JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Macallan

English | Français

Macallan

1998, Marsala Finish

Collection
Barrel Selection
Age
No age statement
Taux d'alcool
48 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Fût
Marsala finish
Dates
Distill: 1998 Embout: 2012
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2014-01 85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 79/100
Ecart 11
Moyenne 84,85

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 23
Excellent 1
Très bon 9
Bon 8
Moyen 5
Mauvais 0
Macallan 1998 WM

Le nez est d'abord marqué par le sherry, les fruits rouges avec un léger fumé. Du foin, des fruits jeunes et des agrumes forment la toile de fond de cette première approche. Avec de l'aération, un léger côté vineux apparaît, du cassis, des épices, des fruits jaunes, de la betterave et puis, derrière, de la poudre d'iris, encore de la pomme et du fumé. C'est très plaisant. En bouche l'attaque est douce, presque sucrée. De la tourbe ? Elle est assez discrète pour passer inaperçue. Des épices, une légère âpreté, mais aussi du chocolat, des fruits secs, de l'abricot bien mûr. Avec l'aération le fruité explose (mangue banane, coco, figue sèche). La finale, d'une belle longueur part sur un sur fond d'épices, et d'autres fruits secs (pomme séchée, abricot sec). Elle reste sur une âpreté et de la sécheresse, ces dernières touches restant discrètes.
Avec beaucoup d'aération, apparaît un superbe mélange réglisse - fruits exotiques - agrumes, plaisant au possible. 90/100

90/100

Couleur: or
Nez: Des notes fumées cèdent la place à un peu de cassis et autres notes d'esters fruités, quelques gouttes d'eau laisser lui font le plus grand bien.
Bouche: Ici aussi un peu de cassis suivi par du chocolat et des arômes poivrés. Une touche d'anis et, après addition d'eau, j'ai trouvé de la vanille aussi.
La finale est longue, chaude avec un peu de poivre noir qui reste pendant un certain temps.

Globalement, ce fut un malt très intéressant et complexe que j'ai vraiment apprécié.
90/100

Couleur or clair

Nez : la première impression est sur la vanille, le sucre et le miel.
Du verre remonte l'alcool, dense, avec le retour du sucre, puis de la pâte de fruits et tout particulièrement le coing
Manque un peu de clarté.

Bouche avec une attaque onctueuse. Le miel est très présent. On revient sur le coing. Pointe de caramel.
De la douceur, de la céréale grillée, du maïs.

Finale sur le caramel frais, la céréale et le beurre de cacao.

Je regrette le côté un peu unidimensionnel, mais le whisky est bien fait : de la matière, des arômes et une certaine puissance.

89/100

Couleur: or clair

Nez: Riche et chaleureux, des notes d'épices et de fruits confits. Rond et accueillant. Devient vite suave.

Bouche: développé puissant sur le bois astringent et les fruits exotiques. Puis les notes évoluent sur les épices de noël et du bois ciré. Gras et enveloppant.

Final: les notes de fruits persistent

Un très beau whisky qui séduit grâce à un bouquet rond et envoûtant. L'attaque est assez sauvage, mais le développement est très beau. Peut être un peu moins gourmand en bouche qu'au nez.

88/100

Nez : D'emblée très expressif, on retrouve les marqueurs typique d'un passage en fut de sherry. Xérès, raisin de Corinthe, rancio, pruneau, orange confite, bois humide, terre, fait penser à un vieil armagnac ténarèze. Peut-être un vieillissement en fut d'armagnac... Je m'égare mais la parenté avec certain Ténarèze est troublante.
L'eau fait ressortir le boisé.

Bouche : on retrouve les éléments du nez, le Xérès (oloroso?) le pruneau, le bois.
La sécheresse et l'amertume sont ici plaisantes.

Finale : longue et intense, sur les fruits secs, un peu amère.

Commentaires: C'est bien typé et d'une jolie complexité, et j'aime beaucoup.

