Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 22:44

Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Smokey-Kong » 25 juin 2008, 13:10

Ou encore Ardbeg façon Michel Roland ! Pour ceux qui ne connaissent pas, Mondavi est une grande société de vins américaine de la Nappa Valley en Californie, qui s'est forgé une grosse réputation en produisant des vins parfaitement adapté à la mondialisation, donc au goût aussi universel que possible ; et Michel Rolland un éleveur de vins qui contribue beaucoup à la standardisation des vins de bordeaux. Quel rapport ? On va le voir.
Un vin Mondavi-Rolland possède toujours une belle Robe rouge sombre et dense ; il est déjà bon à boire jeune (et vieilli fort peu : beaucoup de grands crus du Bordelais "façon Rolland" de 1999 sont déjà à bout de souffle). Il est arômatique, riche, velouté plaisant ; on est impressionné par les première gorgées. Mais un dégustateur attentif note d'emblée que cela est bien court : il se replonge donc dans l'étude du produit. Les problèmes hélas commencent car les arômes si agréables au premier abord se révèlent progressivement lourds, ordinaires, superficiels, bref plus on analyse sa gorgée moins celle-ci est plaisante ; à la fin la baudruche est dégonflée et vous constatez qu'un grand cru traditionnellement tout en longueur et finesse est devenu un vin de pique-nique sympa à boire frais lors d'une garden-party.
Hé bien pour moi l'Ardbeg renaissance c'est la même chose : agréable et frais au premier abord, donnant au départ l'impression d'avoir tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un Ardbeg : fumé, goudron, citron - herbe-gentiane puis réglisse, etc. il apparaît de plus plus standard, banal, dépourvu de profondeur au fil de la dégustation (on dirait au final que les parfums sortent d'un kit "petit chimiste"); avec de l'eau c'est pire : tout se délite, seul ressort le vernis :shock: Bref les trois premières minutes on croit que c'est bon, puis l'on réalise qu'il s'agit d'un produit carré "fait pour", mondialisé, sans âme ni finesse ; si le whisky devient ainsi vive le rhum !

Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par mikadisa » 25 juin 2008, 13:41

moi a priori pas d'accord avec toi, oh noble dos argenté

Vous êtes bien cruel cher ami

je l'ai testé une fois et j'ai déjà donné mon avis. Apparemment - a-c'qu'on-m'a-dit-qui-parait-que je le reteste ce soir (hem) je vais donc tâcher de m'appliquer et de prendre des notes.

Peut etre que je ne connais pas assez toutes les richesses passées de cette merveilleuse distillerie et de son savoir faire, toujours est il que pour moi, tout ce qui s'est fait depuis le rachat par la WORLD LUXURY COMPANY - en terme de distillation (pas en terme de politique des prix nessepa) - est très très bon : le very, le still, almost & mohr, pour moi ce sont tous d'excellent whiskies, avec du gras, du corps, de la cuisse (ahaha), de la longueur.
Quand a dire si c'est séduisant, fait pour plaire etc, je pige pas trop, ardbeg t'aimes ou t'aimes pas me semble t'il, c'est un whisky extreme quelque part, non ? me semble pas que toutes les nouvelles versions soient lissées, polies et asseptisées.
D'autant plus que tout ce qui s'est fait depuis le fameux rachat, ce sont des embouteillages limités, cask strenght, pour un public de "connaisseurs", je veux dire par la que si l'intention c'est de lisser le produit, c'est plutôt risqué de le faire sur des embouteillages comme ceux là avec des consommateurs comme nous.


bref, je re teste, je note, je me concentre, je sniffe, je soupèse, je dilue, je compare, je bois, je ne crache pas, je pense à Michel (Rolland) et je "vous dis quoi" .. euh en fin je "vous dis ce qu'il en est".
" En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. " (George Best)

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16942
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par canis lupus » 25 juin 2008, 14:03

