Whiskfair 2010

Pour ceux qui veulent s'organiser des rencontres et dégustations... On a parfois la surprise de trouver des voisins sur un forum.

Modérateur : Modérateurs

Lafrog
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1017
Inscription : 04 juil. 2005, 10:42

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par Lafrog »

corbuso a écrit :....

Pour le Longmorn de Scott, je le connais très bien. Une vraie tuerie, mais plus vraiment donné. L'année passée, il se vendait à 700 euros!
Le prix annoncé chez la Dutch connection était de 500€, marqué au cul de la bouteille.
J'ai bien essayé d'acheter cette bouteille entamée, mais le (sympathique) Batave a résisté.
D'ailleurs nous avons noté une légère baisse des prix sur certains millésimes prestigieux.
Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, c'était vraiment le moment de venir cette année.

Sinon ravi également de vous avoir tous rencontré, bons moments, belles soirées.
Pompix ta bière était vraiment délicieuse.
Dernière modification par Lafrog le 27 avr. 2010, 00:02, modifié 2 fois.
LAFROG fecit anno domini MMXV

Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 7935
Inscription : 14 févr. 2006, 22:54

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par pat gva »

pompix a écrit :
dede a écrit :Le cask 3306 ?
Yes.
Pas goûté non plus l'Ardbeg Cad sur place mais vu ce qu'en dit Pierre et les notes des MM, ça à l'air de se laisser boire. ;-)
Merci pour la bière, fabuleuse.
Master Experimental Blender
Genève

Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8363
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par pompix »

De rien pour la bière, c'est à moi que ça a fait le plus plaisir. :angelic-flying:

A Corbuso, le Laph 75 JWWW n'a pas été ouvert du week-end, c'est un achat partagé avec les allemands.
Pour le sample de Mortlach Samaroli, je le file à Pat au WITC sans problème, c'est moi qui suis désolé, je ne savais pas que tu ne restais que le samedi.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4487
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par Savoureur »

pat gva a écrit : Sinon les moments marquants du week-end ... Lochsde 66-92 CC...
Merci de citer cette bouteille parmis les moments marquants positifs du WE. Finalement tu auras été une des rares personnes à pouvoir y gouter. Au moment de vouloir récupérer la bouteille sur la table à la terasse de la Villa Konthor le samedi soir j'ai malheureusement dû constater que la bouteille avait disparue.
Si quelqu'un des personnes présentes à la table l'aurait ramené par inadvertance il peut toujours me la rendre mais je crains fort qu'un intrus a profité de l'ambiance décontractée pour voler la bouteille :twisted:

Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8363
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par pompix »

En effet, seul point négatif du week-end ... c'est moche, faut vraiment être c** ... on m'a aussi tiré 4 samples que Lexus m'avait offert. Ils étaient là pour être bu comme la bouteille de Gérard mais pas pour être embarqués comme ça.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

lexus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2259
Inscription : 14 juin 2005, 12:57

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par lexus »

Petit CR de ce week-end à Limburg...

Et d’abord, comme chaque année depuis que j’y assiste, le soleil était de la partie…toujours bien agréable de s’aérer, prendre un petit café au soleil et de discuter avec les potes sur la terrasse ou près de la fontaine.

De belles rencontres (pompix, qui a plus des airs de Jésus, oui oui, celui qui transorme l'eau en laffie 10yo, que de goret :roll …), des retrouvailles (Pat, Serge, olivier, les GW, savoureur, corbuso, Bert, les membres des différents forums belges, allemands, sorry si j’oublie des personnes) et forcement des découvertes maltesques.

Je dois dire que la formule de limburg m’enchante de plus en plus. Et je vois une nette évolution depuis quelques années. Je m’explique :
Certes Limburg a la réputation (non usurpée) d’être le festival des « oldies »…la mecque du single malt, le temple des tentations anciennes, le louvre malté…mais outre ces vieilleries, le festival fait aussi (et de plus en plus) la part belle aux indépendants. Forcément ceux-ci sont là pour présenter leurs nouveautés mais aussi parfois nous ressortent des bottlings plus anciens.
J’aime attirer l’attention sur ce point car ils sont peu nombreux les festivals où sont représentés une grande majorité des IB que nous connaissons (il y a aussi le WITC par exemple mais dans une moindre ampleur …pour le moment).
Je sais que certains sont moins favorables à cette cohabitation, mais perso j’aime bien…

J’avais prévu de sampler pas mal et puis finalement, je suis resté un peu comme un touriste et me suis fait plaisir au gré des stands…

Voici ce qui a retenu mon attention dans les nouveautés ou assimilées :
Dailuaine 34yo 1974-2008 MacKillops choice
Strathmill 31yo MacKillops
Glengoyne 37yo 1972-2010 Daily Dram / Perfect Dram
Glengoyne 37yo 1972-2010 Prenzlow
Strathisla 49yo et 41yo whiskyfair
Longmorn 37yo 1972-2010
Glenfarclas 40yo (Thank you George)

