Vos achats de la semaine.

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1817
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par Sonic »

tomy63 a écrit : 15 sept. 2021, 21:35 Sans vouloir contredire G. Grosperrin qui est bien évidemment un grand spécialiste, alors que moi je m'y connais assez peu en cognac, je trouve quand même étonnant de dire "il y a des différences, mais j'ai du mal à les exprimer".
Ca me rappelle le discours de nombreux vignerons (en vin) avec qui j'ai pu discuter qui lorsqu'on leur demande si Meursault c'est différent de Chassagne, Puligny ou autre... répondent que oui et qu'à l'aveugle ils les reconnaissent.

Sauf que quand on leur fait une vraie dégust à l'aveugle, sans leurs vins à eux, ils sont aussi perdus que quiconque. D'ailleurs les plus grands dégustateurs, qui participent tous les ans aux divers championnats en sont bien incapables aussi (il suffit de regarder la publication des copies). Rien d'étonnant là-dedans, une AOC, même toute petite comme Meursault, Puligny... c'est des sols très différents, des expositions différentes et dans certains cas des cépages différents + bien sûr la vinif.

Alors lorsqu'on parle de crus de cognac qui sont quand même très grands, qui contiennent des cépages différents, qui sont ensuite distillés, passés en fûts non pas 1an 1/2 mais des dizaines d'années, + tous les autres processus de vinif comme les lies, l'ajout de sucre chez certains... il me semble bien aventureux de dire qu'on peut reconnaitre le cru d'un cognac à l'aveugle plus d'1 fois sur 6. Sauf bien sûr si Guilhem Grosperrin parle de reconnaitre le cru de ses cognacs à lui, puisque là il goûte régulièrement, il en connait les cépages, le sol, l'exposition, la méthode de vinif.
Je pense qu'il y a aussi des ressentis personnel d'où son expression "difficile à exprimer avec des mots"
Les dégustations restent souvent subjectives.

A notre niveau je pense que c'est compliqué de reconnaître le terroir.
Après celui qui goûte tous les jours je pense que cela en devient une habitude.
Dans le vin y'a bien des championnats à l'aveugle. Le but est de trouver la région, le cépage, le vigneron et l'âge.
Je connais des personnes dont Pascal Piednoir qui y arrivent assez bien. Ça doit donc être possible dans le cognac. Mais ce n'est pas donné à tout le monde
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samp ... collection
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18946
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par canis lupus »

Sonic a écrit : 16 sept. 2021, 00:05 Après celui qui goûte tous les jours je pense que cela en devient une habitude.
Ah non, ça en devient une cirrhose.
Sonic a écrit : 16 sept. 2021, 00:05Dans le vin y'a bien des championnats à l'aveugle.
Les paralympiques du pinard ?
Dernière modification par canis lupus le 16 sept. 2021, 07:52, modifié 1 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1817
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par Sonic »

canis lupus a écrit : 16 sept. 2021, 01:14
Sonic a écrit : 16 sept. 2021, 00:05 Après celui qui goûte tous les jours je pense que cela en devient une habitude.
Ah non, ça en devient un cirrhose.
Sonic a écrit : 16 sept. 2021, 00:05Dans le vin y'a bien des championnats à l'aveugle.
Les paralympiques du pinard ?
Sauf qu'à ce niveau là goûter c'est cracher
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samp ... collection
Avatar de l’utilisateur
TheWhiskySnoob
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 601
Inscription : 10 mai 2016, 20:08

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par TheWhiskySnoob »

Interessant ces distinctions terroirs, à vérifier un jour. Sinon, que quelqu’un signale à Guilhelm que c’est « borderies » et non « broderies » 😉
Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1817
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par Sonic »

