[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"
Rhum

Guyana

English | Français

Guyana

Isla del Ron 1988

Collection
Isla del Ron
Age
24 ans
Taux d'alcool
52,6 %
Embouteilleur
Malts of Scotland
Numéro fût
single cask IdR003
Dates
Distill: 1988 Embout: 2012
Bouteille
32 de 146 btls
Particularité
Brut de fût
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTSRum_2013_01 84/100

Details de la dégustation

Cote maximum 92/100
Cote minimum 50/100
Ecart 42
Moyenne 82,65

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 17
Excellent 1
Très bon 4
Bon 6
Moyen 4
Mauvais 2
Guyana Ilsa del Ron

Couleur : Acajou.

Nez : Riche et intense. D’abord sur les épices douces (cannelle, gingembre, muscade). Puis les notes intenses de fruits noirs (pruneau, datte, figue) avec des agrumes gorgés de sucre (orange, écorce d’orange). Ensuite des notes de café crème, de chocolat, de cuir, de réglisse, de tabac, de miel se développent. Le pain d’épices à l’aération se fait encore plus précis et net. Vieux, très vieux ! L’encaustique est noble, le bois polis, dense, raffiné. Une teinte fumée comme il se doit.

Bouche : La bouche est grasse et pleine. Toujours ces épices douces du nez, ce pain d’épices, ce miel, et ces notes de chocolat, de café noir, d’écorce d’orange, de vieux bois noble, de réglisse, de tabac.

Finale : Long, ni sec, ni sucré, belle harmonie entre les notes sucrées et amères (orange, écorce d’orange, cacao, café noir, miel).

Demerara Enmore 1988 ?

92/100

R : tuilée
N : rancio, orange amère, amande, pomme blette, puissant élégant c'est beau.
B : chocolat noir, orange amère, vieux, belle amplitude, nougat, piment.
F : longue belle précise superbe comparable au premier

rhum agricole ?

89/100

Couleur: vieux chêne

Nez: Très parfumé avec une pointe alcoolique. Un peu de noisette, puis riche douceur parfumée. Oranges et mandarines. Mangue ainsi. Quelques notes terreuses.

Bouche: beaucoup de tanins, assez sec et. Raisins et bananes douces cuites au four. Sultana. Devient poivré et salé par la suite.

Finale: le sel reste pendant une longue période. Plus aucune douceur.

Commentaire: rhum intrigant. Complexe. Pas un profil très commun. Il possède aussi quelques influences de sherry.
87/100

Couleur: ambre foncé
Nez: vieux bois, vanille, fruits noirs, épices, noix de kola et cannelle
goût: goût moelleux doux, moins expressif que le nez. quelques épices et Cherry Coke, vers la ligne d'arrivée plus d'épices et de notes boisées, se termine par une morsure à la place d'une note sucrée comme la plupart des rhums, très agréable
87/100

Nez : Anis, menthe, fruité.

Bouche : Puissant, fruits très acide.

Finale : Forte amertume, café au lait.

Commentaires : Agréable à boire mais peu complexe. Pour amateur de boissons amères.

86/100

Aspect: ambre moyen à foncé
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, pourriture noble, cire à meubles, tabac frais, détergent, profil mi-doux, mi-sec
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, minéral, eau de vie de Quetsch, tabac, pourriture noble, poivre doux, légère amertume à partir du milieu de bouche
Finale: moyenne

86/100

Nez: remarquables tons de fruits (rouge) et de sherry. Les parfums sont chaleureux et intense. L'odeur devient épicée après un certain temps.

Goût: sucré, épicé et rafraîchissant (menthol).

Finale: épicée et des tons de bois (amertume).
86/100

Couleur: acajou.
Nez: agréablement doux avec des herbes et des notes de vanille, de noix de coco et de banane. Note assez lourdes de bois neuf également. Après un certain temps, il devient même un peu poussiéreux, avec un soupçon de vernis.
Goût: entrée subtile, aux fines herbes, le poivre et des notes de café fort. Ensuite, l'alcool entre en jeu, mais s'estompe rapidement et laisse un fini bien équilibré, avec une douceur délicate et des notes de cannelle et de réglisse.
85/100

Nez : goyave, papaye, caramel, des épices. Assez fondu.

Bouche : Très spécial. L'attaque en bouche est explosive faisant montre d'un mélange d'arômes difficilement identifiables dans un premier temps. Au final, ce sont surtout les épices qui ressortent. Du bois aussi.

Finale : très longue sur les épices...

Commentaires : Un rhum au profil assez atypique. Bien fait mais je n'accroche pas.

85/100

Nez : On sent une belle présence d'aromes : vinaigre, prune, chocolat et un peu de café. L'alcool semble ressortir assez massivement. Un rhum très sherry. L'eau fait ressortir des notes plus acides (citron, liqueur de cerise). L'ouverture lui donne des senteurs de biscuit (petit beurre) et affaiblit le vinaigre.

Bouche :L'alcool est bien présent (trop en l'état) avec du chocolat, des épices et toujours cette touche vinaigrée accompagnée de framboises. L'eau écrase malheureusement un peu trop le fruité. Restent alors du zeste de citron, du chocolat et à nouveau des épices.
L'ouverture le rend moins rentre-dedans. Le chocolat épicé retrouve le chocolat mais le vinaigre n'existe plus qu'en filigrane.