Dans les vieux brolles lors du festival:
Springbank 12yo cruchon, Lagavulin 15yo cruchon, ardbeg 1974 single cask for Belgium, ardbeg 17yo Dun Eidheann, laphoraig 10yo bonfanti, glendronach 18yo Prestonfield House malt 1970, 1 superbe jeune bruichladdich des seventie, glenrothes 8yo CC…et j’en oublie probablement…c’est le problème du tourisme…

Un des moments le plus chouette a été la visite nocturne « privée » du cellier de MARA (merci Roeland et Mario)…une cave de fou furieux…il devait être minuit…j’ai goûté des trucs de malades qui trainaient au sol…j’en ai profité pour acheter un Glendronach 18yo Prestonfield House malt 1970 43° : un sherry comme je les aime, marqué mais très noble, avec ce côté OBE bien présent…
Certes ce n’était peut-être plus le meilleur moment pour déguster des whiskies de ce calibre, mais le moment était beau et magique et c’est cela que je vais retenir…

Sans oublier le barbecue (avant la visite de la cave) où Pompix nous a abreuvé de quelques excellentes bières…La soirée se termina là-bas, à la villa Kanthoor avec les habituels fêtard belges, suisses, français, suédois, autrichiens…là aussi les belles bouteilles tournaient encore…

Bref, un festival a ne pas manquer, au moins 1 fois dans sa vie tant par la qualité des whiskies présents que par l’ambiance des soirées off et les rencontres toujours aussi amicales et intéressantes…

A l’année prochaine…
Slainthe math
---------------------------------------------------------
The Nectar : Sharing Passion
---------------------------------------------------------

lexus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2259
Inscription : 14 juin 2005, 12:57

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par lexus »

pompix a écrit :En effet, seul point négatif du week-end ... c'est moche, faut vraiment être c** ... on m'a aussi tiré 4 samples que Lexus m'avait offert. Ils étaient là pour être bu comme la bouteille de Gérard mais pas pour être embarqués comme ça.
Sorry Gérard...j'aurai bien voulu le goûter ce lochside :roll: ...C'est le seul hic des soirées off, parfois un rien trop arrosées...

Ah zut Pompix...dommage, il y avait des trucs plutôt très sympas...on y remédiera au WITC...
Slainthe math
---------------------------------------------------------
The Nectar : Sharing Passion
---------------------------------------------------------

Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 12269
Inscription : 08 janv. 2009, 18:40

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par mars »

lexus a écrit :j’en ai profité pour acheter un Glendronach 18yo Prestonfield House malt 1970 43°
Et combien coute cette merveille?

MARS
Charleroi, Belgique

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4487
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par Savoureur »

Mis à par mon message qui précède, super WE également pour moi.
Comme toutes les années, le temps est passé trop vite avec toutes les discussions et dégustations avec des personnes des plus agréables. :clap:
Whiskys marquants en embouteillages actuels: Les Glengoyne déjà cités, le Longmorn Alambic Classic (de loin supérieur au Strath, Ledaig et Tobermory d'Alambic Classic) et le Strath 49 yo Whiskyfair (avec por moi un poil trop se sècheresse boisée en bouche mais c'est pleurnicher à haut niveau).
Déception au niveau des actuels pour le single cask Kilchoman pour l'Allemagne
Avis très positif sur un échantillon de fût d'un Glenfarclas très fonçé distillé en 2002 refilé par un des copains allemands. Aucune idée du numéro de fût.
En vieilleries, il y a toute une panoplie: Le concentré de whisky du Glenfiddich 1956, Springbank 15 cruchon noir 1,5 litres, le quator des dessous de table avec les GW (@ pompix: j'ai marqué Glen Grant 69 Samaroli sur ma feuille), un Caol Ila 15 64,5 % et un PE 11 yo très différents de ce qu'on trouve actuelement, Longmorn 1964 Signatory Dumpy, etc. etc. (les etc. etc. c'est pour toutes les merveilles apportées par des forumeurs et autres afficionados)
Samplé le Springbank Samaroli 12yo 57,1 % pour gouter tranquillement à la maison et pour comparer au 12 yo 100 proof / 50 %.
Vivement Limburg 2011 (et le WitC comme prochain grand moment maltesque et convivial)

Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8363
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par pompix »

Heureusement que j'avais pris les devants en goûtant le Glenglassaugh 66 WF et le Dallas Dhu ! Me reste le Bowmore 93.