VZ nous l'avais gentiement amené ce weekend lors de notre BBQ, et il a été unanimement, ou peu s'en faut, très aprécié.
Mon propre commentaire de dégustation est d'ailleurs dithyrambique: "A Acheter !"
Surtout quand on sait ou le trouver à 42euros.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

amor57
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3492
Inscription : 12 janv. 2006, 08:19

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par amor57 » 25 juin 2008, 14:14

Je suis assez d'accord avec Smokey. Il est vrai qu'au premier abord il est fort agréable, si l'on fait abstraction de la tourbe qui m'est rédhibitoire, avec ses notes crémeuses et fruitées, son côté marin et eucalyptus. Cependant au fur et à mesure que l'on essaie de creuser, de trouver quelque note étonnante ou mystérieuse, de sortir du moule dans lequel on s'est laissé guider jusqu'à présent, on s'aperçoit qu'on retombe bien vite dans le chemin tracé. Non pas qu'il soit mauvais, loin s'en faut, mais il lui manque une dimension "sauvage" qui lui permette de sortir de son aspect policé, maîtrisé et contraint. Je préférais largement l'Uigeadail et je persévère.
Alain
Winner of the International Witch Blending Challenge
Site CoMAW

Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 22:44

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Smokey-Kong » 25 juin 2008, 14:29

Encore une fois le goût c'est une affaire personnelle donc je comprends très bien que l'on aime la nouvelle gamme Ardbeg (pour moi le almost there est le meilleur du lot), comme j'admets parfaitement que l'on aime les vins parkerisés ou le roquefort société basique. Ces produits sont agréables, pas mauvais au premier abord mais amha ils sont superficiels et ne tiennent pas la route dix minutes devant leur alter ego authentique ; dommage je n'ai plus de 46° du début de la réouverture (il y a environ dix ans) c'était bien meilleur que le renaissance ; on peut aussi essayer les Ardbegs Douglas Laing du début 1990 : rien à voir avec ça !
De plus mon rejet est majoré par la crainte que la plupart des whiskies ne suivent cette voie d'uniformisation ultra-calibrée. Depuis combien de temps n'a-t-on pas vu de fût IB venant d'Ardbeg ? La politique du groupe Bling-bling qui gère désormais cette distillerie me semble hélas présager le pire.

Heureusement pour le whisky en général il y a quelques embouteillages récents qui font de la résistance notamment chez Jean Boyer.

Pour en revenir au renaissance : 5mn c'est bon, 10 mn c'est bof-bof et au bout de 20mn c'est deg ! Le contraire d'un vrai malt traditionnel... :roll:

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 16942
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par canis lupus » 25 juin 2008, 14:40

En même temps, il faut avouer que lors du BBQ, les dégustations n'étaient pas aprofondis. Donc cela à certainement favorisé les whiskys trés rapidement expréssif par rapport à des whiskys plus réfléchis, plus posés. On s'était fait la réflexion sur deux Highland Park qui jouaient sur les mêmes notes mais d'âges différents (un Gordon & MacPahial's reserve et un Adlephi). Du coup, le plus agé nous était apparu moins bon de prime abord, mais quand on lui laisse le temps ...
Dernière modification par canis lupus le 25 juin 2008, 14:43, modifié 1 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Serge » 25 juin 2008, 14:41

Je ne l'ai goûté que superficiellement pour l'instant mais je vois bien ce que Smokey veut dire. Il est, en effet, pas très profond me semble-t-il et n'offre pas des masses de caractère "Ardbeg". Très "poli", presque léger, avec moins de phénols que d'habitude, comme si le cut avait été remonté. Cela dit, ça se boit ! Je le comparerai prochainement avec d'autres jeunes Ardbegs, dès que ma fichue grosse grippe sera bien passée. Pour l'instant je n'ai vraiment pas d'opinion définitive.

Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Serge » 25 juin 2008, 14:43

Je vous rappelle au passage que ce n'est pas "LVMH" qui a distillé ces jeunes Ardbeg, mais "Glenmorangie". le rachat est beaucoup plus récent (2004 je crois).

corbuso
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2519
Inscription : 07 févr. 2006, 11:12

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par corbuso » 25 juin 2008, 14:57

Smokey-Kong a écrit :dommage je n'ai plus de 46° du début de la réouverture (il y a environ dix ans) c'était bien meilleur que le renaissance ; on peut aussi essayer les Ardbegs Douglas Laing du début 1990 : rien à voir avec ça !

Pour en revenir au renaissance : 5mn c'est bon, 10 mn c'est bof-bof et au bout de 20mn c'est deg ! Le contraire d'un vrai malt traditionnel... :roll:
Pour Info, Allied était toujours le propriétaire dans les années 1990 et le renaissance est un pur produit Glenmorangie (1997- ).
Je suis d'accord avec Alain (Smoky-kong), que le whisky est différent des Ardbeg 1990 ou de l'Ardbeg Ten. L'Ardbeg Ten est un peu plus sauvage, plus gras et lourd. Ce nouveau Ardbeg est plus léger, mais néanmoins pas si mauvais (à mon humble avis, légèrement en retrait par rappor au Ten).

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Stephane » 25 juin 2008, 16:04

PAs d'accord non plus.

Déjà goûté plusieurs fois ce Renaissance, que je trouve excellent.
Meilleur que le Mor a mon gré, peut-être un peu moins complexe (et encore) mais aussi un petit peu plus rond et moins agressif (surtout niveau astringence) que ce dernier (fûts différents je pense).
Ultra salin et épicé, avec une belle fraicheur végétale, degré très bien maîtrisé.
il me fait penser à un Airigh Nam Beist avec un peu plus d'explosivité plus.
Je pense que la maturation s'est plus faite en fûts de bourbon que de sherry, contrairement à d'autres Ardbeg, ce qui lui donne peut être le fameux "lissage" dont certains parlent. Mais pour moi lissage ne veut pas dire "sans âme", mais juste "cohérence", du moins dans ce cas.

Pour ce qui est d'Ardbeg plus complexes et originaux, il faut aller les chercher dans les single casks et autres embouteillages indépendants.

Enfin, c'est mon avis, après je comprends tout à fait qu'il ne soit pas partagé.
en matière d'Ardbeg par exemple, je n'aime pas des masses l'Uigeadail et j'ai trouvé le Mor un peu trop agressif, alors que d'autres adorent ces versions.

Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 22:44

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Smokey-Kong » 25 juin 2008, 18:31

Stephane a écrit : Déjà goûté plusieurs fois ce Renaissance, que je trouve excellent.
Si cela est excellent, il faut inventer un autre vocabulaire pour la gamme d'avant 1997.
Stephane a écrit : il me fait penser à un Airigh Nam Beist avec un peu plus d'explosivité plus.
Désolé, mais pour un Ardbeg il n'a que peu de points communs avec l'Airigh Nam Beist qui tire plus vers certains anciens OB, et où la présence de vieux sherry casks est certaine.
Stephane a écrit : Pour ce qui est d'Ardbeg plus complexes et originaux, il faut aller les chercher dans les single casks et autres embouteillages indépendants.
Oui, mais à ma connaissance il n'y a plus rien depuis 1997 inclus.

Cela dit, rellsez : je ne le trouve pas si mauvais que ça (ma note : circa 83) mais il m'inquiète ; si le whisky devient comme ça il ne présentera plus guère d'intérêt qu'un bon cocktail.

