JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Bruichladdich

English | Français

Bruichladdich

Scottish Barley

Age
No age statement
Taux d'alcool
50 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-05 81/100

Details de la dégustation

Cote maximum 88/100
Cote minimum 75/100
Ecart 13
Moyenne 81,47

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 19
Excellent 0
Très bon 2
Bon 5
Moyen 10
Mauvais 2
Bruichladdich Scottish barley

Couleur : Vin blanc
Nez : Fruité (pêche, reine claude, raisin blanc frais), lacté, herbe fraîchement coupée, résineux, épicé, pâtissier, beurré, rhum (Negrita ?). Tout d'un coup, j'avais l'impression de faire des crêpes.
Bouche : Sur la pâte d'amande, l'anis. Évolue minérale et astringente, sur le menthol. S'aplatit vite hélas.
Finale : Douce, sur le riz au lait, le caramel clair.

Commentaire : Beau nez et bouche complexe, hélas trop discret. Ce whisky demande à y retourner.

88/100

Nez: arômes assez couverts au premier nez, l'alcool seulement en arrière-plan,
Fruité avec ananas frais, céréales, caoutchouc brûlé

Bouche: Douce, bouche crémeuse
fumé dans un sens, mais pas le style typique fumé comme un cendrier, feu froid ou de bacon fumé, plus du côté de l'huile brûlée
Alcool nouveau pas en avant-plan
Combinaison très agréable des saveurs, toujours avec un soupçon d'ananas

Finale: moyenne à longue, avec des notes empyreumatiques qui durent plus longtemps que toute autre chose,
Bois, tanins, un peu amer, mais agréable, se sèche avec le temps,
Goûte un peu "sale"

Un bon whisky, qui a vraiment besoin de plus qu'un simple dram pour se révéler.
86/100

Couleur: Paille
Un nez très frais, pas très complexe mais loin d'être désagréable avec ses notes de fruits verts mêlées à des céréales. De la vanille légèrement acide. Avec quelques épices en supplément.
En bouche, la première impression est sans surprise. Un goût légèrement acidulé, pas désagréable mais relativement linéaire. Toujours ce mélange de malt et de fruits verts.
Une finale sans surprise non plus. Longue et fraîche, elle prolonge parfaitement la bouche.

85/100

Nez : Chocolat, fruits secs, céréales, brioche grillée, confiture de fruits rouges,de légères notes vineuses.

Bouche :texture huileuse. Très marquée par les fruits sec. Cacao amer, Légère amertume en fin de bouche.

Finale : assez courte, dans la continuité de la bouche

85/100

Nez: Agréablement épicé, un peu aigrelet, de légères tonalités de fruits et des tons de bois à la vanille. Les tons de bois sont un peu fumés.

Bouche: Très épicé en combinaison avec de la douceur et quelques tons de bois.

Finale: Longue et épicée avec un peu d'aigreur.
85/100

Nez: Agrumes léger
Bouche: herbes sèches, beaucoup d'alcool sur la langue
Finale: longue, intense
84/100

"Ce n'est pas mon type préféré de sherry cask. Il est mis en bouteille à hun haut degré d'alcool, mais quelque chose n'est pas tout à fait correct "
Ce whisky est de couleur fino.

Nez (84): (4) moyenne. Miel, vanille, crème, épices, floral.

Taste (84): puissante, grasse. Miel, bois, agrumes, chocolat, épices.

Finition (85): (5) plus que la moyenne. Bois, du cacao.
84/100

Couleur: Jaune Paille
Nez: floral, céréales, quelques fruits secs, des notes sucrées et une pointe d'épice en fond.
Un nez équilibré et agréable.
Bouche: un peu moins équilibrée que le nez, très malté, assez épicé et pas mal de fruits secs.
Assez basique mais pas de défaut particulier.
Finale: moyenne avec une légère amertume.

82/100

Nez : C’est très pâtissier avec un nez très beurré et une odeur légèrement piquante de pâte crue.
On a également des céréales, des fruits (pomme verte, poire) et du chocolat blanc (type Galak).
Avec de l’aération j’ai l’impression de sentir le gratin de macaronis de mon enfance (avec un jaune d’œuf et l’emmental fondu) !
L’ajout d’eau rend le nez plus diffus et me semble donc peu intéressant.

Bouche : Dans la continuité du nez, on croque de la céréale, c’est moins gras qu’au nez puis cela part sur la banane verte avec pas mal amertume puis beaucoup d’épices qui assèchent un peu la fin de bouche.
La finale est chaude et épicée et la moindre goutte de salive la ravive.
L’eau le rend moins épicé mais renforce le coté vert avec une amertume plus (trop ?) présente et raccourcie la finale.

Conclusion : Je suis un peu perplexe soit c’est un peu trop monocorde pour moi soit c’est trop difficile à appréhender mais la bouche me semble un peu déséquilibrée de toute façon.

82/100

Couleur:Paille
Nez: Végétale, vetiver, citron
Bouche: faiblesse au début, jus d'orange puis épices avec du poivre et du piment
Finale: Sur les épices

82/100

Couleur : Or
Nez : Floral, jeune, sur la fumée de tabac, le coing et quelques notes boisées. Avec le temps, il les notes de caramel mou et à la crème se renforcent et dominent.
Bouche : Doux, floral, légèrement épicé, boisé, sur le caramel mou et à la crème, avec de légères notes fumées. La finale est de longueur moyenne, légèrement florale et parfumée, sur le caramel mou et à la crème.
Impression générale : Un single malt agréable et floral, avec de fortes notes de caramel à la crème.

