JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Benrinnes

English | Français

Benrinnes

L'Esprit Whisky, 14 yo

Collection
L'Esprit whisky
Age
14 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Whisky & Rhum
Fût
first fill sherry butt
Numéro fût
single cask 6863
Dates
Distill: 02/09/1998 Embout: 04/09/2012
Bouteille
96 de 197 btls
Particularité
non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-02 82/100

Details de la dégustation

Cote maximum 88/100
Cote minimum 60/100
Ecart 28
Moyenne 81,95

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 1
Très bon 1
Bon 9
Moyen 8
Mauvais 1
Benrinnes W&R

Couleur : Or.

Nez: Le premier nez est très fruité sur les agrumes (orange en particulier, zeste, écorce), avec quelques notes de fruits à coques (noix, noisette). Assez vanillé. La texture est crémeuse et gourmande sur des notes pâtissières (pâte d’amandes, caramel). L’aération lui apporte de notes de bruyères, de lavande.

Bouche : La bouche est originale, sur des notes d’épices douces (gingembre, cannelle), avec cette dimension tannique, plus sèche, presque vineuse, (fût de sherry) sur l’amande (amande amère et pâte d’amandes sucrée) et les fruits secs (raisins, abricots).

Finale : Sur des notes de cuir, d’épices douces et toujours d’orange amère.

88/100

Aspect: jaune paille
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, vinaigre balsamique, minéral, fraicheur mentholée, caramel, céréales torrifiées
Bouche: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, acidité citronée, malté, caramel légèrement brûlé
Finale: moyenne

87/100

"Caramel au nez et un palais légèrement sulfuré. Glenmorangie? Peut-être 10 à 12 ans. Je dirais que 50 €, mais il ne les vaut pas vraiment "
Ce whisky est de couleur or.
Nez (89): (5) plus que la moyenne. caramel, agrumes, vanille, fleurs.
Taste (86): lisse, puissant. miel, soufre, bois, noix, épices.
Finale (87): (4) moyenne. noix, épices.
87/100

Couleur: Or
Le nez est marqué par une odeur de levures que je trouve personnellement assez désagréable. Céréales et pierre à briquet. Pas très complexe. Espérons que la bouche sera plus expressive. Au bout d'une longue aération, ce nez finit par devenir plaisant, avec de subtiles notes de noix.
En bouche, peu de surprises. La bouche est dans l'exact prolongement du nez, avec des notes de céréales mêlées à une légère amertume. Sans être vraiment complexe cette bouche reste cependant intéressante et est par ailleurs bien équilibrée. Une légère présence agrumique aussi.
La finale est assez longue et prolonge parfaitement la bouche.
86/100

Couleur : Or pale à reflets dorés

Nez : Nez plutôt floral, une touche de raisin sec est présente avec un des notes de café, plutôt léger comme nez mais il y a une certaine complexité.

Bouche : En bouche c’est très fruité (fruit de la passion, ananas notamment), une touche de noix de coco, un côté salé/sucré qui me rappelle un peu Old Pulteney. Le corps est charpenté. Lors de la deuxième dégustation j’ai senti une grande différence avec en bouche de belles notes de raisin sec.

Finale : Moyenne avec du fruit et une note sucrée/salée intéressante

Nez: fin mais discret, en bouche on a une explosion de saveur intéressante

85/100

Nez : Le premier nez rappelle la boulangerie (chausson aux pommes), avec des retours d'amandes, de café au lait. Il y a également un peu de malt et de beurre. Globalement, c'est un nez simple mais dont la thématique invite à un voyage pâtissier, sans la gourmandise sucrée.

Bouche : La texture est assez soyeuse et on retrouve la neutralité du nez, tournant autour du beurre, du malt, mais aussi des notes de grain et une pointe de pomme. Cela manque clairement d'expressivité et de justesse mais cela n'est pas dénué de charme. L'ajout d'eau est utile, ôtant l'alcool excédentaire.

Finale : Dommage qu'elle soit un peu courte et qu'elle perde tous ses petits détails (amandes, malt, fruit) qui faisait son équilibre auparavant. L'arrière-bouche est sur la pomme verte.

