JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Springbank

English | Français

Springbank

19 years, #129

Collection
Single Cask Series
Age
19 ans
Taux d'alcool
57,8 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
Hogshead
Numéro fût
single cask 129
Dates
Distill: 7-5-1993 Embout: 27-11-2012
Bouteille
9 de 221 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2014-01 84/100

Details de la dégustation

Cote maximum 94/100
Cote minimum 70/100
Ecart 24
Moyenne 84,17

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 23
Excellent 2
Très bon 6
Bon 8
Moyen 5
Mauvais 2
Springbank Master of Malts

Couleur: or intense
Nez: celui-ci commence avec beaucoup de fruits rouges (cerises, cassis) qui sont accompagnés par un peu d'arôme de fumée et et de poivre
Bouche: première impression me rappelle un peu le sirop contre la toux de mon enfance, puis les fruits rouges viennent ainsi qu'un peu de cacao, plus tard un peu de menthe et le goût épicé avec de la noix de muscade
La finale est longue et un goût de menthe-chocolat dure pendant un certain temps.

Un autre malt très intéressant de cette séance, très savoureux à mon avis et beaucoup à découvrir aussi.
94/100

Le nez offre un joli mélange de fruits jaunes (poire), de noisette et d’influence marine. Relativement austère, il n’en est pas moins complexe et agréable. On note aussi des senteurs de fromage sec, de sel et de chocolat au lait. C’est tout aussi déconcertant que bien fait. L’ajout d’eau renforce son côté marin.

La bouche attaque sur un aspect pâtissier, avec des noisettes et du chocolat noir, avant une belle vague tourbée extrêmement bien maîtrisée. On y trouve également de la cendre froide et du citron. C’est très bien construit. En fin de bouche, on a une pointe de sherry sec qui apparaît. L’eau développe encore davantage les agrumes.

La finale, longue, dévoile des arômes plus fermiers, mais aussi marins et d’agrumes (orange).

En conclusion, un whisky relativement délicat à décrire car peu conventionnel, mais qui n’en demeure pas moins très bien fait et qui offre un réel plaisir à la dégustation.

90/100

Nez : fumée, cendre froide, résine de sapin, gentiane, agrumes frais et orange confite, zeste de citron, quelques fruits blancs ainsi que des notes vanillées et florales. Quelques notes salées/Iodées ? L'ajout d'eau fait ressortir l'orge. Jolis nez très fin.

Bouche : intense, miel, fruits et zeste de citron, petit côté fermier, le côté résineux/herbacé du nez est toujours présent.

Finale : de longueur moyenne, mais très agréable, le duo végétal/miel domine.

Commentaire : j'aime beaucoup, belle complexité et bel équilibre.

90/100

Nez: Nez fin et fruité, caramel, pêche, notes de pastèque, pommes, baies sauvages, feuilles de menthe, citron doux, miel, pierres humides,
Avec de l'eau: s'améliore beaucoup avec de l'eau, plus de feuilles de menthe, feuilles de thé fraîches, les fruits sont mélangés (multi-vitamine-boisson), un peu de tabac. très joli.

Bouche: beaucoup plus rude que le nez, tranches de pêches séchées , un peu vineux, des notes de vanille, de bois, un peu de fumée, présence d'alcool. L'alcool est un peu trop écrasant.
Avec de l'eau: même que le nez: la quantité d'alcool quitte le palais, gouttes citronnées, de menthe, plus de bois, pêche-goût (de chewing-gum), pop-corn salé, un peu plus de bois ( maintenant fraîchement coupé), goudron (ou est-ce le tabac? )

Finale: longue, vin sec, bois, et l'alcool domine.
Avec l'eau: bien mieux, chaud et long sur la vanille et le bois, asséchant.

