Teaspoonage

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1249
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Teaspoonage

Message non lu par amaury » 07 janv. 2019, 18:19

Il se peut tout simplement qu'il n'y ai pas d'accord entre les 2. G&M est connu pour talisker , macallan , glenfarclas historiquement mais pas pour Balvenie.

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11854
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Teaspoonage

Message non lu par Jean-Michel » 08 janv. 2019, 12:11

canis lupus a écrit :
cthulhu a écrit :Les rumeurs disent Macallan, Glenlivet et Glenfarclas. Peu-p-importe, je faisais reference a:
Je pense qu'il n'achètent tout simplement de fut si ils ne peuvent pas citer le nom de la distillerie sur la bouteille.
Clairement, ca ne les arrete pas.
Dès lors, pourquoi ne font-il pas de Williamson, de Burnside ou de Westport ?
Ils sont peut-être fâchés avec la famille Grant?
C'est vrai que je n'ai pas souvenir d'avoir jamais goûté un Laph G&M...
...
Consultation WB
...
...
Ah oui... Rien depuis 3 embouteillages CC distillés en 1973.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16942
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Teaspoonage

Message non lu par canis lupus » 08 janv. 2019, 13:54

Jean-Michel a écrit :
canis lupus a écrit :
cthulhu a écrit :Les rumeurs disent Macallan, Glenlivet et Glenfarclas. Peu-p-importe, je faisais reference a:
Je pense qu'il n'achètent tout simplement de fut si ils ne peuvent pas citer le nom de la distillerie sur la bouteille.
Clairement, ca ne les arrete pas.
Dès lors, pourquoi ne font-il pas de Williamson, de Burnside ou de Westport ?
Ils sont peut-être fâchés avec la famille Grant?
C'est vrai que je n'ai pas souvenir d'avoir jamais goûté un Laph G&M...
...
Consultation WB
...
...
Ah oui... Rien depuis 3 embouteillages CC distillés en 1973.
Pareil, je n'ai trouvé dans WB qu'un seul Balvenie et aucun Glenmorangie.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2843
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Teaspoonage

Message non lu par cthulhu » 08 janv. 2019, 14:46

A part la SMWS, personne n'a embouteille Glenmorangie. Verification prise, il semble y avoir eu un embouteillage James MacArthur (qui ont absolument tout embouteille pour les clubs de miniatures, meme Malt Mill), et il me semble avoir vu une vieille etiquette Glenmo de Cadenhead -- mais jamais la bouteille.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/

tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1067
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Teaspoonage

Message non lu par tissaneb64 » 08 janv. 2019, 19:21

J'imagine qu'il doit quand même y avoir des critères de sélection des fûts qui sont vendus pour ce processus? Sinon quel intérêt pour la distillerie de camoufler ou de faire embouteiller par autrui un bon fût? Voir un excellent fût ?

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1249
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Teaspoonage

Message non lu par amaury » 08 janv. 2019, 19:47

Tout simplement écouler de la marchandise.
Les distilleries comme Glenmo, Glenfarclas, Laph ou autres grosses produisent beaucoup plus que ce qu'elles écoulent en single malt. Elles produisent enormement pour l'industrie du blend afin de rentabiliser le matériel. Il faut que les alambics fonctionnent, c'est la règle de toute entreprise qui a du matériel et des employés.
Quand un contrat est perdu avec un blender, il y un surplus de liquide. C'est vendu à des brokers. Ceci explique aussi pourquoi c'est souvent les mêmes millésimes qui ressortent .

tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1067
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Teaspoonage

Message non lu par tissaneb64 » 08 janv. 2019, 20:55

Ok j'imagine donc que dans la masse les bons fûts voire très bons fûts ne font pas exception...

