Détecter une contrefaçon

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

SimonOHA
Distillateur
Distillateur
Messages : 365
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Détecter une contrefaçon

Message non lu par SimonOHA »

Bonjour à tous,

Je partage avec vous un article intéressant que j'ai lu il y a quelques jours : https://arstechnica.com/science/2020/09 ... WpDteVknmU

Il explique qu'il est maintenant possible de détecter les whiskies contrefaits.

Comme je l'avais fait pour l'article sur le whisky japonais, j'ai pris le temps d'écrire une traduction pour tous nos amis flemmards ou anglophobes :lol:


Il est maintenant possible de détecter le whisky contrefait sans ouvrir une bouteille.
La contrefaçon de single-malts rares est un problème croissant dans l'industrie.

Rien de tel que de siroter un excellent whisky, pour ceux dont c'est le péché mignon. Mais comment être sûr que vous payez pour le vrai contenu et non pour une contrefaçon bas de gamme ? Bonne nouvelle : les physiciens de l'Université de St.Andrews en Ecosse ont trouvé comment tester l'authenticité des bouteilles de très bons whiskies en utilisant la lumière laser, sans même avoir à ouvrir les bouteilles. Ils ont décrit leurs travaux dans un récent article publié dans le journal Analytical Methods.

Comme nous le signalions l'année dernière, la demande pour les whiskies chers et rares explose (et oui, même au beau milieu d'une pandémie), naturellement, il y a une augmentation proportionnelle du nombre de bouteilles contrefaites qui s'infiltrent sur le marché. Une étude de 2018 qui a sélectionné au hasard 55 bouteilles de sites d'enchères, au sein de collections privées ou chez des revendeurs pour une datation carbone, a révélé que 21 d'entre elles étaient soit carrément des fausses ou alors non distillées l'année indiquée sur l'étiquette.

Dix de ces faux étaient supposés être des single-malts datés de 1900 ou avant, ce qui a conduit le cofondateur de Rare Whisky 101, David Robertson, à déclarer publiquement : " Nous croyons sincèrement que chaque bouteille datant prétendument d'avant 1900 devrait être présumée fausse jusqu'à ce qu'on puisse prouver qu'elle ne l'est pas. D'autant plus si la bouteille est supposée être un single-malt." Il y a également une augmentation de l'infiltration de whiskies contrefaits moins chers sur le marché, ce qui pourrait même poser un problème plus grand encore, quoiqu'il puisse sembler moins accrocheur.

C'est ce qui a incité Alasdair Clark de l'Université de Glasgow à développer une langue intelligente capable de faire la différence entre plusieurs marques de whisky. Annoncé l'année dernière, son dispositif consiste en deux "papilles gustatives" nanométalliques, une en or, l'autre en aluminium, placées côte à côte et disposées dans un motif en damier. Chacune est chimiquement modifiée et surveillée pour voir comment les interactions des nanométaux avec la lumière changent en contact avec le liquide. Avoir deux papilles gustatives sur la langue artificielle lui permet d'obtenir deux profils optiques distincts des trois différents whiskies utilisés pour l'expérience (Glenfiddich, Glen Marnoch et Laphroaig), tout en ne faisant qu'une seule mesure.

Toutefois, la langue artificielle de Clark ne détecte pas un élément chimique spécifique, c'est ce qui en fait une langue par opposition à un capteur. Les langues humaines peuvent faire la différence entre du café et du jus de pomme par exemple, non pas parce que nous détectons les éléments chimiques spécifiques dans chacun d'eux mais parce qu'au fil du temps, nous avons appris à associer un certain profil de saveur à chaque produit. C'est principalement ce que fait la langue artificielle de Clark. Sauf que vous avez toujours besoin d'ouvrir vos bouteilles pour tester les whiskies. Les distributeurs et producteurs de whiskies sont très intéressés par des méthodes qui fonctionneraient tout en gardant leurs précieuses bouteilles toujours fermées.

