Nouveaux embouteillages Macallan !?...

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Nouveaux embouteillages Macallan !?...

Message non lu par Stephane » 20 févr. 2005, 13:27

Encore sur le site Whisky Mag, je viens de lire l'article suivant :
http://www.whiskymag.com/news/1572.html
concernant la nouvelle gamme de 8 bouteilles lancée par Macallan.

Elles ont entre 8 et 30 ans d'âge, mais ce qui me semble surprenant c'est que je ne vois pas trop où réside l'originalité dans tout ça, puisqu'apparemment elles seront toutes vieillies en fûts de bourbon et de sherry....

N'était-ce pas le cas jusqu'à présent ?
N'étaient-elles vieillies qu'en fûts de sherry ??
Et si tel est le cas, pourquoi en qqe sorte vouloir changer l'image de ce whisky essentiellement reconnu dans le monde justement pour son dosage exceptionnel (du moins à mon avis) du sherry ???

Ne seraient-ils pas plutôt en manque de superbes fûts de sherry espagnols et en train de prévoir une sorte de relève moins typée... de manière "forcée" ?!... :eek

quelqu'un a-t-il déjà vu/goûté une de ces bouteilles en France ?

Stéphane

StephG

Pacohabano
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 112
Inscription : 14 févr. 2005, 21:36

Macallan

Message non lu par Pacohabano » 20 févr. 2005, 13:27

Bonjour à tous, je profite de ce post de Stef pour vous faire part d'une réflexion sur cette distillerie, je vais peut être en choquer parmi vous avec de tels propos mais cela fait longtemps que cela me démange : le Macallan 12 ans vendu en France est devenu immonde et donne une bien mauvaise idée d'une distillerie aussi prestigieuse, encore une fois encensée lors du classement des meilleurs malts.

En effet avant ce Nectar était fabriqué avec 100% de la Rolls des orges la "Golden Promise" ce qui n'est plus le cas aujourd'hui puisque aujourd'hui seulement 30% de l'orge utilisée est de la "Golden Promise". Le % d'alcool a lui aussi changé 40% contre 43% pour les anciennes versions (3% d'eau vendue au prix du malt). Et que dire de la qualité des Sherry Butt, je les soupçonne d'utiliser une technique qui consiste à brûler l'intérieur du fût (pour la couleur) mais qui donne cette sale odeur de goudron et de caoutchouc cramé (très caractéristique du 12 ans d'aujourd'hui). Mais c'est peut être le prix à payer pour voir ce Malt présent dans tout les linéaires de la grande Distribution.

En ce qui me concerne j'ai remplacé ce 12 ans par un 1990 (12ans) de chez Signatory Single Cask et brut de fût à 50€ Ce qui est très intéressant car dans l'officiel pour avoir un Malt digne de ce nom il faut aller vers le 18 ans à presque 90 € ou vers le Gran Reserva à + de 130 € car en plus victimes de leur succès et de l'engouement des Japonais les prix n'ont cessés d'augmenter pour atteindre des sommets inégalés dans l'univers des grands Malts.

A vous...

El Catalan

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11031
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Re: Macallan

Message non lu par jmputz » 20 févr. 2005, 13:28

Ce dernier message nous ramène à la dure réalité. Merci El Catalan pour exprimer tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
En visitant le distillerie Macallan, on passe en effet devant un immense champ d'orge, avec une grand panneau au milieu:"Golden Promise".
Les lois du marché aidant (et Macallan n'y échappe pas, car le groupe Edrington -propriétaire également de Highland Park et Glenturret - the famous grouse- n'est pas un petit cercle d'illuminés comme les actuels propriétaires de Bruichladdich ou de Tullibardine), il faut essayer de produire le plus possible au moindre coût. Et si le Golden promise ne produisait pas assez de sucre... Remplaçons-le par autre chose (du transgénique? du Sud-Africain, de l'Anglais, ...?)
Et ainsi va la vie.
J'ai été très étonné de voir dans autre sujet que les japonais de Nikka utilisent de l'orge écossais. Cette information a-t-elle été vérifiée? Parce que si c'est vrai, c'est vraiment le monde à l'envers, parce que pratiquement plus aucune distillerie écossaise n'utilise (exclusivement) de l'orge d'Ecosse. Il n'y en a simplement pas assez.
Par ailleurs, les récents mouvements de grève chez Macallan ne sont-ils pas aussi significatifs d'une certaine politique...
Mais rassurons-nons (?), Macallan n'est certainement pas la seule distillerie à aller dans ce sens.
Et dire que le single malt est un phénomène récent hors des frontières écossaises. Sont-ce les premiers effets du phénomène?
Diageo avait également des problèmes avec Cardhu. Obligés d'augmenter la production (ou d'en faire un vatted malt).
Le single malt a-t-il encore vraiment un avenir?

Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 10:33

Re: Macallan

Message non lu par antoine » 20 févr. 2005, 13:29

En fait, stéphane il passe à des fûts bourbon et sherry, suite à mon post disant que je sentais plus de sherry dans le Balvenie double wood que dans le maccallan. :roll .


Plus sérieusement, en fonction de ce que dit el catalan, c'est bien peut être pour cette raison que je n'ai pas senti autant de sherry que j'étais " en droit" d'attendre, quand j'ai goutté le maccallan. Il s'agit en plus du 12 ans, qui est " accusé" dans le post plus haut.
De la vrai vérité dans les propos de El donc.....

Sinon , comme le dit jean Marie, quel avenir pour le single malt?
En fait pour ma part, j'hésite sur deux points.
  • Faut il plébiscité le single malt, nous en tant que consommateurs et venter ces mérites auprès des non initiés au risque d'avoir une baisse de la qualité s'il y a trop de demande?
  • Faut il faire le contraire, au risque de ne plus y avoir de bouteille car pas assez de consommateurs?
Dans les deux cas, j'ai bien peur que l'avenir de notre élixir soit suspendu au bon vouloir ou plutôt à des distillateurs passionnés qui voudront bien garder ce soucis de qualité au nez et à la barbe du profits à tout prix.

J'en profite actuellement , le plus possible, sans excés tout de même, ne sachant le devenir du whisky, demain.

Un peu noir comme tableau peut être, mais il y à beaucoup d'exemples pour vérifier cela.

Finalement jean Marie, ne restera t il pas au bout du compte que les embouteilleurs indépendants pour nous faire vibrer ?

Etonnant de ma part cette phrase, étant donné que je ne me suis pas encore tourné vers eux :rolleyes

Antoine

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

suite...

Message non lu par Stephane » 20 févr. 2005, 13:31

concernant Macallan, je pense alors que la dernière bouteille que j'ai goûtée et qui m'avait vraiment marqué par son goût sherry délicieux, devait être une ancienne version à 43°...

C'est quand même étonnant qu'une distillerie "de cette classe" se comporte ainsi...
en négligeant de + en + certaines choses, cela ne va pas passer inaperçu... et pas seulement des professionnels du whisky.
Comment peuvent-ils espérer vendre de + en + de bouteilles, notamment du 12 ans d'âge à presque 40 euros, si la qualité baisse ???
ils prennent un gros pari en espérant leurrer leur clientèle, où alors il faudra qu'ils baissent leur prix... car j'ai l'impression (dans les GMS du moins) que de - en - de gens achètent de leur bouteilles... sans parler du 18 ans à 100 euros !
Peut-être est-ce pour cela surtout qu'ils vont lancer un 8 ans d'âge ?... pour relancer la consommation du côté des clients "à petite bourse" ?... passé l'effet de surprise je ne suis pas sûr que cela marche si cette version ne se révèle pas à la hauteur...

En ce qui concerne Nikka JM, je ne sais plus trop où j'avais lu cette histoire d'importation d'une partie de leur orge d'Ecosse, mais j'avais pourtant bien gardé cette anecdote en tête lorsque j'avais acheté mon Yoichi 15 ans...
En visitant leur site web, et notamment les détails des distilleries Yoichi et Sendai, je n'ai pas trouvé de confirmation à ce sujet... ni d'infirmation non plus :rolleyes

Stéphane

StephG

EZBoard Conversion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 165
Inscription : 04 août 2005, 11:18

Re: Nouveaux embouteillages Macallan !?...