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4391
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Teaspoonage

Message non lu par Savoureur » 09 janv. 2019, 07:35

amaury a écrit :Tout simplement écouler de la marchandise.
Les distilleries comme Glenmo, Glenfarclas, Laph ou autres grosses produisent beaucoup plus que ce qu'elles écoulent en single malt. Elles produisent enormement pour l'industrie du blend afin de rentabiliser le matériel. Il faut que les alambics fonctionnent, c'est la règle de toute entreprise qui a du matériel et des employés.
Quand un contrat est perdu avec un blender, il y un surplus de liquide. C'est vendu à des brokers. Ceci explique aussi pourquoi c'est souvent les mêmes millésimes qui ressortent .
en ajoute: (de nos jours) le job du Master distiller consiste à crééer un distillat d'un profil aromatique donné et de qualité contante. Il arrive que des fûts évoluent certes bien mais ne présentent pas le profil aromatique voulu pour les whiskys (single malts et blends) de la distillerie / de la marque. Ces fûts sont également vendus à des tiers car les distilleries ne s'intéressent en général pas au travail fastidieux d'embouteiller des single cask (on constate un changement à cet égard ces derniers temps).

tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1067
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Teaspoonage

Message non lu par tissaneb64 » 09 janv. 2019, 13:58

Tu peux préciser Gérard l'idée sur les SC ? En quoi est ce fastidieux? Merci ;-)

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1249
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Teaspoonage

Message non lu par amaury » 09 janv. 2019, 14:19

Il faut tout simplement imaginer que les distilleries sont des entreprises à échelle mondiale. Embouteillé un SC à 100€ à la vente n'est en rien rentable comparé à un batch en milliers de bouteilles .
Chaque distillerie doit fournir à tous les importateurs. Séparer un fut en 50 pays est impossible ( hormis sur de la bouteille à plus de 1000€).
Faire des SC pays par pays est un travail couteux , il faut mettre en place la chaine d'embouteillage, les étiquettes à produire et à apposer...
Une distillerie qui produit une série limité, c'est entre 10000 et 20000 bouteilles. Octomore: 18000 par batch généralement pour l'exemple. Ce chiffre peut paraitre énorme mais reste relativement limité à l'échelle du monde!

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4391
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Teaspoonage

Message non lu par Savoureur » 09 janv. 2019, 14:20

Pour embouteiller un standard par milliers tu laisse tourner ton installation d'embouteillage pendant des heures, tu utilises tes étiquettes standard et les rinçages sont peu fréquents.

Edition dit:
Amaury était plus rapide et plus exhaustif que moi.

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2843
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Teaspoonage

Message non lu par cthulhu » 09 janv. 2019, 14:52

Pour paraphraser Diego: "Votre SC de 300 bouteilles, c'est la meme quantite qu'on gaspille lorsqu'on embouteille un batch de Johnnie Walker."
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/

tissaneb64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1067
Inscription : 18 août 2016, 07:59

Re: Teaspoonage

Message non lu par tissaneb64 » 09 janv. 2019, 19:50

Ah ok je comprends l'idée. Pourtant on trouve encore des SC à prix abordable. Est-ce que cela veut dire que la qualité du produit reste quand même moyenne? Ou que c'est une stratégie pour amener vers la gamme plus "classique" ?

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4391
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Teaspoonage

Message non lu par Savoureur » 10 janv. 2019, 07:33

Les single cask et le travail de sélection qui va avec, c'est surtout le domaine des embouteilleurs indépendants.
L'embouteillage se fait en Ecosse par des sociétés disposant d'outils spécialisés pour des single cask (p.ex. Cadenhead, Signatory, G&M, ...)

Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7907
Inscription : 14 févr. 2006, 22:54

Re: Teaspoonage

Message non lu par pat gva » 21 janv. 2019, 11:09

En parlant de cela je plains (plein ?) le collectionneur d'Highland Park récent, car ils se sont lancés dans une série de SC impressionnantes.
Master Experimental Blender
Genève

Répondre

Revenir à « Le monde du whisky »