Chimiquement complexe

Les whiskies sont remarquablement complexes, chimiquement parlant, bien que les deux ingrédients principaux soient l'eau et l'orge (et/ou d'autres céréales). Pourtant, la façon dont sont produits les whiskies crée une signature chimique unique, comme une empreinte. Elle inclue le temps passé à vieillir dans un fût en bois, qui donne à l'alcool sa couleur dorée révélatrice, sans oublier son bouquet fumé. Comme Allisson Gasparini l'a fait remarquer à Forbes : "Les whiskies sont des liquides chimiquement complexes qui contiennent des milliers de composants qui leur donnent des couleurs, arômes et saveurs distincts. Avoir une compréhension détaillée de la composition chimique de la bouteille en face de vous peut être la différence entre avoir le whisky rare promis par cette étiquette et reconnaître une contrefaçon."

Les scientifiques recherchent de nombreuses techniques différentes pour mieux comprendre tous ces composés chimiques. Par exemple, des chercheurs de l'Institut de l'Agriculture de l'Université du Tennessee ont identifié beaucoup des principaux composés aromatiques actifs responsables des profils de saveurs distinctifs des whiskies du Tennessee en utilisant la combinaison de deux techniques : la chromatographie gazeuse spectrométrique de masse et la chromatographie gazeuse-olfactométrique (le jeune distillat de whisky subit une étape de filtration supplémentaire avant sa mise en tonneau, appelée Lincoln County Process, alias la "lixiviation au charbon de bois"). Ils viennent tout juste de publier leurs résultats plus tôt ce mois-ci, en expliquant l'ensemble du processus, dans le Journal de l'Agriculture Chimique.

Un signal spectral

Les scientifiques et chimistes culinaires s'intéressent à l'utilisation de la spectroscopie pour identifier les composants chimiques à l'intérieur des bouteilles. Cela implique de faire briller un laser dans un liquide qui disperse la lumière et la divise en un spectre de longueurs d'onde. Les différentes couleurs représentent différentes longueurs d'onde de lumière, qui correspondent à des composants chimiques spécifiques, et fournissent donc une sorte d'empreinte digitale unique de ce liquide. La Scotch Whisky Research Institute (SWSRI), a Edinburgh en Ecosse, expérimente un spectromètre portable suffisamment facile à utiliser pour permettre aux professionnels de mesurer les taux de sucre (une caractéristique clé pour vérifier la provenance) avec un minimum de formation, ainsi que pour faire la distinction entre différents whiskies en fonction d'autres caractéristiques chimiques.

Le défi de l'application de ces techniques au whisky est que les bouteilles en verre produisent elles-mêmes un signal spectral important, rendant difficile à discerner l'empreinte chimique qui nous intéresse (celle de l'alcool à l'intérieur). La spectroscopie est donc généralement effectuée après que les whiskies aient été retirés de la bouteille.

C'est le problème qu'Holly Fleming et ses collègues de St. Andrews ont résolu avec leur dernier papier. Ils ont compris comment façonner la lumière laser en anneau plutôt qu'en faisceau focalisé, supprimant ainsi le signal parasitant du verre. Ils ont utilisé une lentille en forme de cône pour concentrer l'anneau de lumière sur la bouteille, qui a son tour recentre ladite lumière dans le whisky à l'intérieur. Ainsi, l'authenticité d'une rare et chère bouteille de whisky peut être vérifiée sans gaspiller une seule précieuse goutte.
Bonus : la même technique peut également être utilisée pour analyser les bouteilles de gin et de vodka. Tout cela devrait ravir les producteurs et distributeurs de spiritueux fins.



Une pensée pour les 21 malheureux du test et une autre pour tous ceux qui ont lu l'article ET qui ont acquis une bouteille de la Perfect Collection de cette année :lol: je me poserais des questions perso :roll
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3273
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par cthulhu »

Merci. Tu as perdu mon attention des que ceci est apparu:
SimonOHA a écrit : 21 sept. 2020, 12:59ce qui a conduit le cofondateur de Rare Whisky 101, David Robertson, à déclarer publiquement
Comprends pas la raison de ton commentaire a propos de la Perfect Collection.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Like on facebook
SimonOHA
Distillateur
Distillateur
Messages : 365
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par SimonOHA »

cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 13:28 Merci. Tu as perdu mon attention des que ceci est apparu:
SimonOHA a écrit : 21 sept. 2020, 12:59ce qui a conduit le cofondateur de Rare Whisky 101, David Robertson, à déclarer publiquement
Ha effectivement, je viens d'aller sur le site, je comprends mieux pourquoi :roll
cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 13:28 Comprends pas la raison de ton commentaire a propos de la Perfect Collection.
C'était juste une blague (ratée du coup :lol: ) en pensant aux Macallan datant d'avant 1950 and co, valant des dizaines de milliers d'euros issus de cette collection.
Après tout, dans le papier : 55 bouteilles (rares et chères) testées, 21 fausses dont 10 qui dataient de 1900 ou avant.
Ça te fait 35-40% de contrefaçons sur des bouteilles qui doivent toutes valoir plus de 10 000€ à l'unité.
Donc là, j'ai dépensé 900 000€ dans un Macallan 1926 Valerio Adami 60yo, ou 200 000€ dans un Springbank 1919 50yo, ouais peut-être que j'ai quelques sueurs froides à la lecture de l'article haha.
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3273
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par cthulhu »

Une fois passes les gros titres a scandale, faut expliquer comment, "au hasard," on pioche ces echantillons. Il y en a des milliers qui apparaissent aux encheres chaque mois. J'ecume les sites systematiquement: 10 bouteilles de 1900 ou avant, ca doit representer l'offre de plusieurs annees. Disons, 10 bouteilles sur 10000 (bouteilles par mois -- soyons reducteurs) x 12 (mois) x 5 (ans) = 600000. Les probabilites de trouver 10 bouteilles d'avant 1900 en pechant au hasard sont donc virtuellement inexistantes. Tu t'es fait avoir par le gros titre racoleur, comme la presse chaque fois que ces sornettes ressortent.

L'autenticite des bouteilles dans ladite collection ne fait aucun doute (enfin, il doit bien y en avoir quelques fausses, on s'entend). C'est l'etat desdites bouteilles qui est navrant. J'en ai goute une 20e, probablement: la moitie des ces bouteilles etaient fichues.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Like on facebook
SimonOHA
Distillateur
Distillateur
Messages : 365
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par SimonOHA »

cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 14:32 Une fois passes les gros titres a scandale, faut expliquer comment, "au hasard," on pioche ces echantillons. Il y en a des milliers qui apparaissent aux encheres chaque mois. J'ecume les sites systematiquement: 10 bouteilles de 1900 ou avant, ca doit representer l'offre de plusieurs annees. Disons, 10 bouteilles sur 10000 (bouteilles par mois -- soyons reducteurs) x 12 (mois) x 5 (ans) = 600000. Les probabilites de trouver 10 bouteilles d'avant 1900 en pechant au hasard sont donc virtuellement inexistantes.
Je pense qu'ils disent "au hasard" mais dans un échantillon fermé. Sinon comme tu dis c'est trop large.
Confirmé par : https://www.bbc.com/news/uk-scotland-sc ... s-46566703

SUERC measured residual concentrations of a radioactive isotope of carbon present in the alcohol contained in each bottle in order to establish the ages of the whiskies.
The samples had been sent for analysis by whisky broker Rare Whisky 101 (RW101), which said it was responding to "growing concern surrounding the proliferation of fake whisky" in the secondary market.
The bottles had been selected at random from auctions, private collections and retailers.


Donc en vrai la sélection a du être faite au hasard que dans les whiskies de collection rares et chers, donc déjà le top 1%.
cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 14:32 L'autenticite des bouteilles dans ladite collection ne fait aucun doute (enfin, il doit bien y en avoir quelques fausses, on s'entend).
Encore une fois fallait pas prendre ma phrase premier degré hein. :doh:
cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 14:32 C'est l'etat desdites bouteilles qui est navrant. J'en ai goute une 20e, probablement: la moitie des ces bouteilles etaient fichues.
Et ben t'en as de la chance ! Comment tu expliques ça alors ? Pas fait pour être conservées aussi longtemps avant d'être ouvertes ?
Et est-ce que l'autre moitié était incroyable alors ? :-P
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3273
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par cthulhu »

L'autre moitie etait tres bien, oui.
Le gars qui a estime la collection a explique les conditions de stockage de certaines choses, genre la bouteille de Black Bowmore a moitie pleine rangee sous l'evier pendant des annees. Evente.

