JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Deanston

English | Français

Deanston

19 years

Collection
Single Cask Series
Age
19 ans
Taux d'alcool
53,4 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
Refill Hogshead
Dates
Distill: 16-12-1992 Embout: 11-2012
Bouteille
28 de 260 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2014-01 85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 95/100
Cote minimum 78/100
Ecart 17
Moyenne 84,83

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 23
Excellent 1
Très bon 5
Bon 11
Moyen 6
Mauvais 0
Deanston Master of Malt

Couleur: Paille
Nez: oh un nez frais avec beaucoup de fruits, comme les raisins, les oranges et peut-être un peu de miel doux.
Bouche: j'ai trouvé un peu comparable à ce qu'on appelle les "old bottle flavour" cireux avec des arômes de miel, une fraîcheur mentholée avec un peu de poivre et de caramel. Les fruits arrivent, peut-être un peu de boisé plus tard.
La finale est très agréable, pas trop longue, mais beaucoup d'arômes laissant leurs impressions.

Un merveilleux dram, j'aime beaucoup cette combinaison de saveurs.
95/100

Nez : première impression sur le parmesan ! Après avoir salivé à des plats en sauce italiens, je pars ensuite sur notes de menthe, de chocolat noir, puis sur la citronnelle, le vinaigre balsamique. On continue à dérouler les arômes vraiment agréables de ce nez, et on retrouve un soupçon de tourbe, des odeurs discrètes de forêt de conifères, un fin parfum de fumée odoriférante. Tout cela rime très bien !
Bouche : de fines notes doux-amer sur le tabac, la résine de sapin, puis citronnée. Ensuite, arrive d'un coup une vague puissante de tourbe 'sèche', salée et poivrée, épices, bouquet garni... Une superbe entrée en scène tourbée après toute cette introduction en catimini.
Finale : le tout se termine sur des notes sucrées caramélisées, et le tabac
Conclusion : j'adore trop le parmesan. Un whisky taquin qui cache bien son jeu au nez, pour révéler une belle claque tourbée en bouche. Une belle histoire !

90/100

Couleur : Or moyen.
Nez : Des arômes fermiers assez atypiques. Légumes rustiques et tubéreuses comme dans certains vieux Clynelish. Du céleri et du salsifis. Après un moment se rapproche d'un Ardmore, avec de discrètes notes de cour de ferme.
Bouche : Oh j'aime ça ! Effectivement, c'est joliment fermier comme un Ardmore, avec moins de crottin de poule que d'habitude, et plus de légumes rustiques. Plus doux que d'habitude aussi, avec une touche d'ananas. Et une bonne présence en bouche.
Finale : Longue et chaude, marquée par la douceur agréable du rhum.
Commentaire : Un malt fermier d'une belle élégance, avec une belle douceur de rhum. Très recommandable.

88/100

Nez : Le premier nez m’évoque clairement le beurre de cacahuète mais cette odeur disparaît très rapidement. On a alors quelque chose de très vif, vraiment ciselé avec énormément de citron, du pamplemousse, quelques notes marines, iodées principalement, des embruns. A l’aération, ces notes marines gagnent en précision et en puissance, et un fruité délicat se développe.
Bouche : Complexe et évolutive. On à la fois une belle présence en bouche et une texture intéressante. De la tourbe, je ne saurais dire, par contre, des braises chaudes, de la cendre froide, une amertume végétale, et un peu de goudron et d’herbes aromatiques sans oublier les fruits jaunes (léger tout de même). Seule l’attaque en bouche ne ma plait pas : trop douce, trop liquoreuse, trop contrasté avec le reste.
Finale : La finale est beaucoup plus végétale, plus saline et avec des notes de braise chaude et de coquille d’huître.
Conclusion : Le seul défaut de ce whisky semble être son attaque en bouche, trop liquoreuse à mon goût. Sinon, il s’agit d’un très sympathique jeune malt plein de peps (Caol Ila ??) 87-88
88/100

Couleur paille

Nez particulier; Dans un premier temps on est dans registre herbacé avec une pointe de fumée.
On sent quelque chose de frais qui sous-tend l'ensemble. Puis viennent ensuite les fruits jaunes.