Message non lu par EZBoard Conversion » 20 févr. 2005, 13:31

Quand j'ai eu le livre de Michael Jackson, j'ai été assez surpris de voir la note du Macallan 12 ans et encore plus celle du Lagavullin 16 ans.
Car je n'ai jamais été convaincu ni par l'un, ni par l'autre ! Mon intérêt pour les Single Malts est relativement récent et je me suis dit que ces Single Malts avaient du être bien surproduits pour avoir une telle baisse de qualité !
J'ai trouvé un bar où je peux boire du Macallan 18 ans et là, je comprends pourquoi on dit que Macallan est une grande distillerie !

Je crois qu'en, Italie, il existe déjà une version 8 ans du Macallan ... (peut-être pour donner du goût à la San Pellegrino :D )

MarcJr

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11031
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Re: Macallan

Message non lu par jmputz » 20 févr. 2005, 13:33

ne restera t il pas au bout du compte que les embouteilleurs indépendants pour nous faire vibrer ?
Je n'ai pas de boule de cristal, mais il est un fait que des gens comme Gordon&MacPhail et surtout Signatory ont joué un rôle essentiel dans l'intérêt pour le single malt.
Les distilleries produisent depuis plus d'un siècle uniquement pour le blend. Elles ont un cahier des charges très précis, dicté par les blendeurs. C'est d'ailleurs pour cette raison que Clynelish a été créée (parce que Caol Ila ne pouvait pas suivre avec la production. On a été jusqu'à réutiliser les plans de la distillerie...)
A part Glenfiddich, personne n'a jamais mis sur le marché du single malt (en dehors d'Ecosse) jusqu'au début des années 80 environ.
Les grands embouteilleurs sont également des blenders bien souvent (Douglas Laing, Ian McLeod,...) qui possèdent des fûts achetés dans bon nombre de distilleries.
Le grand problème des distilleries est qu'elles n'ont pas anticipé l'intérêt pour le single malt, et que, comme le blend ne diminue pas (les chinois et autres s'en enfilent des bouteilles à chaque repas), où trouver les fûts pour le single?
L'histoire (très récente) d'Arran est signifcative. Au début, ils ont vendu les fûts de leur première distillation (en 1995?) à des investisseurs, pour se faire un peu de liquidités.
Maintenant qu'il semble que leur malt est excellent, ils ont racheté partiquement tout leur stock...
Distillerie à suivre de très près: je pense qu'ils sont très axés sur la qualité.
Un autre exemple de gens axés sur la qualité, c'est Bladnoch, dont le directeur nous a fait l'honneur d'un petit message en début de semaine. Seulement Bladnoch est lié par une clause de non-concurrence avec UDV...
Où allons-nous?
Devons-nous soutenir les "nouveaux"?: Tullibardine (a été remis en route par entre autres un ancien directeur de Pulteney, John Black), Bruichladdich etc... et accepter d'attendre quelques années pour avoir des whiskies d'un age respectable?
Edradour est aussi une distillerie qui me plait bien, mais elle appartient aussi à un embouteilleur indépendant, Signatory. De même que Glengoyne qui appartient à Ian McLeod.

Personnellement, je suis déjà convaincu depuis longtemps que les bons embouteilleurs produisent les bonnes bouteilles (mais pas toujours au bon prix...)

Pacohabano
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 112
Inscription : 14 févr. 2005, 21:36

Re: Macallan

Message non lu par Pacohabano » 20 févr. 2005, 13:37

StephG a écrit :Comment peuvent-ils espérer vendre de + en + de bouteilles, notamment du 12 ans d'âge à presque 40 euros, si la qualité baisse ???
Tout simplement en se basant sur la notoriété et le marketing (cf les notes dans le guide de MJ et le Top 100 des meilleurs Malts) et si seulement la qualité primait TF1 ne serait pas la chaîne TV la plus regardée.
StephG a écrit :ils prennent un gros pari en espérant leurrer leur clientèle, où alors il faudra qu'ils baissent leur prix... car j'ai l'impression (dans les GMS du moins) que de - en - de gens achètent de leur bouteilles... sans parler du 18 ans à 100 euros !
Pas sur car les versions 18 ans, Gran Reserva, 25 ans,... sont souvent victimes de ruptures de stock et de l'énorme engouement des Japonais qui achètent tout et à n'importe quel prix.
Exemple : le 1874 Réplica (sublimissime au demeurant) valait lors de sa sortie (en 98 ou 99) à peine 100€, l'année dernière lors d'une vente aux enchères pendant le festival une bouteille est partie à 250€ et cet été j'en ai vu 2 en Andorre à 600€ et 780€
MarcJr a écrit :Quand j'ai eu le livre de Michael Jackson, j'ai été assez surpris de voir la note du Macallan 12 ans et encore plus celle du Lagavullin 16 ans.

Il s'agit de bouteilles dégustées il y à longtemps... D'accord avec toi pour le Lagavullin 16 ans j'ai pu grâce à un ami déguster une bouteille datant d'il y a plus de 10 ans et très franchement aucun rapport avec celui d'aujourd'hui : plus de tourbe, plus de matière, plus nappant et une finale plus longue. Mais cela reste tout de même un bon malt de base, agréable à boire et d'un bon rapport qualité/prix AMHA
MarcJr a écrit :Je crois qu'en, Italie, il existe déjà une version 8 ans du Macallan
Tu as raison.


El Catalan

EZBoard Conversion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 165
Inscription : 04 août 2005, 11:18

Re: Macallan

Message non lu par EZBoard Conversion » 20 févr. 2005, 13:39

J'apprécie beaucoup le Lagavullin 16 ans officiel ! Mais j'étais surpris de le voir noté aussi haut qu'un Port Ellen dans le livre de MJ !!!

Au cas où vous ne l'auriez pas encore saisi, le Port Ellen est mon Single Malt préféré ... :D :D :D

Pour revenir au Macallan, pour que ce Single Malt soit dans tous les rayonnages de la Grande Distribution, il faut produire ... :(

MarcJr

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11031
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Port Ellen

Message non lu par jmputz » 20 févr. 2005, 13:40

MarcJr,

Je te rejoins entièrement sur le Port Ellen. Le Port Ellen 19 ans de Douglas Laing (Provenance) est la seule bouteille à avoir jamais obtenu un 20/20 chez moi...
Quel dommage que la distillerie est occupée à être entièrement démantelée, pour faire de la place à la malterie qui transforme entre autres de l'orge transgénique en malt pour l'ensemble des distilleries de l'Ile... dont Lagavulin.

EZBoard Conversion
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 165
Inscription : 04 août 2005, 11:18

Re: Port Ellen

Message non lu par EZBoard Conversion » 20 févr. 2005, 13:41

Bahh... et le Rare Malt 1978 ??? Un régal...

Pour le Macallan, perso, le dernier qui m'a plu (et après lequel j'ai décroché excepté pour une bouteille de 1990 Brut de Fut chez SV) fut le Replica 1874... Je regrette de tout avoir bu et, surtout, de ne pas avoir gardé mon budget pour le 1874 lors du dernier festival, si j'avais su qu'il resterait à 250, je n'aurais pas enchéri sur le Bushmill 25 ans (mais bon, c'était pour la bonne cause)... M'enfin, dès 1997 j'avais déjà ressenti cette baisse de qualité chez Mac... Il est vrai qu'avant le MAc en France était importé par les établissements Douin (aujourd'hui c'est Rotshild) et qu'il titrait 43 ° alors que maintenant il est à 40°. Entre temps ils ont aussi réduit les proportions de Golden alors il ne faut pas s'attendre à des miracles. Si on ajoute à celà la pénurie de futs de sherry (j'aborderais ça aileurs si vous voulez). De plus, même les Replica 1861 et 1841 m'ont déçu. Il n'y a guere que les 30's et 40's (je les avais oubliés ceux la dans mes exceptions) qui sont pas mals...

Sinon, j'ai fait le même constat avec le Lag16, j'ai retrouvé l'année dernière une bouteille qui trainait (non ouverte bien sûr) et que j'avais achetée aux alentours de 1992-1994... et bien il était meilleur à l'époque... Market quand tu nous tiens..

Glenfarclas

Répondre

Revenir à « A propos des bouteilles »