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Stephane » 26 juin 2008, 10:07

Si cela est excellent, il faut inventer un autre vocabulaire pour la gamme d'avant 1997.
Fantastique, sublime, merveilleux... ou tout simplement tuerie façon Pierre, ça te va comme vocabulaire ?? :wink:
Je me suis justement regoûté ce weekend un petit 1974/03 G&Mp que je trouve toujours excellentissime depuis l'ouverture de ma bouteille (plus d'un an) qui vient de franchir le cap du dernier tiers.
C'est sûr que c'est le jour et la nuit entre lui et le Renaissance, mais cela aurait-il beaucoup de sens de comparer un père et son fils en comptant y trouver exactement les mêmes traits ?
Désolé, mais pour un Ardbeg il n'a que peu de points communs avec l'Airigh Nam Beist qui tire plus vers certains anciens OB, et où la présence de vieux sherry casks est certaine.
Tu n'as pas à être désolé, chacun a son avis.
Par contre de source sûre (MHD) tu te trompes car il s'agit essentiellement de fûts de bourbon pour l'Airigh, pour autant qu'on m'en a dit...
Pour moi de toute manière son côté "boisé/vanillé" n'a jamais fait aucun doute, et j'en ai descendu plus d'une bouteille comme je l'adorais donc un bon nombre de drams ;)
Cela dit, rellsez : je ne le trouve pas si mauvais que ça (ma note : circa 83) mais il m'inquiète ; si le whisky devient comme ça il ne présentera plus guère d'intérêt qu'un bon cocktail.
Moi je pense que ma note a dû être autour de 88. Chacun ses goûts, de là a dire que c'est inquiétant et plus bon qu'en cocktail, tu pousses quand même.
même moi qui suis fana de cocktails, je n'oserais même pas imaginer un cocktail à base de Renaissance qui est ultra salin-épicé.
Ou alors peut-être un Margarita où l'Ardbeg remplacerait la tequila!?... tu essayes et tu nous dis ce que ça donne ?

Lafrog
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1017
Inscription : 04 juil. 2005, 10:42

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Lafrog » 26 juin 2008, 12:43

Stephane a écrit :...Moi je pense que ma note a dû être autour de 88.
Franchement trop court en finale pour mériter plus de 85.
Ce n'est pas un mauvais Ardbeg, mais il ne doit être comparé qu'aux autres jeunes Ardbeg.
Dans ce domaine je préfère le Almost There.

Lafrog
LAFROG fecit anno domini MMXV

Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 22:44

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par Smokey-Kong » 26 juin 2008, 13:16

J'aurais sans doute du préciser qu'un des points qui m'embêtent le plus dans tout cela est qu'Ardbeg est une distillerie emblématique du monde du whisky, et que ce qui nous est présenté est donné comme achevé et représentatif des productions futures. Si c'est le cas, c'est bien triste :roll:

Avatar de l’utilisateur
mikadisa
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1644
Inscription : 26 sept. 2005, 11:09

Re: Ardbeg renaissance = Ardbeg Mondavi

Message non lu par mikadisa » 26 juin 2008, 13:48

Smokey-Kong a écrit :J'aurais sans doute du préciser qu'un des points qui m'embêtent le plus dans tout cela est qu'Ardbeg est une distillerie emblématique du monde du whisky, et que ce qui nous est présenté est donné comme achevé et représentatif des productions futures. Si c'est le cas, c'est bien triste :roll:
précision :
le renaissance fait partie de la prod glenmorangie plc
- or depuis le rachat par lvmh il y a 3 ou 4 ans, la technique de distillation a changé (dixit alexandre vingtier hier soir), entre autres choses, ils ne tournent pas (plus) du tout a full time régime (chez laphro laga c'est 7/7, 24h/24), la nuit les machines s'arretent.
Bref j'y connais que dalle, mais toujours d'après Alex, la technique utilisée depuis 3-4 ans serait donc la même que celle utilisée dans le début des années 70, et que donc cela augure un whisky encore différent dans les quelques années qui arrivent.

Alex, si tu nous lis, développe ...
" En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. " (George Best)

Répondre

Revenir à « A propos des bouteilles »