Bouche avec une texture très légère. Toujours cet arrière plan de fumée qui donne du volume.
Champ de fleurs et fruits blanc servent de trame.
Très grande finesse.

Finale très légère et qui s’évanouit très vite. Notes de melon trop mûr.

88/100

"Beau whisky. Peut-être un Speysider d'un fût ex-bourbon? "
Ce whisky a une couleur fino.
Nez (87): (5) plus que la moyenne. miel, vanille, herbes, agrumes.
Goût (88): puissante, gras, miel, agrumes, épices, bois, poivre, vanille.
Finition (88): (5) plus que la moyenne. agrumes, miel, épices.
88/100

Nez: Minéral, salé, pain, citron doux, fraises, bleuets, foin, quelques notes herbacées, de l'alcool. Belle combinaison de minéraux et de notes fruitées.
Avec de l'eau: devient doux, plus minéral, moins d'alcool.

Bouche: note très délicate et douce de citron, pomme verte, des herbes, de l'alcool fort
Avec de l'eau: comme le nez, l'alcool n'est plus aussi fort, citron plus doux (comme un bonbon au citron)

Finale: quelques notes citriques et de la pomme. Longue et chaude.
Avec de l'eau: encore plus longue, plus du côté du bonbon au citron


Général: Très fort, mais s'améliore avec l'eau. J'aime cette combinaison avec ces agréables notes d'agrumes.
87/100

Le nez est d'abord boisé avec de la tourbe lointaine, sous forme de caoutchouc brûlé, du gingembre et une girofle lointains. Avec aération, l'alcool passe sur le devant de la scène, avec des épices (poivre noir, girofle), de l'orange nette mais aussi des traces de menthe poivrée, de foin et d'ananas. En bouche, l'attaque est douce, et montre une étonnante palette : citron confit, poivre noir, poire, réglisse, pâte d'amande, ananas et un rare raisin sec. L'ensemble est plutôt plaisant. La finale, de longueur moyenne est sur lé réglisse, le café, le fruit de la passion le raisin sec et la figue sèche. En toute fin une légère âpreté et de l'astringence montrent le bout de leur nez.
Un ensemble cohérent et varié, voire évolutif. Intéressant plus que plaisant.

86/100

Nez : un peu fermé, malté au premier abord, fleurs coupées, puis évolue: léger boisé (bois précieux)), épicé, un peu de gingembre, floral, parfumé
Bouche: ronde, gourmande, sucre d'orge, alcool relativement présent, parfumée
Finale: longue sur le sucre et l'alcool


86/100

Nez : miel, fruits blanc (poire) , plus tard apparaissent une touche de vernis et des fruits mûrs; L'ensemble est très fondu et fin.

Bouche : expressive, miel, fruits mûrs, vernis, un peu de vanille et d'épices. Une légère amertume équilibre l'ensemble. C'est fondu et pas très facile à lire. Avec de l'eau c'est plus expressif mais pas plus lisible.

Finale : courte, sur les fruits blancs.

Commentaire : sympathique et facile à boire.

86/100

Couleur: or clair

Nez: fruité (orange et mandarine) et parfumé (soupçons de noix de coco), notes d'ananas qui se développent, traces de vanille. Le nez est surtout fruité avec un mélange d'ananas et d'agrumes.

Bouche: marquée par le bois neuf, des fruits frais (et jeunes), un peu acidulé, notes de chewing-gum. Se développe vers un fruité acidulé avec une pointe de sel.

Finale: moyenne, dans le prolongement de la bouche et marquée par l'acidité. Légère amertume également. Légère fumée qui apparaît et disparaît rapidement à la fin. Le sel ressort franchement ensuite et domine un peu le whisky.

