Lagavulin 1988 Distillers edition + Partagas Lusitania

Le whisky et les cigares, le whisky et la cuisine, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Lagavulin 1988 Distillers edition + Partagas Lusitania

Message non lu par Stephane » 04 avr. 2005, 13:55

Alliance intéressante que ces deux "monstres sacrés" du monde des whiskies et de celui des habanos.

Ma boite de Lusi étant un peu jeune (février 2004 - il semble de + en + difficile de trouver des boites âgées de plus de 2 ans dans les civettes, du moins pour les vitoles "célèbres"...), le premier tiers de mon habano était des plus paisibles et légèrement "vert", sur des notes plutôt végétales.
Au début donc le whisky domine nettement avec ses notes tourbées, fumées et sherry.

Puis à partir du 2ème tiers jusqu'à la fin, un jeu s'installe entre les deux compagnons, où les côtés empyreumatique / cacaoté / miellé / épices douces du habano contrebalancent et contrastent délicieusement avec le whisky.

Pour les amateurs d'alliances entre whiskies et cigares, que me conseilleriez-vous en accompagnement de :

- Lusi donc
- 8-9-8 Partagas itou
- Magnum 46 (ma boite aussi est jeune avec des habanos verts et corsés que je vais essayer de laisser reposer jusqu'à cet automne/hiver)
- Edmundo
- Saint Luis Rey Regios
- San Cristobal (Fuerza, Punta et Principe)

- El Copey (robusto)
- Belrive bundle sel. lonsdale

Avatar de l’utilisateur
Marc el catalan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 556
Inscription : 14 févr. 2005, 16:23

Message non lu par Marc el catalan » 04 avr. 2005, 16:31

Ma boite de Lusi étant un peu jeune (février 2004 - il semble de + en + difficile de trouver des boites âgées de plus de 2 ans dans les civettes, du moins pour les vitoles "célèbres"...)
En effet c'est la rançon du succès - Pour les Shorts, les D N°4, les Ramon Allones Gigantes et les Specialy selected, les Magnum 46 c'est la même chanson sauf chez certains en VPC.

le premier tiers de mon habano était des plus paisibles et légèrement "vert", sur des notes plutôt végétales.
Au début donc le whisky domine nettement avec ses notes tourbées, fumées et sherry.

En ce qui me concerne j'attend souvent la fin du 1er tiers voir le deuxième moitié du Puro (surtout pour des Prominentes) avant d'attaquer mon whisky en plus cela lui laisse le temps de s'aérer je me contente juste de le humer en attendant.

Pour les amateurs d'alliances entre whiskies et cigares, que me conseilleriez-vous en accompagnement de :

- Lusi donc
- 8-9-8 Partagas itou
- Magnum 46 (ma boite aussi est jeune avec des habanos verts et corsés que je vais essayer de laisser reposer jusqu'à cet automne/hiver)
- Edmundo
- Saint Luis Rey Regios
- San Cristobal (Fuerza, Punta et Principe)



Houla ca c'est de l'exercice délicat car comme chaque Havane est différent difficile de donner des règles ou des conseils par exemple : ton Lusitanias était:
des plus paisibles et légèrement "vert", sur des notes plutôt végétales
il y a quelques jours j'en ai fumé un de fin 2003 qui au contraire a démarré sur les chapeaux de roue : poivré/boisé le mien je l'ai terminé avec le Lagavullin 12 yo BDF - il avait un fiNal si corsé qu'il est arrivé à adoucir le Lagavullin.

Alors bien évidemment tu as les règles de base à savoir jouer soit sur la complémentarité soit sur l'opposition. Faut juste essayer différent mariages jusqu'à tomber sur le bon !!!
Pour ma part j'ai remarqué que les Islay Port Pipe Finish de chez SV passaient très bien avec pas mal de Vitoles de la gamme Partagas.
En ce moment j'aime bien pour l'apéro du midi associer à un petit module type Punch petit Punch, El Principe ou Short un Bladnoch SV à 43%
Pour le la Fuerza et le la Punta je verrais bien un Speyside à 40% ou 43% (car sinon j'ai bien peur que le Malt écrase totalement le puro surtout le la Fuerza) un Speyside plutôt sur le miel, la vanille, les fruits secs un linkwood ou un longmorn par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Message non lu par Stephane » 04 avr. 2005, 17:07

merci pour tes idées.

Le Bladnoch de Signatory, j'hésitais en peu car je pense que ma bouteille récemment ouverte n'est pas encore assez aérée et ses arômes sont très retenus.