Globalement: S'améliore beaucoup avec l'eau! Sans eau, il n'est pas aussi bon.
88/100

Nez : très acidulé, astringent, avec des notes de bois sec, de vinaigre, de produits d'entretien pour le cuir. Puis épices, anis vert, pomme verte. Il devient à l'aération plus sucré avec amande, figue, néanmoins toujours dans un registre aigre-doux avec une note de bois sec amer qui persiste.
En y revenant, on flirte avec la cordonnerie ou l'ébéniste.
Bouche : forte, chauffe beaucoup et épicé. Amertume sur le malt et la pomme. Bois de santal & autres essences de bois. Cuir, sel, herbes. Réchauffe beaucoup la gorge. Astringence aussi.
Finale : cuir, sel.
Conclusion : un sherry assez punchy, probablement âgé. Explosion en bouche. Attention au registre acide-astringent qui parfois s'exprime trop. Il me rappelle par certains aspects le Glenlivet Thirty Six W&M déjà dégusté en WDTS.

87/100

Nez : peu expressif au départ; évolutif, très équilibré, très agréable, toffee, caramel, chocolat au lait, confiture d'orange, côté abricoté, cire d'abeille
Bouche : beaucoup plus expressif, côté poussiéreux, vieux meuble, légèrement amer, épicé (piquant), chocolat au lait, confiture d'orange, côté abricoté
Finale: dans la même lignée?

87/100

Couleur ocre clair avec des reflets bruns

Nez : la première impression est sur la pharmacie et le bois. L'aération libère les arômes. On reste dans un registre boisé. Mais le tout est assez terne.
L'alcool est bien présent. Il devient plus lourd à l'aération.

Bouche s'ouvre sur de la douceur. Le boisé reste présent et donne une certaine amertume. Puis l'alcool arrive pour tout chambouler. On va ensuite sur des notes de fruits jaunes (pêche et abricot).

Finale sur le boisé qui se transforme en vanille. Petite impression sucrée pour terminer.

87/100

Nez: Immédiatement de belles notes fruitées (sherry), combinées avec quelques épices, chaudes notes boisées, mais aussi un peu de vanille. L'odeur boisée et les épices augmentent de minute en minute (délicieux).

Bouche: D'abord surtout de la douceur suivie d'épices piquantes et des tons légèrement amers, qui s'attardent ensemble longtemps sur la langue.

Finale: Longue mais surtout épicé.
87/100

Nez : Ça sent comme un parfum floral, limite eau de Cologne. Avec l’aération, ça disparait au profit de notes pâtissières.

Bouche : L’attaque est fruitée et épicée puis après quelques secondes, un gros coté herbacé, vert, médicinal.

Finale : Herbacée

Commentaire global : J’adore l’attaque en bouche qui est équilibrée par contre moins quand le coté herbacé prend ensuite le dessus. En gros, faut le boire vite :).

86/100

"Un bon whisky qui goûte comme le whisky. Il ne va pas secouer votre monde, mais il est tout à fait potable "
Ce whisky est de couleur or.
Nez (85): (5) plus que la moyenne. miel, fruits, agrumes, épices, cannelle.
Goût (87): puissante, grasse. miel, fruits, pommes, agrumes, épices, vanille, bois.
Finition (87): (5) plus que la moyenne. miel, agrumes.
86/100

Couleur : Or à reflets verts

Nez : Sur le bois précieux, la prune, encore la noisette fraîche et les amandes, puis sur la pâte d'amande, un côté lacté et pâtissier se développe... Plus tard révélera des notes fermières et animales, avec une touche de cuir.

Bouche : Sur la pomme acidulée, elle est vive et chocolatée, boisée et épicée, sur le gingembre. J'y trouve ensuite de la crème de marrons, du moka, de la cerise au marasquin.

Finale : Vive et acérée, toute en puissance.

Commentaire : Un beau sherry bien réalisé.

