JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

"Whisky-Distilleries (blind) Tasting Sessions"

Ardmore

Français | English

Ardmore

Daily Dram Ardmore 18 yo

Collection
The Nectar of Daily Drams
Age
18 years
Alcohol percentage
47 %
Bottler
Bresser&Timmer / The Nectar
Dates
Distil: 1992 Bottling: 2010
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
links & average quote
WDTSRG85/100

Tasting detail data

Highest rate 91/100
Lowest rate 80/100
Difference 11
Average 84,58

Appreciation

Total number of tasters 19
Excellent 1
Very good 4
Good 8
Medium 2
Bad 0
Ardmore Daily Dram

Couleur : jaune paille
Nez: Voila un whisky trés délicat, subtil et élégant.
Un nez légèrement fumé, finement vanillé et un peu épicé.
Avec l'aération quelques fruits apparaissent, pomme, pêche et poire très mûres.
Il devient de plus en plus floral et sucré avec quelques notes cireuses.
Bouche: Quel régal en bouche, la aussi c'est fin et équilibré.
On a une bonne dose de fruit, pamplemousse, pêche, agrume puis une touche de vanille.
En bouche aussi on a cette légère fumée dû au bois qui apporte une belle complexité.
En fin de bouche on de belles notes florales sur la bruyère.
Finale longue entre l'acidité des agrumes et des touches de sel.
91/100

Couleur : Paille
Nez : De la tourbe, du fruit, et beaucoup d'élégance. On repère tout de suite les phénols, mais rarement phénols se sont exprimés avec tant de douceur, de fraîcheur, de retenue. Rien d'entêtant, et une parfaite intégration avec un fruité très naturel. Des litres de jus d'orange tout juste pressé, et la fraîcheur un peu insipide mais tellement agréable de la carambole (star fruit). D'une légèreté quasi diaphane et libéré de toute empreinte alcoolique, l'ensemble, qui pourrait être jugé lointain et peu expressif s'avère au contraire étrangement envoûtant.
Bouche : L'attaque est légère, délicatement vanillée. D'abord une sensation de forte dilution un peu frustrante, mais qui ne surprend pas après le nez. Puis c'est la divine surprise, pour ne pas dire le miracle : L'alcool, pour la première fois, s'affirme. La bouche, tout en restant d'une extrême fluidité, gagne en puissance et en structure. Et puis surtout, ce petit malt sympathique et agréablement sage se transforme en bombe exotique digne des plus beaux Benriach, gorgée de fruit de la passion et de goyave, superbement mis en valeur par un retour d'une tourbe délicatement réglissée.
Finale : S'éteint doucement, sur la cendre froide et une fine amertume.
Commentaire : L'un des whiskies tourbés "tout public" les plus jouissifs du moment. J'achète !
90/100

Nez : Enorme fruité avec de la vanille et une tourbe légère.
Bouche : Fruitée et sucrée. Beaucoup de citron et de pamplemousse. C'est aussi légèrement amer avec de la banane verte.
Finale : Fruité exotique à la benriach 1976 (bien que plus léger qu'avec benriach). Le fruité est mélangé à une tourbe légère. C'est fort réglissé avec pas mal d'épices.
La finale est très longue.
90/100

Le nez est fin et subtil. Une tourbe et une fumée assez discrètes s’associent à de belles notes minérales (vieilles pierres) et un léger fruité (fruits exotiques séchés).
En bouche, l’attaque est douce et sucrée, sur l’orge finement tourbé et des notes de fruits séchés. La bouche est très agréable et la finale assez longue, et sans défaut, même si elle est faiblement puissante.
89/100

Nez: un peu (trop) sage, salade de fruit (exotique ?), le côté bois brûlé du fut, un peu de pâte d’amande aussi. Probablement (trop) réduit. Poudré. A la deuxième dégustation évolue sur des notes médicinales (bandes velpo) et de roses subtiles !
Bouche: Très exotique & fruité, moyennement long même si un peu évolutif, un peu de céréale aussi, fait regretter d’être réduit !
Finale: relativement courte mais jouissive
88/100