88/100

Couleur vieil or

Nez : A l’ouverture le nez est assez pâtissier (crumble aux pommes) alcool bien intégré, de la pâte d’amande.
Devient plus fruité à l’aération (abricot, pèche, ananas) avec un peu de fraîcheur en fond également
Avec de l’eau on part sur les fruits confits (galette des rois)

Bouche : Attaque douce et fruitée (beaucoup plus encore que le nez ne le laissait espérer !) en milieu de bouche quelques notes épicés bien intégrés me font penser à une nage de fruit frais au thé.
On termine sur le lait d’amande mais la finale reste un peu en retrait du reste.
Quelques gouttes d’eau le rendent cireux en bouche, gomment les épices et termine sur le lait de coco.

Conclusion : Un beau whisky pour commencer cette nouvelle session !
Le nez a besoin d’un peu de temps pour s’exprimer pleinement mais la bouche est explosive
Je dirais que ce doit être un malt d’une vingtaine d’année brut de fût et pas encore patiné par le bois

88/100

"Whisky Intéressant ... Je ne suis pas sûr qu'il soit issu d'un fût de sherry doux. Si seulement le nez était plus en harmonie avec le reste du whisky ... "
Ce whisky a une couleur ambrée.
Nez (87): (5) plus que la moyenne. miel, agrumes, épices, cannelle, vanille, bois. Il est familier ... mais en ce moment je n'ai aucune idée de ce que cela peut être
Goût (90): puissante, grasse. noix, miel, agrumes, bois, épices, cuir, chocolat. Moscatel? Oloroso?
Finition (90): (5) plus que la moyenne. cuir, agrumes, bois.
88/100

Nez : direct, typé, sur la cerise, rancio, assez monolithique
Bouche : griotte, pruneau, rancio
Finale: de longueur moyenne

87/100

Nez: Au début, pas si expressif que ça ... Il a clairement besoin d'un peu plus de temps pour exprimer ses parfums! Après un certain temps, pointu (alcool), minéral, sent un peu dles plâtres de bandage (Leukoplast), certains tons légèrement sherry, épicé (notamment la noix de muscade), un léger fumé (bois fumé), mais aussi des traces de feuilles mouillées. Dans l'ensemble très intéressant, je pense. Après la dégustation clairement sur les raisins secs (PX fût de sherry?).

Bouche: Des notes très épicées et des notes doucdes combinés avec raisins secs et une légère amertume.

Finition: Plutôt longue, épicée (poivre entre autres), encore un peu d'amertume légère avec raisins secs à la fin.
87/100

Couleur: or

Nez: légèrement vineux, un malt assez prononcé, céréales, zestes d'orange, un peu de miel et de cire; ça évolue vers des notes de fruits rouges et un léger sherry. On a un côté légèrement organique aussi. Le deuxième nez est beaucoup plus marqué par la noix (alcool de noix) et le sucre.

Bouche: malt, fruits secs, l'attaque de l'alcool est un peu piquante; évolue vers quelques fruits exotiques (ananas) et le citron; frangipane.

Finale: moyenne, elle se développe sur des notes de sherry et un peu de bois. Le sherry se développe vraiment en fin de bouche.

Commentaire: un bon malt, bien fait. La bouche se libère après quelques temps. Ça manque de complexité, mais c'est très facilement buvable. Ça manque aussi un peu de corps et l'alcool est assez agressif au début.
L'eau fait ressortir le bois et ne lui apporte pas grand chose. Un bon whisky néanmoins.

86/100

Nez : Discret à l'entame. Quelques notes soufrées (allumettes grattées). Se développe agréablement à l'aération. Fait montre de belle notes fruitées, un peu de pâte de coing, mais surtout des fruits rouges, du bois, beaucoup de cacao. Un peu de café. Tous les marqueurs de whisky vieillit en fût de sherry. Un nez au final très expressif.

Bouche : Assez concentrée malgré un degré alcoolique peu élevé. Acidité du fruit rouge et amertume du bois.

Finale : Longue sur le cacao

Commentaires : Un profil très à mon goût malgré une simplicité "diluée". Evoque un jeune Speyside vieillit en fût de sherry et dilué. J'aime bien. C'est sûrement dommage de l'avoir réduit.