85/100

Couleur : Ambre foncé.
Nez : Très expressif. Des fruits mûrs et de l'écorce fraîchement arrachées d'un vieil arbre. Guarana, reines-claudes, et une belle acidité (nectarines ?) qui équilibre une bonne dose d'épices extraites du bois. Ample, avec un titre alcoométrique certainement assez élevé (53% ?). Plus d'agrumes confits à présent. Mandarine confite. Bonbon à l'orange. Appétissant, même si on peut trouver ça un peu "moderne".
Bouche : Ca envoie ! Ample et grasse. Très savoureuse, avec pas mal d'ananas bien mûr. Aigre-doux. Un peu trop doux, même, si vous voulez mon avis, avec un petit côté rhum.
Finale : De belles notes de chocolat au lait haut de gamme apparaissent. Ouaip, un côté rhum.
Commentaire : La bouche, très expressive à la W&M, m'a vraiment plu, mais j'ai trouvé la bouche un peu poisseuse. Malheureusement.

85/100

Nez: fruité, herbes méditerranéennes, vanille.
Bouche: caramel, vanille, kiwi, les jambes sont très minces.
Finale: moyenne.
84/100

Couleur: or

Nez: un nez teinté de fruits exotiques (ananas) et de solvant. Des fruits secs apparaissent également (noix et noisettes); acidité de l'orange légère.

Bouche: assez pleine. L'alcool est assez piquant en première bouche. Sensation de savon et de fruits secs. C'est assez intéressant car la bouche est chaude et assez pleine.

Finale: la finale est chaude, mais pas très longue. Assez monolithique aussi, marquée par un peu de bois.

Commentaire: pas trop ma tasse de thé. Le nez est simple, mais plaisant. L'alcool est très mordant et l'eau n'arrange pas grand chose. Difficile de déterminer beaucoup de nuances... pas convaincu. L'eau fait bizarrement ressortir l'alcool. En fait, les différents goûts s'atténuent et l'alcool reste bien présent; le bois ressort également. L'ajout d'eau ne lui est pas bénéfique.
La deuxième dégustation n'a plus fait ressortir cet alcool qui semble s'être atténué (ce qui est étrange, mais une dégustation n'est pas l'autre). Cette deuxième passe montre plutôt un profil un peu ferreux, poivré et salé avec un côté sucré et boisé assez agréable. Au final, un bon dram!

84/100

Le premier nez part sur le foin, la bile, l'herbe. Ce n'est vraiment pas engageant. Persistons en laissant le temps faire son œuvre. L'aération lui fait un peu de bien : jolie nectarine, fumé très léger, de l'abricot. Persistons encore : la bile a disparu (ouf !), le fruité s'accentue, de rares notes de réglisse émergent, des fruits secs, des raisins marinés au rhum, de la mandarine, du caoutchouc brûlé. En bouche l'attaque est franche et agressive. Le pain d'épices n'est pas suffisant pour couvrir l'alcool, la bile revient mais sous forme de traces fugaces, puis de rares fruits jaunes. La finale d'une belle longueur, est sur une base de sherry avec de la banane, de la réglisse et des fruits secs.
Un whisky du genre "love it or hate it". Celui-ci n'est pas ma tasse de thé.

83/100

Nez : Atypique. Beaucoup soufre au départ. J'ai l'impression de sentir ma gazinière, puis des allumettes grattées! A l’aération se développe un côté "terre humide", végétal, du humus, des feuilles mortes, de la chlorophylle, des aiguilles de pin. Peut être un peu de tourbe aussi. Des relents de shortbread.

Bouche : Puissante et sûrement non diluée. Presque évanescente et vaporeuse. Légèrement liquoreuse et sans tourbe.

Finale : Longue sur des relents médicinaux et minéraux.

Commentaires : un whisky vraiment intéressant de par son originalité et ses qualités intrinsèques. Après, je ne sais pas si je serai acheteur de ce genre de whisky.

83/100

Couleur: Vieil or
Le nez est agréablement complexe, alliant des notes de poivre, de chocolat et un soupçon de fumée. Des notes de fuit mûr apparaissent au bout de quelques instants.
Une agréable première impression en bouche, où les fruits se mêlent aux goûts de malt, muesli. Un whisky assez intéressant par sa complexité, mais malheureusement cette bouche reste dans un registre sucré, ce qui n'es pas vraiment le profil que je préfère.
La finale est relativement longue, et reste dans le même registre.