Nez : Doux, avec une belle fraîcheur fruitée mariée avec une fine tourbe. Assez minéral, légère fumée. Les fruits sont de plus en plus présents, notamment de la pomme et de la pêche. Du pamplemousse aussi. Une peu de vanille aussi. Propre. Belle complexité.
Bouche : Puissante, principalement sur la tourbe, la fumée et le sel. Ensuite les fruits arrivent, pommes, pêches, oranges, notes de vanille. Légère amertume avec des notes de pamplemousse. Puis pour finir arrivent les épices, poivre blanc notamment.
Finale : Longue, dans la continuité de la bouche, légèrement fumée, iodée, épicée, avec une certaine fraîcheur (chlorophylle)
87/100

Le nez est dominé par des odeurs d'agrumes (citron) et herbacées (bruyère, herbe fraîche). Un peu d'alcool au début, mais s'estompe rapidement. Très doux et agréable, il s'en dégage après aération une belle complexité. On y trouve, toujours dans une ambiance herbacée, des relents médicinaux (ether ?), des oléagineux (amande), et une touche florale. L'ensemble est assez frais. Une belle complexité donc, même si le nez a du mal à se stabiliser.
La bouche débute par de la bruyère et des céréales. On s'attend à de la fraîcheur, à l'image du nez, quand des notes fermières apparaissent, faisant aller ce whisky vers un registre fermier / herbacé / boisé bien plus charpenté et affirmatif, malgré un taux d'alcool a priori peu élevé. De puissantes notes fermières, de chocolat bien amer, de fromage bien affiné, de céréales (blé) viennent donner à la bouche un côté mâcheux et collant. Sans concession le bonhomme, on aime ou on aime pas.
La finale est assez longue, sur les céréales, le chocolat amer et toujours cette touche de bruyère. Une légère pointe de sel côté médicinal vient clôturer le spectacle.
Bref, un whisky puissant en bouche, mais davantage grâce à ses arômes que son taux d'alcool. J'ai rien contre.
86/100

Le nez est assez renfermé, doux mais jeune, s'ouvre sur un fruité frais - poire -, céréales, une trace de tourbe? Une petite note de massepain, légère touche de foin, floral.
En bouche, l'attaque est douce sur les céréales, et ensuite une vague fraîche de fruit de la passion, poivre, moutarde, un peu salé (brise marine). En finale, céréale, fruit de la passion, j'ai eu clairement une note de litchi évanescente.
85/100

N : réglisse, céréale, discret, pas intéressant du tout bof
B : on n'est dans un autre monde, sur le fruit, mangue, fruit de la passion, réglisse, belle équilibre, bien mieux que le nez.
F : longue, mangue, fruit de la passion surprend pas son belle équilibre
85/100

Robe paille.
Le nez est léger, doux, austère, du fruit (jaunes et blanc, notamment poire), léger voile de fumée en arrière-plan (moins présente à l'aération). Sucré, mielleux. Léger boisé.
Bouche douce, pommes, céréales. La fumée est bien plus présente.
Finale peu intense, assez longue, salée, fumée.
Peu complexe.
84/100

Robe : Or blanc nacré.
Nez : 1er nez végétal, légèrement boisé. Quelques notes d’amande apparaissent, un peu pâtissier également, mais ce nez perd assez rapidement la plupart de son expressivité pour devenir extrêmement discret. Trop discret.
L’ajout d’eau et l’aération révèle des notes de mie de pain blanc et relève quelque peu les arômes précédemment perçus.
Bouche : L’attaque est très douce et onctueuse. Dans le prolongement du nez, mais d’une meilleure tenue que le nez. Très légèrement anisé.
La aussi, une peu d’eau exacerbe quelque peu cette bouche, sans en changer véritablement le profil.
Finale : Démarre tout de suite sur une note astringente assez surprenante et étonnamment élégante. De la tourbe se révèle, ainsi de nouveaux de notes d’amande amère.
L’ajout d’eau amoindrit énormément la finale
83/100

Nez: Épices douces
Bouche: Caramel Carambar, praline, fruits secs
Finale: Courte
83/100

Nez : Assez frais, parfumé (floral, fleur de verger), arôme de miel et un léger parfum médical qui accompagne le tout.
Bouche: Pas beaucoup d'alcool (43/46%), aspect de suite très gras, arrive un goût de fruits acidulés comme l'airelle, puis une forte sensation d'amande. Légère amertume en fin de bouche, le tout soutenu par une tourbe discrète.
Finale: Toujours cet aspect gras en bouche, persiste les amandes amères, une pointe de boisé.
82/100

