[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Dailuaine

English | Français

Dailuaine

Fauna & Flora, 16 years

Collection
Fauna & Flora
Age
16 ans
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTSRG85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 79/100
Ecart 11
Moyenne 85,26

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 19
Excellent 0
Très bon 5
Bon 7
Moyen 3
Mauvais 0
Dailuaine Fauna&Flora

Nez : Des tonnes de moka et de café. De l'écorce de d'orange et un coté rhum/raisin agrémenté de fruits secs.
Bouche : Réglissée, légèrement aqueuse. Beaucoup de citron avec du vinaige balsamique, des noix et des cerises à l'eau de vie.
Finale : Semble courte au début, elle revient en force sur le moka, le chocolat noir à l'orange et les pralines à l'eau de vie. Il y a aussi du bois précieux et de la menthe.
90/100

Couleur : ambre/ or profond
Nez : Complexe et riche. Marqué par la noix,le café le papier journal. Une odeur style "Baba au rhum".
Sur l'aération, il devient un peu plus piquant avec une odeur légère de poussière, de pruneaux et/ou autres fruits qui se mélangent à quelques soupçons de céréales.
Après, une sensation peut-être bizarre, mais il me semble déceler une odeur de plastique...
Bouche : Fluide, assez chaude et boisée peut-être même minérale. Marquée par le café, les noix, le bois. Pas assez expressive/puissante à mon gout. Mais agréable quand même.
Finale : Longue. Dans la continuité de la bouche avec de la noix, du fruit en fond. Et toujours cette sensation étrange de plastique qui fait la persistance de cette finale.
89/100

Robe ambrée.
Premier nez très marqué par le sherry. Riche et complexe. Bois, fruits secs, cacao, café. Très plaisant. Bien équilibré.
La bouche est dans la continuité du nez. Légère.
Finale légère, assez courte (trop).
Un beau sherry. Dommage que la finale soit si courte.
89/100

Couleur : Ambré
Nez: très sherry, nécessite une bonne aération.
Une fois bien aéré le nez débute sur le caramel, le pruneau, le cacao et des notes vineuses.
Il évolue ensuite sur les épices, les fruits secs et l'orange.
Bouche: Le sherry est bien présent en bouche aussi, sur la noix, les notes vineuses et le chocolat.
On dirait un vieil armagnac.
Il évolue ensuite sur la pâte d'amande.
Finale moyenne sur le sherry et une légère astringence.
Le fût a un peu trop marqué ce malt.
88/100

Robe : Etre vieil or et caramel
Nez : 1er nez sur la cendre et le caoutchouc. Puis viennent des notes de sucre caramélisé, des fruits rouge (cerise, bigarreau, groseille, cassis) et fruits confis, pâte de fruit. Les notes de caramels se développent ensuite sur du chocolat, du café froid dilué. Epices indiennes également. Un peu de thé vert à l’aération. Petit à petit, au fur et à mesure que le nez se développe, le caoutchouc passe à l’arrière plan, mais sans jamais complètement disparaître. Après un peu plus de temps apparaît du vinaigre balsamique.
Bouche : Attaque douce et tout en rondeur, un peu aqueuse, mais la bouche se développe et gagne en puissance progressivement. L’alcool apporte de la chaleur et des notes épicées en milieu de bouche puis s’amenuise au bout de quelques dizaines de seconde. Un peu moins complexe que le nez, la bouche s’exprime toutefois sur des notes très similaires, mais plus fondues.
Finale : Dans la lignée du nez et de la bouche, une belle note fruités acidulée à la déglutition qui s’éteint progressivement en quelques seconde pour laisser la place à des notes plus boisées, légèrement fumées, sur le noyaux de fruit. Longueur moyenne.
88/100

Nez : De suite très fruité sur les fruits rouges, odeurs de vin rouge mielleux, épices à vin chaud. Un profil très vineux, mais dans le sens d'un vin de fête liquoreux.
Bouche: Attaque assez douce et agréable, puis une sensation de thé noir et d'herbe coupées, épices cardamone et poivre.
Finale: Douce sur les épices, une pointe de crème de café, le boisé du fût ce fait aussi sentir.
88/100