83/100

Nez : Très alcooleux à l'ouverture, pas évident à cerner. Alcool pas très bien intégré. Odeur de champignon, de moisissure. Après quelques minutes ça s'ouvre enfin !!! Ouf... On reste dans le registre végétal, avec du bois vert. Notes de noix, noisette.
Bouche : très sec. Des notes d'herbe sèche. Un peu de fruit en arrière plan. Assez complexe.
Finale : assez longue, mais sans réellement de dominante...

82/100

Nez : Ce nez me fait penser à une liqueur d’oranges amères (genre Grand Marnier). Un côté très vert, organique que je n’apprécie pas et qui restera (trop) présent malgré l’aération. On a envie de deviner un léger exotisme… Après plus de 2h, ça se lâche un peu et c’est beaucoup plus fruité, mais il ne faut pas être pressé
Bouche : Très étonnante. Belle puissance, mais pour moi, c’est dissocié et ça manque d’équilibre. Poivre, piment, feu de camp d’un côté, et notes organiques, végétales, liqueur d’herbe et miel de l’autre. Et c’est justement peut-être ce côté liquoreux qui déséquilibre l’ensemble.
Finale : Longue sur le poivre et les cendres chaudes.
Commentaire : Manque d’unité et de cohérence pour moi. Dommage car il y avait tous les éléments pour faire quelque chose de bien

82/100

Couleur Or

Nez :
On ne sent presque rien à l’ouverture du sample mais une fois versé dans le verre une très nette odeur de fumée froide se dégage. L’alcool semble complètement fondu (ou très dilué).
Avec de l’aération on a une odeur assez prononcé de caoutchouc (genre vieil élastique) mais le nez parait assez simple.
Avec de l’eau et une grosse période d’aération cela devient plus doux au nez et la fumée de départ pourtant nette n’est plus du tout présente !

Bouche :
Attaque très vive sur le jus de citron, l’alcool est beaucoup plus (et trop) présent qu’au nez.
C’est très sec en bouche et peu complexe. L’ajout de quelques gouttes d’eau l’améliore en arrondissant les angles mais ça reste un peu trop simple.

Conclusion :
Je pense que c’est un whisky plutôt jeune et qui manque vraiment de profondeur …
Pas vraiment à mon goût !

80/100

Aspect: jaune paille
Nez: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, ambre, chewing gum, poivre fraichement moulu, pomme verte, léger vomi de bébé
Bouche: intensité faible à moyenne, picottement alcoolique, amertume, arômes de fermentation
Finale: courte à moyenne
78/100

Nez: Euh, c'est whisky? Le nez me rappelle plus un Gin ou un Genièvre. Solvants, les produits chimiques. Ça s'améliore au bout de quelques 30 minutes dans le verre, mais toujours étrange. Punch alcoolisé

Bouche: Quelque peu différente du nez sur la première impression. Une trace de sel, artificiel arôme d'ananas que vous trouverez dans les gommes "ourson" blanches. Le goût se développe sur des saveurs de tequila.

Finale: longue. Au départ doux, de plus en plus végétal, noix de muscade. Honnêtement, je n'ai jamais eu un whisky comme ça dans mon verre
75/100

nez: franc et clair, très séduisant. Puissant en alcool mais dévoile des notes de bois, de compote de fruits et d’épices. Fait penser à un Balvenie.

bouche: suave mais avec un alcool trop présent. Retour sur le bois qui s’assèche et masque d'autres notes plus légères. L'ajout d'eau referme encore plus le whisky et prolongeant l'amertume et la sécheresse. On espère une dérive sur le chocolat noir qui n'arrive pas.

final: bois et amertume, devient très sec.

Un nez assez séduisant mais qui laisse présager un corps agressif. La bouche est malheureusement sauvage et ne laisse aucune note gourmande s'installer. C'est la guerre à chaque gorgée … Bien dommage.

70/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:56.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close