Bruichladdich : la fin d'une époque ?

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 795
Inscription : 07 mars 2005, 22:38

Message non lu par Soup »

Pas si sur, d'un point de vue marketing quand un produit ne marche pas, monter son prix peut être aussi efficace que le baisser (rien à voir du jour : c'est ce qu'a fait tropicana avec leur jus d'orange, ça a marché). A supposer que les murray mc david mission ne marchent pas, ce qui est déja loin d'être sur, en baissant leur prix ils attireront plus de gens comme nous, en le montant ils pourront viser des gens moins amateurs mais plus fortunés, en se donnant une image d'exclusivité/classe.
Après, tout cela n'est que supposition, attendons de voir comment ça va se goupiller. Dans l'immédiat, je partage l'avis de laphroaig_c_lui, à savoir que c'est dommage qu'ils ne proposent plus que des finitions dans leur gamme de base :roll:

whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 15:13

Message non lu par whiskygalore »

...
Dernière modification par whiskygalore le 28 oct. 2007, 14:34, modifié 1 fois.

berenyce
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 93
Inscription : 11 févr. 2005, 11:37

Message non lu par berenyce »

whiskygalore a écrit :Sont-ils aussi doux et puissants que l'Uigeadal ou le Lagavulin 12 ans (malgré la différence d'âge) ? Parce que ceux-là, je les trouve excellents, le Lagavulin un peu plus quand même. Je me demande si une distillation lente n'est pas à l'origine de cette qualité, en tout cas Lagavulin, Octomore ou Port Charlotte, sont distillés lentement, non ?
Je ne sais pas s'ils sont distillés lentement
Par contre au niveau du gout en comparaison avec Uigeadail ou lagavullin, c'est difficile à dire puisque pas d'impact de la barrique, ça donne un alcool à 71.8° environ
Il m'en reste un peu je vais les regouter pour vous dire :twisted:

berenyce
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 93
Inscription : 11 févr. 2005, 11:37

Message non lu par berenyce »

Alors, ce cher Octomore distilé le 9/05/02, c'est ce qui est écrit sur la bouteille!? 71.8°

Pur :
Nez: avant d'etre bruler par l'alcool un coté viandard très fumé plutot bois que tourbe d'ailleurs
Bouche : Très vaporeux, astringent, herbacé

Après dilution :
Nez : le coté viandard fumé est atténué, citron, fraicheur, beurre,
Bouche : cendre puis acidité (citron ) puis note salée, sensation astringente
Très complexe évolu énormément avec la dilution et l'aération, le genre de truc qui change à chaque gorgée!!!
Maintenant je lui trouve une entrée de bouche sucrée puis herbacée et cendrée
Très long en bouche évidement, plus sur la fumée que la tourbe ce qui est surprenant.
Extrait sec : vieux cuir, poussière, craie plus une odeur lointaine d'épices ; fait penser à l'odeur que pourrait avoir la sacoche Indiana Jones!?
Bon petite pause (bien méritée) avant de rattaquer!

whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 15:13

Message non lu par whiskygalore »

...
Dernière modification par whiskygalore le 28 oct. 2007, 14:41, modifié 1 fois.

berenyce
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 93
Inscription : 11 févr. 2005, 11:37

Message non lu par berenyce »

Ce sont des échantillons pour Octomore et pour Port Charlotte, j'ai eu la chance de gouter les deux. ;-)

Répondre

Revenir à « Le monde du whisky »