JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Benrinnes

English | Français

Benrinnes

14 years

Collection
Single Cask Series
Age
14 ans
Taux d'alcool
57,8 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
First fill sherry
Dates
Distill: 09/1998 Embout: 09/2012
Bouteille
56 de 548 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
84/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 80/100
Ecart 10
Moyenne 84,38

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 13
Excellent 1
Très bon 2
Bon 5
Moyen 5
Mauvais 0
Benrinnes 14

Couleur: Orange
Nez: Oranges, foin frais, fleurs, et certains antiseptiques?
Goût: chêne, beurre, caramel, oranges, dense, huileux
Finale: longue, chêne encore, le caramel, le poivre noir, lisse
90/100

Couleur : Fauve.
Nez : D'abord sur le caramel mou et une note légèrement végétale (fruits confits industriels), comme un jeune Speysider bodybuildé dans un fût de Sherry généreux. Avec le temps, le caramel mou s'efface au profit des fruits rouges, et d'un acidulé très agréable. Confiture de fraise. Prunes salées (umeboshi). Et avec une goutte d'eau, de l'ananas.
Bouche : C'est chaud ! Plus de 55% ? C'est chaud, mais ça se boit. Plutôt doux. Aigre-doux, pour tout dire. Liqueur de prune (Umeshu), et une touche de bois brûlé. Avec une goutte d'eau, l'équilibre est encore meilleur. Moins de sucre, et plus d'ananas flambé.
Finale : De longueur moyenne. En ligne avec la bouche.
Commentaire : Un peu inquiétant au premier nez (encore un jeune sherry bourrin sans personnalité ?), ce whisky mérite qu'on lui laisse du temps. Vous découvrirez alors un malt agréable et savoureux. Un joli Bunnah sherry ? Une belle surprise de Glen Scotia ? Un joli malt de toutes façons.

88/100

Nez: Première remarque, à l'ouverture : ça tire sur la cane à sucre / le sucre roux (finition spéciale?)
Après un peu d'aération, le nez se développe sur de belles notes de caramel, de miel. Une corbeille de fruits s'inviterait-elle timidement en arrière plan?

Bouche: Passé une première gorgée insipide, on est rapidement rattrapé par les épices qui viennent se saisir de la bouche. Des notes poivrées viennent réveiller les papilles, pour laisse peu à peu des notes fruitées (raisins, prunes), couvertes de notes salées et vanillées. Quel dommage que le caramel du nez ne vienne pas lier le tout de manière plus franche!

Finale: Relativement moyenne dans sa durée, elle fait écho à la bouche.

Je reviens sur le verre vide... pour découvrir des notes d’expresso, de chocolat (café noisette?), mêlées de notes vineuses.

Compte tenu de la couleur, et du profil (surtout verre vide), je pense avoir une petite idée de la distillerie...

86/100

Nez : Ça hume le sherry cask... Des fruits pourris à l'entame (non péjoratif). Cela se dissipe pour laisser place à pas mal de soufre, de l'allumette grattée, du bois. Au bout de quelques minutes d'aération, on peut sentir de la datte, de la figue, des prunes, puis, quelques fruits rouges.

Bouche: C'est le bois qui domine et de manière peu fréquente. On sent pas mal l'alcool, j'imagine que ce whisky est non réduit et non filtré. C'est un peu déséquilibré. Cela reste quand même agréable car la bouche est liquoreuse.

Finale : Moyenne sur un peu de fruit et de bois.

Commentaires : Un whisky qui a vieillit en sherry cask, sûrement jeune, avec une personnalité sans concession. Je ne suis pas très objectif car j'aime ce genre de profil même s'il n'y a pas de complexité.

85/100

Nez: Le sherry est très prononcé avec beaucoup de chocolat noir et de noix.
Quelques notes soufrées et minérales (pierre a fusil) et un mélange de cire pour vieux meubles et de graisse à outils
Un peu d’abricot sec et pas mal d’épices
Avec de l'aération devient plus fondu avec des notes de torréfaction (café) et des odeurs de caramel (sans le coté sucrerie toutefois) bref un nez de vieux rivesaltes !
Je dirais qu’on est sur un profil assez sec en fût d'oloroso.

Bouche: Beaucoup plus puissante plus que le nez, on doit taper bien au dessus des 50° !
Du fruit (zeste d’orange et abricot sec) un coté praliné avec de la noisette et du chocolat amer mais aussi beaucoup d'épices.
Une pointe mentholée apporte un peu de fraîcheur façon after eight.
Finale sur le ristretto froid plutôt longue et chaude.