Commentaire: le nez est joli avec un fruité agréable. La bouche manque de complexité, le bois et l'acidité dominent. L'eau l'adouci un peu. L'eau calme l'acidité et fait ressortir le bois.

86/100

Aspect: Riesling
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, ananas, vanille, épices doux, légèrement iodé, un brin de cave humide
Bouche: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, en ligne avec le nez mais ananas légèrement pourrie et écorce de noix
Finale: moyenne

84/100

Nez: Un parfum de jeunesse au premier abord. Nettes influences d'un fût de bourbon, tels que tons de fruits et vanille, mais aussi des épices, du miel sauvage et les notes de bois fumé. Après plusieurs minutes et de l'aération, l'odeur devient plus chaude et plus lourde.

Goût: des tons de fruits doux, plein d'entrain / épicé avec une certaine amertume légère. Après quelques minutes, le goût devient plus amer en combinaison avec avec des épices.

Finale: moyenne à longue, épicée (poivre) et de nouveau une légère amertume. A la fin de la douceur, semblable à du miel doux.
84/100

Couleur : Pâle, vin blanc

Nez : Sur la noisette fraîche, la pomme, le citron, avec un côté pâtissier. Plutôt fermé dans l'ensemble.
Une fois ouvert, ça ne m'a pas offert grand chose de plus. Semble jeune ou bien peu marqué par le fût. Le fond du nez se révèle rester sur le distillat tourbé, avec du fruit blanc confit. Ca s'annonce sucré.

Bouche : Très sucrée en effet, avec un goût de bonbon un peu chimique, de rose. C'est très fleuri dans l'ensemble et jeune, bien que plus accueillant que ne l'offrait le nez. La tourbe est belle et généreuse. Le bois ne se distingue que sur l'amertume apportée, sur le pamplemousse.

Finale : Courte, poivrée.

Commentaire : Un profil jeune mais pas désagréable, ce whisky reste très amer et ne sera donc pas pour tout le monde. M'a évoqué Caol Ila.

83/100

Nez : Pas mal de choses mais dans un registre peu classique. Assez fondu. Des notes de bois, de vanille, de vernis, de vinaigre. Un mélange assez spécial mais pas désagréable. Des relents de pommes et de poires se présentent. Me rappelle quelques effluves de cake confit industriel et de pain de d'épices.

Bouche : Relativement austère. Sur le bois, la vanille, les herbes aromatiques ; peut être les fleurs.

Finale : Moyenne sur la pomme.

Commentaires : Un profil assez spécial. Je ne suis ni amateur ni acheteur mais il faut reconnaître que c'est bien fait. J'imagine que ce whisky peut provenir d'un distillat très floral et intense, vieilli une dizaine d'années dans un fût peu actif type hogshead.

83/100

Couleur: Or
Le nez est frais et relativement discret. Il lui faut du temps pour s'exprimer. Au bout de quelques instants, il devient assez complexe, mêlant des notes d'épices avec des fruits exotiques pas trop mûrs, le tout recouvert d'un agréable voile de fumée.
La première impression en bouche est agréable, même si légèrement en retrait par rapport au nez.
Les fruits exotiques ont mûri (un peu trop) et la fraîcheur annoncée par le nez s'est transformée en quelque chose d'assez doucereux, avec heureusement quelques notes amères pour le relever.
La finale est assez longue et de légers picotements acides lui donnent une certaine fraîcheur, malgré l'aspect doucereux de la bouche qui se prolonge.
83/100

Couleur vin blanc

Nez :
Pas mal de céréales à l’ouverture du sample et un très léger voile de fumée puis une fois dans le verre assez végétal avec un peu de fruits blanc/acidulé (granny smith et agrumes) et de l’eucalyptus qui apporte une fraîcheur intéressante à l’ensemble.
C’est assez puissant mais l’alcool est assez bien intégré.
Avec de l’aération le duo frais/végétal s’intensifie (herbe humide et épluchures de légumes)
L’eau renforce également le coté vert