En effet, ton Glendronach est excellent Fred ! je l'ai trouvé, viandé, minéral et sherry le samedi soir, mais ce n'était pas mon premier dram de la journée ...
Sinon, la soirée off du samedi a été mémorable en se finissant dans la chambre de Pat avec Gérard et un illustre inconnu qui en discutant s'est révelé être ni plus ni moins Thomas, le boss de MOS. Un homme vraiment bluffant, d'une gentillesse et d'une humilité surprenante. J'ai hâte de le retrouver au WITC.

PS : Son nouveau Laph 96/10 est super bon, très propre, très Laph sur le pamplemousse. Le Glen Keith 90 est très bon aussi, pâte d'amande et fleuri.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

lexus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2259
Inscription : 14 juin 2005, 12:57

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par lexus »

pompix a écrit :Heureusement que j'avais pris les devants en goûtant le Glenglassaugh 66 WF et le Dallas Dhu ! Me reste le Bowmore 93.
Il manque surtout le springbank 35yo 1970-2006 WF...dommage le meilleur sample du lot et un de mes meilleurs souvenirs avec springbank
pompix a écrit :En effet, ton Glendronach est excellent Fred ! je l'ai trouvé, viandé, minéral et sherry le samedi soir, mais ce n'était pas mon premier dram de la journée ...
Belle description, mais comme toi c'était le samedi soir...je vais y revenir ce soir...et le comparer avec un autre sherry de ces années-là: le HP 19yo dumpy green label...la folie limburg va durer encore en quelques jours...
pompix a écrit :Sinon, la soirée off du samedi a été mémorable en se finissant dans la chambre de Pat avec Gérard et un illustre inconnu qui en discutant s'est révelé être ni plus ni moins Thomas, le boss de MOS. Un homme vraiment bluffant, d'une gentillesse et d'une humilité surprenante. J'ai hâte de le retrouver au WITC.
J'ai beaucoup discuté avec Thomas et Luc lors de la soirée. Vraiment un très chouette gars, jeune et manifstement très dynamqiue et qui a les moyens de ces ambitions...Les très bons MOS vont encore pleuvoir à mon avis... :dance:
Slainthe math
---------------------------------------------------------
The Nectar : Sharing Passion
---------------------------------------------------------

Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8363
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par pompix »

lexus a écrit :
pompix a écrit :Heureusement que j'avais pris les devants en goûtant le Glenglassaugh 66 WF et le Dallas Dhu ! Me reste le Bowmore 93.
Il manque surtout le springbank 35yo 1970-2006 WF...dommage le meilleur sample du lot et un de mes meilleurs souvenirs avec springbank
Mince, je ne me rappelais plus du 5ème ... c'est moche ça !
lexus a écrit :...la folie limburg va durer encore en quelques jours...
En effet, j'ai ouvert mon Craigellachie hier soir. :mrgreen:

lexus a écrit : ...Les très bons MOS vont encore pleuvoir à mon avis... :dance:
A n'en point douter ... :-P


Pour le Lochside 66, je dirais, très bon, miel, noisette, épices, orange ... Hautement buvable.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8363
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par pompix »

"Mode boulet on" :
Je vois mal le voltage du Longmorn 71/99 Scott's sur ma photo ... quelqu'un l'a-t-il noté ?

Par ailleurs j'aurais besoin d'une photo du Springbank Samaroli 12yo 57,1% afin d'en parler sur Malt In Pot, si quelqu'un en a une bonne, je suis preneur.(suite par mp, merci d'avance)
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

singlemalt
Apprenti
Apprenti
Messages : 25
Inscription : 04 avr. 2006, 16:21

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par singlemalt »

Hé oui, pompix, on s'est raté de peu......

Mais cette année fut un peu différente des éditions précédentes.....

Beaucoup de couples.....de femmes plus exactement.....entre () la mienne était partie faire les boutiques .

Au niveau des $$$, il m'a semblé y avoir beaucoup plus de bouteilles a petit budget....pas mal de bouteilles à partir des 50€
Est-ce l'effet de la crise économique ?

D'autre part, des embouteilleurs indépendants proposent volontiers des breuvages de 35 et 50 cl....

Enfin, c'est quand même un must, ce festival......sauf pour le porte-feuille...qui a juste un an pour s'en remettre :???:

Lafrog
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1017
Inscription : 04 juil. 2005, 10:42

Re: Whiskfair 2010

Message non lu par Lafrog »

A moins d'être financièrement no limit (au moins pour le whisky) ce genre d'évènement se prépare un bon moment à l'avance.
En rentrant sur Paris tu pleures sur tes finances, et puis tu commences à gouter ce que tu as rapporté.
Et là tu te dis que tu dois AB-SO-LU-MENT y retourner.
Et tu mets des noisettes de côté, un peu tous les mois pour y parvenir.
LAFROG fecit anno domini MMXV

Répondre

Revenir à « Rencontres et dégustations »