Single malts et cigares !

Le whisky et les cigares, le whisky et la cuisine, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Single malts et cigares !

Message non lu par Stephane »

Bonjour tout le monde,


Je ne sais pas si ce sujet intéressera beaucoup de monde, mais étant à la fois amateur de spiritueux et de cigares, je tente souvent des alliances entre eux, notamment entre des single malts et des havanes. :pp?

aussi, j'aimerais que si d'autres personnes sont aussi intéressées par ce thème, elles fassent part de leurs expériences dégustatives.

en ce qui me concerne, les meilleures alliances que j'ai réalisées étaient entre des havanes bien goûteux et plutôt corsés (ex. Partagas D4, Upmann Magnum 46 et N°2, Robaina Unicos), et des whiskies également très arômatiques et bien tourbés, typiquement des Islay comme Lagavulin, Bowmore, Ardbeg et Laphroaig.

A part avec quelques cas rares comme Macallan, je n'ai jamais été trop enchanté des alliances avec des single malts plus fins et légers des Highlands et encore moins des Lowlands.
Même avec le Glenfiddich 21 ans Havana Reserve apparemment typiquement conçu pour être dégusté en compagnie d'un puro, ça n'a pas été particulièrement transcendant.

Avec le springbank 12 ans dont on vient de parler dans un sujet précédent, c'était pas mal mais mon cigare était un peu trop fort (bolivar immensas) et ça m'a trop écrasé le palais, il faut que je retente avec un cigare plus conciliant.

Sinon je procède, comme avec tous les autres alcools du reste, de la manière suivante :
je bois de préférence d'abord une petite lampée de whisky pour "chasser les résidus de fumée" dans ma bouche, puis juste après une autre petite gorgée "en la machant" pour bien imprégner mon palais des arômes du whisky, et quelques secondes après je prends une ou deux bonnes bouffées de cigare. C'est la meilleure façon que j'ai trouvée pour harmoniser au mieux les deux pour arriver à la quintescence de l'accord.
La fumée du cigare réchauffant vite le palais, je me sers en principe mon whisky un peu rafraichi (aux alentours de 14-16°, dans un verre passé au préalable au frigo).

Je trouve que les accords entre cigares (essentiellement des havanes, je fume aussi d'autres terroirs mais devant un single malt ils ont tendance à trop s'effacer) et single malts sont passionnants et plus harmonieux (lorsqu'on y parvient !) qu'avec des eaux-de-vie comme le cognac.
Aussi fascinants et variés qu'avec des rhums.

Voilà, aux autres personnes intéressées (j'espère qu'il y en aura au moins une !) de s'exprimer à présent !

Stéphane
StephG

Répondre

Revenir à « Et si le whisky se mariait aussi... »