Finale :Le chocolat laisse place en arrière bouche au caractère acidulé de la framboise. La longueur n'est pas extraordinaire mais reste honorable.

Commentaire : Finalement ce rhum lorgne grandement du côté des sherry bien qu'il laisse transparaître sa vraie nature par une acidité notable.

84/100

Couleur : Acajou

Nez : Très expressif, puissant mais pas agressif, il développe un fruité exotique un peu amer (papaye pas assez mûre, orange amère) mêlé d'épices (badiane? un soupçon de muscade? girofle?) et de raisins secs macérés dans l'alcool.

Bouche : L'attaque est suave mais un peu faible. Le milieu voit apparaître un joli boisé parfumé (santal, thuya), des notes d'agrumes (écorce d'orange amère), un peu d'amertume aussi. C'est bien fondu et vraiment agréable à boire. Dommage que cela manque un peu de puissance.

Finale : Elle manque malheureusement d'intensité et de longueur.

Conclusion : J'aime bien, mais la bouche aurait gagné à posséder quelques degrés de plus.

84/100

"Tellement boisé ... ce rhum doit être vraiment vieux. Trop boisé à mon goût quand même "
Ce rhum a une couleur de vieux chêne.

Nez (83): (5) plus que la moyenne. Bois, noix, floral, sucre brûlé, épices. On dirait que ce rhum a été porté à maturation dans un fût de sherry. Forte présence de bois.

Bouche (83): puissante, grasse. Bois, floral, agrumes, épices, douceur, noix, amandes vertes.

Finale (82): (4) moyenne. Bois, sucre brûlé, floral.
83/100

Couleur: Acajou
Un nez joliment épicé, poivre, clou de girofle et une pointe de cannelle avec un soupçon d'hydrocarbure en filigrane.
La première attaque en bouche est assez indécise, un peu "brouillon" et il faut quelques secondes aux goûts pour se stabiliser en un ensemble assez complexe (surtout à définir). Un mélange d'amertume (gentiane et bois), et quelques fruits verts acides. Très étonnante bouche.
La finale est longue et commence sur les notes amères de la bouche et évolue progressivement vers une acidité mêlée de notes de gentiane.
Un rhum remarquablement original à qui il ne manque rien, mais la palette de goûts ne correspond pas vraiment à mes préférences.
82/100

Couleur: sombre avec des reflets rouges

Nez : Le nez est intense avec des effluves sucrées qui donnent de l'onctuosité qui font ressembler le rhum à de la liqueur. Se développe ensuite des notes de bois de santal, boisé qui se fait plus prenant à l'aération.

Bouche : Une grosse matière un peu molle voire sirupeuse. Arômes très floraux tirant sur l'eau de Cologne avec quelques caractères déviant vers la bile et le vomi. On termine sur le vieux cuir.

Finale : La finale se construit sur l'amer d'un caramel trop cuit qui est un peu désagréable. On termine sur une alliance de sucre et de bois.

Le nez était prometteur, la bouche et la finale sont décevantes.

81/100

Nez: je ne suis pas fan de ce type de rhum (canne à sucre verte). Côté très vineux également. Manque d’équilibre à mon sens même si ça s’améliore à l’aération.
Bouche : attaque sur une forte amertume herbacée plus une note de bois brûlé. Intense mais sur des notes que je n’aime pas. Plus équilibré que le nez ne le laisse présager. Un peu sec avec des notes exotiques subliminales (seulement, malheureusement). Pain perdu.
Finale : heureusement moyennement longue en phase avec la bouche.
Conclusion un rhum assez marqué malheureusement par des notes que je n’aime pas. Intéressant par ailleurs (une certaine complexité).

80/100

Couleur : Terre d'ombre brûlée.

Nez : Typique des rhums des îles de langue anglaise des Caraïbes. Jamaïque ? Très sombre, avec des arômes entêtants de la mélasse sous-jacente. Beaucoup de banane flambée. Et de plus en plus d'épices. De la cannelle, du clou de girofle, et tutti quanti.

Bouche : Encore plus épicée et plus douce maintenant. Poudre quatre épice. Un macaron banane-chocolat noyé sous la cannelle et la girofle. C'est fun et ça ne manque pas de goût, mais pas frachement subtile, si je peux me permettre. Plus proche d'un Rhum épicé de grande diffusion que d'un Demerara de haute volée.

Finale : De longueur moyenne, elle est marquée par une légère sécheresse boisée qui m'évoque la noix de betel.

Commentaire : Un rhum de mélasse typique, avec plein de banane et d'épices. Plutôt agréable, mais manque de subtilité, si vous voulez mon avis. Aurait plus sa place sur les étagères d'un mixologiste que dans le placard d'un amateur.

78/100

Nez: D'abord le musc, caramel brûlé avec un peu d'orange confite. C'est assez concentré. Puis cela évolue vers les herbes de Provence et devient moins agréable sur le carton et le papier mouillé.

Bouche: Sur le vernis. C'est amer et boisé avec des arômes chimiques genre insecticide. C'est très très sec. La finale est persistance sur le côté chimique et insecticide.
Pour moi c'est le moins bon de la série.
50/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]