Le nez s’ouvre sur un beau sherry, à base de fruits secs, amande en tête mais aussi noix séchée et datte. Il évolue vers la figue séchée, avec une double facette sucrée et astringente, du beurre qui apporte douceur et liant, de la réglisse, de la banane. Et puis après, l’explosion : vernis, confiture de fraises, noisettes…
En bouche, l’attaque est nette et boisée. Se développent le sherry, sur fond de caramel, des fruits rouges, en compote (avec une acidité exacerbée donc), de la figue fraîche, des fruits exotiques, de la réglisse, des épices (poivre noir, carvi).
La finale d’une très belle longueur et d’une belle intensité est dominée par l’amertume à base de réglisse du sherry. Elle est accompagnée de marmelade d’orange, d’épices et de réglisse qui se renforcent, faisant croître l’amertume.
Whisky très, trop, agréable, aussi bien à déguster qu’à boire.
87/100

N : sherry, prune, pâtissier, chocolat noir, poivre, long équilibré j'aime beaucoup
B : chocolat noir, crème brulée, marzipan, intéressant
F : longue, marzipan, orange amère, belle équilibre, rond, belle amplitude beau sherry bien maîtrisé.
87/100

Le nez est marqué par le sherry (assez sec). On y retrouve une belle alliance de fruits secs (noisettes), de caramel, d’épices et d’un léger boisé.
La bouche est assez riche, elle reprend fidèlement les arômes du nez ainsi qu’une pointe torréfiée presque chocolatée.
Très belle finale sur un boisé maitrisé et des notes d’arachides.
87/100

Nez : fruits rouges
Bouche: Sherry, cerises à l'eau de vie
Finale: Vineuse,Caoutchouteuse, sécheresse
86/100

Couleur : Fauve
Nez : Sherry, assurément. Cassonade et sirop de maïs a gogo. Amandes rôties au sucre. Pralines. Un peu collant et sirupeux. Y'aurait du colorant là dedans que ça ne me surprendrait pas. Evolue sur une trame plus fruitée, qui apporte une acidité salutaire. D'abord de la marmelade d'oranges, puis une touche de citron vert. Crêpe sucre/citron.
Bouche : Attaque facile, souple, presque trop : Un petit creux se fait rapidement sentir. Réduction un peu excessive ? Bouche extrêmement crémeuse, toujours marquée par des arômes de marmelade, de sucre demerara, et de fruits secs. L'alcool se développe, les sensations en bouche sont bonnes. Se développe progressivement sur des arômes nettement plus boisés et épicés : On passe progressivement d'une ganache orange-chocolat à des notes plus âcres de bois brûlé, de tabac à chiquer. Fût bousiné ?
Finale : Très longue, marquée par une certaine amertume goudronneuse, comme tirer sur une pipe qui n'a pas été curetée depuis longtemps.
Commentaire : Un bon gros Sherry crémeux, fruité, et sirupeux à la Benrinnes ou à la Dailuaine, qui ne fait pas vraiment dans la dentelle, mais qui échappe aux stéréotypes grâce à cette belle dualité entre l'élégance du fruit et la rudesse du bois. Ca fait du bien par où ça passe, même si ça aurait mérité quelques degrés de plus !
85/100

Couleur: Ambre
Un très agréable nez marqué surtout par le sherry et cette odeur de confiture de prunes souvent associée dans mes notes au sherry. Une légère amertume (noix de cajou) et des soupçons de cacao.
La bouche est douce et présente les mêmes notes chocolatées que le nez, même présence de sherry, le tout parfaitement fondu et bien équilibré. Les notes de fruits secs se retrouvent également donnant une agréable complexité à ce whisky qui sans être vraiment extraordinaire n'en reste pas moins excellent.
La finale est longue et chaude sur des notes douces d'où le sherry n'est pas absent.
Un parfait exemple de ce que peut être un agréable whisky élevé dans des fûts de sherry.
85/100

Le nez est joli sur le sherry, frais jeune. Acidulé, fruité, et des notes quelque peu soufrées dans les premières dégustations. Le coté acidulé est balancé par des notes plus chaleureuses de toffee mocha beurré...
En bouche, assez acidulé, sherry fruité, épicé, racé, des notes exotiques. Plus amer en finale (marmelade d'orange), épicée. Il s'est bonifier avec l'ouverture du sample, qui au début dégageait de notes assez overwhelming soufrée (mais est-ce juste moi?). Le nez est son point fort.
84/100