Bouche :
Attaque fraîche et enveloppante sur les fruits verts vite balayée par du thé, du tabac et beaucoup d’épices. Du lait d’amande et des copeaux de noix de coco fraîche apporte un peu d’amertume et rafraîchit un peu l’ensemble.
L’ajout d’eau lui fait perdre en précision et en complexité.
La finale est sur ce mix de fruits verts et de lait d’amande mais demeure relativement astringente du à un boisé trop présent encore une fois…

Conclusion :
Les saveurs découvertes au nez sont bien présente en bouche mais je n’accroche trop pas à ce genre de profil végétal et le gros défaut de ce dram est le boisé trop prononcé qui déséquilibre le tout !

83/100

Nez : Cire, floral, très fermé.
Avec de l’eau, ca ne change pas grand-chose

Bouche : Cire, miel, vanille, herbacée, poivrée.
L’eau rend la bouche plus cireuse.

Finale : Sèche et boisée et une légère amertume.

Commentaire global : Ça fait whisky à la Clynelish. Ce n’est pas très complexe et je trouve la finale trop asséchante à mon goût.

83/100

Le nez offre un beau tableau de fruits jaunes (poire, peaux de pêche, abricot), avec un peu de bois et de céréales. C’est très agréable, à défaut cependant de complexité. Avec le temps, on aperçoit aussi quelques agrumes et des fruits exotiques (ananas). L’eau le rend plus austère.

L’attaque en bouche confirme le nez : beaucoup de fruits jaunes, avec une belle puissance en prime et un petit côté herbacé. On a aussi des noisettes. Le développement fruité est intéressant, mais l’ensemble demeure cependant linéaire. L’ajout d’eau ne change rien.

La finale, moyenne, reste aussi sur les fruits : pêche, abricot et, après ajout d'eau, banane.

En conclusion, un whisky fruité bien construit, mais qui n’offre pas grand chose d’autre. Réservé aux amateurs du style.

82/100

couleur : or très clair

Nez : frais sur un bel assemblage de fumée/iodé et miel. La pointe d'alcool est bien présente, mais le nez reste franc et clair. Des zestes d'agrumes viennent accompagner les premiers parfums. Clynelish ?

Bouche: La bouche se développe sur des notes assez grasses mais s’assèchent très vite. L'ensemble reste sur de l'agrume confit mais sans avoir la gourmandise et la fraîcheur du nez. L'ajout d'eau n'ouvre pas grand chose mais avec le temps, apparaît des notes de chocolat noir.

Final: se fait discret assez vite

Un whisky qui promet beaucoup de choses au nez, avec une réelle fraîcheur et des notes sous-jacentes de fruits et de moka. Cependant, la bouche reste sur la sécheresse et l’amertume sans vraiment restituer de notes gourmandes.

81/100

Nez: céréales, le foin, la levure, malt et de fèves de cacao. Seulement peu d'alcool

Bouche: Très propre, de la douceur, des notes de vanille. En bouche, les arômes évoluent à des graines de tournesol grillées, noisettes tard.

Finition: moyenne à longue. Épicé avec la deuxième gorgée, se amer. Noisettes restent dans la bouche
80/100

Nez: pain, foin, le nez est très léger, le nez a complètement disparu après quelques minutes, les jambes sont minces dans le verre.
Bouche: parfum, lavande intensive, après quelques minutes plus intensive.
Terminer: longue finale.
79/100

Nez : beaucoup d'alcool à l'ouverture. Des notes fleuries, assez fraîches, un soupçon de vanille. L'ensemble est assez fermé au premier nez. Avec l'ouverture, l'alcool s'estompe et laisse place au sucre, sirop d'érable.
Bouche : Très fort. Amertume du pamplemousse, Chamalow pistache. Impression de croquer une feuille d'arbre. Sève. Avec l'aération, les arômes sucrés s'estompent au profit d'une orgie de céréales.
Finale : amère, pamplemousse, sirop d'érable sève.

78/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:56.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close