[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"
Rhum

Barbade: Plantation extra old

English | Français

Barbados

Plantation Extra Old, 20 anniversary

Collection
Plantation
Age
No age statement
Taux d'alcool
40 %
Embouteilleur
Cognac Ferrand
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTSRum_2013_02 86/100

Details de la dégustation

Cote maximum 96/100
Cote minimum 65/100
Ecart 31
Moyenne 86,09

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 11
Excellent 4
Très bon 3
Bon 2
Moyen 1
Mauvais 1
Barbade plantation

belle robe ambrée, très brillante, reflets orangés.

le nez est élégant/fin et gourmand sur des notes de fruits tropicaux (noix de coco, banane mure, fruits confits) et de caramel. c'est finement boisé & caramélisé (caramel mou), avec une belle note de vanille et des épices grillées (amandes).

l'attaque est souple et délicate/crémeuse ; toujours ce fruité qui se développe sur un fond caramélisé et boisé, avec une pointe de fumée. bouche assez riche et intéressante, complexe.


un chouette finale qui développe ces mêmes fruits exotique, tout en rondeur et caramélisé (voir confits) + épices douces/cuir/fruits secs (noix)

96/100

Aspect:
or rouge
Nez:
intensité moyenne, alcool bien intégré, profil 3/4 doux, 1/4 sec, compote de fruits, viandé, arômes d'étable, gazon de culture biologique (donc avec plein d'herbes et plantes différentes), fraîcheur genre chewin gum spearmint
Bouche:
intensité moyenne, alcool bien intégré, la douceur domine sans devenir écoeurante car contrée par une pointe de sécheresse, un vrai régal qui se boit comme du petit lait (désolé, j'avais pas envie de me gâcher le plaisir en essayant de décrypter les arômes)
Finale:
moyenne

91/100

Couleur: Acajou
Le nez est assez discret, ou plutôt extrêmement subtil. De très légères notes épicées procurent un immense plaisir. Voici un rhum d'un raffinement extrême, laissant apparaître des touches de cacao et quelques notes fruitées toujours aussi subtiles.
Si le reste est du même acabit, voici du plaisir en bouteille...
En bouche, la première impression prolonge parfaitement le nez. Cependant un peu trop sucré que pour être complexe et les épices sont ici très discrètes aussi. Agréable bouche, mais en retrait par rapport au nez.
La finale est d'une longueur exceptionnelle. Les épices reviennent en force. Il faut cependant utiliser ce rhum par petites quantités pour éviter un écoeurement dû à la présence de sucre à la longue.
90/100

Nez : On sent tout de suite des touches pâtissières (tarte au noix/miel, amandes, oranges confites et beurre) puis du citron pour contrebalancer la gourmandise sucré du premier nez. C'est très bien fait et l'uniformisation à l'ouverture n'est pas préjudiciable (de la coco vient même se greffer sur le tard). Un nez très équilibré et vraiment tentateur.

Bouche : C'est gras, puissant mais sans agressivité alcoolique avec de la noix de coco, du miel et de la noix. On a également de l'orange. C'est très fin et on regrette presque qu'il ne soit pas un poil plus exubérant.

Finale : Douce mais se prolonge bien sur l'orange et sur la noix. Du citron apparaît également sur la fin.

Commentaire : L'équilibre convient parfaitement à ce rhum doux mais pas sirupeux, très pâtissier et de manière surprenant assez miellé. Une petite gourmandise qui ne demande qu'à être resservie . On regrettera une finale un peu écourtée. Pour amateur de rhum dense et sucré.

89/100

Nez : Noix de coco, fruits.

Bouche : Noix de coco, fruits.

Finale : Beaucoup de noix de coco, bounty.

Commentaires : Très agréable même si un peu monolithique sur la noix de coco et le bounty. J'adore ce style, d'autant que c'est très facile à boire.

89/100

"Oh mon dieu! J'aime la façon dont ce rhum goûte"
Ce whisky est de couleur acajou.

Nez (86): (5) plus que la moyenne. canne à sucre, vanille, épices, caramel, agrumes.

Bouche (89): bon, puissant. sucre, canne à sucre, floral, vanille, épices.

Fiinale (89): (5) plus que la moyenne. cassonade, épices.
88/100

Robe: ambre
Nez: assez léger de premier abord, on est sur des fragrances fondues de fruit automnaux bien mûrs (physalis) avec un coté cireux et beurré assez surprenant et intéressant, ça sent le vieux, il y a même un coté un peu blette. assez gourmand, pâtisserie, pâte d'amande, l'alcool est bien intégré
Bouche: Attaque souple fruitée et exotique, on retrouve le physalis détecté au nez accompagné de fruits exotiques, très gourmand et agréable, on retrouve aussi les notes beurrées, belle expression mais manque un peu de puissance et de longueur (ce qui lui coûte quelques points)

87/100

Nez: d'abord assez discret puis s'ouvre sur le carambar et le sucre candy. Il évolue sur la vanille, le café et la menthe pour devenir gras et très gourmand

bouche:
L'attaque est intense, sucrée sur le caramel et la menthe. C'est complexe avec une belle texture. La vanille est présente et quelques fruits frais. C'est très agréable. La finale est longue un peu sèche mais contrebalancée par le côté gourmand et gras.

87/100

Nez : vernis, colle scotch, banane presque trop mure. Assez équilibré. Très agréable et en évolution à l’aération vers une certaine complexité. Caramel. Noix de coco.
Bouche : belle texture soyeuse, sucré mais pas trop. Surtout sur la vanille, la banane, la noix de coco. Peu évolutif.
Finale : moyenne sur la banane flambée
Conclusion : un bon rhum, très équilibré et agréable, peut être juste un peu moins complexe en bouche pour totalement convaincre les amateurs exigeants.

87/100

Nez: trop monolithique, basique, côté "fond de barrique", noix de coco

Bouche: noix de coco, sucre de canne

Finale: comme le reste

De la noix de coco et pas grand chose d'autre, malheureusement.

78/100

Couleur : Fauve.
Nez : Au nez, j'anticipe que nous avons ici à faire à un autre de ces rhums collant et un peu mou. A fond sur les habituelles épices douces (cannelle à gogo), et des notes douceâtres lourdes et entêtantes. Plus sucré qu'une tasse de chocolat au lait additionnée de marshmallows fondants (une tuerie, mais pas à l'heure de l'apéro ou après dîner !). Et de grosses notes de vernis.
Bouche : Effectivement, c'est poisseux et ça manque de punch. Après une attaque molle, des arômes chimiques de jus de mandarine passent au premier plan accompagné de liqueur au café (Kahlua). Goût de Drambuie noyé sous le sucre. Epais, poisseux, presque jusqu'à l'écoeurement. En tout cas, ce n'est pas ce que j'attends d'un distillat.
Finale : Pas grand chose à ajouter. Si ce n'est que maintenant, on a aussi des tanins...
Commentaire : Je peux comprendre que certains apprécient ce genre de breuvage sucré et aromatisé. En France, on appelle ça des "Liqueurs pour dames". Mais je suis prêt à parier que vous ne prendrez aucun plaisir à boire ce rhum si vous êtes à la recherche d'un bon alcool, qui est censé vous réveiller les papilles, et pas les écraser sous des tonnes de sirop aromatisé. Désolé, mais j'aurais plus de plaisir à boire un grand verre de coca bien frais.

65/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]