Commentaire : Un whisky assez étrange qui ne brille pas par son punch aromatique. On doit par contre lui reconnaître du charme et une singularité agréable surtout au nez, qui est dépourvu de défauts.

84/100

Couleur : Or

Nez : D'abord végétal (agave) et minéral (talc, craie), le premier nez évolue ensuite vers des arômes légèrement soufrés accompagnés de raisins secs.

Bouche : Elle aussi présente des notes soufrées, mais aussi des aspects plus organiques (champignons noirs), ainsi que du raisins sec, du sel. La texture, fluide, tapisse bien le palais. L'ensemble est plaisant.

Finale : De longueur moyenne, elle est assez peu expressive, et fait la part belle à une amertume verte

Conclusion : Un whisky plaisant bien que sa finale ne soit pas à mon goût.

84/100

Nez : Tout de suite, des arômes de fruits fermentés (non péjoratif), puis un côté pâtissier, beurré et biscuité (palet au beurre breton, shortbread). Des céréales, de la pâte d'amandes. Quelques fruits jaunes en fond. Des touches soufrées.

Bouche : Sûrement réduite ; plaisante, légèrement boisée et plutôt sucrée. Puissance alcoolique maîtrisée.

Finale : Longue sur des relents minéraux et citronnés. Un côté médicinal apparaît au bout d'un moment.

Commentaires : Tout laisse à penser que ce profil correspond à un jeune de malt des Highlands réduit et élevé en bourbon barrel ou en hogshead. Ceci étant, j'aime bien sa rondeur.

84/100

Couleur Or clair

Nez: Le nez est d'un premier abord puissant, un peu lourd. Les arômes se placent sur la céréale, la cire d'abeille avant de révéler des notes de pin des Landes (lessive st marc). Je trouve enfin des traces de poisson fumé (haddock).
La dilution fait ressortir encore plus le pin des Landes.

Bouche: La texture est onctueuse avant que l'alcool se place en milieu de bouche (évaporation sur la langue). La deuxième partie de la dégustation se fait clairement sur le pin des Landes avant de laisser la place à de l'amertume telle celle de l'endive cuite.

Finale: La finale évolue sur plusieurs registres, de l'amer, du gras avec le retour du haddock mêlé de sève de pin qui se transforme peu à peu en sirop d'érable.

Un whisky très surprenant.

84/100

Nez : Fruits trop mur, lourd, gras, abricot frais. De la poudre de feu d'artifice apparait après un moment.

Bouche : Epicé, citronné, abricot frais.

Finale : Fruits trop mur, légère poudre de feu d'artifice qui ressort avec l'adjonction d'eau. Longue avec des épices, de l'abricot frais et un coté viandé.

Commentaires : Agréable a boire mais un peu dérangeant a mon goût.

84/100

Couleur: Jaune d'or
Nez: Sur les fruits
Bouche: Caoutchouc, noix, sherry. Picotements
Finale: Moyenne sur les fruits secs

84/100

Nez: Très fruité (prune), doux et aigre avec quelques légères notes de sherry. Après un peu de piment avec des tons de bois.

Goût: épicé, doux et quelque amertume.

Finale: Longue avec une certaine amertume à nouveau.
84/100

Couleur : or pâle.
Nez : je sens de suite des notes sucrées qui me font penser à un refill sherry mais ce sera un peu moins le cas en bouche. On a aussi un peu de caramel, de pomme, de tarte tatin, de vanille, de gâteau au beurre, céréales, un peu d'agrumes aussi.
Bouche : assez douce (43-46% ?), texture crémeuse agréable, assez sucré mais il y a en même temps une acidité assez prononcée et une très légère amertume en fin de bouche. On retrouve des céréales, crumble, caramel, un peu de fruit.
Finale : longueur moyenne, moins fruitée, toujours céréale, biscuit au beurre.
Un whisky facile à boire, pas forcément très complexe, qui ne me semble pas très vieux. Pas trop mon style.

