appel à la vigilance

Modérateur : Modérateurs

durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 14:28

Re: appel à la vigilance

Message non lu par durhum »

généralement on refait les niveaux des fûts avec du rhum du même compte d'âge. Mais, il y a aussi une pratique - la multiplication d'âge- qui pouvait permettre à certains (à une certaine époque) de remplacer la perte annuelle liée à l’évaporation par du rhum blanc.
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...

Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10282
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: appel à la vigilance

Message non lu par cyriltoulousain »

Moi, ce que j'apprécie avec le rhum, c'est que c'est très réglementé. C'est un alcool dont l'industrie a su se structurer avec des cahiers des charges très précis et une législation toute aussi précise et rigoureuse.
Avec le rhum, point d'opacité. Tout est toujours très clair.

Ça rassure dans le monde dans lequel on vit.

durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 14:28

Re: appel à la vigilance

Message non lu par durhum »

cyriltoulousain a écrit :Moi, ce que j'apprécie avec le rhum, c'est que c'est très réglementé. C'est un alcool dont l'industrie a su se structurer avec des cahiers des charges très précis et une législation toute aussi précise et rigoureuse.
Avec le rhum, point d'opacité. Tout est toujours très clair.

Ça rassure dans le monde dans lequel on vit.
:roll :roll :roll
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...

Avatar de l’utilisateur
La Barbue
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 138
Inscription : 08 déc. 2014, 23:15

Re: appel à la vigilance

Message non lu par La Barbue »

durhum a écrit :généralement on refait les niveaux des fûts avec du rhum du même compte d'âge. Mais, il y a aussi une pratique - la multiplication d'âge- qui pouvait permettre à certains (à une certaine époque) de remplacer la perte annuelle liée à l’évaporation par du rhum blanc.
Mais est-ce qu'on peut encore faire un single cask en faisant les niveaux ? curieux non ?
Référence Rhum

durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 14:28

Re: appel à la vigilance

Message non lu par durhum »

La Barbue a écrit :
durhum a écrit :généralement on refait les niveaux des fûts avec du rhum du même compte d'âge. Mais, il y a aussi une pratique - la multiplication d'âge- qui pouvait permettre à certains (à une certaine époque) de remplacer la perte annuelle liée à l’évaporation par du rhum blanc.
Mais est-ce qu'on peut encore faire un single cask en faisant les niveaux ? curieux non ?
ils ont peut etre une définition différente du single cask :mrgreen:
déjà que niveau 'hors d'âge' ils comprennent pas trop le principe
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...

Avatar de l’utilisateur
stf92
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2568
Inscription : 07 déc. 2013, 23:41

Re: appel à la vigilance

Message non lu par stf92 »

cyriltoulousain a écrit :Moi, ce que j'apprécie avec le rhum, c'est que c'est très réglementé. C'est un alcool dont l'industrie a su se structurer avec des cahiers des charges très précis et une législation toute aussi précise et rigoureuse.
Avec le rhum, point d'opacité. Tout est toujours très clair.

Ça rassure dans le monde dans lequel on vit.
:roll

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17572
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: appel à la vigilance

Message non lu par canis lupus »

cyriltoulousain a écrit :Moi, ce que j'apprécie avec le rhum, c'est que c'est très réglementé. C'est un alcool dont l'industrie a su se structurer avec des cahiers des charges très précis et une législation toute aussi précise et rigoureuse.
Avec le rhum, point d'opacité. Tout est toujours très clair.

Ça rassure dans le monde dans lequel on vit.
:lol: :lol: :lol:
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Sharki
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 160
Inscription : 22 oct. 2014, 08:45

Re: appel à la vigilance

Message non lu par Sharki »

La Barbue a écrit :Dans le magazine "rhum des antilles", il y a une interview de Philippe Laville qui parle de son souvenir de son grand père qui "refaisait les niveaux dans les fûts" (distillerie J.Bally). Il n'en dit pas plus, du coup on ne sait pas de quel rhum en particulier il parle.
Est-ce que ce ne serait pas une pratique antillaise également, comme le sont les rons ?


C'est pas tout simplement l'ouillage ?

durhum
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 638
Inscription : 23 mars 2013, 14:28

Re: appel à la vigilance

Message non lu par durhum »

oui c'est bien le ouillage
http://www.DuRhum.com/ - dégustations, articles, interviews...

Avatar de l’utilisateur
Shalill
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 566
Inscription : 04 sept. 2014, 12:18

Re: appel à la vigilance

Message non lu par Shalill »

durhum a écrit : magie ?.
Beh voilà, c'est ça !

Harry Potter and the Column Still of fire !
A paraître après Harry Potter and the Order of the Rhum
Ensuite Harry Potter and the Half blood cask

etc etc.
Par contre je crois que pas mal ont été déçu par la fin.

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17572
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: appel à la vigilance

Message non lu par canis lupus »

Je suis loin de m'y connaitre autant en rhum qu'en whisky, et je n'ai pas la prétention d'être un expert en whisky.