Aspect: ambre clair, quelques jambes qui s'écoulent assez vite
Nez: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, sherry classique sur la noix et d'autres fruits secs, caramel, chocolat, douceur maltée, légère sécheresse boisée
Bouche: intensité faible à moyenne (semble trop dilué), sur le même sherry classique qu'au nez mais avec plus de sécheresse (noix et boisé)
Finale: courte à moyenne
Conclusion: Whisky agréable, sans défaut majeur mais aussi sans personnalité pour le démarquer par rapport à d'autres
84/100

Nez : Gourmand sur le sherry. Sucré, fruité avec une légère fumée. Pruneau, cerise, orange sanguine. Après aération le nez devient plus sec avec des notes de noix, d'amandes. Légèrement boisé.
Bouche : Sur le sherry Oloroso classique. Chaude et légèrement alcooleuse. Eau de vie de fruits, cerise, pruneau, des épices aussi. Légère astringence boisée.
Finale : Longue sur les épices, les fruits et une légère astringence boisée.
83/100

Nez : c'est un sherry, pas de doute. On commence avec des notes de caramel (presque rhum doucereux), on continue sur une terre retournée et on finit sur la soupe de carotte. Après ouverture, le caramel et la soupe de carotte s'estompent progressivement. On sent alors un peu de soufre. Très jolie odeur de bonbon (marshmallow ?)
Bouche : en retrait par rapport au nez qui est plus prometteur. Très lisse, sur un sirop de caramel à l'eau très dilué. On a un goût d'épices douces. Dram marqué par le bois, mais sans astringence. Petite touche de vanille.
Finale : assez longue, sur le bois mouillé et l'épice. Petite amertume.
82/100

Nez : d’abord sur un soufre/pneu cramé comme je ne l’aime pas, mais aussi des fruits secs (raisins) et de la noix derrière. Probablement réduit. Au bout d’une bonne demi-heure évolue sur un fruité sympathique (pêche ….).
Bouche : sur le plastique brûlé, s’adoucit ensuite mais la persistance du plastique ne me plaît pas. Herbes vertes. Pointes de fruits (abricot).
Finale : assez courte (en dehors du plastique), un peu salé
80/100

Le nez est clairement dominé par le sherry. Du rancio, des figues, des raisins secs et des fruits rouges offrent un ensemble très doux et équilibré. Le taux d'alcool ne semble pas très élevé. L'aération fait oublier les fruits rouges, avec un nez débutant sur des notes toujours très douces de sherry, de chocolat, avant d'évoluer vers une touche agrumique (pamplemousse) et d'algue humide. L'ensemble est bien fondu, et annonce un whisky très doux, aidé par quelques senteurs florales s'évadant de ce nez.
La bouche est de puissance moyenne, pour ne pas dire un peu faiblarde. S'ouvrant sur le chocolat noir et les saveurs boisées, elle offre un bon équilibre sucré / acide, en restant sur une influence de sherry jamais trop prenante, le taux d'alcool aidant à rendre ce whisky finalement assez fluide. De très discrètes notes d'herbe fraiche apparaissent après l'aération, qui ne le fait pas évoluer, sinon lui faire perdre de la patate qui lui manquait déjà pas mal.
La finale est bien plus sucrée et suave que la bouche, sur de la liqueur de chocolat et du pralin, et une pointe très légère d'agrume. De longueur moyenne.
En conclusion, un whisky très doux et charmeur, sur le sherry et le chocolat. Mais à part la fin du nez sur les agrumes, du très grand classique, et un manque global de puissance.
79/100

Nez : fruits sec, tabac, raisin sec, attaque douce et alcool discret. Toffee (un peu de chocolat noir?), sucré genre caramel, sucre candy.
Palais : alcool également discret, attaque lente sur le chocolat, thé noir. Moins complexe que promettait le nez...
Finale : moyenne à longue sur le tabac, le chocolat.

Nez prometteur, plus complexe que le palais.
79/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]