TheWhiskySnoob a écrit : 16 sept. 2021, 16:37 Interessant ces distinctions terroirs, à vérifier un jour. Sinon, que quelqu’un signale à Guilhelm que c’est « borderies » et non « broderies » 😉
Whaou tu fais bien de le signaler.
C'est bien une erreur de ma part de retranscription et j'en ai fais un très énorme
C'est les BOrdinaires qui sont salins et non les borderies

Je repost en corrigeant
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samp ... collection
Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1817
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par Sonic »

Bon je viens d'avoir une réponse d'une personne qui touche vraiment sa bille. Selon Guilhem Grosperrin la double distillation ne marque en rien les choses.
Je note mot pour mot ses explications

"c'est possible de reconnaître à l'aveugle les terroirs dans 80% des cas.
Plus difficile de distinguer FB et BB par exemple car grands terroirs, vaste.
En PC et GC, on se trompe sur certains villages (Archiac...)
Les borderies des pays bas et les GC des pays bas ne sont pas mieux les BB.
Mais à part ça, on s'y retrouve assez bien.
Perso, je les reconnais assez bien.
Concernant les marqueurs oui il y en a mais très difficile à expliquer avec des mots...
Les GC ont un côté pur, dur, minéral, long, avec beaucoup de montants.
Les PC seront plus chaudes avec moins de montant.
Les borderies ont un côté aromatique très distinctif, surtout le pays haut. Beaucoup de montant aussi.
Les BOrdinaires, souvent salins
Les FB ce côté gourmand, avenant, rond avec des notes sucrées intéressantes.
Les BB pareil mais avec souvent en plus un côté soit rafle soit terreux soit dur sans longueur.

Bref oui on peut les distinguer mais aucune n'est meilleur qu'une autre
Selon le millésime et l'âge, on pourra prendre beaucoup de plaisir avec l'un ou l'autre"


Voilà pour les explications
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samp ... collection
Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 648
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par Dark Star »

Le Auchroisk 11 ans du Comptoir Irlandais. Un chouette Daily Dram / Starter.
Le Talisker 18. Après m'être régalé, à de nombreuses reprises, du sauvage 10 ans, je tente le sois disant plus civilisé 18 !
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2974
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par cosinus »

jazza a écrit : 15 sept. 2021, 20:29 Intéressant qu'il dise qu'aucun n'est meilleur que l'autre. Du peu que j'ai vu et entendu pour le moment, GC à l'air d'avoir cette réputation de supériorité et d'excellence, alors que Borderies ou BB moins.
C'est comme dire que Ardbeg a une meilleure réputation que Caol Ila.
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1655
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par amaury »

La Grande Champagne a la réputation de la finesse et l'élégance, les Borderies auront plus de caractère.
Dire que quelque chose est meilleur n'a aucun intérêt en soit puisque chacun a des goûts differents.

Après on peut quand même dire que la Grande Champagne est le style le plus représentatif dans le monde car c'est le style que cherche à mettre en avant les grandes maisons. Les autres secteurs emmenent de la complexité et de la structure.

En tout cas, chez les amateurs de whisky, c'est plutôt les Borderies et Fins Bois qui auront les faveurs il me semble.
juujuu
Distillateur
Distillateur
Messages : 473
Inscription : 09 mai 2018, 16:04

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par juujuu »

cosinus a écrit : 17 sept. 2021, 15:15
jazza a écrit : 15 sept. 2021, 20:29 Intéressant qu'il dise qu'aucun n'est meilleur que l'autre. Du peu que j'ai vu et entendu pour le moment, GC à l'air d'avoir cette réputation de supériorité et d'excellence, alors que Borderies ou BB moins.
C'est comme dire que Ardbeg a une meilleure réputation que Caol Ila.
Il est bien élevé, on ne dit pas que c'est meilleur ou moins bon, mais plutôt que c'est différent :mrgreen:

Edit : doublon avec le msg d'Amaury bien mieux écrit :-)
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2974
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par cosinus »

tomy63 a écrit : 15 sept. 2021, 21:35 Alors lorsqu'on parle de crus de cognac qui sont quand même très grands, qui contiennent des cépages différents, qui sont ensuite distillés, passés en fûts non pas 1an 1/2 mais des dizaines d'années, + tous les autres processus de vinif comme les lies, l'ajout de sucre chez certains... il me semble bien aventureux de dire qu'on peut reconnaitre le cru d'un cognac à l'aveugle plus d'1 fois sur 6. Sauf bien sûr si Guilhem Grosperrin parle de reconnaitre le cru de ses cognacs à lui, puisque là il goûte régulièrement, il en connait les cépages, le sol, l'exposition, la méthode de vinif.
Je suis assez d'accord.
Par contre, comme son métier c'est de sélectionner et d'acheter des cognacs, j'imagine qu'il ne parlait pas uniquement des futs entreposés dans son chai. De plus, Guilhem est un grand professionnel qui m'a dit goûter en moyenne une vingtaine de cognacs par jours alors j'aurais tendance à lui faire confiance.

Concernant les crus, en tant qu'amateur, je pense qu'on s'en tape. Quel intérêt de savoir que le 1965 de Tercinier, le 1962 de Pasquet ou le 1934 Grosperrin sont des crus X ou Y ?
D'ailleurs qui y a prêter attention avant d'acheter ?
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5693
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par juju cassoulet »

Cest manière de comprendre ce que l on goute. Apres oui, on peut s en moquer vu que ca n'est pas ce qui fera l exellence de laa bouteille.

Je clos donc le débat avec ce témoignage, les terroirs sont reconnaissable et tous ceux qui disent le contraire sont des bleus, surtout Canis :lol:
Je crois que j'ai fais le tour du sujet
Image
Vente viewtopic.php?f=1&t=20558
ludo64
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 520
Inscription : 25 janv. 2015, 18:03

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par ludo64 »

cosinus a écrit : 18 sept. 2021, 00:57
tomy63 a écrit : 15 sept. 2021, 21:35 Alors lorsqu'on parle de crus de cognac qui sont quand même très grands, qui contiennent des cépages différents, qui sont ensuite distillés, passés en fûts non pas 1an 1/2 mais des dizaines d'années, + tous les autres processus de vinif comme les lies, l'ajout de sucre chez certains... il me semble bien aventureux de dire qu'on peut reconnaitre le cru d'un cognac à l'aveugle plus d'1 fois sur 6. Sauf bien sûr si Guilhem Grosperrin parle de reconnaitre le cru de ses cognacs à lui, puisque là il goûte régulièrement, il en connait les cépages, le sol, l'exposition, la méthode de vinif.
Je suis assez d'accord.
Par contre, comme son métier c'est de sélectionner et d'acheter des cognacs, j'imagine qu'il ne parlait pas uniquement des futs entreposés dans son chai. De plus, Guilhem est un grand professionnel qui m'a dit goûter en moyenne une vingtaine de cognacs par jours alors j'aurais tendance à lui faire confiance.

Concernant les crus, en tant qu'amateur, je pense qu'on s'en tape. Quel intérêt de savoir que le 1965 de Tercinier, le 1962 de Pasquet ou le 1934 Grosperrin sont des crus X ou Y ?
D'ailleurs qui y a prêter attention avant d'acheter ?
Moi je ne m'en tape pas de connaître le cru du cognac que j'achète. Mais c'est sûr que si on part de ce principe, ça simplifie les choses. D'ailleurs pourquoi s'enmerder, il faudrait mettre juste cognac sur les bouteilles :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2974
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par cosinus »

C'est intéressant comme information, mais pour moi cela ne constitue en rien un critère de sélection.
Seule la dégustation compte.
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 5693
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Vos achats de la semaine.

Message non lu par juju cassoulet »

sur
Je crois que j'ai fais le tour du sujet
Image
Vente viewtopic.php?f=1&t=20558
Répondre

Revenir à « A propos des bouteilles »