81/100

Nez : C'est assez puissant avec de la crème de noisette, du miel, des légères notes de bacon (un peu dissonantes). Ensuite, le sucré revient avec de l'amande et de la pâte à tarte. C'est alors épicé (piment, paprika) avec un peu de citron. Cela devient plus fondu et moins gourmand avec le temps malgré l'apparition d'un peu de fruits jaunes (abricot).

Bouche : C'est assez explosif mais très lié avec du citron, de la noisette, vanille, de la pâte à tarte et du piment. Un peu de boisé apparaît alors mais la chaleur de l'entrée de bouche est assez couvrante. Il ne faut ajouter que quelques gouttes pour lui enlever ses petits travers d'éthanol mais le boisé reste un peu trop marqué en seconde partie de bouche. Correct mais cela manque de caractère.

Finale : Citron, vanille et la chaleur épicée qui donne un peu de poids au tout mais ce n'est pas très long. L'arrière-bouche revient sur une amertume diffuse et des notes de savon.

Commentaire : Le nez est assez déstabilisant (des notes salées malvenues) mais la gourmandise des desserts et la force du piment s'accordent plutôt bien. Ensuite, c'est plus laborieux avec un malt bancal et surtout trop timoré jusque dans la finale. Dispensable.

81/100

Aspect: jaune paille
Nez: intensité faible à moyenne, alcool assez bien intégré, caramel partiellement brûlé (disparaît à l'aération), pèches, thé à la menthe, pâte à pain
Bouche: intensité faible à moyenne, alcool pas trop bien intégré (légèrement anesthésiant), sec, poivre, peau de noix, caramel légèrement brûlé, la douceur du nez ne se retrouve plus en bouche
Finale: moyenne (ce qui n'est pas un avantage si, comme moi, on n'aime pas l'amertume)

81/100

Couleur : Or pâle.
Nez : Plutôt herbacé, vert et végétal. Anis. Sur la banane verte, sur l'orge (malt vert), floral (bruyère, violette, lavande).
Bouche: fraîche, propre, saline, pamplemousse, mangue, orange, un peu sur le caoutchouc.
Finale : retour sur des épices et une note iodée.

80/100

Nez : Plat. Très simple. Légèrement fruité, quelques céréales, un peu de vanille. Mouai… pas folichon tout ça.
Bouche : Sans âme. Encore une fois assez simple, on retrouve la encore des traces de fruits, de malt, de vanille et un soupçon de miel.
Finale : Sans relief et courte, sur la vanille
Conclusion : Un whisky trop ordinaire, et sans trop d’intérêt à mon goût. 79

79/100

Couleur : Or moyen.
Nez : Très végétal. Angélique confite industrielle et crème glacée à la pistache artificielle. Sirop d'orgeat. Un peu dans le style Johnnie Green, autant que je puisse me souvenir (bon, c'était il y'a longtemps...), mais avec un peu plus de coffre (46% ?). Brioche aromatisée à l'eau de fleur d'oranger (un morceau de mouna, ça vous tente ?)
Bouche : Plus chaud qu'attendu. Pas mal de vanille, et après un moment, des tas de réglisse. D'abord assez rêche, marqué par des tanins rugueux, avant de se faire plus gras et crémeux. Et manquant malheureusement d'arômes attrayants.
Finale : Longue, asséchante, marquée par une amertume boisée croissante.
Commentaire : Un malt vraiment pas facile. Pas ma tasse de thé en tout cas.

77/100

Couleur: jaune paille.
Nez: biscuits sucrés avec un peu de malt.
Bouche: solide, talmouse doux (gateau au fromage) et du lait brûlé.
Finition: court.

Dans l'ensemble: un malt honnête, pas ludique, mais un beau whisky pour tous les jours.
76/100

nez : léger avec des notes aériennes salées et une base céréale. Avec de l'eau et du temps, des parfums d'agrumes se révèlent.

bouche : sans eau, acide, boisé et astringent. La tenue et la cohérence est difficile et le boisé devient écrasant. L'ajout d'eau brise la vague d'alcool, mais le whisky garde la même signature. Cela me rappel les crayons de papier que je mâchouillais dans mon enfance … Malheureusement rien d'autre

final : fuyant, boisé et amer

Quoique léger, le nez est cependant plus gourmand que la bouche. Malgré le temps et une pointe d'eau, le breuvage n'arrive pas à s'ouvrir et révéler de nouvelles saveurs. Je n'aime pas.

75/100

Nez : alcooleux et l'aération n'y changera rien. Un peu de fruit, quelques épices dont de la vanille. L'ajout d'eau l'assouplit un peu mais ne développe pas les arômes.

Bouche : alcooleuse aussi. Asutère, peu de choses, un peu de fruit, un peu de new make

Finale : très longue, légèrement agrumique.

Commentaires : un malt fort en alcool avec peu d'arômes. Sûrement embouteillé trop jeune. Plus proche d'une poire que d'un whisky.

75/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:55.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close