Tu trouveras sur ce forum des sujets plus anciens a propos de ces fameux Macallan qui ont ete certifies faux par les Malt Maniacs des annees avant la creation de RW101. Pour simplifier, RW101 ont selectionne des bouteilles dont tout le monde savait qu'elles etaient fausses et les ont envoyees se faire autentifier. Les resultats etaient choquant: toutes ces fausses bouteilles se sont averees fausses. Ca-z-alors. Ca ne permet pas d'extrapoler grand'chose d'autre que le besoin de publicite d'une jeune entreprise ambitieuse.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Like on facebook
SimonOHA
Distillateur
Distillateur
Messages : 365
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par SimonOHA »

cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 15:25 la bouteille de Black Bowmore a moitie pleine rangee sous l'evier pendant des annees.
:lol: c'est à la fois beau (cette non sacralisation) et irrespectueux :roll
cthulhu a écrit : 21 sept. 2020, 15:25 Tu trouveras sur ce forum des sujets plus anciens a propos de ces fameux Macallan qui ont ete certifies faux par les Malt Maniacs des annees avant la creation de RW101. Pour simplifier, RW101 ont selectionne des bouteilles dont tout le monde savait qu'elles etaient fausses et les ont envoyees se faire autentifier. Les resultats etaient choquant: toutes ces fausses bouteilles se sont averees fausses. Ca-z-alors. Ca ne permet pas d'extrapoler grand'chose d'autre que le besoin de publicite d'une jeune entreprise ambitieuse.
Ha intéressant, je vais me renseigner alors.

Après, c'est quand même des universités et instituts publics qui font des recherches, au final RW101 est cité une seule fois, même pas pour dire qu'ils ont fournis les bouteilles (sur cet article, dans le second ils le mentionnent c'est vrai).

Je suis d'accord avec toi dans l'absolu, mais dans l'idée, ça ne serait pas un mal si ce genre de technologie de vérification se démocratisait (surtout si ça permet de ne pas ouvrir les bouteilles), même si c'est pour des raisons mercantiles qu'elles voient le jour, non ? Au final, ça éliminerait les faux du marché, on ne peut pas s'en plaindre (même si je ne suis pas la cible :lol: )
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3273
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par cthulhu »

Bien sur. J'explique juste pourquoi RW101 n'a que tres peu de credibilite et pourquoi nous fronscons les sourcils des qu'ils sont mentionne dans un article, meme s'il est serieux pour le reste.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Like on facebook
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3394
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par Von Barton »

Je ne connaissais pas RW101, mais c’est bien ce que j’ai cru comprendre ? Un « Argus » des Whisky ?
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18294
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par canis lupus »

Pas "argus", "Angus", dans le whisky ! Tu suis pas, hein ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
SimonOHA
Distillateur
Distillateur
Messages : 365
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par SimonOHA »

Von Barton a écrit : 21 sept. 2020, 18:39 Je ne connaissais pas RW101, mais c’est bien ce que j’ai cru comprendre ? Un « Argus » des Whisky ?
Pire, des indices de performance en fonction de certaines valeurs (distilleries par exemple).

Si t'as beaucoup d'argent et que tu vois le whisky comme de l'investissement pur et dur.

Depuis 2013, t'es à +740% sur Macallan, +660% sur Karuizawa et Bowmore, +350% pour Brora et Rosebank, +325% pour Yamazaki et +140% pour Port Ellen.
Sachant qu'après faut l'analyser, là c'est un indice sur l'augmentation du prix moyen sur la distillerie mais pas en valeur.

Bref, ça semble être un outil financier spécialisé sur le whisky.
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18294
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par canis lupus »

Toujours dit que Port Ellen était très surfait.
+140%, what a joke.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2948
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par wisekycourse »

cthulhu a écrit : ↑lun. sept. 21, 2020 2:25 pm
la bouteille de Black Bowmore a moitie pleine rangee sous l'evier pendant des annees.!!
c'est pas une bouteille d'eau de javel tout simplement??
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2948
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Détecter une contrefaçon

Message non lu par wisekycourse »

SimonOHA a écrit : 21 sept. 2020, 18:46

Depuis 2013, t'es à +740% sur Macallan, +660% sur Karuizawa et Bowmore, +350% pour Brora et Rosebank, +325% pour Yamazaki et +140% pour Port Ellen.
Sachant qu'après faut l'analyser, là c'est un indice sur l'augmentation du prix moyen sur la distillerie mais pas en valeur.

Bref, ça semble être un outil financier spécialisé sur le whisky.

PETITE QUESTION/
LE MONDE DU WHISKY NE VA PAS S'ECROULER UN JOUR EN VOYANT DES PRIX AUSSI HAUTS ????
Répondre

Revenir à « Le monde du whisky »