Aspect: Riesling clair, fines jambes qui s'écoulent vite
Nez: intensité moyenne, alcool moyennement bien intégré, médicinal (sparadrap)fruité (poire, mirabelle, ...), fumée et tourbe sèche en accompagnement (donc pas dominants)
Bouche: intensité légère, attaque aqueuse, après un mélange de tourbe, d'épices doux et de fruits mais le tout sur un fond d'amertume.
Finale: courte à moyenne
Conclusion: Pour moi ce whisky présente un grand déséquilibre entre le nez et la bouche, avec pour moi une large préférence au nez.
82/100

Couleur : paille
Nez : Fruits exotiques (papaye, fruit de la passion),pâte de fruit, touches de purée de fraises des bois.
Nez très (trop) subtil mais extraordinaire.
Bouche : assez décevante par rapport au nez. Fruits exotiques derrière une certaine amertume. Alcool assez présent, pas parfaitement intégré.
Finale : assez longue, sur les fruits exotiques
La différence entre le nez et la bouche laisse une impression amère.
82/100

Le premier nez est malté avec des notes de poire et de bois. Peu causant, distant, ce whisky a peut-être souffert de son séjour en bouteille, alors laissons-lui le temps de s’exprimer. L’aération confirme cette impression diaphane. Des notes de tourbe, de poire et de rares épices complètent le premier tableau. En bouche, l’attaque est fuyante, avec des traces d’épices, un alcool marqué et de la tourbe. Çà et là, surgissent des fruits jaunes, du caramel, de la vanille. La finale, moyenne en longueur et de faible intensité part d’abord sur la tourbe, que viennent enrichir des épices, des fruits exotiques tels la mangue, la papaye et le chadeck et une belle réglisse en toute fin.
80/100

Couleur : Vin blanc
Nez : Très discret au niveau des arômes. Trop même. Du bois, du miel qui surgit sans crier gare, de la vanille. Quelque peu floral.
Bouche : Boisée également. Dans la continuité du nez. Un peu pétillante. Résine de pin et un gout sucré.
Finale : Un retour piquant de fait en bouche. Pas assez longue. Je n'arrive pas à percevoir autre chose.
80/100

Couleur: Jaune pâle
Le nez est fruité d'emblée, avec des effluves de fruit vert se mêlant un peu abruptement à des notes de vanille. Un léger picotement gâche un petit peu le plaisir. Après quelques instants il s'estompe fort heureusement et une odeur d'herbe coupée semble maintenant planer sur ce nez qui perd peu à peu de son intensité, du moins si on tient le verre à une certaine distance.
Une étrange amertume fait suite à une première attaque nettement acidulée et fruitée. Les goûts de fruit vert, ou plus exactement les goûts de bonbon acidulé qui étaient d'abord dominants pour quelques secondes disparaissent comme par enchantement pour laisser la place à de l'amertume et rapidement à... plus grand chose.
La finale se place dans le parfait prolongement de l'évolution de la bouche, où une rapide dégradation des sensations décrivait parfaitement l'évolution de ce whisky.
Cependant, la discrétion se transforme en agréable amertume, et après cet effondrement assez spectaculaire en bouche, cette finale semble sauver la mise par une longueur inattendue.
80/100

Nez : frais sur les agrumes. (un peu de tourbe?) Puis devient plus floral. Ensuite viennent des note de pomme verte (Granny Smith).
Palais : huileux, fruité (fruits verts), assez complexe comme au nez.
L'alcool est bien intégré en bouche comme au nez.
Finale moyenne à longue.
80/100
> Last modified: May 30 2016 19:02:04.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)


Whisky is an alcoholic drink. Let's prefer quality to quantity as the abuse of alcohol beverages can damage the health. Consuming alcoholic drinks during pregnancy, even in small quantities, can seriously affect the health of the child. Consumption of alcohol impairs your ability to drive a car or operate machinery, and may cause health problems.

This site does not collect any private data from it's visitors. Is is purely static.

The tasting notes

The distilleries

The whisky

The production areas

WDTS: blind tasting sessions List of all distilleries How whisky is made Central Highlands, Eastern Highlands, Northern Highlands,Western Highlands
Recent tastings Distillery owners Whisky history Speyside
Visitors notes The independent bottlers All the bottles in collection Lowlands
Post your own notes The distilleries in their historical context By order of preference Islay
Interactive map of the distilleries By order of value for money Campbeltown
Copyright Contact Links The Isles
Close