Mais il me semble que si on prend le terme au pied de la lettre, "single cask" ne se rapporte qu'à l'unicité du fut, pas à ce qui s'est passé avec son contenu.
Par exemple, à mon sens, je ne trouverais pas qu'un batch de bouteilles qui seraient tous issus de la même solera avec un unique dernier fut soit qualifié de single cask.
De même si on refait régulièrement le niveau d'un fut unique avec du distillat.
Par contre, dans ces deux exemples, ce qui me choquerait, ce serait de vendre l'alcool résultant comme ayant l'age du remplissage initial.

Je me rappelle un reportage sur une des ile française ou il parlait d'une ancienne petite distillerie familliaile (je crois que c'était sur la même ile que Biele, me mélange toujours les pinceaux entre les iles française). Les proprios expliquaient qu'il avaient une dizaine de fut identiques qu'il remplissaient à chaque distillation et qu'au fur et à mesure de la part des anges, il refaisaient le niveaux des premiers futs en vidant les derniers.
Il y'avait d'ailleurs une anecdote qui datait du début du siècle dernier ou les propriétaires de l’époque s'étonnaient toujours que le dernier fut, celui qui était contre le paroi extérieur du chais se vidait beaucoup plus vite que les autres.
Jusqu'au jour ou, bien des années plus tard, il s’aperçurent qu'il y avait un discret petit tuyaux qui sortait de ce fut, traversait le mur et débouchait à l'extérieur. En fait, depuis toujours, les ouvriers avaient l'habitude de siffler une lampée de rhum chaque soir en rentrant de leur travail dans les champs de canes.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
mapi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 971
Inscription : 21 mars 2008, 22:09

Re: appel à la vigilance

Message non lu par mapi »

cyriltoulousain a écrit :Moi, ce que j'apprécie avec le rhum, c'est que c'est très réglementé. C'est un alcool dont l'industrie a su se structurer avec des cahiers des charges très précis et une législation toute aussi précise et rigoureuse.
Avec le rhum, point d'opacité. Tout est toujours très clair.

Ça rassure dans le monde dans lequel on vit.
Cyril, t'es quand même le meilleur... !

Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10282
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: appel à la vigilance

Message non lu par cyriltoulousain »

mapi a écrit :
cyriltoulousain a écrit :Moi, ce que j'apprécie avec le rhum, c'est que c'est très réglementé. C'est un alcool dont l'industrie a su se structurer avec des cahiers des charges très précis et une législation toute aussi précise et rigoureuse.
Avec le rhum, point d'opacité. Tout est toujours très clair.

Ça rassure dans le monde dans lequel on vit.
Cyril, t'es quand même le meilleur... !
Je sais. Je sais. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
La Barbue
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 138
Inscription : 08 déc. 2014, 23:15

Re: appel à la vigilance

Message non lu par La Barbue »

de Benoît sur la confrérie du rhum :
Bonjour à tous,
à titre d'information, prenant compte des paramètres suivant: un ouillage pratiqué tous les 12 à 18 mois à la distillerie, une part des anges moyenne de 8% par an et 3 fûts (25-26-27) de 200l et un fût (42) de 350l , nous tenons à vous informer que l'édition limitée de la cuvée de la confrérie du rhum en collaboration avec la distillerie La Favorite a été éditée à 1000 bouteilles.
De chaque fût ont été soutiré exactement 250 bouteilles numérotées.
L'excès de rhum de chaque fût n'a pas été embouteillé de manière numérotée, mais a été embouteillé à des fins promotionnelles (bloggers, médias etc) ou utilisé lors des dégustations (cavistes).
On est donc d'accord qu'on ne peut pas appeler ça un single cask non ? Les bouteilles sont bien tirées d'un même fût, mais ce fût a été mis à niveau avec d'autres ?
Sur les bouteilles de la confrérie, il n'est pas (me semble-t-il) indiqué "single cask". Mais quand même, pourquoi indiquer le numéro du fût s'il y a eu mélange pendant le vieillissement ?
Je me trompe peut-être, dans ce cas, je veux bien qu'on m'explique un peu mieux ces pratiques, parce que j'ai l'impression de me faire avoir.
Quand je vois une indication aussi précise qu'un numéro de fût, je me dis bêtement que ce fût a été rempli une seule fois, qu'il a vieilli tel quel, que le niveau a baissé, et qu'on a embouteillé ce qu'il restait dedans. Et pas qu'il a été remis à niveau avec d'autres fûts histoire de s'assurer que la qualité est au rendez-vous..
Référence Rhum

etienne_s
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 81
Inscription : 20 janv. 2015, 10:59

Re: appel à la vigilance

Message non lu par etienne_s »

Oui, je me joins à tes interrogations.

Si je comprends bien le principe de l'ouillage appliquée à cette cuvée, on a rempli les futs tous les 12/18 mois pour "remplacer" la part des anges, mais avec quel rhum? un autre rhum vieux 20 ans? du rhum blanc? C'est donc un peu comme une solera?

Répondre

Revenir à « A propos des bouteilles de rhum »