Je pensais le regoûter assez vite et peut-être l'associer à un autre terroir que Cuba. Mais je l'essaierai sur tes conseils avec un El Principe.
d'ailleurs Antoine, tu n'as pas pu le goûter l'autre soir chez Fanch car tu es parti tôt, mais la prochaine fois si ça te tente... je pense que c'est un module assez soft et facile à fumer qui pourrait te plaire.

J'ai la chance d'avoir un Linkwood decanter signatory, et un fond de Longmorn, que j'essaierai également d'associer... même si à froid comme ça je ne sais pas trop avec quoi...

Islay port pipe finish ???... heu c'est pas très fréquent ça !

J'ai un Balvenie port wood (qui fonctionne pas mal en assoc habano) et Islay Cask...
J'ai un Bowmore Darkest et Dusk...
Je ne trouve pas le Darkest si terrible que ça, par rapport à d'autres de la gamme...
Le Dusk est excellent et ultra-parfumé... mais peut-être un peu trop parfumé justement pour un cigare...
faudra aussi que j'essaye ça ! ,smo

Je viens de lire le dernier numéro de Club Cigare, que je trouve en fin de compte de + en + décevant (je ne sais plus qui se plaignait de la pub et de qqes partis pris de Whisky Magazine, mais il devrait lire celui là pour comparer !!).
Quelqu'un a-t-il goûté le fameux Nicarao (robusto ou autre) qui me tente depuis longtemps mais que je n'ai pas réussi à trouver à ce jour dans une civette toulousaine (il faut dire que je m'y approvisionne de - en -...). ?


Stéphane

Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4049
Inscription : 16 févr. 2005, 16:28

Message non lu par PNicolas » 04 avr. 2005, 17:15

Stephane a écrit : Le Bladnoch de Signatory, j'hésitais en peu car je pense que ma bouteille récemment ouverte n'est pas encore assez aérée et ses arômes sont très retenus.
Rien à voir avec les cigares, mais quand tu dis que ta bouteille n'est pas assez aéré, ça sous entend que tu la laisses ouverte ?

A+

Avatar de l’utilisateur
Marc el catalan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 556
Inscription : 14 févr. 2005, 16:23

Message non lu par Marc el catalan » 04 avr. 2005, 17:36

Stephane a écrit :J'ai la chance d'avoir un Linkwood decanter signatory, et un fond de Longmorn, que j'essaierai également d'associer... même si à froid comme ça je ne sais pas trop avec quoi...
Avec ton La Punta ou le La Fuerza ou du Punch :wink:
Islay port pipe finish ???... heu c'est pas très fréquent ça !
Si si à paris à la MDW :wink: dans la série des Unchill à 46%, Laproaig, Caol ila,...
Quelqu'un a-t-il goûté le fameux Nicarao (robusto ou autre) qui me tente depuis longtemps mais que je n'ai pas réussi à trouver à ce jour dans une civette toulousaine

Oui je les ai goûté et je goûte même les proto car Didier le créateur de la marque est un ami, c'est un jeune Ingénieur agronome Belge qui à monte la marque avec un "Viejo" Cubain qui lui a installé une fabrique au Nicaragua, dans la gamme pour moi le plus intéressant est l'Obus. Il a aussi lancé un mini obus (en belgique pour l'instant) qui est très punchy.

Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 10:33

Message non lu par antoine » 04 avr. 2005, 19:33

D'ou mini obus...

Partant stéphane, pour le début Mai!?

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Message non lu par Stephane » 05 avr. 2005, 09:17

Tu en as de la chance Marc d'avoir ce genre de "relations" :roll:

Concernant les Nicarao, je suis un peu surpris du fait qu'ils sont annoncés comme étant assez "costauds" et épicés...
Jusqu'à présent les seuls Nicaragua que j'ai goûtés (les "Churchills" et je ne sais plus quelle autre marque) étaient plutôt doux voire soporifiques...

Pierre, non rassure toi je ne laisse pas mes bouteilles "ouvertes" !
j'aurais trop peur que la fumée de mes cigares (ou autre odeur forte) ne vienne altérer mes breuvages :wink:
et puis l'aération c'est un peu le même principe que le vin, une fois qu'on a ouvert la bouteille, qu'on s'est servi au moins un dram et qu'on a donc renouvelé l'air de la bouteille, le processus est enclenché si je puis dire, et je ne pense pas qu'il soit sage (du moins pour moi) d'accélérer ce processus.

Tonio, oui début mai si on ne se revoit pas avant... prépare tes papilles :)

Stéphane

Répondre

Revenir à « Et si le whisky se mariait aussi... »