine. Un peu de coriandre, de vinaigre au fruit de la passion, une toute petite touche de poivre. Très comparable à un profil de champagne également (plutôt champagne vineux alors). La bouche confirme tout ça, très belle texture et intégration d'alcool, le citron vert, le fruit de la passion, mais ce que j'aime particulièrement (et c'était déjà le cas au nez) c'est que ce fruité est vraiment modéré par une vraie "tension" (au sens qu'on entend parfois en oenologie), une rigueur, une fraicheur acide. En ce sens par exemple c'est très très différent du #900900 qui, bien que très bon, propose un fruité lascif et sucré qui n'a pas cette tension et cette fraicheur, à mon sens. On a une transition vers un coté noisetté et brioché assez inattendu qui reste cohérent avec le thème du champagne. Une note saline en finale, avec un peu de menthe et de céléri. Mandarine toujours. Très très bon cette affaire ! ~90

Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 110
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Dark Star » 25 oct. 2019, 16:55

Brieuc, ça fait drôlement envie ce petit Glenburgie !
Et au final, tu as donc préféré celui-ci au SMOS 900900 ? Si oui, il va falloir que je mette en quête du Cadenhead car le 900900 est pour moi une référence.

Sinon hier soir, c’était le Clynelish 1995 21YO SV pour TWE (https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... sh-1995-sv) : C’est bon, assez complexe et singulier. Sans doute la typicité de Clynelish (pas assez de recul pour en juger). En tout cas j’aime y revenir de temps à autre, même si c’est pas le whisky qui me vient de suite à l’esprit, quand j’ai envie de me faire plaisir.

Puis un petit Elements of Islay Bn7 (https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... in-bn7-eld). Déçu, monodimensionnel sur les arômes boisé/caramel mou. Bof ....
Et si j'étais pas fan de sherry au final :think:
juju cassoulet a écrit :
22 oct. 2019, 23:10
Jai ouvert en famille le mortlach 11yo des grands alambics. Cest une bouteille qui ne fera pas long feu ca je peux vous le dire.
A cause des verres a moutarde ou de la bouteille a peine ouverte j y aurai peut etre baissé ma note d'un point.
J’ai aussi gouté le Mortlach LGA et j’ai vraiment bien aimé, un super nez sur les fruits et la vanille. Très gourmand. Pour pinailler, juste la finale un peu courte. Mais un jolie whisky et, me concernant, un futur achat.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 796
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 26 oct. 2019, 00:43

J'imagine que je prendrai la peine de faire des notes plus complètes pour ce que j'ai gouté chez Massen aujourd'hui dans la section adéquate (et j'espère que les autres le feront aussi ! :D) mais en attendant je peux quand même dire que parmi les nouveaux Daily Dram, le Clynelish et sans doute plus encore le Benrinnes sont super bons.

Pour revenir sur ce dernier, c'est vraiment un sherry parfait. Un pur sans faute, c'est superbe, comme on se le disait avec Savoureur tout à l'heure "il y aurait eu toutes les raisons du monde pour que ce soit raté et pourtant c'est réussi", il y a ce coté "alignement des étoiles" qui est assez admirable. J'ai été impressionné par la qualité et ça vient de quelqu'un qui est tout sauf un sherry freak, donc c'est dire. Même sans être grand amateur de sherry, si j'avais eu 285€ à mettre dans un gros sherry actuellement, je l'aurais fait sans hésiter. C'est cher, clairement, mais je parierais encore plus cher à parier que sur les 3-4 dernières années, il n'y a pas 10% de ce que Glendro a vendu au même prix (ou plus cher !) qui était de ce niveau-là, par exemple.
Dernière modification par Brieuc le 26 oct. 2019, 00:53, modifié 1 fois.

Brieuc
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 796
Inscription : 27 nov. 2015, 20:59

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Brieuc » 26 oct. 2019, 00:48

Dark Star a écrit :
25 oct. 2019, 16:55
Brieuc, ça fait drôlement envie ce petit Glenburgie !
Et au final, tu as donc préféré celui-ci au SMOS 900900 ? Si oui, il va falloir que je mette en quête du Cadenhead car le 900900 est pour moi une référence.
C'est à dire que oui sans doute que j'ai un peu préféré, parce que ça a quelque chose de plus frais et de plus juteux, alors que le 900900 est vraiment à mort sur la salade de fruit bien sucrée. C'est juste différent quoi, j'aurais du mal à dire que l'un est "mieux" que l'autre, parce que c'est vraiment affaire de gouts ;-)

Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »