Whisky Live Paris 2018

Whisky Live
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4049
Inscription : 16 févr. 2005, 16:28

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par PNicolas »

canis lupus a écrit :
PNicolas a écrit : Ce qui est assez marrant, c'est que j'ai plein de potes qui considèrent que la Hifi c'était mieux avant, et pour le coup je ne suis pas toujours d'accord avec eux.
Oui, mais je ne pense pas que les anciens matériels d'occasions prennent de la valeur avec le temps, si ?
Mise à part peut-être quelques collectors ou éditions limités, mais qui intéressent sans doute plus les collectionneurs que les audiophiles.
Si les grandes marques de l'âge d'or de la Hifi, mais ce n'est pas forcement proportionnelle à leur musicalité.
Aujourd'hui certaines marques font aussi bien voir mieux que ces appareils de la belle époque.
On est à l'opposé du monde du Whisky. Même si ça peut être aussi une passion très onéreuse, il n'y aura jamais de bouteille vide, et un appareil pourra toujours se revendre avec peu de perte.
Encore qu'une bouteille vide de Karuizawa 1967 doit se revendre assez cher, perso j'ai préféré jeter ma bouteille vide que d'imaginer un mec qui la revendrait une fortune sur ebay avec merdasse dedans.

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 17365
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par canis lupus »

juju cassoulet a écrit :Tout prends de la valeur canis, surtout quand c etait mieux avant.
J'ai même entendu des anciens dire que même le sexe, c'était mieux avant. :???:
Je sais pas si ils parlaient de tarif ou d'autre chose. :think:
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3228
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par jnpons »

canis lupus a écrit :
juju cassoulet a écrit :Tout prends de la valeur canis, surtout quand c etait mieux avant.
J'ai même entendu des anciens dire que même le sexe, c'était mieux avant. :???:
Je sais pas si ils parlaient de tarif ou d'autre chose. :think:
:roll :roll
" L'alcool est le pire ennemi de l'homme, mais la Bible nous enseigne d'aimer nos ennemis "

https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94

Avatar de l’utilisateur
Forrest
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2418
Inscription : 23 août 2014, 22:05

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par Forrest »

amaury a écrit :Pourrait on juste dire au sujet des prix que c'est la loi de l'offre et de la demande.
Cette loi s'applique à n'importe quel produit marchand et le whisky en est un.
Alors là, autant j'étais à totalement d'accord il y a peu de temps, autant mon avis a changé récemment et je vous explique.

Lors d'un joli commentaire de SV sur un Port Charlotte 2002 Whiskybroker que vous pouvez trouver ici, je me mets en quête d'information et d'une boutique la vendant.

Dans un premier temps, je ne trouve pas et voyant que certains la possèdent en nombre important dans leur collection sur Whiskybase, je les contacte pour information. L'un d'eux me répond qu'ils avaient acheté le fût à l'origine et qu'ils viennent juste de l'embouteiller (et qu'il ne veut as m'en vendre une :evil: ).

Du coup, je retourne sur internet pour trouver une boutique et je tombe sur ce site : https://thehomersodyssey.wordpress.com/ ... otte-15yo/. Ce dernier raconte toute l'histoire de cet embouteillage et il détaille TOUS les coûts depuis l'achat du fût jusqu'à la livraison (en passant par la maintenance, le transfert du fût, le coût d'embouteillage, les taxes et assises, etc...).

Au final, prix de revient d'un Port Charlotte de 15 ans, single cask (sherry, refill OK mais sherry), brut de fût à 25,19 £ par bouteille de 75cl. Cherchez l'erreur.

Du coup, l'argument de la demande et de l'offre, elle prend un peu du plomb dans l'aile. On vient de me dire aussi que Nikka sort un nouveau 10 ans à 200 € à peu près quand, il y a encore 5-6 ans, on le trouvait à 50-60€ alors que ce sont d'énormes batchs, non but de fût et non single cask. Qui se moque de qui ???

Au final, j'ai finalement trouvé cette bouteille à ... 155€ (évidemment, il y a la marge du propriétaire de la bouteille à l'origine, du revendeur et la TVA) ce qui un petit écart non négligeable vous en conviendrez. Ecart représentant bien le coût réel de notre breuvage préféré à la production et le prix d'achat pour lequel nous nous plaignons de la hausse depuis quelques années (je ne parle pas dans cet exemple des collectors qui eux font vraiment face à la demande et l'offre lors d'enchères publiques).
Image
Collectionneur du millésime 1973
Bouteilles recherchées et propositions d'échanges sur mon profil
"Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense"

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3901
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par elskling »

mais Forrest, on parle bien de la loi de l'offre et de la demande, pas du coût de revient.

Canis raisonnait sur les coûts de revient, et tu suis son raisonnement: c'est là que le bât blesse.

Je reprends mon exemple de tout à l'heure:

1000 personnes veulent chacun acheter 1 bouteille alors qu'il n'y a que 100 bouteilles produites.

Là où se fera le point d'équilibre, là où il y aura une adéquation (généralement imparfaite, car aucun marché n'est parfait évidemment) c'est quand le prix sera celui que 100 personnes seront prêtes à débourser pour ces 100 bouteilles, au détriment des 900 autres.

Tant que le prix de vente (supérieur au prix de revient pour un produit très demandé) permet à certains d'acheter puis de revendre aussitôt à un prix supérieur à ceux qui n'ont pas été assez rapides pour acheter, alors tu peux te dire que ton prix de vente n'est sans doute pas encore assez élevé.

C'est ça qui est en train de se passer pour le whisky je pense, on est dans la phase où les prix sont fixés pour atteindre un équilibre (qui n'est pas forcément stable, cf spéculation etc.)

Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2694
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par cosinus »

Ce qui est curieux avec ce raisonnent, c'est qu'il serait alors théoriquement possible d'acheter n'importe quelle bouteille présentée au Whisky Live pour la revendre ensuite rapidement avec plus-value. Et là, j'ai de très gros doutes.

D'ailleurs, je me demande en cas pourquoi la MDW multiplie les ventes privées avec des remises allant de 30% à 40%. Cela s'apparente à la bonne vielle technique qui consiste à gonfler les prix juste avant les soldes pour faire croire aux gogos qu'ils font ensuite une bonne affaire.
D'où la désagréable impression d'être pris pour des jambons en parcourant la grille tarifaire des bouteilles du whisky live.

Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3901
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par elskling »

cosinus a écrit :Ce qui est curieux avec ce raisonnent, c'est qu'il serait alors théoriquement possible d'acheter n'importe quelle bouteille présentée au Whisky Live pour la revendre ensuite rapidement avec plus-value. Et là, j'ai de très gros doutes.

D'ailleurs, je me demande en cas pourquoi la MDW multiplie les ventes privées avec des remises allant de 30% à 40%. Cela s'apparente à la bonne vielle technique qui consiste à gonfler les prix juste avant les soldes pour faire croire aux gogos qu'ils font ensuite une bonne affaire.
D'où la désagréable impression d'être pris pour des jambons en parcourant la grille tarifaire des bouteilles du whisky live.
C’est pour ça que je précise bien que le marché est imparfait, et surtout l’ajustement au prix adéquat est un tâtonnement permanent... pour chaque bouteille: les bouteilles en VP sont généralement celles dont ils auront sur-estimés le tarif (mais aussi un certain nombre de références à liquider, comme par ex le VT65 la dernière fois). Il y a toutes les bouteilles que tu ne vois pas en VP (c’est quand même la vaste majorité des références), certaines ont été vendues au bon prix (je pense par ex au clynelish artist collective de l’année dernière), d’autres ont été vendues avec un prix sous-évalué (parfois volontairement, comme produit d’appel) et ce sont celles-là qu’on retrouve aussitôt sur ebay ou WB.

Il y a bien un moment où la plupart des références seront sur-tarifées. Mais quand?

Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2694
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par cosinus »

Il faut aussi peut être se dire, comme pour les tops collectors que plus personnes ne peut s'acheter ici, que les prix ne sont plus fixés en tenant compte du marché européen mais plutôt en tenant compte des marchés émergents où le pouvoir d'achat semble bien plus important qu'ici.

quenticna
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 166
Inscription : 15 févr. 2016, 10:00

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par quenticna »

Le coup de la loi de l'offre et la demande fait toujours sont effet et semble être l'argument incontournable, on est libre d'acheter ou pas et donc si ça se vend c'est que ça les vaut. La limite de cette belle logique est le libre arbitre, on se croit tous libre de nos choix alors qu'on est tous facilement manipulable (et par plein de facteur). Le fait d'établir un prix référence qui constitue une base commune pour établir les prix normaux est super important et je suis sûr que les acteurs principaux en sont plus que conscient et nous manipule a travers ça. En être conscient est important (et après on peut être content d'acheter cher quand même) mais que la majorité l'accepte c'est pas gagné (mais c'est ça qui stopperait l'inflation générale des whisky).
Quentin

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2186
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par wisekycourse »

PNicolas a écrit :
cthulhu a écrit :
Ce qui est assez marrant, c'est que j'ai plein de potes qui considèrent que la Hifi c'était mieux avant, et pour le coup je ne suis pas toujours d'accord avec eux.

La HI-FI d'avant a fait de grands bonds en qualité,mais au départ c'était pour un public réduit et pas seulement connaisseur.
Maintenant,ce qui est intéressant ,c'est qu'on peut se balader avec une enceinte"omnidirectionnelle" et être satisfait du son,un peu comme déguster un produit de Jean Boyer(si vous trouvez que je fais de la pub,vous retirez l'embouteilleur!!),et vous pouvez aussi écouter de la musique dans votre pièce climatisée,insonorisée,mais aussi sécurisée pour écouter sur une platine tourne disque un enregistrement rare , qu'on passe bien évidemment pas souvent pour ne pas trop altérer les sillons!,un peu comme déguster un grand Port Ellen de derrière les fagots!

Mais le plus important ,si vous vous faites plaisir,ce moment unique sera le votre,et personne ne pourra vous le prendre! :dance: :doh:

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1368
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par amaury »

quenticna a écrit :Le coup de la loi de l'offre et la demande fait toujours sont effet et semble être l'argument incontournable, on est libre d'acheter ou pas et donc si ça se vend c'est que ça les vaut. La limite de cette belle logique est le libre arbitre, on se croit tous libre de nos choix alors qu'on est tous facilement manipulable (et par plein de facteur). Le fait d'établir un prix référence qui constitue une base commune pour établir les prix normaux est super important et je suis sûr que les acteurs principaux en sont plus que conscient et nous manipule a travers ça. En être conscient est important (et après on peut être content d'acheter cher quand même) mais que la majorité l'accepte c'est pas gagné (mais c'est ça qui stopperait l'inflation générale des whisky).
Libre d'acheter, c'est exactement cela et cela fait parti de cette loi. Quand tu n'achètes plus, tu ne fais plus parti de la demande mais d'autres prendront ta place.
Que l'on nous manipule, bien évidemment puisque des gens font de longues études dans ce but là.
Quand à stopper l'inflation, avec la quantité de nouveaux pays émergents dans ce monde là, on est pas prêt d'y arriver.
C'est un peu direct mais je le vis tous les jours, j'apprends à faire avec en tant que professionnel et cela me démoralise en tant que passionné.

Avatar de l’utilisateur
Asurmen22
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 263
Inscription : 06 févr. 2017, 17:15

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par Asurmen22 »

Entièrement d'accord avec Amaury.

Au-delà de la règle de l'offre et la demande pour déterminer le prix et sans rentrer dans des débats microéconomiques, c'est aussi la "force" du capitalisme de nous faire croire que chacun peut changer les choses à son niveau avec ses petites actions individuelles. Certes, en France à notre échelle et sur ce forum, on peut tous faire pression pour avoir encore, par exemple, quelques embouteillages à prix corrects notamment provenant de distilleries françaises, la proximité aidant (et encore, cela peut sembler optimiste, j'en conviens).

Mais lorsqu'il s'agit d'espérer faire pression sur l'inflation des prix du whisky en ne "jouant pas le jeu" de l'augmentation exponentielle des prix alors qu'en face, un contient tout entier entre dans la mondialisation à plein régime et devient un marché extrêmement porteur pour ces produits, cela se joue clairement à un autre niveau de décision. Pour exemple et rien qu'en Chine, la classe aisée aura doublé de volume en population entre 2015 et 2022 (passant de 110 millions à 220 millions d'individus).

Alors que nous reste-t-il me direz vous ? Devons-nous perdre tout espoir et optimisme ? Et bien, la possibilité d'agir à notre niveau localement entre nous, en partageant les bons plans, en proposant des splits, en se réunissant tous ensemble et j'en passe nous permet de tous profiter de notre passion un maximum, et ce encore longtemps !

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11966
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par Jean-Michel »

Forrest a écrit :[...] Au final, prix de revient d'un Port Charlotte de 15 ans, single cask (sherry, refill OK mais sherry), brut de fût à 25,19 £ par bouteille de 75cl. Cherchez l'erreur.[...]
Dans le décompte, je ne comprends pas pourquoi il divise le coût par 28, alors que chaque part a donné droit à 14 bouteilles...
Si je regarde les taxes sur l'alcool et les droits de douane et que je compare à ce que nous avons réglés, je dirais que le détail est effectivement donné pour 28 bouteilles et pas 14. Ca ne change pas grand chose (il faudrait réintégrer £105 de coût matière), cela dit.
Dernière modification par Jean-Michel le 29 sept. 2018, 22:55, modifié 1 fois.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

Avatar de l’utilisateur
Forrest
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2418
Inscription : 23 août 2014, 22:05

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par Forrest »

Les 105£ permettaient d'acheter 2 parts (soit 28 bouteilles).
Image
Collectionneur du millésime 1973
Bouteilles recherchées et propositions d'échanges sur mon profil
"Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense"

Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1368
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Whisky Live Paris 2018

Message non lu par amaury »

Jean-Michel a écrit :
Forrest a écrit :
amaury a écrit :[...] Au final, prix de revient d'un Port Charlotte de 15 ans, single cask (sherry, refill OK mais sherry), brut de fût à 25,19 £ par bouteille de 75cl. Cherchez l'erreur.[...]
Dans le décompte, je ne comprends pas pourquoi il divise le coût par 28, alors que chaque part a donné droit à 14 bouteilles...
Si je regarde les taxes sur l'alcool et les droits de douane et que je compare à ce que nous avons réglés, je dirais que le détail est effectivement donné pour 28 bouteilles et pas 14. Ca ne change pas grand chose (il faudrait réintégrer £105 de coût matière), cela dit.
J'ai dit ca moi? il y a un beug quelque part non?

Répondre

Revenir à « Whisky Live Paris »