Conclusion
Joli sherry sec, dommage qu’il manque un peu de gourmandise à mon goût et que le boisé soit un peu trop présent mais qui s’estompera sûrement avec une bonne période d’ouverture !

85/100

Couleur: cuivre Nez: Dates, cacao et un peu de graphite notes comme ils apparaissent lors de l'affûtage d'un crayon.
Bouche: attaque alcoolique, mais avec cerises et chocolat noir, lors de l'ajout de l'eau quelques notes de soufre apparaissent comme le caoutchouc tandis que le fruité s'estompe.
La finale est longue et chaude et un peu de sécheresse en bouche. C'est un malt Sherry puissant je suppose?
85/100

Nez : ça picote un peu… beaucoup en fait. C’est assez fermé. On a envie de deviner du rancio, des fruits secs mais c’est difficile. Quelques notes de caoutchouc et de plastique, de tabac et de cuir.
Bouche : Beaucoup plus équilibré. Raisins secs, figues sèches, un côté oxydatif bien marqué : rancio, cuir, fruits à coque, épices douces. C’est peut être un peu trop liquoreux à mon gout.
Finale : Moyennement longue sur le safran, le cuir, le curry, la noix. Très vin jaune.
Conclusion : Le nez est quelconque, mais ce whisky se boit bien. Un Glendronach (le parliament) ?

84/100

Couleur: or rouge
Nez: nez assez huileux (notes d'olive et principalement de beurre) et boisé (sciures de bois). On est plutôt sur un profil "vert" avec des notes un peu carnées ou soufrées. On décèle également des fruits rouge. Très caramel, pâtissier.
Bouche: attaque un peu piquante. Les notes carnées disparaissent et sont plutôt dominées par un côté à la fois sherry et à la fois terreux. Notes de miel et de poivre. C'est un peu trop piquant à mon goût...
Finale: moyennement longue, s'étiole sur des notes de sherry, de sel et de poivre.

C'est pas mal fait, mais c'est assez explosif en bouche. Ce dram me fait un peu penser à un jeune Talisker sherry avec un côté explosif peu dominé. Je ne suis pas pleinement convaincu...
Profil dominant: pâtissier, beurré, sherry, terreux, soufré.

84/100

Aspect: ambre clair
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, sherry mi-doux, mi-sec, vinaigre balsamique, léger caramel brûlé
Bouche: intensité moyenne, alcool moyennement bien intégré, plus sec que le nez, amertume et caramel brûlé plus présents, soyeux
Finale: moyenne

84/100

Couleur: Ambre
Au nez, un mélange de confiture de prunes et d'insecticide en poudre. Heureusement qu'au bout de quelques instants la confiture domine. On a affaire ici à un sherry assez marqué. Pas un whisky très complexe mais un joli équilibre.
La première impression en bouche est très agréable, mais malheureusement la douceur du sherry est rapidement coiffée par des notes amères moins aguichantes. Cette bouche a un côté très attachant, mais un autre qui me déplaît assez. L'équilibre du nez est rompu ici sans toutefois que la complexité n'augmente réellement.
La finale est assez longue et chaude, elle aussi dominée par le sherry.
83/100

Couleur: Vieil or
Nez: Végétal, rond, sur le cuir, légèrement fermier, sur la mandarine et les épices.
Bouche : Doux, rond, floral, végétal, légèrement caoutchouteux, épicé, fruité, végétal, sur les épices et un zeste d’orange.
Impression générale : Un whisky végétal et caoutchouteux influencé par le sherry et avec un peu de caramel.

82/100

Nez: d'emblée de fraîches notes de sherry qui deviennent plus chaudes avec le temps. Après quelques minutes, plus piquant, fruits rouges et les caractéristiques du bois. À la fin une certaine aigreur en combinaison avec des influences florales!
Bouche: Très forte, épicé, mais de toute évidence une certaine aigreur aussi.
Finale: Longue et épicée avec un arrière-goût aigre-amer.
81/100

Couleur: cuivre-or
Nez: chocolat noir, raisins, des notes sucrées, peut-être du rum, nez devient plus faible après un certain temps
Bouche: très forte, notes intensives de raisin et de vin, doit être une finition, plus tard quelques notes de soufre
80/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:57.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close