JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Tobermory

English | Français

Tobermory

Ledaig 8 years, L'Esprit Whisky

Collection
L'Esprit whisky
Age
8 ans
Taux d'alcool
61,3 %
Embouteilleur
Whisky & Rhum
Numéro fût
single cask BH 900120
Dates
Distill: 29/09/2005 Embout: 01/10/2013
Bouteille
58 de 100 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 72/100
Ecart 18
Moyenne 85,54

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 13
Excellent 0
Très bon 4
Bon 8
Moyen 0
Mauvais 1
Ledaig 8

Nez : Très expressif. Suie, cendre, goudron, charbon, un côté marin. C’est sans concession mais très bien fait. Un léger fruité est également présent mais relativement peu développé (poire, citron). Bref, très efficace et très frais.
Bouche : Woh  woh woh ! C’est assez extrême. Une énorme tourbe dans la continuité du nez mais d’une puissance folle. Spectaculaire, vraiment. Un côté camphré/médicinal plus présent qu’au nez, ça n’en reste pas moins frais. Beaucoup de poivre, du sel, et un côté « rooty »
Finale : Longue, sèche. Sel et poivre, camphre.
Conclusion : Un très bon whisky, explosif plus que complexe. Bouche ultra puissante mais équilibrée.

90/100

Couleur : Vin blanc très pâle.
Nez : De beaux phénols bien crémeux, avec une couche de chocolat et de guimauve en prime. A la fois assez entêtant et velouté, comme peuvent l'être certains bons vieux Caol Ila bruts de fûts très droits arrondis par le temps passé dans un fût plutôt discret. Salin et appétissant, avec de légères touches d'agrumes si on lui laisse le temps.
Bouche : Brut de fût, en effet. 58.2% (faut bien se lancer...). Puissant et pas prise de tête. Puissant, mais crémeux. Gras et crémeux. La facette "coastal" s'impose lentement mais surement. Et au bout d'un moment, une touche de miel et plus de notes d'agrumes qu'au nez.
Finale : Très longue, sur la cendre et les embruns, avec des notes de fumée persistantes.
Commentaire : Un Islay vif et savoureux patiemment élevé et adouci dans un fût de second remplissage discret. Un Caol Ila CS du début des années 80 ?

89/100

Couleur: jaune paille.

Nez: fumée d'un feu de charbon, citronnelle et de vanille.

Bouche: doux et fumé comme dans le nez, des notes de citron, de vanille et un peu de poivre - plus tard sur un autre fruit - mûre probablement?

La finale est longue avec de la fumée et du poivre - je l'ai vraiment apprécié celui-ci.
88/100

Couleur: Or clair
Une belle tourbe végétale grasse domine ce nez qui pour le reste est assez monolithique. Peut-être un soupçon de réglisse. Au bout de quelques instants, on devine quelques notes fruitées. Ce nez est assez équilibré sans être très complexe. On s'attend ici à bon whisky tourbé procurant bien des plaisirs par ces longues soirées d'automne.
En bouche, l'impression du nez se confirme. Nous avons bien affaire ici à une jolie tourbe fort agréable et bien contenue. Ici aussi quelques soupçons discrets de fruits, une bouche bien équilibrée, et une complexité réduite. Mais c'est une bouche procurant un grand plaisir.
Une belle finale, d'une relative longueur et ici aussi c'est la tourbe qui prédomine, avec cependant une étonnante fraîcheur assez inhabituelle pour un whisky qui ne s'exprime que sur le registre de la tourbe.
87/100

Nez: Le premier tourbé de la liste, et il le fait savoir dès l'ouverture. On est tout de suite sur le malt tourbé, fraichement sorti des cheminées de séchage. La tourbe est assez fermière, très présente (jeune?), et je sens poindre une petite note de vanille.

Bouche: La bouche part plus rapidement sur des notes vanillées, iodées, et bien évidemment sur la tourbe qui envahi un peu la bouche. On dirait un whisky un peu jeune. Un peu de sel et d'acidité sur le bout de la langue. C'est très efficace pour les "Peat Heads" (dont je fais partie).