85/100

Nez : De la vanille. Assez doux au départ. Des notes d'agrumes et d'herbes aromatiques. Avec l'ouverture, l'ensemble devient plus sec, avec des notes de noix, de noisettes, d'herbes sèches, de foin, de céréales.
Bouche : La texture est très sèche. On reste dans le registre des céréales et des fruits secs, avec un zeste d'agrumes, notamment du pamplemousse et du citron. Un pointe d'amertume s'amorce en fin de bouche. Avec de l'eau, l'ensemble s'adoucit et devient un peu agréable.
Finale : Assez longue sur les agrumes et les herbes sèches, plutôt amère.

84/100

Nez : initialement sur le vin de noix, avec une pointe d'acidité sur le vinaigre & les fruits rouges (framboise, mûre). Un côté plus gourmand par ailleurs, avec du sucre roux, caramel, vanille, évoquant la pâtisserie.
Bouche : attaque douce fleurie et sucre vanillé, légèrement acidulée. Après ces notes doucereuses assez longues viennent ensuite d'autres bien plus chaudes, à savoir épices puis fruits rouges.
Finale : boisé, sucré
Conclusion : un dram plutôt sympathique, sans trop de fioritures, peut être moins gourmand en bouche qu'au nez

84/100

Couleur : Cuivre jaune.
Nez : Un peu timide au premier nez, il s'ouvre sur un duo caramel et fruit agréable et vraiment élégant, qui ne va pas sans me rappeler le Dailuaine 16yo F&F. Sirop d'érable. Confiture de prune. Raisins secs. Peut-être un peu léger (43% ?), mais agréablement reposant.
Bouche : Douce et crémeuse. Très agréablement crémeuse. Ample en bouche. Etonnamment puissante compte tenu du petit titre. Chocolat au lait et et liqueur de cacao. Pas un monstre de complexité, mais très plaisante et facile à boire.
Finale : Etonamment longue, marquée par une fine astringence boisée.
Commentaire : Un malt humble et charmant, élaboré avec soin.

84/100

Nez : Moyennement intense. Sur du pralin, des fruits à coque, et un léger rancio qui va prendre énormément d’ampleur au cours de l’aération. Il y a aussi un peu de peps qui est apporté par quelques touches agrumique. C’est simple mais intéressant
Bouche : Là encore, le rancio est présent mais c’est un peu too much pour moi. Limite liquoreux aussi, du coup l’équilibre n’est pas génial. Trop simple. Il y a une finition bizarre derrière ça, style marsala ?
Finale : Longue, beaucoup plus épicée avec notamment de jolies notes de poivre.
Conclusion : En général, j’aime bien trouver ces notes de rancio dans un whisky, sauf que là, c’est beaucoup trop présent à mon goût. Manque également de complexité. Si je devais tenter de dire ce que c’est, je dirais un GlenDronach 21yo.

84/100

Nez: Très fruité et doux, beurre, caramel, pêche, prune fraîche, pomme, sucre, cannelle, gâteau, acide citrique, alcool est présent tout le temps
Avec de l'eau: Plus sucré, et plus sherry, plus d'alcool

Bouche: Encore une fois très doux. Plus d'influence du sherry que du fruit. Globalement très punchy.
Prunes, herbes (un peu comme du Gin), caramel, sec
Globalement, un peu moins complexe que le nez
Avec de l'eau: devient plat

Finale: longue, fruits secs, sherry et l'alcool chaud
Avec de l'eau: Les notes herbeux de Gin restent très longtemps


Ne s'améliore pas avec l'eau. Mais sans eau, c'est un dram ok.
84/100

Nez: chêne frais, vanille, évolue vers de fines herbes fraîches (persil)
Bouche: réglisse, salé, parfum léger, vieux bois pourri, un peu amer
Finition: moyen à long
83/100

Nez : Pâtissier, vernis, gingembre, herbacé.
C’est frais.

Bouche : C’est sec mais ça reste frais comme le nez. Par contre, une impression d’avoir un alcool vraiment sur-dilué.
Fruits sec, chocolat, poivre et un gout bizarre limite savon.

Finale : Fruits sec, poivrée, boisée, chaleureuse. .

Commentaire global : En général, les notes de gingembre, limite savon, ça me rebute un peu mais là, ca donne un coté frais au nez. Je trouve la bouche déséquilibrée car ça fait dilué. L’eau rend la bouche plus grasse et équilibrée.