83/100

Robe: paille
Nez: notes de jeune sherry avec un coté caoutchouc chaud assez présent, avec on a beaucoup de fruits secs: noix vertes, pruneaux, raisins secs, noisettes et amandes, coté épices on est plutôt sur de la cardamome, en arrière plan on a un coté végétal (herbes sèches) et quelques notes exotiques naissantes, dommage qu'il faille les chercher derrière tout ce caoutchouc chaud
Bouche: attaque souple avec un coté gras agréable, on est sur les fruits secs détectés au nez, notamment, les amandes, les raisins et les pruneaux, des notes de caoutchouc et de goudron sont présentes et assez bien intégrées, ensemble relativement équilibré, finale de longueur moyenne sur les fruits secs et des notes de goudron

82/100

Nez : Le premier nez est minéral (pierre à fusil) et végétal (bourgeons…). A l’aération, celui-ci reste droit et sur les mêmes arômes. De légères senteurs de bonbons au miel et au caramel au beurre salé pointent le bout de leurs nez.
Bouche : Assez légère. La texture est plutôt huileuse mais le whisky manque de puissance (sensation en bouche devient vite aqueuse). La bouche est d’abord sur le poivre. De la craie également, des fruits légers (mandarines peut être) et des pépins de raisin. Il y a également autre chose d’assez « gras » mais difficile à identifier : huile de moteur peut être.
Finale : Peu persistante. On y retrouve les mêmes arômes qu’en bouche avec peut être un peu plus de fruit.
Conclusion : Bof sur ce coup là. Pas mon truc.

81/100

Couleur: or
Nez: frais et propre. Céréale et levure. Fruité (melon, pommes poires et vert) avec un bord floral. Aussi des notes herbacées.
Goût: doux et lisse. Moyennement corsé. Noix et pignons. Arômes de fruits encore. Un peu de poivre et de muscade plus tard.
Finale: très longue. Aigre-doux.

Commentaire: Un wisky qui ne laisse pas un souvenir impérissable.
81/100

Nez : Très typé sherry (noix et fruits secs). Beurré et pâtissier à l’aération. Banane très mure. Ne me séduit pas.
Bouche : attaque surtout sur la note de banane très mure qui persiste puis glisse vers une amertume un peu trop marquée à mon gout. Une pointe de kirsch simpliste aussi. Levure en rétro olfaction.
Finale : moyenne, en phase avec la bouche.
Conclusion : Pas trop mon style et un peu trop simple à mon sens. Manque d’équilibre. On dirait un whisky jeune qui a connu un fut trop actif (sherry de qualité moyenne).

79/100

Couleur : très clair

Nez: aérien et volatil, sur des notes de citron et pamplemousse. Alcool. Un fond plus boisé se révèle avec le temps.

Bouche : Après une attaque explosive et alcoolisée, l'ensemble vire sur des notes de beurre persistantes. C'est surprenant, mais manque de complexité et de rondeur. Les notes volatiles d'agrumes sont très fugaces.

Final: Le beurre reste et persiste, rendant la final plutôt longue quoique simpliste

Un whisky difficilement gourmand, mais qui prévient avant de frapper. Les agrumes du nez manques de mûrissement et sont très fugaces en bouche. La base vire étonnement sur le beurre, mais cette évolution ne suffit pas à donner du corps à l'ensemble.

76/100

Couleur : Or pâle.

Nez : Angélique confite à pas cher, vous voyez ce que je veux dire ? Ces petits carrés verts que vous trouvez dans les quatre-quarts industriel bas de gamme... Pas vraiment à mon goût, j'ai bien peur.

Bouche : C'est un peu mieux. C'est le sel qui attaque le premier. Beaucoup de sel, en fait. Et des champignons, aussi. Plein de trompettes de la mort séchées. Se fait plus sucré au fur et à mesure que l'alcool se fait plus présent, avec un léger arôme de bonbon à la violette, mais le sel est toujours présent. Pas mal de tannins, et un équilibre sur le fil compte tenu du titre plutôt raisonnable (46% ?).

Finale : Longue, un peu savonneuse, avec un arrière-goût floral.

Commentaire : Du sel, de l'angélique, du champignon séché, de la violette... Un mélange étrange pas vraiment à mon goût.

76/100

couleur: or
nez: bonbons acides, quelques d'abricot et de quelque chose de bizarre.
goût: pas vraiment, c'est aussi bizarre que dans le nez avec un peu de fruité et des épices
60/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:52.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close