La bouche évolue sur le poisson fumé, avec une belle salinité et des notes marines qui se révèlent sur la fin.

Efficace et dram agréable à boire pour ceux qui aiment le style "Islay "peated" du sud ouest" (ou du nord nord).

87/100

Couleur: jaune paille
Nez: tourbe végétale, notes camphrées, musc. On est sur le foin mouillé et l'odeur de malt est assez présente.
Bouche: tourbe, bois, notes poivrées. On a également un petit côté citronné, mais aussi des notes de charbon, de terre; jus de viande.
Finale: moyenne à longue. Le boisé ressort; notes de sel et de poivre. Se développent des notes chocolatées (chocolat au lait) et de noisette (Nutella).

Je présume qu'on a affaire ici à un whisky assez jeune (peut-être un Ledaig??). Cependant, c'est bien fait, même si le côté boisé gâche un peu le tout. On pourrait aussi lui reprocher un caractère peu évolutif, mais j'ai bien aimé dans l'ensemble.
Profil dominant: charbon, chocolat au lait.

87/100

Couleur: or et de lumière
Nez: Un truc assez jeune? Légère fumée, des herbes brûlées
Bouche: Bouche très complexe, fumé intensive, doux et moelleux, caoutchouc
86/100

Nez: Massivement tourbé, beaucoup de fumée et de terre brûlée
Note marine en fond
Brut de fut sans conteste mais pas agressif pour autant : alcool bien intégré et pas d'excès d'épices !
Avec l'aération le coté marin ressort (huîtres) mélangé a des notes d'hydrocarbures, de beurre rance et le tout arrosé de citron

Bouche: Assez gras fumé et poivré un peu d'amertume en fin bouche (bois vert)
Bel équilibre mais un peu simple en bouche
Finale qui laisse une sensation a la fois grasse et fumée qui vient atténuer l'amertume de fin de bouche (comme un goût de saumon fumé)

Conclusion
Un malt tourbé et insulaire plutôt bien fait même si celui est réservé aux amateurs de profils plutôt austère

86/100

Aspect: Riesling clair
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, douceur tourbée, fumée (mélange de fumée chaude et de cendrier froid), léger air marin, pomme verte, sauce BBQ
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, tourbé, marin, etc., en somme en ligne avec le nez
Finale: moyenne

86/100

Couleur: Presque clair ... paille
Nez: Tourbe, fumée, bois de chauffage, pansements
Goût: phénol, cendre froide, lanoline, ... avec de l'eau un peu de beurre
Finale: Longue, fumée, médicament contre la toux
Très joli ... le goût d'un Laphroaig, mais pas vraiment un vieux.
86/100

Nez: Au début, de légères notes tourbés, de la douceur (réglisse), mais plus tard nettement plus tons terreux, de goudron, du cirage et des agrumes.
Goût: doux, mais aussi très puissant, un peu d'agrumes, de réglisse, des épices et quelques influences de bois.
Finale: Très longue, épicée (poivre), encore une fois de la réglisse et une certaine amertume à la fin.
85/100

Nez : Évoque le spirit. Floral, très tourbé, iodé, poisson fumé. Un peu de fruits.
Bouche : Énormément fumée, huileuse, puissante.
Finale : très longue sur la tourbe fumée.

Commentaires : Le nez semble assez proche de pas mal de jeunes whiskies tourbés qu'on embouteille trop rapidement, ces dernières années. Je préfère la bouche au nez, qui me semble plus évoluée. M'a fait penser à certains jeunes Ledaig. Un malt expressif.

83/100

Couleur: Vieil or
Nez: Végétal, rond, sur le cuir, légèrement fermier, sur la mandarine et les épices.
Bouche : Doux, rond, floral, végétal, légèrement caoutchouteux, épicé, fruité, végétal, sur les épices et un zeste d’orange.
Impression générale : Un whisky végétal et caoutchouteux influencé par le sherry et avec un peu de caramel.

72/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:57.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close