82/100

Aspect: or rougeâtre
Nez: intensité moyenne à forte, alcool assez bien intégré, doux (céréales, pâte d'amandes), bonbons haribo, fruits frais, légère acidité (genre sucre acide sur bonbons), fraicheur genre thé Earl Grey, après 15 minutes d'aération plus d'acidité et caramel brûlé qui s'ajoute, une nez bien plaisant (87/100 pour moi)
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, début fruité et doux, puis poivre et amertume prononçée (caramel brûlé) à partir du milieu de bouche, étant pas du tout fan d'amertume prononçée, la bouche ne vaut que 77/100 pour moi
Finale: moyenne

82/100

Couleur: Vieil or
Un joli nez, peut-être un peu exagérément aromatisé, dispense des effluves de fruits mûrs et quelques bonbons acidulés. Sans être complexe, ce nez semble inviter les papilles à une petite fête conviviale mais sans trop d'éclat. Au bout de quelques minutes, le nez se transforme en bière éventée...
La bouche est au premier abord plus complexe que ne nez. Un mélange de malt (muesli) et de notes acides, sans toutefois être des notes de fruits verts. Plutôt quelque chose de relativement artificiel. C'est cependant agréable, mais sans rendre ce whisky indispensable.
La finale est relativement courte et cette sensation d'acidité artificielle domine.
82/100

Le nez est sur les fruits jaunes (pêche, nectarine) et les agrumes (orange, citrons confits), avec quelques pointes herbacées. C’est un mélange bien réalisé et agréable. Avec le temps, on note une évolution vers quelque chose de plus pâtissier et sucré (chocolat au lait). L’eau met en avant de la bruyère. Un nez frais et agréable.

L’attaque en bouche confirme le nez. On a de beaux fruits bien mûrs (abricot, pêche) accompagnés de quelque chose qui fait penser à de la maïzena. Puis, arrive une vague alcoolisée très puissante et surtout mal maîtrisée qui fait radicalement changer ce whisky de profil. On ne sent alors plus grand-chose, il y a un très gros manque d’intégration. A la limite peut-on percevoir certaines notes herbacées et boisées. Dommage. Même l’ajout d’eau ne résout que partiellement ce problème.

La finale, de longueur moyenne, est plus douce que la bouche. On a quelques fruits jaunes peu expressifs et quelques notes pâtissières. L’eau apporte de la fraise.

En conclusion, un whisky plus qu’acceptable jusqu’au milieu de bouche, où ce manque d’intégration a vraiment eu du mal à passer.

79/100

Nez: Caramel, sucre brûlé, légèrement sulfureux mais toujours agréable. Végétal, y a-t-il du céleri? Presque pas d'alcool au nez. Arômes très cachés dans l'ensemble.

Bouche: caramel, puis salé, encore un peu de soufre, sec, des tanins, croustillant d'une manière surprenante, épicé et alcoolique. Un soupçon de fenugrec.

Finition: moyenne à longue. Un peu tendance à privilégier le côté amer, boisé, des tanins avec une trace de fumée ou mieux, du caoutchouc. Très sec, chocolat noir.
79/100

Couleur : Or, reflets verts

Nez : Démarre sur un côté alcooleux (éther), évolue vers de la terre, de la noisette, un sherry plutôt jeune et vert, des sentiers battus. Finalement j'y trouve des fruits rouges compotés, des notes de poudre à canon, de concombre, d'abricot. Un caractère animal se développe ainsi que de la châtaigne fraîche.

Bouche : un whisky fortement marqué par le sherry, une bouche acidulée, épicée, fermentée ; chaude et boisée.

Finale : Hélas peu agréable, étrangement minérale contre toute attente, aqueuse et assèchante. Son côté chaleureux la sauve du mauvais souvenir.

Commentaire : Ce whisky ne m'a pas convaincu, peut-être un peu trop jeune sherry pour moi. Son nez était intéressant mais sa bouche n'est pas dans mes goûts. Il n'en reste pas moins cohérent dans sa longueur. J'aurais pensé à Glen Garioch, à l'aveugle.

79/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:56.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close